slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
آفة العِلْم النسيان إصلاح الموجود خير من انتظار المفقود PowerPoint Presentation
Download Presentation
آفة العِلْم النسيان إصلاح الموجود خير من انتظار المفقود

play fullscreen
1 / 18
Download Presentation

آفة العِلْم النسيان إصلاح الموجود خير من انتظار المفقود - PowerPoint PPT Presentation

yeriel
196 Views
Download Presentation

آفة العِلْم النسيان إصلاح الموجود خير من انتظار المفقود

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. آفة العِلْم النسيانإصلاح الموجود خير من انتظار المفقود HH

  2. Lésions élémentaires des cellules, tissus et organes HH

  3. 1. Introduction Lorsque l'environnement d'une cellule ou d'un tissu est modifié , il existe des possibilités d'adaptation cellulaire et tissulaire, avec un nouvel équilibre: atrophie, hypertrophie phénomènes peuvent être réversibles lors du retour aux conditions antérieures. Si les limites de la réponse adaptative sont dépassées, ou que celle-ci est impossible, on observe alors des lésions cellulaires. HH

  4. 2. Adaptation cellulaire et tissulaire Lors de modifications durables de l'environnement, la cellule peut s'adapter, ce qui conduit à certaines transformations structurales de la cellule ou de certains de ses constituants Les principales réponses adaptatives d'une cellule et d'un tissu sont l'atrophie (ou hypotrophie), l'hypertrophie, l'hypoplasie et l'aplasie, l'hyperplasie, métaplasie, dystrophie. HH

  5. 2.1. Atrophie (hypotrophie) Cellulaire: est la diminution de la masse fonctionnelle d'une cellule liée à une diminution de son activité. Elle se traduit par une diminution du volume cellulaire en rapport avec une diminution de nombre et de taille de constituants normaux de la cellule . HH

  6. Tissulaire ou d'un organe:est due à l'atrophie cellulaire et/ou à la diminution du nombre des cellules. Un organe atrophique présente une diminution de volume et de poids. Elle peut être aussi; • Physiologique Liée le plus souvent à une involution hormonale: 1/Du thymus après la puberté, 2/Des ovaires et de l'endomètre après la ménopause. HH

  7. Pathologique 1/Musculaire par suppression de l'innervation 2/Des adipocytes lors des états de dénutrition HH

  8. 2.2. Hypertrophie Cellulaire:est une augmentation réversible de la taille d'une cellule en rapport avec une augmentation de la taille et du nombre de ses constituants. Cette hypertrophie va en parallèle avec une augmentation des stimuli et de l'activité de la cellule. HH

  9. Tissulaire:est une augmentation du volume d'un tissu ou d'un organe liée, soit à une hypertrophie cellulaire, soit à une hyperplasie, soit aux deux à la fois. A/Augmentation de l'activité mécanique ou métabolique de la cellule: • Hypertrophie cardiaque, par hypertrophie des cellules myocardiques • Hypertrophie des muscles squelettiques du sportif. HH

  10. B/ Stimulation hormonale accrue. • Hypertrophie thyroïdienne. NB:L'hypertrophie est à distinguer d'autres causes d'augmentation de la taille d'une cellule ou d'un organe. HH

  11. 2.3. Aplasie et Hypoplasie Aplasie: est l'absence d'un organe (embryonnaire). C’est aussi l'arrêt transitoire ou définitif de la multiplication cellulaire dans un tissu qui devrait normalement se renouveler. Hypoplasie: est un développement embryologique anormal d'un viscère ou d'une partie aboutissant à un organe fonctionnel mais trop petit, c’est aussi le développement insuffisant d'un tissu lorsque les stimuli assurant sa croissance normale diminuent ou cessent. HH

  12. 2.4. Hyperplasie Est l'augmentation de la masse d'un tissu, d'un organe, ou d'une portion d'organe due à une augmentation anormale du nombre de ses cellules, sans modification de l'architecture, souvent liée a une hyperactivité fonctionnelle. L'hyperplasie reste contrôlée par les mécanismes de régulation de croissance. HH

  13. NB: • Elle survient surtout dans les tissus capables de renouvellement et ne s'observe pas dans les tissus à renouvellement lent ou stables (myocarde, tissu neuronal). • Elle est souvent associée à une hypertrophie cellulaire HH

  14. 1/Hyperplasie physiologique, hyperplasie compensatrice d'un organe après chirurgie (compensatrice) ex; foie après hépatectomie partielle ou hyperplasie mammaire par stimulation hormonale au cours de la gestation. 2/Hyperplasie pathologique, hyperplasie surrénalienne au cours d'un hypercorticisme Elle peut n'intéresser qu'une région limitée d'un organe et former dans l'organe un nodule (ex: hyperplasie nodulaire du foie ; de prostate). HH

  15. 2.5. Métaplasie Une anomalie acquise résultant de la transformation d'un tissu normal en un autre tissu normal, de structure et de fonction différentes (architecture normale mais d’une localisation anormale). Il s'agit d'un changement dans la différenciation cellulaire en réponse à une agression chronique pour aboutir à un tissu mieux adapté à l'agression. HH

  16. Elle intéresse surtout les tissus épithéliaux, particulièrement les muqueuses, et s'observe aussi dans les tissus conjonctifs. Secondaire à une cause toxique, chimique, hormonale ou inflammatoire. • Métaplasie malpighienne d'un revêtement cylindrique dans les bronches. HH

  17. 2.6. Dystrophie Désigne toute altération cellulaire ou tissulaire acquise, liée à un "trouble nutritionnel (vasculaire, hormonal, nerveux, métabolique). • La dystrophie d'un organe peut combiner les lésions d'atrophie, d'hypertrophie de métaplasie. HH

  18. 3. Mort cellulaire et tissulaire HH