Bia 2012
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 45

BIA 2012 PowerPoint PPT Presentation


  • 113 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

BIA 2012. Option ULM. CIRAS de Rouen. Règlementation. 1/ Les marques d’identification d’un ULM comportent: . a) 2 chiffres indiquant le département et 2 ou 3 lettres b) 5 lettres et 2 chiffres c) 2 chiffres et des lettres d) 5 lettres. 1/ Les marques d’identification d’un ULM comportent: .

Download Presentation

BIA 2012

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


BIA 2012

Option ULM

CIRAS de Rouen


Règlementation


1/ Les marques d’identification d’un ULM comportent:

a) 2 chiffres indiquant le département et 2 ou 3 lettres

b) 5 lettres et 2 chiffres

c) 2 chiffres et des lettres

d) 5 lettres


1/ Les marques d’identification d’un ULM comportent:

a) 2 chiffres indiquant le département et 2 ou 3 lettres

b) 5 lettres et 2 chiffres

c) 2 chiffres et des lettres

d) 5 lettres


2/ Pour qu’un pendulaire biplace soit classé en catégorie ULM, il doit répondre aux caractéristiques suivantes:

a) Masse totale en vol inférieure ou égale à 450 kg

b) Vitesse minimum inférieure ou égale à 65 km/h

c) Puissance moteur inférieure ou égale à 100 CV

d) Les 3 conditions a, b, c sont obligatoires


2/ Pour qu’un pendulaire biplace soit classé en catégorie ULM, il doit répondre aux caractéristiques suivantes:

a) Masse totale en vol inférieure ou égale à 450 kg

b) Vitesse minimum inférieure ou égale à 65 km/h

c) Puissance moteur inférieure ou égale à 100 CV

d) Les 3 conditions a, b, c sont obligatoires


3/ Vous souhaitez faire voler votre ULM dans une prairie proche de votre lieu de vacances :

  • Votre licence suffit

    b) Votre assurance suffit

    c) Vous n’avez besoin de rien

    d) Vous devez demander l’autorisation au propriétaire du terrain et avertir le maire de la commune


3/ Vous souhaitez faire voler votre ULM dans une prairie proche de votre lieu de vacances :

  • Votre licence suffit

    b) Votre assurance suffit

    c) Vous n’avez besoin de rien

    d) Vous devez demander l’autorisation au propriétaire du terrain et avertir le maire de la commune


4/ La durée de validité du visa de la carte d’identification est de:

  • 1 an

  • 2 ans

    c) 3 ans

    d) 4 ans


4/ La durée de validité du visa de la carte d’identification est de:

  • 1 an

  • 2 ans

    c) 3 ans

    d) 4 ans


5) La masse maximale avec parachute de secours pour un ULM pendulaire biplace est de:

  • 300 kg

    b) 450 kg

    c) 472,5 kg

    d) 500 kg


5) La masse maximale avec parachute de secours pour un ULM pendulaire biplace est de:

  • 300 kg

    b) 450 kg

    c) 472,5 kg

    d) 500 kg


Facteur humain


6/ Fiabilité et erreurs humaines: pour limiter les erreurs de routine, il faut à tout prix:

a) Utiliser les check-lists

b) Reconnaitre lucidement son potentiel d’erreur

c) Anticiper, préparer à l’avance, ne pas subir la « pression du temps »

d) Les trois propositions ci-dessus


6/ Fiabilité et erreurs humaines: pour limiter les erreurs de routine, il faut à tout prix:

a) Utiliser les check-lists

b) Reconnaitre lucidement son potentiel d’erreur

c) Anticiper, préparer à l’avance, ne pas subir la « pression du temps »

d) Les trois propositions ci-dessus


7) La décision d’interrompre un vol:

  • Est impossible si l’on a bien préparé un vol

    b) Est à envisager si les conditions météorologiques se dégradent

    c) Est uniquement lié à la quantité d’essence embarquée

    d) Ne dépend pas de la vitesse de l’ULM si la nuit approche


7) La décision d’interrompre un vol:

  • Est impossible si l’on a bien préparé un vol

    b) Est à envisager si les conditions météorologiques se dégradent

    c) Est uniquement lié à la quantité d’essence embarquée

    d) Ne dépend pas de la vitesse de l’ULM si la nuit approche


8/ Le phénomène de désorientation spatiale menace le pilote qui:

  • Ne suit pas sa navigation de façon précise

    b) Perd toute référence visuelle (notamment l’horizon)

    c) Est soumis à de la turbulence sévère

    d) Est soumis au manque d’oxygène


8/ Le phénomène de désorientation spatiale menace le pilote qui:

  • Ne suit pas sa navigation de façon précise

    b) Perd toute référence visuelle (notamment l’horizon)

    c) Est soumis à de la turbulence sévère

    d) Est soumis au manque d’oxygène


9/ L’usage, même occasionnel, d’alcool est:

  • Favorable, à usage modéré, pour développer l’attention

    b) Limité à 0,5 g/l de sang et vérifié par des alcootests

    c) Déconseillé: un pilote ne boit pas d’alcool 24h avant de voler

    d) Interdit pour les alcools forts


9/ L’usage, même occasionnel, d’alcool est:

  • Favorable, à usage modéré, pour développer l’attention

    b) Limité à 0,5 g/l de sang et vérifié par des alcootests

    c) Déconseillé: un pilote ne boit pas d’alcool 24h avant de voler

    d) Interdit pour les alcools forts


10/ Les effets physiologiques dus à la diminution de pression en altitude:

  • Sont sans effet car l’ULM vole toujours à très basse altitude

    b) Peuvent apparaitre à partir de 3500 m

    c) Sont positifs car ils limitent l’assoupissement

    d) Sont sans effet car le masque à oxygène est obligatoire


10/ Les effets physiologiques dus à la diminution de pression en altitude:

  • Sont sans effet car l’ULM vole toujours à très basse altitude

    b) Peuvent apparaitre à partir de 3500 m

    c) Sont positifs car ils limitent l’assoupissement

    d) Sont sans effet car le masque à oxygène est obligatoire


Sécurité


11/ Les caractéristiques qui définissent le domaine de vol d’un ULM sont:

  • Ses vitesses basses et hautes, et ses inclinaisons limites

    b) Son plafond de propulsion et la distance franchissable maximale

    c) Ses limites de vitesses basses et hautes et ses facteurs de charges limites

    d) Son plafond de sustentation et la distance franchissable maximale


11/ Les caractéristiques qui définissent le domaine de vol d’un ULM sont:

  • Ses vitesses basses et hautes, et ses inclinaisons limites

    b) Son plafond de propulsion et la distance franchissable maximale

    c) Ses limites de vitesses basses et hautes et ses facteurs de charges limites

    d) Son plafond de sustentation et la distance franchissable maximale


12/ Sur un ULM, la visite prévol:

  • Est inutile dans la mesure ou les vérifications ont déjà été effectuées

    b) Permet de vérifier l’état mécanique et l’état de montage de l’appareil. Ces vérifications s’effectuent dans un ordre logique en utilisant généralement une fiche récapitulative (Checklist)

    c) Est facultatif si l’appareil n’a pas été manipulé depuis le dernier vol

    d) Permet de s’assurer que l’on a pas oublié d’objets à bord


12/ Sur un ULM, la visite prévol:

  • Est inutile dans la mesure ou les vérifications ont déjà été effectuées

    b) Permet de vérifier l’état mécanique et l’état de montage de l’appareil. Ces vérifications s’effectuent dans un ordre logique en utilisant généralement une fiche récapitulative (Checklist)

    c) Est facultatif si l’appareil n’a pas été manipulé depuis le dernier vol

    d) Permet de s’assurer que l’on a pas oublié d’objets à bord


13/ Pendant toute la durée du vol, le pilote d’un ULM doit s’efforcer de rester dans un cône de sécurité:

  • Oui pour tous les ULM afin d’assurer la sécurité en cas de panne moteur

    b) Oui mais uniquement pour les autogires en cas de rupture de pale

    c) Non si vous êtes équipé d’un parachute de secours

    d) Non si vous avez plus de 100h de vol


13/ Pendant toute la durée du vol, le pilote d’un ULM doit s’efforcer de rester dans un cône de sécurité:

  • Oui pour tous les ULM afin d’assurer la sécurité en cas de panne moteur

    b) Oui mais uniquement pour les autogires en cas de rupture de pale

    c) Non si vous êtes équipé d’un parachute de secours

    d) Non si vous avez plus de 100h de vol


14/ La VNE d’un ULM figure:

  • Dans le code de l’aviation civile

    b) Dans le manuel d’utilisation de l’appareil

    c) Sur la carte d’immatriculation

    d) Dans le manuel d’utilisation du moteur


14/ La VNE d’un ULM figure:

  • Dans le code de l’aviation civile

    b) Dans le manuel d’utilisation de l’appareil

    c) Sur la carte d’immatriculation

    d) Dans le manuel d’utilisation du moteur


15/ Les statistiques montrent aujourd’hui que l’ULM n’est pas plus dangereux que les autres activités aériennes. Pour diminuer encore le taux d’accident il faut surtout intervenir sur:

  • La certification des moteurs

    b) La formation des pilotes

    c) L’utilisation de carburant aviation (100LL)

    d) L’usage de jeux de simulation de vol


15/ Les statistiques montrent aujourd’hui que l’ULM n’est pas plus dangereux que les autres activités aériennes. Pour diminuer encore le taux d’accident il faut surtout intervenir sur:

  • La certification des moteurs

    b) La formation des pilotes

    c) L’utilisation de carburant aviation (100LL)

    d) L’usage de jeux de simulation de vol


Gestion de la machine


16/ Un déplacement, sur un ULM multiaxe, du manche à droite a pour effet:

  • D’abaisser simultanément les 2 ailerons

    b) De lever simultanément les 2 ailerons

    c) De lever l’aileron droit et de baisser l’aileron gauche

    d) De baisser l’aileron droit et de lever l’aileron gauche


16/ Un déplacement, sur un ULM multiaxe, du manche à droite a pour effet:

  • D’abaisser simultanément les 2 ailerons

    b) De lever simultanément les 2 ailerons

    c) De lever l’aileron droit et de baisser l’aileron gauche

    d) De baisser l’aileron droit et de lever l’aileron gauche


17/ En vol symétrique par vent de travers droit, le brin de laine est:

a) Agité de mouvements turbulents

b) Centré dans l’axe longitudinal de l’ULM

c) Orienté à gauche

d) Orienté à droite


17/ En vol symétrique par vent de travers droit, le brin de laine est:

a) Agité de mouvements turbulents

b) Centré dans l’axe longitudinal de l’ULM

c) Orienté à gauche

d) Orienté à droite


18/ Le nuage qui matérialise les ascendances exploitables par un ULM est:

a) Le cumulus

b) Le nimbostratus

c) Le cumulonimbus

d) Le stratus


18/ Le nuage qui matérialise les ascendances exploitables par un ULM est:

a) Le cumulus

b) Le nimbostratus

c) Le cumulonimbus

d) Le stratus


19/ La « voile » d’un paramoteur est:

  • Une voile qui, comme sur un bateau, sert à la propulsion

    b) Une fois gonflée, une aile qui se comporte comme une aile traditionnelle

    c) Un simple parachute

    d) Une aide au décollage


19/ La « voile » d’un paramoteur est:

  • Une voile qui, comme sur un bateau, sert à la propulsion

    b) Une fois gonflée, une aile qui se comporte comme une aile traditionnelle

    c) Un simple parachute

    d) Une aide au décollage


20 / Un ULM peut atterrir:

a) Seulement sur un aérodrome ouvert à la circulation aérienne privée (CAP)

b) Seulement sur un aérodrome contrôlé

c) Seulement sur les bases ULM

d) Sur tous les aérodromes (sauf contre indication locale) et aussi, à certaines conditions, en dehors des aérodromes


20 / Un ULM peut atterrir:

a) Seulement sur un aérodrome ouvert à la circulation aérienne privée (CAP)

b) Seulement sur un aérodrome contrôlé

c) Seulement sur les bases ULM

d) Sur tous les aérodromes (sauf contre indication locale) et aussi, à certaines conditions, en dehors des aérodromes


  • Login