Briefing
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 9

Financer l’agriculture africaine : Perspective du secteur privé Hans Balyamujura PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique 2 octobre 2013 http://bruxellesbriefings.net/ Financer l‘agriculture africaine : perspective du secteur privé . Hans Balyamujura , ZED ( Pty )Limited.

Download Presentation

Financer l’agriculture africaine : Perspective du secteur privé Hans Balyamujura

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Financer l agriculture africaine perspective du secteur priv hans balyamujura

Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique2 octobre 2013http://bruxellesbriefings.net/Financerl‘agricultureafricaine: perspective du secteurprivé.Hans Balyamujura, ZED (Pty)Limited.


Financer l agriculture africaine perspective du secteur priv hans balyamujura

Financer l’agriculture africaine : Perspective du secteur privéHans Balyamujura

Briefing politique de Bruxelles n° 33

Octobre 2013


Tables des mati res

Tables des matières

  • Succès et défis du financement des entreprises agricoles africaines

  • Valeur et risques le long de la chaîne de valeur

  • Déconnexion entre les entreprises sur une chaîne de valeur

  • Solution au « maillon central manquant »

  • Investissements pour intégrer les opérations sur la chaîne de valeur


Succ s et d fis du financement des entreprises agricoles africaines

Succès et défis du financement des entreprises agricoles africaines

  • Domaines couronnés de succès

  • Certains clients d'entreprises agricoles sont surfinancés :

    • Grandes entreprises locales

    • Entreprises multinationales

  • Petites exploitations agricoles bien organisées sur des chaînes de valeur stables (thé, café, sucre, etc.)

  • Financement à court terme (capital de travail)

  • Plus grande disponibilité du financement basé sur la chaîne de valeur

  • Défis

  • Financement limité pour les petits exploitants

  • Financement à long terme et de développement limité

  • Peu d'appétit pour le risque entrepreneurial quelle que soit la taille

  • Mauvaise intégration des chaînes de valeur

  • Certains environnements politiques ne sont pas assez solides pour le financement de la chaîne de valeur. Environnement réglementaire trop flexible et valeurs peu stables

  • Le financement des chaînes de valeur ne compense pas le risque agricole primaire perçu.


Valeur et risques le long de la cha ne de valeur

Valeur et risques le long de la chaîne de valeur

Marché local/international

Magasin

Plante

Produit

Récolte

Magasin

Transformation

Solutions financières

Figure 1 : Perception du risque sur une chaîne de valeur non intégrée

Flux d'argent

Offre d'intrants

Culture pratiquée

Produits récoltés

Alimentation et

énergie

Usine

Transport

Transport

VALEUR

Relation avec les banques

RISQUE


D connexion entre les entreprises sur une cha ne de valeur maillon central manquant

Magasin

Plante

Produit

Récolte

Magasin

Consommateur

Transformation

Déconnexion entre les entreprises sur une chaîne de valeur (maillon central manquant)

Figure 2 : Petits agriculteurs et chaînes de valeur agricoles

Banquescommerciales

Banquescommerciales

Offre d'intrants

Alimentation et

énergie

Culture pratiquée

Produits récoltés

Usine

Négociants agricoles

Transport

Transport

  • Caractéristiques (gauche)

  • Moins de risques

  • Accès aux diverses institutions financières

  • La croissance chez les acteurs est trop lente

    • Fidélité limitée (principalement nouveaux agriculteurs)

  • Caractéristiques (droite)

  • Moins de risques

  • Accès aux diverses institutions financières

  • Offre locale limitée (taille des opérations)

  • Demande locale limitée (pouvoir d'achat) et portée trop limitée pour une exportation internationale profitable

  • Caractéristiques du maillon central manquant

  • Activités du secteur des ONG

  • Portée individuelle très limitée

  • Profitabilité faible des petits agriculteurs

  • Manque de garanties

Petits exploitants

(majorité des agriculteurs africains)


Solution au maillon central manquant

Solution au "maillon central manquant"

Figure 3 : Petits agriculteurs et la chaîne de valeur agricole

Arbres à bois dur

Arbres à bois tendre

Arbustes

Plantes pérennes et herbes

Plantes annuelles

Lichens

Agriculteurs

Apports

Marché

Groupe d'agriculteurs

Logistique/transformateur

Agriculteurs

Agriculteurs


Investissements pour int grer les op rations sur la cha ne de valeur

Investissements pour intégrer les opérations sur la chaîne de valeur

Plante

Produit

Récolte

Magasin

Figure 4 : Agrégation des activités le long de la chaîne de valeur

Conseil

Transformation alimentaire

Agriculture primaire

Intrants

Organisations d'agriculteurs

Consommateurs

Usine

Transport

Magasin

Transport

Investissements des organisations d’agriculteurs


Merci

Merci

E-mail :[email protected]

Tél. :+27 83 346 1655


  • Login