Le dopage chez l animal
Download
1 / 42

Le dopage chez l animal - PowerPoint PPT Presentation


  • 255 Views
  • Updated On :

E C O L E N A T I O N A L E VETERINAIRE T O U L O U S E. Le dopage chez l’animal. PL Toutain Ecole Nationale Vétérinaire Toulouse 2006 Académie de pharmacie 2006. Le dopage chez l’animal: Quid?. Pas de définition universelle Conception reflétant les valeurs des organisations sportives:

Related searches for Le dopage chez l animal

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le dopage chez l animal' - clara


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Le dopage chez l animal l.jpg

E C O L E

N A T I O N A L E

VETERINAIRE

T O U L O U S E

Le dopage chez l’animal

PL Toutain

Ecole Nationale Vétérinaire Toulouse 2006

Académie de pharmacie 2006


Le dopage chez l animal quid l.jpg
Le dopage chez l’animal: Quid?

  • Pas de définition universelle

  • Conception reflétant les valeurs des organisations sportives:

    • Cheval vs autres espèces

      • Cheval: course vs sport en France (ex: oméprazole)

        • Course: Europe vs USA (ex: furosémide)

  • DOPAGE : Tout usage de substances ou de procédés visant à modifier artificiellement les performances ce qui peut porter préjudice à l’éthique sportive ou au bien-être animal



Lois et r glements france l.jpg
Lois et règlements (France)

Animaux

De compagnie

Avec activité sportive

Autres espèces

(chien, pigeon…)

Cheval

Loi du 8 juillet 2003

(ratification de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie

course

sport

LoiBambuck

Loi du 28 juin 1989 relative à la répression du dopage

FEI

Code des courses

Ministère de l’Agriculture

Sociétés mères :

- France Galop

- Société d’Encouragement cheval français (trot)

Ministère Jeunesse et Sports

Fédérations sportives


Loi du 28 juin 1989 relative la r pression du dopage des animaux version du 2 ao t 2003 l.jpg

Loi du 28 juin 1989 relative à la répression du dopage des animaux (version du 2 Août 2003)

Article1: Il est interdit d’administrer ou d’appliquer aux animaux au cours des compétitions et manifestations sportives organisées ou autorisées par les fédérations concernées (…) des substances ou procédés qui sont de nature à modifier artificiellement leurs capacités ou à masquer l’emploi des substances ou procédés (..)

Rem.: issue de la loi Bambuck, très similaire à la loi du 23 mars 1999 à la lutte contre le dopage chez l’homme


Slide6 l.jpg

Loi du 8 juillet 2003 autorisant la ratification de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie

Article8: Aucune substance ne doit être administrée à un animal de compagnie (traitements, procédés) afin d’accroître ou de diminuer le niveau naturel des ses performances au cours de compétitions ou à tout autre moment, si cela peut constituer un risque pour la santé ou le bien-être de cet animal


R glementation antidopage des courses en france l.jpg

Réglementation antidopage des courses en France

www.france-galop.com

www.cheval-francais.com


Codes des courses l.jpg
Codes des courses

  • Prévus par décret portant organisation des courses

  • Proposés par le comité de chaque société-mère (galop; trot)

  • Accord indispensable du ministère de tutelle qui veille à ce que les modalités soient identiques dans les deux disciplines


Force juridique du code des courses l.jpg
Force juridique du code des courses

  • Agrément indispensable pour :

    • les propriétaires

    • les entraîneurs

    • les jockeys

    • les drivers

  • Condition d’agrément : S’engager à respecter scrupuleusement le code des courses : Obligation contractuelle



Motivations du contr le antidopage l.jpg
Motivations du contrôle antidopage

  • Les Valeurs

    • Equité des compétitions

    • Bien-être animal

    • Sélection / élevage

    • Protéger les jockeys, cavaliers…

    • L’image des disciplines


Motivations du contr le antidopage enjeux conomiques l.jpg
Motivations du contrôle antidopage : Enjeux économiques

  • Equité des compétitions

    • PMU 7.6 M € en 2004

    • 14% des enjeux reviennent vers les filières

    • Fait vivre 130 000 personnes

Coût du contrôle: 2 Millions €


Motivations du contr le antidopage s lection des races de chevaux l.jpg
Motivations du contrôle antidopage :Sélection des races de chevaux

  • Courses : épreuves de sélection pour l’amélioration de la race chevaline


Motivations du contr le antidopage s curit de l homme l.jpg
Motivations du contrôle antidopage : Sécurité de l’homme

Certaines activités ou pratiques sportives sont plus dangereuses que d’autres

X par 7 du risque d’accident



Liste des substances totalement interdites par le code des courses l.jpg
Liste des substances totalement interditespar le code des courses

  • stéroïde anabolisant,

  • facteur de croissance,

  • substance agissant sur l’érythropoïèse,

  • transporteur d’oxygène synthétique


Produits autoris s l entra nement mais interdits pour la course l.jpg
Produits autorisés à l’entraînement (mais interdits pour la course)

  • Toutes substances autres que celles citées précédemment sont autorisées à l’entraînement, si :

    • usage justifié par l’état de santé du cheval

    • régulièrement prescrites par un vétérinaire

  • Il n’y a pas d’entrave aux bonnes pratiques vétérinaires


Les substances prohib es le jour de la course l.jpg
Les substances prohibées le jour de la course pour la course)

  • Substances thérapeutiques

  • Contaminants alimentaires


Prohibition de toute substance le jour de la course l.jpg
Prohibition de toute substance le jour de la course pour la course)

  • Toute substance est prohibée dès la déclaration de partant (délai de 2 jours avant la course)

    • Antiparasitaires, antibiotiques, vaccins…

  • On parle de contrôle des médications pour les médicaments prohibés et de contrôle antidopage pour les substances totalement interdites


Qu est ce qu une substance prohib e l.jpg
Qu’est-ce qu’une substance prohibée? pour la course)

  • On entend par mise en évidence de la présence d'une substance prohibée, la mise en évidence de la présence de la substance elle-même ou d'un métabolite de cette substance ou d'un isomère de cette substance ou d'un isomère de ses métabolites. La mise en évidence d'un indicateur scientifique prouvant qu'il y a eu administration ou exposition à une substance prohibée est équivalent à la mise en évidence de ladite substance.


Liste des cat gories de substances prohib es l.jpg
Liste des catégories de substances prohibées pour la course)

  • Substances agissant sur

    • le système nerveux

    • le système cardio-vasculaire

    • le système respiratoire

    • le système digestif

    • le système urinaire

    • le système reproducteur

    • le système musculo-squelettique

    • le système hémolymphatique et la circulation sanguine

    • le système immunitaire autres que celles qui sont présentes dans les vaccins agréés

    • le système endocrinien, les sécrétions endocrines et leurs homologues synthétiques

  • Substances antipyrétiques, analgésiques et anti-inflammatoires

  • Substances cytotoxiques

  • Agents masquants


Les substances seuil l.jpg
Les substances à seuil pour la course)


Substances seuil l.jpg
Substances à seuil pour la course)

  • Alimentation

    • Arsenic

    • Diméthyl sulfoxide

    • Acide salicylique 

    • Théobromine

  • Endogène

    • Hydrocortisone

    • Estranediol

    • Testostérone

    • Méthoxytyramine

    • Dioxyde de Carbone libre


Les proc d s l.jpg
Les procédés pour la course)

  • Interdits

    • Les manipulations sanguines

      • Transfusion

      • Autotransfusion

      • Saignée…

    • Barrage

  • Réglementés

    • Manipulation de la gestation

    • Dispositifs respiratoires


Slide25 l.jpg

Contrôle de la médication à l’entraînement pour la course)

En 2003, prélèvements effectués par tirage au sort sur un total d’effectifs de 3400 chevaux (30% des chevaux à l’entraînement)

Trois infractions seulement ont été dépistées et sanctionnées


R alisation des contr les l.jpg
Réalisation des contrôles pour la course)

  • Propres à chaque discipline

  • Très formalisées pour assurer la régularité, la traçabilité et la force juridique des opérations


Aspects analytiques l.jpg
Aspects analytiques pour la course)


Aspects analytiques28 l.jpg
Aspects analytiques pour la course)

Déroulement de la séquence d’analyse

  • Screening (filtre)

    • Méthodes générales : GC/MS, HPLC/MS

    • Méthodes ciblées : ELISA.

  • Confirmation.

    • Spectrométrie de Masse recommandée.

  • Contre expertise.


Bilan des contr les l.jpg
Bilan des contrôles pour la course)


Contr le de la m dication en course de galop en 2003 l.jpg
Contrôle de la médication en course de galop en 2003 pour la course)

  • 7654 contrôles pour 5175 chevaux ayant participés à des courses

  • Probabilité d’être contrôlé à une course: 11%


Contr le de la m dication en course de galop en 200331 l.jpg
Contrôle de la médication en course de galop en 2003 pour la course)

  • Prélèvements dans plus de 96 % des courses :

    • tous les gagnants des courses principales

    • les 5 premiers des quintés

    • les 3 premiers des Groupes I

    • les 2 premiers des Groupes II

    • des chevaux pris au hasard

  • Taux de positivité de 0.30 à 0.45 %


  • Contr le antidopage dans les sports questres en 2003 l.jpg
    Contrôle antidopage dans les sports équestres en 2003 pour la course)

    • 697 prélèvements pour 860 000 partants

    • Probabilité d’être contrôlé à une épreuve : 0.08%

    • Cas positifs : 3%.

      • En majorité des contaminations alimentaires ou des médications mal contrôlées


    La politique du z ro tol rance et ses limites vis vis du contr le des m dications l.jpg

    La politique du « zéro tolérance » et ses limites vis-à-vis du contrôle des médications


    Proc dures disciplinaires l.jpg
    Procédures disciplinaires vis-à-vis du contrôle des médications


    Questions scientifiques pos es par le contr le antidopage l.jpg

    Questions scientifiques posées par le contrôle antidopage vis-à-vis du contrôle des médications


    Recherche dopage nouvelles mol cules pratiques l.jpg
    Recherche & dopage vis-à-vis du contrôle des médications Nouvelles molécules & pratiques

    • Nouvelles substances

      • (Cocktails, Phytothérapie, Protéines).

      • Substances agissant sur le transport d’oxygène.

      • Substances agissant sur la croissance et le muscle.

    • Pratiques génétiques

      • Clonage, thérapie génique…


    Dopage g n tique l.jpg
    Dopage génétique vis-à-vis du contrôle des médications

    • Thérapie Génique

      • Production d’IGF-1 « in situ » dans les muscles sélectionnés

      • sélection génétique d’animaux «  Myostatin free »

        • Mutations du gène producteur de myostatine (gène Schwarzenegger)

        • (comme pour la race bovine Blanc bleu belge dite « cularde »)


    Les limites de la politique du z ro tol rance l.jpg
    Les limites de la politique du “zéro tolérance” vis-à-vis du contrôle des médications


    La r ponse europ enne l.jpg
    La réponse européenne vis-à-vis du contrôle des médications

    • Une détermination des LOD et LOQ analytiques désirable dans le cadre de l’approche conceptuelle dite PK/PD

    Italie

    Grande Bretagne

    Irlande

    France

    Allemagne


    Contr le des m dications et analyse de risque l.jpg

    Contrôle des médications et analyse de risque vis-à-vis du contrôle des médications


    Pourquoi suivre les concepts de l analyse de risque l.jpg
    Pourquoi suivre les concepts de l’analyse de risque vis-à-vis du contrôle des médications

    • Toute décision à caractère réglementaire doit prendre en compte les intérêts compétitifs de façon non biaisée et transparente

    • Allocation optimale des ressources

    • Suggère de nouvelles solutions


    Analyse de risque l.jpg
    Analyse de risque vis-à-vis du contrôle des médications

    • Appréciation du risque

    • Gestion du risque

    • Communication sur le risque


    ad