Le dispositif fran ais des certificats d conomies d nergie ou certificats blancs l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 10

Le dispositif français des Certificats d’Économies d’Énergie ou Certificats Blancs PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le dispositif français des Certificats d’Économies d’Énergie ou Certificats Blancs. G. Mazeau – mise à jour janvier 2010. Sommaire. 1 - PRESENTATION DU DISPOSITIF MIS EN ŒUVRE 2 - LA DECLINAISON POUR GAZ DE BORDEAUX 3 - LES ENJEUX DES CERTIFICATS D ’ECONOMIE D ’ENERGIE.

Download Presentation

Le dispositif français des Certificats d’Économies d’Énergie ou Certificats Blancs

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le dispositif fran ais des certificats d conomies d nergie ou certificats blancs l.jpg

Le dispositif français des Certificats d’Économies d’Énergie ou Certificats Blancs

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


Sommaire l.jpg

Sommaire

1 - PRESENTATION DU DISPOSITIF MIS EN ŒUVRE

2 - LA DECLINAISON POUR GAZ DE BORDEAUX

3 - LES ENJEUX DES CERTIFICATS D ’ECONOMIE D ’ENERGIE

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 2010 l.jpg

  • Un moyen permettant à la France de respecter ses engagements « Kyoto » (lutte contre l’effet de serre)

  • Objectif de réduction de l’intensité énergétique (ie) de 2% par an. (énergie consommée/ PIB)

  • Exemple : dans les transports, diminution de l ’ie de 10 % depuis 1996 alors qu ’il y a une stagnation dans le chauffage

  • Dispositions existantes

    • Quotas CO2 pour les entreprises grosses consommatrices d’énergie (Certificats « Noirs » - P.N.A.Q. – bourse de CO2)

    • Réglementation(RT2000 et RT2005, De Robien « 2006 »...)

    • Fiscalité (Réductions d’impôts pour travaux d’isolation, remplacement d’équipements thermiques, véhicules propres…)

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20104 l.jpg

  • Point de vue du Ministère : L’énergie utilisée dans les bâtiments représente un gisement d’économie considérable mais « atomisé »

  • De nouvelles réglementations auraient été à la fois coûteuses et trop longues à produire à des résultats significatifs.

  • Exemple de la Grande Bretagne : les C.E.E. permettent de toucher ce marché diffus en se reposant sur les vendeurs d’énergie.

  • « L’énergie la moins polluante est celle que l’on n’utilise pas »

  • Les périodes où l’énergie a manqué ou était chère ont été propices à la créativité dans le domaine de la production et l’utilisation de l’énergie.

  • Bilan actuel des émissions CO2

    • Bâtiment = 20 % --> nécessité d’actions rapides : les C.E.E.

    • Transports = 25 % --> actions prévues ultérieurement

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20105 l.jpg

  • A qui s ’adresse ce dispositif ?

  • C’est un système ouvert, basé sur une logique de marché pour que les économies soient réalisées là où elles sont le moins coûteuses.

  • LES OBLIGES (peu nombreux)

    • Vendeurs d’énergie au consommateur final (électricité, gaz naturel, GPL, chaleur/froid) dont les ventes dépassent 400 GWh PCS/an

    • Vendeurs de fioul domestiquesans seuil : ils viennent de créerune structure collective qui assume les obligations de ses adhérents

    • Les exploitants de chauffage sont concernés, les P1 entrant dans la catégorie « vente de chaleur/froid », mais peut-être seulement après 2008... attendre décision du Conseil d’Etat sur projet de décret.

  • LES ELIGIBLES (potentiellement nombreux)

    • Personnes morales : Collectivités, entreprises, gestionnaires de patrimoines publics ou privés avec projet > seuil de 3 GWh cumac

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20106 l.jpg

  • Quelles actions mener ?

  • Un principe : Pas d’effet d’aubaine (ex. des grandes surfaces)

  • 1 - Action additionnelle à l’activité normale générant des économies d’énergie ou substituant une ENR à une énergie fossile. Conversions entre énergie non prises en compte

  • 2 - Vente de produits ou de services

  • ACTIONS STANDARDS

    • Plus d’une centaine finalisées (ADEME+ATEE+MINEFI)

    • Liste évolutive (travail engagé avec l’ADEME localement)

  • ACTIONS NON STANDARD

    • Temps de retour supérieur à 3 ans

    • Analysées au cas par cas par la DRIRE

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20107 l.jpg

  • Exemple d ’actions standards

  • Isolation (toiture, vitrage)

  • Chaudière à condensation (individuel ou collectif)

  • Chauffe-eau solaire (collectif, individuel)

  • Régulation, programmation, optimisation

  • Géothermie

  • Désembouage, équilibrage et traitement d ’eau

  • Appareils domestiques A+ (froid, lave-linge)

  • Maintenance et exploitation

  • Lampes basse consommation

  • Electro-ménager classe A

    Déterminer les actions les moins coûteuses...

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20108 l.jpg

LES CEE

Exprimés en kWh d’énergie finale cumulée et actualisée sur la durée de vie de l’action éligible réalisée (noté kWh cumac)

Bien meuble négociable sur le marché

Les CEE sont gérés au niveau national par la société LOCASYSTEM INTERNATIONAL (www.emmy.fr)

Durée de vie du certificat= 9 ans

Matérialisation : inscription sur le registre national géré par Locasystem International

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


G mazeau mise jour janvier 20109 l.jpg

  • Les C.E.E. : un « marché » d’échanges exclusivement français

AUTORITE ADMINISTRATIVE

(MINEFI - DRIRE LOCALES)

  • Fixe les obligations aux vendeurs d’énergie

  • Attribue les CEE aux OBLIGES et ELIGIBLES

  • Fixe les pénalités

« OBLIGÉS »

« Marché »

d’échange

CEE

Achat

Obligation

CEE

« ELIGIBLES »

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010

Actions d’économies d’énergie

Actions d’économies d’énergie

Vente

> 1 GWh

Vente

> 1 GWh

CONSOMMATEUR FINAL (particuliers, tertiaire, entreprises)


G mazeau mise jour janvier 201010 l.jpg

  • OBJECTIFS 1ère période 2006-2009

  • Cette première phase sera suivie de périodes de 3 ans pour lesquelles les objectifs à atteindre seront actualisés

  • NATIONAL : 5.400 GWh cumac sur 3 ans

  • (cumulé actualisé sur la durée de vie du produit/service)

  • 53 % vendeurs d’électricité 2,5 % vendeurs de GPL

  • 27 % vendeurs de gaz naturel 2,5 % vendeurs de chaleur

  • 15 % vendeurs de fuel domestique

  • GDB # 220 GWh cumac sur 3 ans.

  • Le marché d’échanges est désormais ouvert

G. Mazeau – mise à jour janvier 2010


  • Login