« Mise en place d’une équipe paramédicale
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

SAMU 83 (Toulon) Centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne-sur-mer PowerPoint PPT Presentation


  • 86 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

« Mise en place d’une équipe paramédicale au SAMU 83 (Toulon) » COPACAMU 2005 - Parc Chanot, MARSEILLE. IDE S. Feuerstein D r W Valliccioni D r JJ Arzalier Cadre IADE Dubois Olivier. SAMU 83 (Toulon) Centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne-sur-mer.

Download Presentation

SAMU 83 (Toulon) Centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne-sur-mer

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


« Mise en place d’une équipe paramédicale

au SAMU 83 (Toulon) »

COPACAMU 2005 - Parc Chanot, MARSEILLE

IDE S. Feuerstein

Dr W Valliccioni

Dr JJ Arzalier

Cadre IADE Dubois Olivier

SAMU 83 (Toulon)

Centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne-sur-mer


  • La médicalisation préhospitalière repose aujoud’hui en France sur 3 éléments…

    • Une régulation médicale, assurée par le Centre 15

      • située au service d’aide médicale urgente [SAMU], dans l’hôpital le plus important du département

    • L’intervention d’équipes médicales spécialisées hospitalières

      • ce sont les services mobiles d’urgence et de réanimation [SMUR]

      • les principaux hôpitaux recevant les urgences disposent d’un SMUR

    • L’intégration des autres partenaires

      • service de secours et de soins médicaux des sapeurs-pompiers [3SM]

      • médecins libéraux (SOS Médecins)


  • Ce dispositif performant doit-il évoluer ?

    • La médecine préhospitalière est une avancée

      • hier

        • les syndromes coronariens aigüs +++

        • la désincarcération du traumatisé grave

      • aujourd’hui les accidents vasculaires cérébraux ?

    • La médicalisation préhospitalière n’est pas la seule solution

      • seul le chirurgien traite l’hémorragie : aller vite +++

    • De plus cet acquis est réellement menacé

      • démographie médicale (crise moyens vs activité)

      • contraintes liées à la responsabilité et à la pénibilité

      • coûts en personnel [ARTT]


  • Les objectifs

    • Objectif général : « transférer » des missions des SMUR ?

      • en « secondaire » ou/et en « primaire ».

      • par du personnel IDE.

      • expérience antérieure de Mulhouse [SAMU 68, F. Stierle]

  • Deux objectifs visés par le SAMU 83 (Toulon)

    • 1. missions dans le cadre strict du décret 2002-194 (soins infirmiers)

    • 2. prise en charge d’urgences « vitales » sans actes de réanimation

  • Une réflexion et une action globales

    • 2001 protocoles PARM de régulation

    • 2002 DSA avec transmission d’ECG

    • 2003 SMUR « paramédicalisé »

    • 2004 protocoles PARM d’analyse des bilans


  • Le contexte de l’expérimentation

    • Le SAMU 83 (Toulon)

      • 2 unités fonctionnelles [UF] impliquées: Centre 15 (Dr Raymond) & SMUR (Dr Valliccioni)

    • Centre hospitalier non-universitaire de 1 354 lits

      • collaboration public-privé-militaire (HIA Ste-Anne) au sein de Toulon-Provence-Méditerranée:

        • neuro-chirurgie, thrombolyse des AVC, service de brûlés,

        • 2 centres d’angioplastie à haut volume,

        • maternité niveau IIb,

        • 2 caissons hyperbares, SOS Mains

    • Dispositif de pilotage

      • interne : 2 cadres infirmiers et 3 médecins

      • externe : mission « Berland » & DHOS


  • Activité et moyens

    • Un des 15 premiers SAMU de France en 2002

      • 104 373 régulations pour les 898 521 Varois

      • 3 206 « primaires » pour les 424 579 habitants de l’agglomération toulonnaise

      • 1 726 « secondaires »

    • Les moyens

      • personnel

        • médecins 13 Eq.TP

        • 9 IDE

      • unités mobiles hospitalières [UMH]

        • 1 médicale et 1 « paramédicale » H24

        • plus 1 médicale avec IDE de 08h30 à 18h30

      • 1 hélicoptère saisonnier médicalisé ou « paramédicalisé »


  • Le profil requis pour le poste

    • Une question de responsabilité

    • IDE vs IADE ?

      • les IADE comme les MAR ont le bloc comme priorité

      • application du décret de soins infirmiers

    • Méthode de recrutement

      • fiche de poste

      • entretien avec les cadres infirmiers et les responsables médicaux

        • expérience préalable préhospitalière

        • expérience en médecine d’urgence

        • aptitude psychologique : sang-froid, conscience de ses limites, mais esprit d’initiative


  • Quel profil pour l’IDE ?

    • Formations complémentaires proposées.

      • Mulhouse (CESU 68) & Toulon (CESU 83)

        • DU « Soins infirmiers en médecine d’urgence »

        • DSA et télétransmission d’ECG

        • Prehospital Trauma Life Support [PHTLS]

        • Advanced Cardiac Life Support [ACLS] ou équivalence

        • formation spécifique au contrôle des voies aériennes

        • formation N.R.B.C

    • Maintien des compétences

      • des interventions lourdes « CCMU 4 et 5 » avec un médecin

      • une activité parallèle en service d’urgence (déchocage) ?


Recueil des données

(article 2)

Analyse des données

IDE

MEDECIN

Diagnostic

Application d’un protocole

(article 6)

Choix d’un traitement

  • La roue des interactions médecin - infirmier

    • Le diagnostic est un acte médical

      • assuré par le médecin régulateur sur les dires du patient, de l’entourage ou des soignants

    • La prescription est aussi un acte médical

      • un protocole pré-établi confirmé par le médecin régulateur


  • Les « règles d’engagement » et la sécurité

    • Conditions d’engagement : une triple « clé »

      • responsabilité du médecin régulateur selon 3 situations

        • 1. rôle propre de l’IDE (70%)

        • 2. évaluation initiale (25%)

        • 3. carence de SMUR (5%)

      • information préalable du demandeur

      • principes d’emploi : protocoles conformes au décret 2002-194

    • Conditions de sécurité

      • numéro téléphonique « réservé » : délai d’accès au médecin <=3 mn

      • DSA & ECG télétransmis

      • renfort médical par l’un des médecins SMUR ou régulateur

      • évaluation permanente des protocoles


  • Autorisations et calendrier

    • Autorisations et validations

      • forte implication de la direction des soins infirmiers

      • validation par la CME (décembre 2002)

      • accord de l’ARH PACA (février 2003)

      • accord de la DHOS (juillet 2003)

    • Expérimentation entamée le 1er juin 2003

      • premier rapport publié sur 4 mois

      • retenue pour s’intégrer à la mission de transfert de compétences du doyen Berland

      • en activité à ce jour (18 mois, # 2 500 sorties « solo »)

    • Des oppositions : « SAMU de France »

      • accord différé pour le « secondaire »,

      • casus belli pour le « primaire » [GIROUD, La Revue des SAMU, 2003]


  • Eléments quantitatifs

    • Données sur une année (juin 2003-juin 2004)

      • 1 équipe médicale remplacée par 1 équipe IDE

      • activité totale maintenue : 5 511 sortiesvs 4 728

      • un tiers des missions assuré par les IDE : 903 « primaires » & 706 « secondaires »

    • Observations

      • assurer la mission de service public : activité largement maintenue (+18%)

      • respect des spécificités des intervenants

        • IDE : urgences fonctionnelles (CCMU 2 et 3) et certaines urgences vitales sans réanimation

        • médecins: urgences vitales avec réanimation (CCMU 4 et 5)

      • coûts : équipe paramédicale < équipe médicale

      • interventions primaires CCMU 2: besoin d’une réponse graduée supplémentaire ?


  • Classification par Catégorie des Malades des Urgences

    • CCMU 1 : Non urgent

    • CCMU 2 : Fonctionnel stable

    • CCMU 3 : Fonctionnel instable

    • CCMU 4 : Urgence vitale sans actes de réanimation

    • CCMU 5 : Urgence vitale avec actes de réanimation


  • Données sur 12 mois (2002 vs 2003-2004)

    • Interventions secondaires IDE


  • Données sur 12 mois (2002 vs 2003-2004)

    • Interventions primaires IDE


  • Répartition en pourcentage des sorties primaires

    • 12 « pathologies » les plus fréquentes


  • Quelques réflexions en guise de conclusion

    • La médecine préhospitalière doit continuer

      • renforcement du rôle de la régulation médicale (Centre 15)

      • équipes de réanimation [SMUR] mais pour des actes spécialisés

    • Elle doit aussi évoluer car la vérité est à mi-chemin…

      • de nombreux actes peuvent être confiés à d’autres

      • maîtriser le changement évite de se le voir imposer

    • L’autorisation de réaliser certains gestes supplémentaires

      • serait souhaitable, par le biais d ’une formation validée reconnaissant cette spécialité…


  • Cette réponse « graduée », mise en place depuis juin 2003

    • Semble avoir répondu aux objectifs fixés

      • économie et recentrage des « temps médicaux »

    • A la satisfaction des patients, de leurs familles et des personnels de santé...


  • Login