Slide1 l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 20

Diaporama de Jacky Questel PowerPoint PPT Presentation


  • 247 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Diaporama de Jacky Questel. Mon âme exalte le Seigneur, Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante. Désormais, tous les âges me diront Bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles : Saint est son nom ! Son amour s’étend d’âge en âge

Download Presentation

Diaporama de Jacky Questel

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Slide1 l.jpg

Diaporama de

Jacky Questel


Slide2 l.jpg

Mon âme exalte le Seigneur,

Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante.

Désormais, tous les âges me diront Bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles :

Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge

sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,

il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,

Il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,

Renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,

Il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,

En faveur d’Abraham et de sa race, à jamais !


Slide3 l.jpg

Merveilleux chant d’action de grâce ! Confiante simplicité !

Marie, comme toutes les fiancées de son peuple, devait avoir au plus 15 ou 16 ans. Mais ce chant, tissé de citations de l’Ancien Testament, dit sa connaissance des écrits sacrés, et comme elle les avait assimilés pour en faire sa nourriture spirituelle. Elle a conscience de la grandeur de sa mission, mais aussi de sa petitesse par rapport à cette mission qu’elle entrevoit. Cela ne la trouble pas.

Elle fait confiance.


Slide4 l.jpg

Le Magnificat est un chant de liberté pour les pauvres. Marie, qui dirige le chant, résume en sa personne les humbles d’Israël, ceux qui sont marginalisés par la société, pour qui il n’y a pas de place dans la salle d’hôtes. Dieu est sa seule espérance, et elle chante ses louanges avec une exubérante confiance. On croit la voir danser !


Slide5 l.jpg

Le chant de Marie a de profondes racines dans l’hymne d’Anne (I Samuel 2) au moment où elle laisse son fils Samuel dans le temple, le consacrant au Seigneur Dieu. Le début du cantique a aussi des parallèles dans le psaume 35 et dans l’hymne d’Habaquq. Les deux premiers versets du Magnificat sont, de façon frappante, similaires à ces trois sources de l’Ancien Testament. Cela démontre une dois de plus combien les juifs étaient imprégnés par ces textes sacrés, le reprenant spontanément pour se les approprier.


Slide6 l.jpg

Le cantique de Marie ressemble au type de psaumes connus comme "hymnes de louanges", par exemple les psaumes 33, 47, 48. Ceux-ci comportent habituellement une introduction, un développement et une conclusion.

Comme beaucoup de psaumes de ce genre, le Magnificat emploie un mode poétique appelé "parallélisme".


Slide7 l.jpg

Ce mode consiste à construire deux lignes parallèles qui s’équilibrent au plan de la métrique. Quelquefois le parallélisme est synonyme, c’est-à-dire que les deux lignes disent fondamentalement la même chose, même si chaque ligne utilise des images ou des mots différents.


Slide8 l.jpg

"Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit tressaille d’allégresse en Dieu, mon Sauveur".

D’autres fois, ce parallélisme est antithétique, c’est-à-dire que les deux lignes disent le contraire l’une par rapport à l’autre. Par exemple :

"Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles".


Slide9 l.jpg

Mais, tout en reconnaissant l’importance de cet arrière-plan de l’Ancien Testament dans le Magnificat, il est également essentiel de noter que le Cantique de Marie est écrit à partir d’une perspective post-Résurrection. C’est une hymne du Nouveau Testament. Luc l’a incorporée dans son évangile, probablement avec quelques légers changements, autour des années 80-90. Elle manifeste la foi de la communauté qui se répandait déjà rapidement à travers le monde. N’oublions pas que la plupart des membres de la nouvelle église venaient des couches les plus pauvres de la société.


Slide10 l.jpg

La revue "Magnificat" a édité un somptueux livre d’art intitulé "Splendeurs du Magnificat". Dans ce magnifique ouvrage, Pierre Marie Varennes nous explique que le Magnificat est le cantique même de la communion des saints, Je ne sais pas si, comme il le dit, les autres prières n’auront plus cours. Il me semble que, si nous ne demandons pas pour nous, nous demanderons sans nous lasser pour ceux qui sont restés sur terre. Nous souhaiterons toujours que le règne de Dieu vienne sur la terre, comme nous le voyons régner au ciel, en plénitude. Par exemple.


Slide11 l.jpg

Mais il me plait d’imaginer que les anges, eux aussi, chantent ce cantique de louange à Dieu, rendant justice à son équité, soutenant par ce magnifique texte si généreux le combat de tous ceux qui sont encore sur la terre.

Oui, il me plait d’imaginer que notre éternité se passera à chanter cet amour de Dieu qui soutient les pauvres de cœur,


Slide12 l.jpg

Un site trouvé sur Google, parlant de la spiritualité du Magnificat, estime qu’il y a six traits de caractère prouvant qu’une personne a parfaitement assimilé la spiritualité de Marie, elle qui fut la première disciple.

Je vous offre un résumé de ses six caractéristiques, afin que nous puissions, toujours plus essayer de ressembler à notre Mère du ciel.


Slide13 l.jpg

1.  Ses pensées, sa méditation, sa vie, sont enracinées dans les Écritures.

Cet aspect subtil, mais tout à fait fondamental de la spiritualité du Magnificat, découle d’un examen de la structure de l’hymne qui est un montage de pensées et d’expressions de l’Ancien Testament, et je l’ai déjà abondamment souligné. Pour les premiers chrétiens, Jésus était l’accomplissement des Écritures. Connaitre les écrits anciens était connaître tout ce qui concernait le rôle du Christ.

Et nous ? Recherchons-nous dans l’ancien testament tout ce qui nous prépare à mieux comprendre Jésus ? à enraciner notre vie dans son amour ?


Slide14 l.jpg

2. Elle croit en un Dieu personnel qui agit dans l’histoire humaine et dans sa propre vie.

Le Dieu du Magnificat n’est pas distant, impersonnel. Le Dieu de Marie n’est pas le Dieu des philosophes. Dieu lui est tout à fait personnel. Elle écoute Dieu et elle parle avec lui. Elle croit que Dieu l’écoute attentivement. Bien plus, elle croit que Dieu agit dans sa vie.

Croyons-nous que Dieu est à l’œuvre dans notre vie, pour nous aider à grandir à travers tous les événements qui nous arrivent, bons ou mauvais ?


Slide15 l.jpg

3. Elle prie dans la louange et l’action de grâce.

L’évangile de Luc vise continuellement à nous apprendre à prier. À cet égard, il est le plus didactique des évangiles. La suite du Christ est un des thèmes centraux de Luc, aussi quand les disciples demandent à Jésus : "Seigneur, apprends-nous à prier", ils font cette re-quête au nom de tous ceux qui suivent Jésus. La réponse de Jésus s’adresse à travers ses disciples à chaque lecteur de l’Évangile.

Est-ce que notre prière est d’abord une prière de louange, le trop-plein de notre cœur reconnaissant devant tant de bontés ?


Slide16 l.jpg

4. Elle reconnaît la puissance de Dieu, sa sainteté, sa miséricorde et sa fidélité en ses promesses, elle déborde de confiance en lui.

Le Magnificat pose clairement quatre des attributs de Dieu, que Marie chante dans cette hymne de louange : la puissance, la sainteté, la miséricorde, la fidélité à ses promesses. Amusez-vous donc à rechercher les passages concernant ces attributs !

Ce soir, je veux que ma prière soit un chant de louange qui reprendra ces quatre aspects de la magnificence de Dieu…


Slide17 l.jpg

5. Elle reconnaît sa propre bassesse et se considère comme entièrement dépendante de Dieu.

Cet aspect de la spiritualité du Magnificat est le fondement de ce que nous appelons habituellement "l’humilité". Pour Marie, Dieu est le dispensateur de tous les biens. Il est le "Tout-Puissant", le Dieu créateur. Dieu est aussi, dans la lecture que l’on peut faire du Magnificat après la Résurrection, le Dieu rédempteur qui tire la vie de la mort.

Sommes-nous, comme Marie, conscients de notre petitesse, et de la toute-puissance de l’amour de Dieu ? Ce Dieu qui nous aime avec nos défauts et nos manques ?


Slide18 l.jpg

6. Elle croit que Dieu peut renverser sens dessus dessous le monde.

C’est encore une perspective propre à Luc, la clé de voûte de sa spiritualité. Aucun autre évangile n’insiste autant sur le renversement des rôles comme le fait Luc.

Le Magnificat illustre ce thème qui est fréquemment répété dans l’évangile de Luc et qui s’exprime presque dramatiquement dans la version lucanienne des béatitudes. La venue du règne de Dieu en la personne de Jésus renverse l’ordre du monde : les derniers sont les premiers et les premiers sont les derniers.

Faisons-nous confiance à Dieu ? acceptons-nous cette idée de renversement ? Il y a là de quoi méditer longuement !


Slide19 l.jpg

Le Magnificat… Comme toutes les prières que nous savons "par cœur", il n’est souvent qu’une formule, une formule où justement nous ne mettons plus notre cœur…

J’espère que, après la réalisation de ce diapo, et après la lecture que vous en aurez faite, nous saurons un peu mieux faire nôtre, cette magnifique prière…


Slide20 l.jpg

Images de sources diverses, travaillées dans PhotoFiltre

Texte : Jacky

Musique : Magnificat de Adrian Willaert

Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix

[email protected]

http://jackydubearn.over-blog.com/

http://www.jackydubearn.fr/


  • Login