le sufentanyl utilisation en milieu pr hospitalier l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le SUFENTANYL : utilisation en milieu pré-hospitalier PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le SUFENTANYL : utilisation en milieu pré-hospitalier

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 18

Le SUFENTANYL : utilisation en milieu pré-hospitalier - PowerPoint PPT Presentation


  • 520 Views
  • Uploaded on

Le SUFENTANYL : utilisation en milieu pré-hospitalier. Dr C.Gourlé DAR 1 CHU Grenoble. Intérêt de l’analgésie en pré-hospitalier. Amélioration confort patient +++ = priorité ! Diminution co-morbidité Facilite PEC : immobilisation / réduction fractures, conditionnement….

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le SUFENTANYL : utilisation en milieu pré-hospitalier' - vinaya


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
int r t de l analg sie en pr hospitalier
Intérêt de l’analgésie en pré-hospitalier
  • Amélioration confort patient +++ = priorité !
  • Diminution co-morbidité
  • Facilite PEC : immobilisation / réduction fractures, conditionnement…
crit res de choix d un morphinique
Critères de choix d’un morphinique
  • Morphine = molécule de référence en analgésie / V.S ( conférence experts SFAR )
  • Balance bénéfices / risques
  • Faire tomber « barrières » psychologiques, préjugés…attention à l’oligo-analgésie
alors
Alors…

OUI il est possible d’utiliser les

morphinomimétiques en pré-hospitalier…

SOUS COUVERT d’un monitorage adapté !

SOUS COUVERT d’une formation

adaptée…

Attention ESTOMAC PLEIN

Antagonisation possible…

en pratique
En pratique…

Différences principales entre morphiniques :

PUISSANCE ACTION

DELAI ACTION

DUREE ACTION

comparaison suf fenta
FENTA :

Puissance : +++

Recirc. : +++

Délai action : 30 sec.

1/2vie cont.30’ : 30’

1/2vie cont. 4h : 270’

SUFENTA :

+++++ ( x 10 )

+

1 à 3 min.

10’

40’

Comparaison Suf / Fenta
avantages sufenta fenta
Avantages Sufenta / Fenta :
  • Meilleur contrôle HMD
  • D.R : + courte / analgésie + longue ( à doses équianalgésiques )
  • Réveil plus rapide (facteur limitant élimination fenta = V.D. )
  • Recirculation --- => - de D.R secondaires
  • Rigidité thoracique moindre
  • Intérêt analgésie résiduelle ++ (1/3 + longue )
effets secondaires
Effets secondaires

- hypoTA :

à fortes doses

chez polytrauma / état de choc

- BC vagale

- Rigidité thoracique : non en V.S , oui dès que patient perd connaissance

  • D.R. : non si titration injections

D.R secondaires uniquement décrit en perf. continue

donc en r sum
DONC, en résumé

SUFENTANYL intéressant car :

PUISSANCE D’ACTION

Excellente tolérance HMD

ANALGESIE RESIDUELLE

REVERSIBILITE à l’arrêt même si

perfusion longue

pr sentations ampoules
Présentations Ampoules
  • « petite » : 2 ml = 10 µg soit 5 µg / ml
  • « moyenne » : 5 ml = 250 µg soit 50 µg / ml

pour usage au PSE, dilué

  • « grande » : 10 ml = 50 µg soit 5 µg / ml
analg sie s dation chez le patient intub ventil
Analgésie / sédation chez le patient intubé / ventilé

En complément d’1 I.S.R :

dose induction = 0.3 γ / kg

bolus de 10 γ +/- titration 5 γ / 5 γ

potentialise A.G.

permet analgésie précoce

patient intub ventil
Patient intubé / ventilé

En entretien : PSE dilué à 5 γ / ml

soit 1 amp de 250 γ dans 50 cc

posologie : 0.5 γ / kg / h

Q.S.P « dodo », en association avec 1 hypnotique I.V

permet une meilleure adaptation au respirateur

en perfusion continue
En perfusion continue…
  • Oui car fortes doses morphiniques en bolus = problématique en terme de mécanique ventilatoire
  • Après dose de charge car atteinte niveau plasmatique cible
  • Intérêt car réversibilité, réveil rapide
  • Bonne maniabilité
chez le polytraumatis
Chez le polytraumatisé

Particularités pharmacologiques:

V.D. diminué

Hypoprotidémie

Acidose

Variation MB hépatique, élimination rénale

  • Perturbations pharmacocinétiques ++++

des agents anesthésiques !!!

chez le polytraumatis15
Chez le polytraumatisé…
  • Persistance variations pharmaco même après correction volémie, modification distribution débits régionaux
  • Utilisation morphiniques à fortes doses non étudiées chez patient hypovolémique

DONC…

chez le polytraumatis16
Chez le polytraumatisé…

FRACTIONNER DOSES

=

LIMITER EFFETS HEMODYNAMIQUES

analg sie en ventilation spontan e
Analgésie en ventilation spontanée
  • Oui sous couvert monitoring / sous O2
  • +/- en association avec antalgiques niv. 1
  • TITRER +++
  • 0.1 γ / kg soit 2.5 à 5 γ en IVD
  • Dans tous les cas << 0.3 γ / kg !
conclusion
Conclusion
  • Drogue utilisée dans les blocs depuis 10 ans en « routine »
  • Excellentes maniabilité et tolérance

SUFENTA = FENTA / 10