slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNE Pierre de Almeida Juge Formateur, Vice-Président CABW, Délégué Régional PowerPoint Presentation
Download Presentation
LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNE Pierre de Almeida Juge Formateur, Vice-Président CABW, Délégué Régional

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 33

LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNE Pierre de Almeida Juge Formateur, Vice-Président CABW, Délégué Régional - PowerPoint PPT Presentation


  • 379 Views
  • Uploaded on

LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNE ET TROIS MALADIES DU CHEPTEL Pierre de Almeida, Juge Formateur, Vice-Président CABW Christine Masson-Bessière, Vétérinaire Pathologiste, Adjointe Délégation 05 CABW.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNE Pierre de Almeida Juge Formateur, Vice-Président CABW, Délégué Régional' - yael


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

LE BRAQUE DE WEIMAR :MORPHOLOGIE EXTERNE ET TROIS MALADIES DU CHEPTELPierre de Almeida, Juge Formateur, Vice-Président CABW Christine Masson-Bessière, Vétérinaire Pathologiste, Adjointe Délégation 05 CABW

slide2

LE BRAQUE DE WEIMAR : MORPHOLOGIE EXTERNEPierre de Almeida Juge Formateur, Vice-Président CABW, Délégué Régional 05

slide3

Standard (1)

  • Aspect général
  • Comportement et caractère
  • Proportions
  • Peau, robe, couleur
  • Allure
slide4

Standard (2)

  • Taille et poids
  • Profil
  • Tête
  • Oreilles
  • Cou
  • Corps
  • Membres
  • Défauts graves et éliminatoires
slide5

LE BRAQUE DE WEIMAR :TROIS MALADIES DU CHEPTELChristine Masson-Bessière Vétérinaire Pathologiste, Adjointe délégation 05 CABW

monographies
1. Une affection gastrique: le syndrome dilatation/torsion de l’estomac

2. Une affection articulaire: la dysplasie de la hanche ou coxo-fémorale

3. Une tumeur cutanée: le mastocytome

Monographies
slide7

SYNDROME DILATATION

  • TORSION DE L’ESTOMAC
slide8
Définitions/généralités
  • Syndrome aigu dû à l’accumulation excessive de gaz ou de liquide dans l’estomac suivie ou non de torsion de l’organe
  • Etat de choc redoutable conférant à cette urgence médico-chirurgicale son caractère d’extrême gravité
  • Susceptibilité des grandes races et races géantes canines
  • BW: tempérament glouton et gourmand
  • Causes suspectées mais non formelles: fermentation gastrique, bol alimentaire massif, ingestion de grande quantité d’eau, efforts après le repas, stress
slide9

Symptômes

  • Anxiété d’apparition brutale après un repas, efforts de vomissements non suivis d’effets, salivation, distension abdominale importante et douloureuse
  • Evolution: difficultésrespiratoires et installation d’un état de choc mortel en l’absence d’une thérapeutique appropriée
  • Symptomatologie parfois plus frustre
slide10

Mécanisme et conséquences (1)

  • Dilatation: fermentation alimentaire aiguë
  • Obstruction mécanique veine cave caudale et veine porte
  • Chute du débit cardiaque, hypotension, manque d’oxygénation des organes
  • Perturbationscirculatoires et respiratoires gravissimes
slide11

Mécanisme et conséquences (2)

  • Torsion de l’estomac: Particularité anatomique, laxité du ligament gastro-splénique, rotation estomac sur son axe de 190 à 360 degrès
slide12

Mécanisme et conséquences (3)

  • Congestion, hypertrophie, nécrose de la rate
slide13

Mise en oeuvre du traitement

  • Réanimation médicale: perfusions adaptées
  • Evacuation gastrique: sondage gastrique,gastrocentèse (décompression partielle de l’estomac), gastrotomie
  • Réduction de la torsion: chirurgie gastrique proprement dite
slide14

Prévention et conclusion

  • Hygiène alimentaire: fractionner les repas et l’abreuvement, humidifier la ration
  • Limiter l’effort après le repas
  • Intervention rapide dès l’observation de signes inquiétants suivant le repas
  • Toutefois aucune mesure préventive n’est encore actuellement réellement satisfaisante
slide16

Définitions/généralités

  • Affection congénitale à composante héréditaire: trouble du développement de la hanche, transmission à déterminisme polygénique (plusieurs gènes impliqués), type quantitatif (pas de gène majeur)
  • Instabilité articulaire, défaut de congruence de la tête fémorale dans l’acétabulum de l’os coxal évoluant vers une arthrose
  • Influence des facteurs environnementaux: nutrition, taille, exercice, concentration en oestrogène de la mère, surcharge pondérale
  • Susceptibilité des grandes races canines
  • Programme d’éradication fondé surun controle radiologique systématique après l’âge d’un an
slide17

Anatomie de la hanche normale

  • Tête fémur, acétabulum os coxal, ligaments articulaires (moyens d’unionde l’articulation)
slide18

Lésions de dysplasie

  • Laxité articulaire: mobilité tête fémorale dans cavité articulaire
  • Déformations composants articulaires (acétabulum)
  • Arthrose: dégénerescence cartilage articulaire, pincement espace articulaire (1), densification os sous-chondral (2), ostéophytose angle cranio-acétabulaire (3), épaississement col fémoral (4), centre tête en dehors du rebord dorsal (5), éperon fémoral (6)
slide19

Symptômes cliniques et évolution

  • Troubles locomoteurs: démarche anormale,boiterie
  • Douleurs: évolution variable dans le temps, pas de correspondance entre expression clinique et anomalie anatomique
  • Invalidité liée aux lésions d’arthrose
slide20

Diagnostic

  • Diagnostic clinique laxité: chiots, ressaut d’Ortolani, élèment de prédiction du futur,
  • Diagnostic radiologique:
  • position codifiée (sur le dos),
  • anesthésie générale,
  • apréciation des qualités du cliché, allongement et symétrie du bassin,
  • cadrage,
  • position des fémurs,
  • rotation interne: rotules au zénith
slide21

Technique de lecture du cliché

  • Appréciation de la congruence de l’articulation
  • Appréciation de l’acétabulum
  • Appréciation de la tête fémorale
  • Recherche de signesd’arthrose
  • Détermination du centre des têtes fémorales:mesure de l’angle de Norberg-Olsson
slide22

Etats non dysplasiques

  • B: état sensiblement normal
  • bonne congruence, 100<NO<105 ou
  • congruence imparfaite, NO>105
  • A: aucun signe de DCF
  • bonne congruence articulaire,
  • NO>105
slide23

Etats dysplasiques

  • D: DCF moyenne
  • mauvaise congruence, 90<NO<100
  • signes d’arthrose (pincement interligne articulaire)
  • E:DCF sévère, sub-luxation ou luxation
  • NO<90, arthrose sévère
  • C: DCF légère
  • congruence imparfaite, 100<NO<105
slide24

Thérapeutiques (1)

  • Médicales: anti-inflammatoires et antalgiques
  • Chirurgicales: myectomie du pectiné, interventions modifiant l’architecture de l’articulation:
  • Résection de la tête du fémur
slide25

Thérapeutiques (2)

  • Triple ostéotomie du bassin
  • Prothèse totale de hanche
slide26

Résultats et limites du dépistage

  • Résultats encourageants: BW, 71.1% A, 12.5 % B (83.6 % NDys), 9.6 % C, 6.4 %D, 0.4 %E (16.4 % Dys), 408 lectures
  • Limites: sélection par le phénotype, influence de facteurs extérieurs (nutrition, oestrogènes, poids, exercice, masse musculaire pelvienne)
  • Dépistage clinique et radiologique de la laxité articulaire chez le jeune
  • Méthode actuelle radiologique reproductible mais tardive, manque de sensibilité, travaux nécessaires pour la compléter en améliorant la fiabilité et la précocité du diagnostic
slide28

Généralités sur les tumeurs

  • Tumeurs cutanées: très fréquentes chez le CN (30% des tumeurs), bénignes ou malignes
  • Tumeur: prolifération d’un clone cellulaire, autonome
  • Tumeur maligne/tumeur bénigne: agressivité, pouvoir d’invasion à distance, métastases
  • Peau: lésions en relief, plaques, ulcération, nodules, empatement, rougeur, effets secondaires
  • Examen clinique, bilan d’extension (ganglions), examen anatomo-pathologique (identification du type tumoral)
  • Pronostic = probabilité de survie à plus ou moins long terme
slide29

Généralités sur le mastocytome

  • Tumeur du mastocyte, fréquente
  • (9 et 21% des TC)
  • Mastocyte: cellule de surveillance immunitaire, granules avec histamine
  • Races prédisposées: Boxer, Boston terrier, Labrador, Weimar
  • Age: 8,5 ans
slide30

Clinique (1)

  • Aspect: nodule isolé ou multiple, poil hérissé, parfois ulcéré, plaque, rougeur de la peau et prurit
  • Localisation: tronc, flanc, membre, doigt (interdigitée), fourreau, plis, périnée

Un mastocytome doit toujours être traité comme une tumeur potentiellement maligne (périnée, prépuce, scrotum, doigt)

slide31

Clinique (2)

Mastocytome malin,

région inguinale

Nodule isolé, dos

Multiples nodules ulcérés, abdomen

Deux nodules, flanc

mastocytome fourreau,

localisation classique

plaque ulcérée, patte

slide33

Traitement et conclusion

Chirurgie (exérèse large) et radiothérapie: thérapeutiques de choix quand pas d’extension systémique, études controversées pour l’efficacité des chimiothérapies, durée de survie courte en général quand métastases