FIBROMYALGIE
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 33

FIBROMYALGIE PowerPoint PPT Presentation


  • 204 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

FIBROMYALGIE. Prati Clément décembre 2006. Syndrome Polyalgique Idiopathique Diffus (SPID) Syndrome douloureux diffus chronique. -4% des femmes -entre 30 et 50 ans -2 e causes de consultation après l’arthrose.

Download Presentation

FIBROMYALGIE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


FIBROMYALGIE

Prati Clément décembre 2006


  • Syndrome Polyalgique Idiopathique Diffus (SPID)

  • Syndrome douloureux diffus chronique

-4% des femmes

-entre 30 et 50 ans

-2e causes de consultation après l’arthrose


Diagnostique

-douleurs bilatérales

Partie inférieure et supérieure du corps

Et douleurs du rachis

-douleurs à la palpation de

11 points sur 18

-Éliminer d’autres maladies

Responsables de

Polyarthralgies+++


-Symptômes associés:

. « mal partout »

. Paresthésies

. Gonflement des mains, raideur matinale…!

. Pas de réveil nocturne

. Céphalées, vertige, acouphènes

. Troubles du sommeil

- souvent: syndrome dépressif, anxiété, névrose

- Étiologie inconnue


  • Biologie normale

  • Radiologie normale

  • Aucun traitement spécifique


Causes de polyalgies

  • Médicaments

  • Hypothyroïdie

  • Syndrome de Gougerot Sjogren

  • Hépatites virales

  • Rhumatismes inflammatoires

  • Polymyosite

Devant un diagnostic de fibromyalgie

  • Effectuer un bilan biologique pour

    éliminer d’autres étiologies


Métastases osseuses

Prati Clément décembre 2006


Localisations de cellules tumorales, à distance

d’une tumeur maligne primitive


Cancers ostéphiles

-sein

-rein

-prostate

-poumon

-thyroïde

Le plus souvent:

-rachis, bassin, crâne, côtes, fémur


Circonstances diagnostiques

-bilan d’extension d’un cancer

-chez un patient avec un ATCD de cancer

-en l’absence de notion de cancer

  • altération de l’état général

  • Douleurs osseuses INFLAMMATOIRES

  • Troubles neurologiques

  • Fractures spontanées

  • Hypercalcémie

  • Image radiologique anormale


Imagerie

-radiographie

-scintigraphie osseuse

-scanner

-IRM


- BIOLOGIE

. Syndrome inflammatoire

. HYPERCALCEMIE

  • BIOPSIE OSSEUSE +++

  • ET ANALYSE ANATOMOPATHOLOGIQUE


Arthropathies

microcristallines

Prati Clément décembre 2006


  • GOUTTE

  • CHONDROCALCINOSE

  • HYDROXYAPATITE


Dépôts tissulaires de microcristaux

-Goutte: cristaux d’urate de sodium(acide urique)

-Chondrocalcinose: cristaux de pyrophosphate

de calcium

-Rhumatisme à hydroxyapatite: Hydroxyapatite de

calcium


GOUTTE

  • Accès d’arthrite

  • Localisations

  • .oreilles

  • .pieds

  • .mains

  • -Atteinte rénale

  • .lithiases rénales

  • .insuffisance rénale


Diagnostic clinique !

  • Ponction articulaire

  • Uricémie élevée


Formes chroniques


Étiologies

  • Obésité

  • Excès d’apport alimentaire

  • Certains cancers

  • Médicaments+++

  • ex. les patients transplantés, les diurétiques…

  • Insuffisance rénale

  • Formes génétiques


Traitements

  • Colchicine

  • AINS

  • Repos articulaire

  • Glaçage

  • Régime


Chondrocalcinose

Précipitation dans les tissus articulaires

et péri-articulaires de pyrophosphate de calcium


Diagnostic

Clinique

.monoarthrite ou polyarthrite

.parfois hyperthermie

Radiologie: dépôts calciques

Ponction articulaire: .inflammatoire

.cristaux

Biologie: syndrome inflammatoire


-Genou +++ (90%)

-Poignet

-symphyse pubienne

Dans 90% des cas, aucune cause!

Lié à l’âge


LA SPONDYLARTHRITE

ANKYLOSANTE

Prati Clément décembre 2006


-aussi appelée pelvispondylite rhumatismale

-tendance à évoluer tardivement vers l’ankylose

articulaire

-polyenthésopathie périphérique

-association au groupe HLA B27


3 hommes pour 1 femme

+ souvent le sujet jeune

0,2% de la population


CLINIQUE

  • Douleurs inflammatoires

  • .rachis

  • .sacro-iliaques

  • -Enthésopathies périphériques

  • -Arthrites des membres

  • -Uvéites antérieures


ENTHESES

Zones d’insertion des tendons

et ligaments sur les os

Talons, paroi thoracique

antérieure, rachis

SACRO-ILIAQUES


BIOLOGIE

  • Syndrome inflammatoire peu marqué

  • HLA B27 dans 90% des cas

RADIOLOGIE

-fusion des sacroiliaques

-ankylose du rachis

-Calcifications des entèses


Évolution?

Vers l’ankylose


Traitement

  • AINS +++

  • Antalgiques

  • Traitements de fond

  •  anti-TNF alpha

  • -Rééducation


  • Login