______________________________________________________________________________ - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
______________________________________________________________________________ PowerPoint Presentation
Download Presentation
______________________________________________________________________________

play fullscreen
1 / 344
______________________________________________________________________________
114 Views
Download Presentation
yelena
Download Presentation

______________________________________________________________________________

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les Journées Informatiques des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles Rabat, 29 Octobre-2 Novembre 2009 PREMIERS PAS VERS JAVA Mme A. BENOMAR Professeur à l’Institut National des Postes et Télécommunications ______________________________________________________________________________

  2. SOMMAIRE _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  3. Chapitre 1GENERALITES SUR LE LANGAGE JAVA 1- CARACTERISTIQUES DE BASES DE LA P.O.O 2- NAISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE JAVA 3- ENVIRONNEMENT DE JAVA 4- LES PAQUETAGES (les packages) 5- LES CLASSES EN JAVA 6- UTILISATION DES OBJETS 7- LES CONSTRUCTEURS 8- UTILISATION DES ARGUMENTS DE MAIN _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  4. Chapitre 1 INTRODUCTION A JAVA 1- CARACTERISTIQUES DE BASES DE LA P.O.O 1 - 1 Notion de classe et d’objet Objet = Données + Traitements La classe : Abstraction d’un ensemble d’objets qui ont les mêmes caractéristiques ( attributs) et les mêmes comportements ( méthodes) objet est une instance d’une classe. Exemple : Une classe de nom Individu Attributs: numeroCin, nom, prenom, dateNaissance, adresse Méthodes: changeAdresse(), calculSalaire(),dateRetraite().. Objets : Mohammed, Nadia, … _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  5. 1 – 2 L’encapsulation des données : - Les données sont protégées à l’intérieur de chaque objet. - Les données (publiques ,secrètes) 1- 3 L’Héritage Une classe dérivée hérite des propriétés d’une classe de base. -        Economie de code -        Amélioration de la fiabilité -        Amélioration de la lisibilité Exemple : Un rectangle peut hériter d’un polygone 1- 4 Le Polymorphisme Le polymorphisme permet la redéfinition d’une méthode 1 - 5 Le Multithreading  THREADS : processus qui s’exécutent simultanément à l’intérieur d’un unique programme _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  6. 2-NAISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE JAVA • 2- 1 Caractéristiques de JAVA • -JAVA est un langage de programmation orientée objets proche de C++. • JAVA fonctionne comme une machine virtuelle ( indépendant de toute plate forme) • - JAVA est simple (pas de pointeur, pas d’héritage multiple) • - JAVA autorise le multitâche (multithreading)- _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  7. 2- NAISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE JAVA 2- 1 Caractéristiques de JAVA - JAVA peut être utilisé sur INTERNET - JAVA est gratuit -JAVA contient une très riche bibliothèque de classes (Packages) qui permettent de :   - Créer des interfaces graphiques - Utiliser les données multimédia - Communiquer à travers les réseaux _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  8. 2- NAISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE JAVA 2- 2 Historique de JAVA -Projet de recherche en 1991 chez Sun Microsystems (langage de pilotage des appareils électroniques) a aboutit à la création du l.o.o OAK - En 1994 conversion du langage Oak pour l’adapter aux technologies des réseaux informatiques tels que INTERNET. C’est la naissance de JAVA _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  9. 2- NAISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE JAVA 2- 2 Historique de JAVA Des éditeurs de grande réputation ont rapidement conclu des accords de licence pour diffuser JAVA - Netscape Communications ( 23 mai 1995) - Oracle (30 octobre 1995) - Borland (8 novembre 1995) - IBM ( 6 décembre 1995) - Adobe Systems ( 6 décembre 1995) - Symantec (13 decembre 1995) - Microsoft (12 mars 1996) - Novell ( 21 mars 1996) _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  10. 3- ENVIRONNEMENT DE JAVA 3- 1 Java Developer’s Kit (JDK) Sun fourni gratuitement un ensemble d'outils et d'API pour permettre le développement de programmes avec Java. Ce kit, nommé JDK, est librement téléchargeable sur le site web de Sun http://java.sun.com Le kit java contient : * le compilateur (javac), * l’interpréteur (java), * l’appletviewer ou inspecteur d’applet - Le JDK contient par ailleurs l’API de java (Application Programmers Interface) qui correspond à la bibliothèque de java - Le kit JDK ne comporte pas d’éditeur. _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  11. 3- ENVIRONNEMENT DE JAVA 3- 2 Versions de Java Java évolue au fil des années. En plus de faire évoluer les numéros de versions, le nom complet de chaque version a parfois été changé. Les principaux événements de la vie de Java sont les suivants : _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  12. 3- ENVIRONNEMENT DE JAVA 3- 2 Versions de Java Depuis sa version 1.2, Java a été renommé Java 2. Les numéros de version 1.2 et 2 désignent donc la même version. Le JDK a été renommé J2SDK (Java 2 Software Development Kit) mais la dénomination JDK reste encore largement utilisée, à tel point que la dénomination JDK est reprise dans la version 5.0. En outre, Java 2 désigne les versions de J2SE 1.2 à J2SE 1.4 La version actuelle est Java SE 6 alors que la version Java SE 7 est en cours de développement (sera fini au cours de 2010) Compatibilité de version Java assure une compatibilité binaire ascendante (les programmes compilés avec une ancienne version peuvent s'exécuter avec une plate-forme plus récente). _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  13. 3- ENVIRONNEMENT DE JAVA 3-3 Editions de la plate-forme Java La plate-forme Java 2 est disponible dans plusieurs éditions utilisées à des fins diverses. Java 2 Standard Edition (J2SE), Contient les classes qui forment le cœur du langage Java Java 2 Entreprise Edition (J2EE) pour le développement d’applications d’entreprise . Elle contient les classes J2SE plus d’autres classes pour le développement d’applications d’entreprise. Java 2 Micro Edition (J2ME). pour les produits d’électronique grand public (téléphones portables,..) dans ce cas seule une petite partie du langage est utilisée. Chaque édition contient un kit de développement Java 2 (SDK) pour développer des applications et un environnement d’exécution Java 2 (JRE) pour les exécuter. _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  14. 3- 4 Le code source - Une application java est généralement composée de plusieurs fichiers source. Les fichiers source de java ont l’extension .java. - Un fichier .java peut contenir plusieurs classes. - Le nom du fichier source java doit être le même que celui de la classe publique que ce fichier renferme (Un fichier java ne peut pas contenir plus d’une classe publique) 3- 5La compilation * Le byte code - La compilation va transformer le code source en J-code ou byte-code Java indépendant de toute plate forme - La commande qui permet la compilation est la suivante : Javac nom_fich.java Création d’un ou plusieurs fichiers .class. _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  15. 3- 2- 3 La machine virtuelle java - Le code java comprend des instructions écrites pour une certaine machine virtuelle java (JVM : Java virtuel Machine) - un programme java est exécutée sur tout ordinateur pour lequel une machine virtuelle est disponible. - Une application sera exécutée par l’interpréteur de java Java nom_fich 3- 2- 4 Quelques environnements d’utilisation de java - PCGRASP , JGRASP - JBUILDER - ECLIPSE - NETBEANS -…. _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  16. Les fichiers jar • Les fichiers .jar sont des fichiers java compressés comme les fichiers .zip selon un algorithme particulier devenu un standard de fait dans le monde des PC. • Ils sont parfois appelés fichiers d'archives ou, plus simplement, archives. • Ces fichiers sont produits par des outils comme jar.exe. ( qui fait partie du jdk) . • Les fichiers .jarpeuvent contenir une multitude de fichiers compressés avec l'indication de leur chemin d'accès. • Un fichier .jar peut ainsi être exécuté directement dans tout environnement possédant une machine virtuelle _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  17. 4- LES PAQUETAGES (les packages) * Organisation hiérarchique des classes en packages * Regrouper plusieurs classes qui collaborent entre elles dans une application * Définir un certain niveau de protection 4- 1 Construction de package - Pour ranger une classe dans un package, il faut insérer la ligne suivante au début du fichier source: package nomDuPaquetage ; - Un paquetage qui doit contenir des classes et donc des fichiers est un répertoire. le paquetage a le même nom que le répertoire qui le contient. 4- 2 Utilisation des classes d’un paquetage On peut importer les packages de deux manières différentes : 1 - import nomDuPackage.* ; 2 - import nomDuPackage.nomDeLaclasse; Exemple import liste.* ; // importer toutes les classes du package liste import liste.A ; // importer la classe A du package liste _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  18. 4- 3 API de JAVA • - java.lang : contient les classes fondamentales du langage. Il contient la classe Object qui est la super classe primitive de toutes les classes. • - importé par défaut. • Exemples : • Java.lang.Math • Java.lang.System • Java.lang.String • - java.awt : (awt pour Abstract Window Toolkit) contient les • classes pour fabriquer des interfaces graphiques • Exemples : • java.awt.Graphics • java.awt.Color _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  19. 19 • 4- 3 API de JAVA • Javax.swing contient les classes pour les interfaces graphiques évolués • java.applet: utile pour faire des applets qui sont des applications utilisables à travers le web • java.io: contient les classes nécessaires aux E/S • java.net : accés aux réseaux • java.util : classes d’utilitaires (Random, Date, ...) _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  20. 5 -LES CLASSES JAVA Une classe définit des attributs et des méthodes 5 - 1 Architecture d'une classe JAVA Une classe se compose de deux parties : * l’en-tête * le corps _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  21. 5- LES CLASSES JAVA 5 - 1 Architecture d'une classe JAVA Entête d’une classe [modificateur] class <NomClasse>[extends <superclass>] [implements<Interface>]  [ ] : optionnel < > : obligatoire gras :mot clé Corps d’une classe Le corps de la classe donne sa définition. Il contient les déclarations des attributs et des méthodes.  _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  22. 5 - 2 Les modificateurs de classe _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  23. Type Convention Exemple Nom d’une classe Débute par une majuscule class Polygone Nom d’un objet Débute par une minuscule Peut s’étaler sur plusieurs mots Chaque mot commence par une majuscule sauf le premier premierObjet Nom de méthode Débute par une minuscule Sauf pour le constructeur void ecrire() Constante S’écrit en majuscules A_CONSTANT 5 - 3 Conventions d’écriture en JAVA _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  24. 5- 4 Un premier exemple public class Premier { public static void main (String[ ] arg) { System.out.println( ‘‘bravo’’) ; } } public : visible de partout , y compris des autres paquetages static : méthode de classe System.out.println : La méthode println écrit sur l’écran la chaine de caractères passée en paramètres à cette méthode _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  25. 5- 4 Un premier exemple - Cette classe doit se trouver dans le fichier Premier.java - Il est compilé par la commande javac Premier.java - La compilation crée un fichier Premier.class - Le fichier est exécuté par la commande java Premier - On obtient à l’exécution : bravo _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  26. 6- UTILISATION DES CLASSES Pour utiliser une classe, elle doit être instanciée . Il y aura alors création d’un objet. Mais avant de créer un objet , il faut le déclarer 6 - 1 Déclaration d’un objet NomClasse objet ; Cette instruction déclare un objet de la classe NomClasse mais ne le crée pas. 6- 2 Création d’un objet Objet = new NomClasse( ) ; La déclaration et la création d’un objet peuvent être regroupées : NomClasse objet = new NomClasse( )  On accéde aux méthodes et aux attributs de la classe comme suit : NomObjet.méthode(arguments de la méthodes) NomObjet.attribut _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  27. 6- 3 Exemple d’utilisation d’objet Il s’agit d’écrire une application en java qui permet de calculer le salaire hebdomadaire d’un employé en fonction du taux horaire et du nombre d’heures public class Employe { String nom; // le nom de l'employé static float taux_h=50; // le taux horaire en dirhams int nb_h; float salaireh () // nb_h : nombre d’heures { float s; s=(taux_h*nb_h); return s; } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  28. 6- 3 Exemple d’utilisation d’objet public static void main(String[] arg) { float s1,s2; // les salaires de 2 employés Employe emp1,emp2; // 2 objets modélisant 2 employés emp1=new Employe(); emp2=new Employe(); emp1.nom= " Mohammed"; // le nom de l’employé 1 emp1.nb_h= 35; // le nombre d’heures de l’employé 1 emp2.nom="Nadia"; // le nom de l’employé 2 emp2.nb_h=38 ; // le nombre d’heures de l’employé 2 s1=emp1.salaireh(); s2=emp2.salaireh(); System.out.println("Le salaire de "+ emp1.nom+" est"+s1+" dh"); System.out.println("Le salaire de "+ emp2.nom+" est"+s2+" dh"); } // fin de main } // fin de la classe A l’éxecution , on aura : Le salaire de Mohammed est 1750.0 dh Le salaire de Nadia est 1900.0 dh _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  29. 7- LES CONSTRUCTEURS 7 - 1Définition - Le constructeur est une méthode qui est effectuée au moment de la création d’un objet. Il sert à initialiser les variables contenues dans les objets. - Le constructeur porte le même nom que sa classe. Il ne retourne pas de valeur et ne mentionne pas void au début de sa déclaration - Toute classe possède au moins un constructeur. Si une classe ne déclare pas de constructeur, un constructeur vide est crée automatiquement par défaut Un constructeur est une fonction qui est appelée par le biais de l’opérateur new monObjet = new Constructeur(arguments) ; 29 _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  30. Exemple d’utilisation de constructeur public class Employe_Constructeur { String nom; static float taux_h=50; int nb_h; Employe_Constructeur(String identite) // Constructeur { nom=identite; } float salaireh () // nb_h : nombre d’heures { float s; s=(taux_h*nb_h); return s; } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  31. Exemple d’utilisation de constructeur public static void main(String[] arg) { float s1,s2; Employe_Constructeur emp1,emp2; emp1=new Employe_Constructeur (" Mohammed"); emp2=new Employe_Constructeur ("Nadia"); /* Dès la création d’un objet on doit spécifier la valeur du nom*/ emp1.nb_h= 35; // le nombre d’heures de l’employé 1 emp2.nb_h=38 ; // le nombre d’heures de l’employé 2 s1=emp1.salaireh(); s2=emp2.salaireh(); System.out.println("Le salaire de "+ emp1.nom+" est"+s1+" dh"); System.out.println("Le salaire de "+ emp2.nom+" est"+s2+" dh"); } // fin de main } // fin de la classe _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  32. 7 – 2La variable this La variable this sert à référencer dans une méthode l’instance de l’objet en cours d’utilisation. Son emploi peut s’avérer utile dans les constructeurs avec des paramètres lorsque les variables de la classe et celles du constructeur portent exactement le même nom . public class Employe_this { String nom; static float taux_h=50; int nb_h; Employe_this(String nom) { this.nom=nom;// variable globale de la classe = variable locale } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  33. 7 – 2La variable this float salaireh () { float s; s=(taux_h*nb_h); return s; } public static void main(String[] arg) { float s1,s2; Employe_this emp1,emp2; emp1=new Employe_this (" Mohammed"); emp2=new Employe_this ("Nadia"); emp1.nb_h= 35; // le nombre d’heures de l’employé 1 emp2.nb_h=38 ; // le nombre d’heures de l’employé 2 s1=emp1.salaireh(); s2=emp2.salaireh(); System.out.println("Le salaire de "+ emp1.nom+" est"+s1+" dh"); System.out.println("Le salaire de "+ emp2.nom+" est"+s2+" dh"); } // fin de main } // fin de la classe _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  34. 8- UTILISATION DES ARGUMENTS DE MAIN Les arguments de la méthodes main permettent de récupérer des chaînes de caractères fournies depuis la ligne de commande Exemple 1 d’utilisation des arguments de main : Les noms des employés sont considérés des arguments de la méthode main public class Arguments_main { String nom; static float taux_h=50; int nb_h; float salaireh () { float s; s=(taux_h*nb_h); return s; } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  35. 8- UTILISATION DES ARGUMENTS DE MAIN public static void main(String[] arg) { float s1,s2; Arguments_main emp1,emp2; emp1=new Arguments_main(); emp2=new Arguments_main(); emp1.nom=arg[0]; emp2.nom=arg[1]; emp1.nb_h= 35; // le nombre d’heures de l’employé 1 emp2.nb_h=38 ; // le nombre d’heures de l’employé 2 s1=emp1.salaireh(); s2=emp2.salaireh(); System.out.println("Le salaire de "+ emp1.nom+" est "+s1+" dh"); System.out.println("Le salaire de "+ emp2.nom+" est "+s2+" dh"); } // fin de main } // fin de la classe Après compilation du fichier Arguments_main.java , il faut l’exécuter en donnant 2 chaînes de caractères pour les noms des 2 employés. Exemple d’exécution : java Arguments_main Ali Sanae _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  36. 8- UTILISATION DES ARGUMENTS DE MAIN Exemple 2 : Utilisation d’un nombre entier comme argument Il s’agit de considérer le nombre d’heures travaillées comme argument de main aussi pour pouvoir donner leurs valeurs à l’exécution public class Arguments_entiers { String nom; static float taux_h=50; int nb_h; float salaireh () { float s; s=(taux_h*nb_h); return s; } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  37. 8- UTILISATION DES ARGUMENTS DE MAIN public static void main(String[] arg) { float s1,s2; Arguments_entiers emp1,emp2; emp1=new Arguments_entiers(); emp2=new Arguments_entiers(); emp1.nom=arg[0]; emp1.nb_h= Integer.parseInt(arg[1]); emp2.nom=arg[2]; emp2.nb_h= Integer.parseInt(arg[3]); s1=emp1.salaireh(); s2=emp2.salaireh(); System.out.println("Le salaire de "+ emp1.nom+" est "+s1+" dh"); System.out.println("Le salaire de "+ emp2.nom+" est "+s2+" dh"); } // fin de main } // fin de la classe il faut exécuter cette classe en donnant 2 chaînes de caractères pour les noms des 2 employés et leurs nombres d’heures travaillées Exemple d’exécution : java Arguments_entier Ali 30 Sanae 28 _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  38. Chapitre 2 LES OUTILS ELEMENTAIRES POUR LA PROGRAMMATION JAVA 1- COMMENTAIRES EN JAVA 2- TYPES ELEMENTAIRES EN JAVA 3- LES PROPRIETES DES ATTRIBUTS 4- LES STRUCTURES DE CONTROLES 5- LES PROPRIETES DES METHODES 6- LES TABLEAUX 7- LA SAISIE AU CLAVIER 8- LES CHAINES DE CARACTERES 9– LES OPERATIONS SUR LES OBJETS _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  39. Chapitre 2 TECHNIQUES DE BASE DELA PROGRAMMATION JAVA 11 - Commentaires en java En java, il existe deux types de commentaires : // commentaire simple sur une ligne /* */ commentaire de plusieurs lignes  _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  40. Chapitre 2 TECHNIQUES DE BASE DELA PROGRAMMATION JAVA 2– Types élémentaires en java JAVA dispose des 8 types élémentaires suivants, ces types sont appelés primitives en java :  boolean Destiné à une valeur logique (true, false) byte Octet signé 8 bits (-128 et 127) short Entier court signé 16 bits (-32768 – 32767) char Caractère 16 bits _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  41. Chapitre 2 TECHNIQUES DE BASE DELA PROGRAMMATION JAVA 2– Types élémentaires en java int Entier signé 32 bits float Virgule flottante 32 bits double Double précision 64 bits long Entier long 64 bits _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  42. Java dispose également des classes suivantes pour gérer ces primitives : Classe Primitive ______________________________ Character char Byte byte Short short Integer int Long long Float float Double double Boolean boolean _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  43. 3- LES PROPRIETES DES ATTRIBUTS 3 - 1Déclaration Un attribut correspond à une variable ou une constante pouvant prendre une valeur différente pour chaque objet instance de la classe. Tous les objets d’une même classe ont les mêmes attributs, mais chaque objet associe à ces attributs des valeurs qui lui sont propres. Avant d’utiliser un attribut, il doit être déclarée comme suit : <modificateur> type_elementaire identificateur _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  44. 3- LES PROPRIETES DES ATTRIBUTS 3 - 1Déclaration _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  45. 33-2 Identificateurs A Chaque objet , classe, programme ou variable est associé un identificateur. Les identificateurs Java sont formés d'un nombre quelconque de caractères. Ils doivent respecter les règles suivantes : -        Les majuscules et les minuscules sont distinguées. -         Le premier caractère ne doit pas être un chiffre -         L’ identificateur ne doit pas être un mot clé de Java. En plus des règles ci-dessus, il est conseillé de respecter les directives suivantes : _ - Evitez les caractères accentués dans les noms de classes. - - Evitez de donner le même nom à des identificateurs d'éléments différents  _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  46. 3-3 Mots clé de java Les mots suivants sont les mots clé de java : abstract assert boolean break byte case catch char class continue default do double else enum extends false final finally float for if implements import instanceof int interface long native new null package private protected public return short static super switch synchronized this throw throws transient true try void volatile while _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  47. 3 - 4Les attributs statiques Ce sont les attributs qui ont le modificateur static. Un attribut statique ( ou de classe) appartient à une classe et non à ses instances. Il est indépendant des objets - Un attribut statique existe dès que sa classe est chargée en mémoire alors qu’un attribut d’instance existe lors de l’instanciation de la classe Pour utiliser un attribut ou une méthode statique, on écrit : NomClasse.nomAttributStatique Cependant JAVA permet également d’utiliser : nomObjet.nomAttributStatique où nomObjet est une instanciation de la classe qui contient l’attribut ou la méthode statique _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  48. Exemple1 : attribut statique class Statique { int nons; static int s; } public class UtiliseStatic { public static void main (String[] arg) { Statique.s=10; Statique obj1= new Statique(); obj1.nons=20; Statique obj2= new Statique(); obj2.nons=30; obj2.s=15;//Pour tous ,les objets s=15 System.out.println(Statique.s); //15 System.out.println(obj1.s); //15 System.out.println(obj1.nons); //20 System.out.println(obj2.nons); //30 } } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  49. Exemple2 : Calcul des moyennes des élèves ainsi que la moyenne de la classe class Moyenne { static int nb_eleves ; // nombre d’élèves float note1,note2,note3; // notes des élèves int num; // numéro de l'élève String nom; // nom de l'élève static float moyenne_classe; Moyenne(int num,String nom) //constructeur { this.num=num; this.nom=nom ; } float moyenne_eleve() { return ((note1+note2+note3) /3); } } _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR

  50. Exemple2 : Calcul des moyennes des élèves ainsi que la moyenne de la classe public class Utilise_Moyenne { public static void main(String[] arg) { Moyenne.nb_eleves=2; Moyenne eleve1= new Moyenne(1,"Adnane"); Moyenne eleve2= new Moyenne(2,"Amal"); eleve1.note1=15; eleve1.note2=11; eleve1.note3=17; float moy1=eleve1.moyenne_eleve(); eleve2.note1=12; eleve2.note2=18; eleve2.note3=16; float moy2=eleve2.moyenne_eleve(); _____________________________________________________________________________________________________ Mme A. BENOMAR