le premier empire colonial fran ais xvi xviiie si cle n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 13

Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle - PowerPoint PPT Presentation


  • 855 Views
  • Uploaded on

Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle. Bordeaux et le commerce triangulaire. Quelle est la place et le rôle de Bordeaux dans le commerce triangulaire? . 1.Bordeaux, pilier de la traite négrière française.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle' - wyatt


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
le premier empire colonial fran ais xvi xviiie si cle

Le premier empire colonial français XVI-XVIIIe siècle

Bordeaux et le commerce triangulaire.

Quelle est la place et le rôle de Bordeaux dans le commerce triangulaire?

le commerce triangulaire source les traites n gri res la documentation photographique n 8032
Le commerce triangulaireSource : Les traites négrières, la Documentation photographique n°8032
activit s 1
Activités 1
  • Définir la notion de commerce triangulaire en intégrant les éléments récents de l’historiographie.
  • Identifier les régions pourvoyeuses d’esclave, les régions d’arrivée des esclaves, les nations qui participent à la traite négrière, les ports négriers français.
activit s 2
Activités 2

Identifier les grands pôles du commerce d’esclaves.

Situer la place de Bordeaux par rapport aux ports anglais et par rapport aux ports français.

slide7

Le port de Bordeaux est l’un des principaux acteurs français de la traite d’esclaves. Les bateaux partent de Bordeaux avec les marchandises nécessaires à l’achat d’esclaves sur les côtes d’Afrique (tissus, armes à feu, alcools…).

Cependant l’essentiel de l’activité du port de Bordeaux est constitué par le commerce en droiture (entre la France et les Antilles). Les produits coloniaux sont transformés dans le port pour être acheminés vers l’Europe du Nord.

slide9
Deuxième vue de Bordeaux : prise du château Trompette (1759) par Joseph Vernet.Source : site Internet du musée de la marine.
analyse anim e du tableau
Analyse animée du tableau

http://www.musee-marine.fr/public/virtuel/vernet/index.html

activit 3
Activité 3

Caractériser les activités du port (différents types de navires…), les catégories sociales représentées.

Quelle impression ce tableau donne-t-il de la prospérité de la ville (analyse des façades)?

Les non-dit du tableau. Voit-on les signes du commerce d’esclave?

mascaron sculpt t te d homme noir xviiie si cle source crdp ac bordeaux fr
Mascaron sculpté à tête d’homme noir. (XVIIIe siècle)Source : crdp.ac-bordeaux.fr

Œuvre de Claude Francin, façade est du pavillon de la Bourse, Bordeaux. Ce mascaron fait référence à l'implication des armateurs bordelais dans le trafic d'esclaves vers les Antilles.

Cette façade est typique de l’architecture du XVIIIe siècle (arcades, fenêtres hautes, balcons ornés de ferronnerie)

slide13

Des bâtiments, des rues de Bordeaux portent les traces du commerce colonial qui fit la prospérité de la ville au XVIIIe siècle.

Cependant cet âge d’or « ne peut être détaché de l’origine de sa richesse : les denrées coloniales, fruit du travail des esclaves des Antilles et de l’océan indien. » (Atlas des esclavages p 26).