tablir le bilan du projet d cole l.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Établir le bilan du projet d’école PowerPoint Presentation
Download Presentation
Établir le bilan du projet d’école

play fullscreen
1 / 17
Download Presentation

Établir le bilan du projet d’école - PowerPoint PPT Presentation

tuvya
243 Views
Download Presentation

Établir le bilan du projet d’école

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Établir le bilan du projet d’école 2006 - 2009

  2. rappels

  3. Le projet d’école dans les programmes • « Le projet d’école est le moyen de garantir la continuité nécessaire entre l’école maternelle et l’école élémentaire dont la grande section, classe de l’école maternelle mais aussi première année des apprentissages fondamentaux, est la charnière. Il est conçu et mis en œuvre en liaison avec l’école élémentaire et peut être commun aux deux écoles. La participation effective des parents au projet d’école et plus largement à la vie de l’école est recherchée. » (page 12) • « Les projets de chaque école prévoient les modalités d’articulation entre l’école maternelle et l’école élémentaire. La programmation des activités doit être pensée dans la continuité : les enseignants de cours préparatoire prennent appui sur le travail des maîtres de l’école maternelle et sur les acquis des élèves. » (page 17) • « Les projets d’écoles prévoient les modalités d’articulation avec le collège pour un meilleur accueil pédagogique des élèves. »(page 21)

  4. Pourquoi un projet d’école? • Rappel des orientations ministérielles La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école assigne au système éducatif des missions renouvelées autour d’un objectif central: assurer la réussite de tous les élèves. La circulaire ministérielle de préparation de rentrée scolaire constitue la référence annuelle en matière de politique éducative. L’égalité des chances pour tous les enfants de France, quel que soit le lieu où ils apprennent, en constitue le fil rouge.

  5. La prise en compte de la diversité des situations • Ces orientations ne peuvent être conduites sans la prise en compte de la diversité des situations dans lesquelles évolue l’enfant qui s’appuie sur une analyse locale : • l’environnement de l’école • les élèves, les évaluations ... • l’école elle-même : son organisation, son fonctionnement, ses pratiques pédagogiques, • les rythmes scolaires liés à l’environnement, aux possibilités d’accueil et à l’organisation de l’enseignement.

  6. Définition Le projet d’école constitue un outil de travail au quotidien destiné à assurer la cohérence et à concilier Il est l’élément fédérateur de toutes les actions qui doivent favoriser la réussite scolaire de tous les élèves.

  7. Rappel des orientations ministérielles: des priorités 1. Scolariser les élèves handicapés 2. Clarifier les objectifs de l’école primaire. Mieux apprécier les résultats des élèvesLa maîtrise de la langue française par tous les élèves constitue le pivot de tous les apprentissages.2.1 - Des mesures nouvelles : • les nouveaux programmes • Les nouveaux protocoles d’évaluation CE1 et CM2. • Aider par des dispositifs efficaces les élèves qui en ont besoin • Traitement des difficultés repérées dans le cadre de la classe: PPRE Lorsqu’elles sont plus lourdes, des programmes personnalisés de réussite éducative sont mis en œuvre. • Modification des horaires des écoles primaires à 24H. Elle permettra de disposer de deux heures par semaine pour ceux qui en ont le plus besoin. • Stages de remise à niveau de 15 à 30 heures en période de vacances scolaires. Les enseignants les proposeront aux parents des élèves des cours moyen qui éprouvent des difficultés en français et mathématiques.

  8. 2.2 - Assurer la continuité école collège : • L’évaluation des connaissances et compétences tout au long de la scolarité se traduira par la mise en œuvre d’un livret scolaire national dans le courant de l’année 2008 - 2009. • Poursuite du plan de rénovation de l’enseignement des langues vivantes. Elles doivent s’étendre au CE1 et commencer dès le CP lorsque cela est possible. La mise en œuvre de cet enseignement implique la continuité avec le collège. • Développer l’éducation artistique et culturelle. • L’introduction de l’histoire des arts, dans les nouveaux programmes de l’école primaire porte sur l’ensemble du champ artistique et culturel. Il a pour objectif l’acquisition par les élèves de repères historiques et méthodologiques indispensables à la compréhension des œuvres. • Le développement des pratiques artistiques et culturelles doivent être renforcées

  9. 3. Généraliser l’accompagnement éducatifIl sera généralisé à compter de la rentrée 2008 à toutes les écoles élémentaires de l’éducation prioritaire, en particulier à celle des réseaux « ambition réussite ». Il aborde trois domaines : l’aide aux devoirs et aux leçons, la pratique artistique et culturelle, la pratique sportive. 4. Lutter contre toutes les violences et toutes les discriminationsL’école doit offrir à tous les enfants des chances égales et une intégration réussie dans la société. Sa mission consiste donc à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, permettre une prise de conscience des discriminations, faire disparaître les préjugés, changer les mentalités et les pratiques. 5.Assouplir la carte scolaire pour renforcer l’égalité des chances 6. Développer l’ouverture à l’Europe dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne.

  10. Pour quoi établir le bilan du projet? • pour s’interroger sur les actions dans lesquelles chacun s’est investi, • pour tenir compte de l’expérience acquise, • pour valoriser le travail accompli, • pour identifier les obstacles rencontrés.

  11. Comment établir le bilan du projet? • réunir un conseil des maîtres ( 1heure 30 à 2 heures) • Au préalable, consulter les partenaires intéressés par le projet d’école ( les représentants, le personnel communal…) • Réaliser un bilan écrit qualitatif et si possible quantitatif qui sera présenté au conseil d’école et à votre inspection de circonscription.

  12. Pendant la réunion • Instaurer un moment de réflexion individuelle à partir d’un ensemble de questions: • « Les actions conduites dans le projet ont-elle contribué aux apprentissages? • «  Les améliorations dans les résultats peuvent-elles être mesurées? • « Quels domaines des programmes ont-ils été abordés? • « Comment les sorties scolaires sont-elles organisées? • « Les priorités en terme de culture s’intègrent-elles aux pratiques pédagogiques?

  13. D’autres questions …/… • « Qu’avons-nous fait ensemble pour réaliser le projet? • « le travail en équipe a-t-il progressé dans l’école? • « Qu’est-ce que les échanges de service ont apporté? » Ou encore: • « Comment est-ce que je prends en compte le projet d’école dans ma pratique de classe? »

  14. Les documents utilisables • Le projet d’école 2006 – 2009 • Les programmes d’actions réalisés • Les financements reçus • Les comptes-rendus de conseils d’école • Les résultats des élèves aux évaluations de CE1 et de CM2 • Les prises en charge des élèves en difficulté: l’évolution du nombre de demandes au RASED, le nombre de PPRE, le nombre d’aides personnalisées en cours d’année • La politique culturelle de l’école • Les échanges de compétences et les décloisonnements • L’accompagnement éducatif après la classe

  15. Un document de réflexion

  16. remplir le formulaire et envoyer votre bilan à l’adresse:http://projetdecole.scola.ac-paris.fravant le 15 juin 2009