Ansd r flexions sur l externalisation des op rations de saisie de donn es d enqu tes
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

ANSD Réflexions sur l’externalisation des opérations de saisie de données d’enquêtes PowerPoint PPT Presentation


  • 81 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

ANSD Réflexions sur l’externalisation des opérations de saisie de données d’enquêtes. I - Contexte et objectifs. doter le Sénégal d’un système statistique national performant. Saisie et apurement dans les délais requis.

Download Presentation

ANSD Réflexions sur l’externalisation des opérations de saisie de données d’enquêtes

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Ansd r flexions sur l externalisation des op rations de saisie de donn es d enqu tes

ANSDRéflexions sur l’externalisation des opérations de saisie de données d’enquêtes


I contexte et objectifs

I - Contexte et objectifs

  • doter le Sénégal d’un système statistique national performant.

  • Saisie et apurement dans les délais requis.

  • L’objectif principal de cette réflexion : se donner les moyens de disposer à temps des données de qualité.


Ii diagnostic de la situation

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION

  • Retards constatés dans les délais d’exécution de certaines opérations

  • Appréciation négative faite sur le traitement des données

  • Basée sur des expériences de l’ex DPS et de la période transitoire vers l’Agence

  • Questionnaires : ratures, inversion de l’ordre de remplissage, données manquantes, calculs inexacts etc.


Ii diagnostic de la situation suite

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION(suite)

II.1 Le cas du RGPH2002

  • Démarrage tardif de l’opération (deux ans après la collecte)

  • Le premier local mal situé

  • Coupures intempestives de courant

  • Problèmes de supervision

  • Aucun moyen de déplacement


Ii diagnostic de la situation suite1

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION(suite)

  • Le tiers du personnel envoyé en renfort à la codification

  • Contrôles dévolus à la codification différés à la fin de la saisie

  • Pas de réflexion sur l’apurement à faire après la saisie

  • Problème de gestion du personnel

  • Recours aux services d’anciens retraités


Ii diagnostic de la situation suite2

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION(suite)

  • Mauvaise gestion des sacs de DR

  • Recours à un GIE pour finaliser la saisie

  • Nouvelles conditions de rémunération définis - paiement à la tâche (nombre de questionnaires saisis par agent)

  • Manque d’un bon dispositif de contrôle de la qualité des données

  • Recommandations faites par le Census Bureau (Etats-Unis) non appliquées

  • Quatre mois de saisie à Derklé = deux mois de saisie au Point E.


Ii diagnostic de la situation suite3

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION(suite)

  • II.2 La saisie des enquêtes

    Trois problèmes notés :

    • Le dépassement des délais (saisie et apurement trop longs)

    • La mauvaise qualité du remplissage des questionnaires 

    • Le défaut d’accompagnement et de communication entre informaticiens et statisticiens


Ii diagnostic de la situation suite et fin

II - DIAGNOSTIC DE LA SITUATION(suite et fin)

  • Nouvelles méthodes de traitement appliquées sur les dernières enquêtes :

    • Nouveau mode de recrutement des agents de saisie

    • Verrouillage du programme de saisie

    • Relecture des questionnaires avant la saisie

    • Double saisie

  • Efficacité des méthodes démontrée par :

    • Les délais respectés

    • Une bonne qualité des données


Iii propositions de solutions

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

  • Sur l’organisation de la collecte : 

  • Améliorer le processus de recrutement des enquêteurs

  • Améliorer l’encadrement sur le terrain :

    • une meilleure implication du personnel permanent

    • moyens importants de déplacement

    • meilleure sensibilisation des populations cibles


Iii propositions de solutions1

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

  • Evaluer les agents enquêteurs

  • Mettre en place un système de sanction/motivation lié à la validation des questionnaires reçus

  • Etablir une liste rouge des agents qui n’ont pas donné satisfaction lors de précédentes opérations 

  • Insister surtout sur les bonnes pratiques d’enquêtes


Iii propositions de solutions2

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

  • Sur l’exploitation des données :

  • Modèle de traitement des données des enquêtes MICS et EDS : verrouillage et système de codification complet

  • Prévoir la relecture des questionnaires avant la saisie (vérification, comptage, corrections des questionnaires)

  • Prévoir la double saisie

  • Liste rouge des agents qui n’ont pas donné satisfaction lors des précédentes opérations.


Iii propositions de solutions3

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

  • III-1 Recommandations

  • Forte interaction entre toutes les étapes d’une enquête

  • Régler globalement les difficultés

  • Envisager les retours de terrain

  • Nécessité d’une forte implication et d’une bonne collaboration entre tous les acteurs dans le processus


Iii propositions de solutions4

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

  • III-1 Recommandations

  • S’assurer de la bonne qualité des questionnaires avant de les transmettre à un cabinet

  • Ne pas s’orienter vers une semi externalisation (terrain exécuté par l’agence et la saisie par un cabinet)

  • Toutes les enquêtes devraient être entièrement réalisées et exploitées soit par l’Agence ou bien par un cabinet privé avec une collaboration du personnel de l’Agence.


Iii propositions de solutions5

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

D’autres éléments d’appréciation qui peuvent aussi influencer les orientations de l’Agence :

  • Le type d’enquête 

  • Le financement 

  • Le mode d’exécution et la volonté d’asseoir une meilleure compétitivité de l’Agence


Iii propositions de solutions6

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

1) Le type d’enquête

Une enquête peut être initiée de plusieurs façons :

  • Par l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie 

  • Par un partenaire ou bailleur de fonds (UNICEF, Banque mondiale, membres du SSN) 

  • Dans le cadre d’une coopération régionale (AFRISTAT) : la même enquête étant réalisée dans tous les pays membres


Iii propositions de solutions7

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

2) Le financement

  • Les coûts supplémentaires (marges bénéficiaires du cabinet, etc.) qui pourraient en découler

    = bénéfices pour l’Agence ?

  • Accord du bailleur pour intégrer les charges qui en découlent dans le budget.


Iii propositions de solutions8

III - PROPOSITIONS DE SOLUTIONS

3) La réalisation technique

  • Dépérissement technique du personnel de l’agence

  • Risque pour les structures extérieures commanditaires d’études de confier ces opérations directement à des bureaux d’études

  • Nombre limité de cabinets spécialisés dans le traitement de données d’enquêtes

  • Les plus connus sont : SYSCOM, CRDH et SONAGROSOL


Iii propositions de solution

III - PROPOSITIONS DE SOLUTION

III-2 Solutions

  • L’Agence est entièrement autonome :

    • peut décider de confier toute l’exploitation à un cabinet

    • son rôle se limite à valider les données

    • Les enquêtes monographiques, les enquêtes auprès des unités de production et des entreprises, les enquêtes auprès des ménages.

    • Ne pas dissocier les opérations de terrain et le traitement informatique : le tout est confié à un cabinet.


Iii propositions de solution1

III - PROPOSITIONS DE SOLUTION

  • L’Agence est semi-autonome :

    • Opérations à dimension régionale : enquêtes MICS, enquêtes 123 ou EDMC

    • Les programmes informatiques sont réalisés par l’organisme partenaire et mis à la disposition de l’Agence

    • Les décisions prises par consensus sont mises en œuvre au niveau de chaque pays

    • Les Partenaires apportent des appuis techniques du début à la fin du projet

    • L’Agence devrait faire entièrement les enquêtes et le traitement.


Iii propositions de solution2

III - PROPOSITIONS DE SOLUTION

  • L’Agence est dépendante du commanditaire :

    • Experts qui viennent avec leurs méthodes et programmes,

    • Enquêtes SASDE et EDS

    • Rôle de l’ANSD : recruter un personnel et assurer le suivi de l’exploitation.

    • L’Agence devrait faire entièrement le terrain et superviser le traitement.


Iii propositions de solution3

III - PROPOSITIONS DE SOLUTION

  • Cas particulier du RGPH :

    • Une opération très délicate et coûteuse

    • Un système d’organisation efficient doit être mis en place depuis la confection du budget (phase très importante), la cartographie, la collecte, la codification et la saisie qui sont toutes très liées.

    • Se limiter à confier le recrutement et la supervision administrative des agents contractuels à un cabinet

    • L’Agence exécute et supervise toutes les opérations techniques

  • Une surcharge d’enquêtes peut amener à confier des activités à un cabinet.


Iii propositions de solution4

III - PROPOSITIONS DE SOLUTION

D’ autres éléments à prendre en compte dans la réflexion :

  • La décentralisation de la saisie au niveau des régions

  • L’introduction des NTICs (la collecte en ligne par le WEB

  • Les PDA (ordinateurs de poche)

  • Le traitement des questionnaires par lecture optique)


Iv choix d un cabinet

IV. CHOIX D’UN CABINET

  • Rigueur dans le processus de sélection des cabinets

  • Compétences avérées dans la conduite des grandes enquêtes ou des enquêtes nécessitant des techniques spécifiques

  • Etablissement d’un cahier de charges spécifique à chaque enquête

  • Processus de validation clairement établi


V conclusions

V. CONCLUSIONS

  • Gestion de la confidentialité des données individuelles ?

  • Respect des étapes

  • Pour le recensement : réfléchir sur les méthodes d’imputation et de redressement

  • La réalisation de l’enquête pilote

  • Renforcer le personnel et mettre les moyens adéquats

  • Promouvoir le développement de compétences internes à tous les niveaux : personnel d’enquêtes, statisticiens et informaticiens


V conclusions1

V. CONCLUSIONS

  • Ces réflexions devront permettre à l’Agence de réunir à chaque fois tous les éléments qui vont l’aider à prendre la décision qui lui convient

  • La possibilité de s’orienter vers une externalisation doit être prise en compte dés la confection du budget


Ansd r flexions sur l externalisation des op rations de saisie de donn es d enqu tes

MERCI DE VOTRE ATTENTION


  • Login