Mémoire présenté pour l’obtention du grade académique de Licencié en sciences physiques par
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 15

Détermination des masses des particules supersymétriques par l’approche des ‘’end points’’ PowerPoint PPT Presentation


  • 43 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Mémoire présenté pour l’obtention du grade académique de Licencié en sciences physiques par Beliy Nikita. Détermination des masses des particules supersymétriques par l’approche des ‘’end points’’. Académie universitaire Wallonie—Bruxelles. Université de Mons—Hainaut

Download Presentation

Détermination des masses des particules supersymétriques par l’approche des ‘’end points’’

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


D termination des masses des particules supersym triques par l approche des end points

Mémoire présenté pour l’obtention du grade académique de Licencié en sciences physiques par

Beliy Nikita

Détermination des masses des particules supersymétriques par l’approche des ‘’end points’’

Académie universitaire Wallonie—Bruxelles

Université de Mons—Hainaut

Service de Physique Générale

et de Physique des Particules Élémentaires

Directeur de mémoire : Pr. Herquet Philippe

Codirecteur de mémoire: Dr. Romeyer Alain


D termination des masses des particules supersym triques par l approche des end points

Plan :

  • Le LHC

  • Le CMS

  • La SUperSYmétrie

  • Détermination des masses par la masse invariante

  • Application de la méthode aux données simulées

  • Conclusion


Le large hadron collider lhc

Le Large Hadron Collider (LHC)

  • Énergie: 7+7 TeV

  • Protons/paquet: 1011

  • Luminosité 1034 cm-2s-1

  • Taux des croisements:

    40 MHz

  • Collisions pp: ~ 109 /sec

  • Collaboration:

    • 6500 personnes

    • 500 universités


Le compact muon solenoid cms

Le Compact Muon Solenoid (CMS)

  • Longueur: 21.6 m

  • Rayon: 7.5 m

  • Masse: 14500 t

  • 16 millions de cellules de détection

  • 2000 personnes de 150 instituts de recherche


La supersym trie susy

La SUperSYmétrie (SUSY)

2 s-fermions (spin 0)

‘’gauche’’ ‘’droite’’

fermion (spin ½)

gauche et droite

SUSY

boson (spin 1)

s-boson (spin ½)

MSSM (124 paramètres)

m(s-f) >> m( f )

Brisure de SUSY

Les sous théories: mSUGRA, GMSB, AMSB …


Minimal supergravity msugra

Minimal SUperGravity (mSUGRA)

5 paramètres arbitraires:

  • m0 : masse des scalaires à l’échelle

    de GUT

  • m1/2 : masse des gauginos à l’échelle

    de GUT

  • A0 : couplage trilinéaire

  • tg (β) : rapport des vev des champs

    de Higgs

  • Sign (μ) : paramètre de mélange

    des higgsinos


Msugra point lm5

~

χ10

g

¯

¯

~

~

q

q

h0

h0

B.R. ~ 70%

B.R. ~ 80%

B.R. ~ 20%

mSUGRA, point LM5

Point LM5:

m0 = 230 GeV/c2

m1/2 = 360 GeV/c2

A0 = 0

Tan (β) = 10

μ> 0

~

q1

q2

b

q

b

b

~

~

χ20

g

b

u, d, s, c

t, b


D termination des masses des particules supersym triques par l approche des end points

~

χ10

q1

q2

¯

b

~

~

~

q

χ20

g

h0

b

Masse invariante

Désintégrations à deux corps

Ei = f ( m1,…N) pi = f ( m1,…N)

Minv 1…N = f (m1,…N)

m1,…N = f-1 (Minv)

3 masses inv. : q1—q2, h0—q1, h0—q2


Masse invariante

χ10

h0

χ10

h0

~

~

q

q

Masse invariante

Les ‘’End points’’

‘’End point’’ sup.

‘’End point’’ inf.

~

~

~

~

q2

χ20

q2

χ20


D termination des masses

χ10

¯

~

q

h0

Détermination des masses

Les ‘’end points’’

trivial

~

q1

q2

b

~

~

χ20

g

b

Trop sensible aux erreurs


D termination des masses1

Détermination des masses

Niveau parton

(PYTHIA)

Algorithme de l’association des jets

Niveau jet reconstruit

(OSCAR et ORCA)

q

hadronisation

Pas d’erreurs

(presque)

Erreurs d’association

Précision du détecteur

Erreurs de reconstruction


D termination des masses2

Détermination des masses

Détermination des ‘’end points’’

Choix de la fonction

Niveau des partons

Convolution

Ajustement

Niveau des jets


D termination des masses3

Les résultats

Détermination des masses

  • Les ‘’end points’’

  • Les masses particules SUSY


Conclusion

Conclusion

  • Méthode permet d’estimer les masses des particules SUSY

  • Les inconvénients:

    • Imprécision de mesure de l’énergie des jets des quarks

    • Impossible de distinguer le type des s-quarks. Précision maximale de la méthode 30 GeV/c2


Les perspectives

Les perspectives

  • Optimiser l’association des jets aux quarks q1 et q2

  • Optimiser la méthode de recherche des ''end points''

  • Sélection des jets des quarks q1 et q2 sans information au niveau des partons

  • Inclure le bruit de fond dû au MS et SUSY

  • Tester la région autour du point LM5


  • Login