symboles et formules chimiques n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Symboles et formules chimiques PowerPoint Presentation
Download Presentation
Symboles et formules chimiques

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 19
Download Presentation

Symboles et formules chimiques - PowerPoint PPT Presentation

zenia
229 Views
Download Presentation

Symboles et formules chimiques

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Symboles et formules chimiques • 11 Règles de nomenclature • Noms des composés • Anions et cations monoatomiques • Anions et cations polyatomiques

  2. Pour une molécule: • Lire de droite à gauche • Préfixes : di = 2 octo = 8 grecs Tri = 3 nona (ennéa) = 9 tétra (tétr-) = 4 déca = 10 penta (pent-) = 5 hendéca = 11 hexa = 6 dodéca = 12 hepta = 7 etc..

  3. Règle 1 • Dans le cas où il s’agit d’un composé ionique, l’ionpositif (cation) est toujours placé en tête dans l’écriture de la formule. • Ex: NaCl, K2O, CaBr2

  4. Règle 2 • Dans le cas d’un composé bivalent, le constituant à placer en tête dans l’écriture de la formule est celui qui figure le premier dans la liste suivante: Rn, Xe, Kr, B, Si, C, Sb, As, P, N, H, Te, Se, S, At, I, Br, Cl, O, F. (le plus électronégatif à droite) • Ex:XeF2 , NH3 , H2S , Cl2O , OF2

  5. Règle 3 • Qu’il s’agisse ou non d’un composé ionique, l’élément que l’on écrit en premier dans la formule est nommé en second sans être modifié, dans le nom du composé;

  6. Règle 3 (suite) • par contre, l’élément que l’on écrit en second dans la formule est nommé en premier et on lui ajoute le suffixe -ure(ou-ydedans le cas de l’oxygène). • Sauf dans le cas de l’hydrogène avec un métal , on dit hydrure, on ne dit pas hydrogénure.

  7. Règle 3 (suite) • NaCl chlorure de sodium • HCl chlorure d’hydrogène • CO monoxyde de carbone • SiC carbure de silicium • KH hydrure de potassium

  8. Règle 4 • Pour indiquer les proportions stoechiométriques des constituants, on se sert des préfixes énumérés ci-dessous et on les ajoute aux noms des éléments auxquels ils se rapportent: Préfixes :di = 2 octo = 8 grecs Tri = 3 nona = 9 tétra = 4 déca = 10 penta = 5 hendéca = 11 hexa = 6 dodéca = 12 hepta = 7 etc.

  9. CO2 : dioxyde de carbone SO3 : trioxyde de soufre N2O : monoxyde de diazote N2O4 : tétroxyde de diazote S2Cl2 : dichlorure de disoufre P2O5 : pentoxyde de diphosphore H2O : monoxyde de dihydrogène (eau) H2O2 : dioxyde de dihydrogène OF2 : difluorure d’oxygène Cl2O : monoxyde de dichlore NH3 : trihydrure d’azote H : monohydrogène H2 : dihydrogène Règle 4 (suite)

  10. Règle 4a • Pour indiquer, indirectement, les proportions stoechiométriques des constituants , on peut également avoir recours au nombre d’oxydation: le nombre d’oxydation de l’élément concerné est placé entre parenthèses, immédiatement après le nom de l’élément, et peut être écrit en chiffres romains. • Ex.: FeCl2: Chlorure de fer(II) ou dichlorure de fer MnO2 : oxyde de manganèse(IV) ou dioxyde de manganèse P2O5 : oxyde de phosphore(V) ou pentoxyde de diphosphore

  11. Règle 5 On nomme les cations monoatomiques par le nom de l’élément sans le modifier. Dans le cas des éléments susceptibles d’avoir différents nombres d’oxydation, il faut préciser ce dernier entre parenthèses. ex.:Cu+ : ion cuivre(I) Cu2+: ion cuivre(II) NH4+ : ion ammonium H3O+: ion oxonium

  12. Règle 6 On nomme les anions monoatomiques en se servant du nom de l’élément auquel on ajoute le suffixe –ure ou –yde dans le cas de l’oxygène (après abréviation dans certains cas, comme pour l’hydrogène, par exemple.) H- : ion hydrure O2-: ion oxyde Cl- : ion chlorure OH-: ion hydroxyde S2-: ion sulfure CN- : ion cyanure

  13. Règle 7 • Les noms des autres anions polyatomiques sont formés à partir du nom de l’atome CENTRAL, c’est-à-dire celui qui est seul, et le nom du radical prendra la terminaison –ate; • on ajoute la terminaison –o au nom des autres éléments concernés (exemples : chloro pour chlore, oxo pour oxygène) et pour indiquer le nombre de ces atomes, on emploie les mêmes préfixes que ceux déjà énumérés à la règle 4.

  14. Règle 7 (suite) Ex.: SO42-: ion tétroxosulfate(VI) SO32- : ion trioxosulfate(IV) NO3- : ion trioxonitrate(V) NO2- : ion dioxonitrate(III) [Fe(CN)6]4-: ion hexacyanoferrate(II) [Fe(CN)6]3-: ion hexacyanoferrate(III)

  15. Règle 8 • Pour les anions polyatomiques dans lesquels il y a plus d’un atome jouant le rôle d’atome central, comme par exemple S2O32-, on fait précéder le nom de l’atome central du préfixe indiquant le nombre d’atomes central (les mêmes préfixes que ceux de la règle 4).

  16. Règle 8 (suite) Ex.: S2O32-: ion trioxodisulfate (II) P2O74- : ion heptaoxodiphosphate(V) Cr2O72-- : ion heptaoxodichromate(VI) P3O105- : ion décaoxotriphosphate(V)

  17. Règle 9 Dans le cas où les atomes liés à l’atome central ne sont pas tous des atomes d’un même élément, on les nomme par ordre alphabétique, en faisant toujours précéder leur nom du préfixe convenable. Ex.: H2PO4- : ion dihydrogénotétroxophosphate(V) H2P2O62- : ion dihydrogénohexaoxodiphosphate(IV)

  18. Règle 10 Pour écrire la formule chimique d’un sel, on place toujours le cation en tête et l’anion en second; par contre, pour le nom d’un sel, on nomme toujours l’anion en premier et le cation en second. Ex.: CaCO3 : trioxocarbonate de calcium H2SO4 : tétroxosulfate de dihydrogène K3PO4 : tétroxophosphate de tripotassium

  19. Règle 11 • Pour indiquer le nombre d’anions polyatomiques contenus dans la formule, on fait précéder l’ensemble du nom de l’anion, placé entre parenthèses, des nombres multiplicatifs bis, tris, tétrakis, etc. Ex.: Ca3(PO4)2 : bis(tétroxophosphate) de tricalcium Mg(NO3)2: bis(trioxonitrate) de magnésium Al2(SO4)3: tris(tétroxosulfate) de dialuminium