Les pratiques culturelles sur le territoire de la Communauté urbaine de Québec
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 54

Les pratiques culturelles sur le territoire de la Communauté urbaine de Québec 1979 - 1999 PowerPoint PPT Presentation


  • 60 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Les pratiques culturelles sur le territoire de la Communauté urbaine de Québec 1979 - 1999. Rosaire Garon Direction de la recherche et de la statistique Décembre 2002. Québec vu de Pointe-Lévis, Joseph Légaré, 1840-42. Contenu de la présentation.

Download Presentation

Les pratiques culturelles sur le territoire de la Communauté urbaine de Québec 1979 - 1999

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Les pratiques culturelles sur le territoire de la Communauté urbaine de Québec

1979 - 1999

Rosaire Garon

Direction de la recherche et de la statistique

Décembre 2002

Québec vu de Pointe-Lévis, Joseph Légaré, 1840-42


Contenu de la présentation

  • Introduction : présentation de l’enquête sur les pratiques culturelles

  • L’accessibilité aux équipements culturels

  • La fréquentation des établissements culturels

  • Les sorties

  • La participation aux festivals

  • Les pratiques engagées

  • Les types de participants aux activités culturelles

  • Conclusion : rang de la nouvelle ville de Québec parmi les principales villes québécoises pour la participation aux activités culturelles


Introduction

  • Source des données : l’enquête sur les pratiques culturelles des Québécois du MCC

    • Cinq enquêtes réalisées depuis 1979; la dernière enquête a été réalisée en 1999

  • Le territoire : ensemble du Québec, à l’exception des villages cris et nordiques

    • Échantillons régionaux

    • La CUM et la CUQ ont été retenues comme des territoires distincts de la partie nord et sud de leur région.

    • On peut donc, depuis la première enquête (1979), analyser les pratiques culturelles de la population de la CUQ


L’accessibilité aux équipements culturels(perception de la population)

  • La salle de spectacle

  • La bibliothèque publique

  • Le cinéma

  • Le musée ou le centre d’exposition

  • Le centre d’archives ou de documentation spécialisé en histoire, en généalogie


L’accessibilité aux équipements culturels perçue par la population, 1999


Moyenne québécoise

L’accessibilité aux équipements culturels: positionnement de la ville de Québec parmi les principales villes québécoises (selon les territoires des nouvelles villes - 2002)

Sous la moyenne des villes de 100,000 habitants et plus


La fréquentation des équipements culturels

  • Les établissements du livres

    • Taux de fréquentation, 1979 - 1999

      • La bibliothèque publique

      • La librairie

      • Le salon du livre

    • Positionnement de la nouvelle ville de Québec parmi les principales villes du Québec

  • Les établissements du patrimoine

    • Taux de fréquentation, 1979 - 1999

      • Les musées

      • Les sites et monuments

      • Les centres d ’archives

    • Positionnement de la nouvelle ville de Québec parmi les principales villes du Québec


La fréquentation des établissements du livres, CUQ, 1979 - 1999

Ouverture de Gabrielle-Roy en 1983


La fréquentation des établissementsdu livres, 1979 - 1999


La fréquentation des établissementsdu livres, 1979 - 1999


La fréquentation des établissementsdu livres, 1979 - 1999


Moyenne québécoise

Indicateur de fréquentation des établissements du livre dans les villes de 100 000 h. et plus, 1999(bibliothèque publique, librairie, salon du livre)

Sous la moyenne des villes de 100,000 habitants et plus


La fréquentation des établissements du patrimoine, CUQ, 1999


La fréquentation des établissements du patrimoine, 1979 - 1999


La fréquentation des établissementsdu patrimoine, 1979 - 1999


La fréquentation des établissements du patrimoine, 1979 - 1999

Ouverture du Musée de

la Civilisation en 1987


La fréquentation des établissementsdu patrimoine, 1979 - 1999


La fréquentation des établissementsdu patrimoine, 1979 - 1999


La fréquentation des établissementsdu patrimoine, 1979 - 1999


Moyenne québécoise

Indicateur de fréquentation des établissements du patrimoine dans les villes de 100 000 h. et plus, 1999(musées d’art, autres musées, sites et monuments, centres d’archives )

Sous la moyenne des villes de 100,000 habitants et plus


Les sorties

  • Le spectacle

    • Le spectacle en général : élargissement du public

    • Le théâtre

      • Le théâtre en saison

      • Le théâtre d ’été

    • Le concert

      • Le concert de musique classique

      • Le concert de musique populaire

    • La danse

      • La danse classique

      • La danse moderne

      • La danse folklorique

    • Les chansonniers

    • L ’humour

  • Le cinéma

  • Indicateur de sorties


Le spectacle en général


Le théâtre


Le théâtre


Le concert


Le concert


La danse


La danse


La danse


Les chansonniers


L’humour


Le cinéma


Moyenne québécoise

Indicateur de sorties dans les villes de 100,000 habitants et plus(Spectacle, cinéma, match sportif)

Sous la moyenne des villes de 100,000 habitants et plus


La participation aux festivals

  • Le taux d’assistance en 1999

  • Indicateur de participation aux festivals


Festivals et spectacles


Moyenne québécoise

Indicateur de participation aux festivalsdans les villes de 100 000 h. et plus(jazz, western, chanson, humour, film, autre culturel, autre populaire)

Sous la moyenne des villes de 100,000 habitants et plus


Les pratiques engagées

  • La pratique en amateur

  • Le perfectionnement artistique

  • L’adhésion aux associations artistiques et culturelles

  • Le bénévolat (art et culture)

  • La philanthropie (art et culture)


Taux de pratique en amateur


Les genres de pratiques en amateur


Les pratiques engagées


Le perfectionnement en art


L’adhésion aux associations artistiques,

culturelles et scientifiques


Le bénévolat culturel


La philanthropie culturelle


Pratique amateur

et développement culturel

  • La pratique d’activités en amateur a une forte incidence sur le niveau de consommation culturelle

  • Les personnes les plus engagées dans la pratique d’activités vont plus souvent aux spectacles, fréquentent davantage les équipements culturels et sont des lecteurs plus assidus


Le cumul des pratiques amateur avec les autres pratiques culturelles

Taux d'assistance aux spectacles professionnels et amateur au moins une fois au cours des douze derniers mois selon le nombre d'activités artistiques pratiquées en amateur*, CUQ 1999.

De façon générale, les taux obtenus sur le territoire de la CUQ dépassent ou égalent la moyenne provinciale, sauf ceux de la danse et du cirque qui sont inférieurs à la moyenne


Pratique amateur et

développement culturel

Les pratiques en amateur favorisent l’insertion sociale et l’engagement dans la société. Plus elles sont nombreuses, plus grand est l ’engagement dans le développement communautaire.

  • Les amateurs cherchent à se perfectionner

  • Ils adhèrent plus facilement aux mouvements et aux associations culturelles

  • On les retrouve davantage parmi les bénévoles

  • Ils vont également organiser des activités artistiques ou culturelles dans leur milieu


La pratique amateuret l’engagement social et culturel

  • Nombre d’activités en art pratiquées en amateur*

  • et autres pratiques engagées,

  • CUQ, 1999.

De façon générale, les taux obtenus sur le territoire de la CUQ égalent la moyenne provinciale, sauf celui du bénévolat qui est inférieur et celui des cours en arts qui est supérieur


Les types de consommateurs culturels

  • Typologie des consommateurs culturels

  • Plus forte proportion du type «humaniste» dans la CUQ que dans l’ensemble québécois

  • Plus faible proportion du type «replié» dans la CUQ que dans l’ensemble québécois


Les types de consommateurs culturels, 1999


Les types de consommateurs culturels

  • Le musicman: il assiste à des spectacles musicaux (jazz, chanson, rock, western, groupes populaires). Il est surtout de sexe masculin, assez jeune (38 ans), fait partie de la population active et a une scolarité post-secondaire

  • L’engagé: il organise des activités culturelles dans son milieu; il fait partie de clubs ou d’associations artistiques ou culturelles, il cherche à se perfectionner en suivant des cours en art, il fait du bénévolat dans le domaine de la culture et s’adonne à des pratiques artistiques ou scientifiques en amateur. Il est surtout de sexe féminin, assez jeune (40 ans), fait partie de la population active ou est aux études et a une scolarité post-secondaire


Les types de consommateurs culturels

  • L’humaniste: il fréquente les établissements du patrimoine (musées, galeries, salons des métiers d’art, sites et monuments), par l ’assistance à des spectacles musicaux (opéra, opérette, comédie musicale…); il achète plus souvent que les autres des œuvres des métiers d’art. Il a également un penchant prononcé pour la lecture et la fréquentation des établissements du livre. On le retrouve aussi au concert classique, au théâtre. Il est surtout de sexe féminin, plus âgé que la moyenne (49 ans), il fait partie de la population active et est le plus scolarisé

  • Le replié: comme son nom l’indique, ce type participe peu à la vie culturelle. Il écoute davantage la télé et la radio que les autres. On y retrouve autant d’hommes que de femmes. Ce type est le plus âgé (52 ans). On y retrouve une bonne proportion d’inactifs. C’est le moins scolarisé de tous les types


Les types de consommateurs culturels

  • Le fêtard: il aime les sorties au cinéma, aux spectacles dans les bars-spectacles et fréquente les discothèques. Il visionne souvent des vidéocassettes, participe aux festivals et écoute souvent de la musique. On y retrouve un peu plus d’hommes que de femmes. Avec 34 ans, il est le plus jeune de tous les types. Il fait partie de la population active mais on y retrouve une proportion plus grande que la moyenne d’étudiants. La scolarité de ce type correspond à celle de la moyenne


Conclusion

  • La place de la ville de Québec parmi les principales villes québécoises pour ce qui est de la participation de la population aux activités culturelles


  • Login