La seigneurie À l’époque de la Nouvelle-France vers 1745 - PowerPoint PPT Presentation

la seigneurie l poque de la nouvelle france vers 1745 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La seigneurie À l’époque de la Nouvelle-France vers 1745 PowerPoint Presentation
Download Presentation
La seigneurie À l’époque de la Nouvelle-France vers 1745

play fullscreen
1 / 15
La seigneurie À l’époque de la Nouvelle-France vers 1745
943 Views
Download Presentation
tevin
Download Presentation

La seigneurie À l’époque de la Nouvelle-France vers 1745

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Guide de l’enseignante et de l’enseignant La seigneurieÀ l’époque de la Nouvelle-Francevers 1745 Par: Caroline Gagnon Corporation du Manoir des Jésuites de Cap-de-la-Madeleine

  2. Enseigner la Nouvelle-France aux élèves du niveau primaire pose évidemment de grands défis au pédagogue. Aussi faut-il, assurément, faire preuve d’imagination pour les amener à se déplacer dans le temps et dans l’espace et ainsi favoriser leur apprentissage. Au second cycle de l’enseignement primaire, ils appréhendent la société de la Nouvelle-France à travers la vie dans une seigneurie. Tout en acquérant des connaissances sur le sujet, ils sont appelés à mettre en place les éléments constitutifs du système. La Corporation du Manoir des Jésuites de Cap-de-la-Madeleine a désiré mettre à la disposition des enseignants et de leurs élèves un document qui les aide à atteindre les objectifs de cet apprentissage, fixés par le Programme de formation de l’école québécoise. Elle a demandé à Caroline Gagnon, diplômée du programme de Baccalauréat en enseignement secondaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières, de proposer un guide en faveur des enseignants et un cahier d’exercices pour les élèves. Ces outils servent bien le projet pédagogique promu par la Corporation du Manoir des Jésuites et elle souhaite que tous y trouveront une source d’inspiration ainsi que de multiples suggestions pour la formation des élèves. Un sentiment que partagent certainement la Corporation de développement culturel de la Ville de Trois-Rivières ainsi que le Conseil d’administration des fêtes du 375e anniversaire de Trois-Rivières qui ont favorisé la production de cette trousse pédagogique. La Corporation du Manoir des Jésuites les en remercie. Jean Roy Président Corporation du Manoir des Jésuites Présentation

  3. Guide de l’enseignante et de l’enseignant La seigneurieÀ l’époque de la Nouvelle-Francevers 1745 Par: Caroline Gagnon Corporation du Manoir des Jésuites de Cap-de-la-Madeleine

  4. La Corporation du Manoir des Jésuites de Cap-de-la-Madeleine a pour objectif de diffuser les connaissances sur le patrimoin dont font partie le manoir seigneurial, le moulin banal, l’église et le paysage. Comme le programme d’études du deuxième cycle du primaire initie les élèves à ces connaissances, il a naturellement favorisé la préparation de cette trousse sur la seigneurie vers la fin du régime de la colonisation française au Canada. Notre corporation souhaite que ces documents se révèlent des outils efficaces entre les mains des maîtres et de leurs élèves. Introduction aux tâches Les tâches présentées dans cette trousse font suite à ce qui a déjà été vu sur la Nouvelle-France, vers 1645 dans le programme du deuxième cycle du cours primaire. C’est effectivement à cette époque du XVIIe siècle que le régime seigneurial commence à prendre de l’ampleur et façonne l’organisation territoriale, sociale et économique, de cette partie de la Nouvelle-France. Les activités proposées permettront à l’élève de mettre en relation les connaissances déjà acquises sur la Nouvelle-France de 1645, sur la société coloniale en 1745 et la société contemporaine. Il sera mieux en mesure de comprendre les facteurs de changement et de continuité entre les diverses époques de l’histoire québécoise. Tâche 1 : Plan d’une seigneurie (1h) Tâche 2 : Le mode de vie dans une seigneurie (1h) Tâche 3 : Réalisation d’une bande dessinée (3h) Tâche 4 : Les traces laissées… (1h)  Chacune des tâches comprend une description détaillée des intentions didactiques, des approches pédagogiques privilégiées, des compétences visées et évaluées (accompagnées des grilles d’évaluation) et du déroulement explicite du contenu de la tâche. Introduction à la trousse

  5. Intentions didactiques • Prendre connaissance de l’existence de liens entre la ville de Trois-Rivières tel qu’elle existe aujourd’hui, le gouvernement de Trois-Rivières en 1745 , le régime seigneurial de cette époque et certains éléments du paysage actuel. Approche pédagogique proposée • Présentation magistrale avec questionnement Déroulement ( 10 min) • Lecture de la mise en contexte et des définitions. (8 min.) Questions possibles à poser: En regardant les images de la page 2 (et en utilisant leurs connaissances antérieures): - En quelle année la ville de Trois-Rivières a-t-elle été fondée? 1634. - Quel est le slogan de la ville de Trois-Rivières? Trois-Rivières, ville d’histoire et de culture. - En Nouvelle-France, les gens vivaient-ils majoritairement à la ville ou à la campagne? À la campagne. - Quels étaient les principaux moyens de transport de l’époque? Maritimes: le canot, la chaloupe, le navire ou autres embarcations. Routiers: voitures tirées les chevaux, le cheval. • Clôture et ouverture sur les tâches(2 min.) - Les documents et les tâches à effectuer vous aideront à décrire les principales caractéristiques d’une seigneurie et à expliquer les liens entre la ville de Trois-Rivières, le gouvernement de Trois-Rivières à cette époque et certains éléments du paysage actuel. Mise en contexte

  6. Cahier de l’élève p.3 à 6 Intentions didactiques • Amener les élèves à comprendre l’organisation territoriale d’une seigneurie en Nouvelle-France. Compétence visée (grille d’évaluation , p. 6 du présent guide) • Univers social, compétence 1: Lire l’organisation d’une société sur son territoire. • L’élève aura, à partir des indices, à établir des liens entre des caractéristiques de la société étudiée et l’aménagement de son territoire. Ils lui permettront d’associer des personnages à des éléments de l’organisation territoriale. Cette compétence sera donc évaluée par les critères directement reliés aux savoirs essentiels qui veulent que l’élève localise la société et son territoire et en indique les éléments d’adaptation. Approche pédagogique proposée • Travail en équipe de quatre(4) élèves; un plan par élève à réaliser. Déroulement (1h) • Page 3 (15 min.) - Identifier le matériel nécessaire pour cette tâche ( colle, ciseaux). - Faire découper les images. - Faire détacher la page 5. • Page 4-5 (30 min.) - Laisser le temps aux équipes de lire les indices et de placer (sans les coller) les images sur le plan. (corrigé p.5) - Expliquer aux équipes que le plan, même s’ils en ont chacun un, doit être fait selon un consensus d’équipe. -Noter qu’il faut avoir l’approbation de l’enseignant avant de coller définitivement les images. Le but ici n’est pas de corriger les erreurs, mais bien de voir la logique du raisonnement et de vérifier si ce n’est pas la lecture qui fait défaut. • Page 6 (15min.) - Expliquer qu’une légende sert à «décoder» un plan. Elle devra donc faciliter la lecture et permettre de retracer les fonctions du bâtiment. À partir des indices de la page 4, ils ont à identifier les bâtiments et les inscrire dans la légende. - Laisser le reste du temps pour que les élèves répondent individuellement aux autres questions. Tâche 1: Recréer le paysage d’une seigneurie

  7. Corrigé (Cahier de l’élève p.5) Deuxième rang Premier rang maisons d’habitants ou des censitaires église manoir seigneurial commune division des censives moulin

  8. Compétence 1 : lire l’organisation d’une société sur son territoire Grille d’évaluation p.5 -6 *Ce niveau de compétence correspond aux attentes de fin de cycle du 2e cycle du primaire A: dépasse le niveau souhaité B: a atteint le niveau souhaité C: éprouve quelques difficultés D: est incapable de répondre aux exigences sans aide

  9. Cahier de l’élève p. 7 à 13 Intentions didactiques • Amener l’élève à comprendre les conséquences sociales et territoriales des changements apportés par l’établissement du régime seigneurial. Compétence visée • Univers social, compétence 2: Interpréter le changement dans une société et sur son territoire • Ayant déjà abordé les différents aspects de la société canadienne vers 1645, l’élève sera appelé, à travers ses lectures, à identifier des aspects du mode de vie canadien vers 1745, ainsi que les causes et les conséquences de ces changements sur le territoire et la hiérarchie sociale. • Français compétence 1: Lire des textes variés (grille d’évaluation p. 8) L’élève aura à utiliser le contenu des textes à diverses fins. Il aura à extraire les informations pertinentes et réaliser de façon appropriée la tâche reliée à l’intention de lecture. Approche pédagogique proposée • Travail coopératif: chaque équipe aura à étudier un thème précis, à en retirer les informations utiles, puis à les faire connaître à toute la classe. De plus, chaque équipe, composée de quatre élèves, sera subdivisée en équipes de deux élèves afin de couvrir le plus d’aspects possible. Déroulement (1h) • - Attribuer de façon aléatoire les thèmes à chacune des équipes. - Préciser qu’ils auront à repérer des informations afin de réaliser une courte bande dessinée sur les principaux aspects de leur thème. - Laisser vingt minutes de lecture individuelle afin de s’assurer que tous auront lu les documents avant de la réalisation de la tâche en équipe. - Laisser quarante minutes pour que les équipes se subdivisent, choisissent les aspects représentés par chacun des sous-groupes et prennent en note, à la page 13 de leur cahier, les informations qu’ils jugent les plus pertinentes pour la réalisation de leur bande dessinée. Tâche 2: Le mode de vie dans une seigneurie

  10. Français, compétence 1: Lire des textes variés. Grille d’évaluation p.13

  11. Cahier de l’élève p.14-15 Intentions didactiques • Amener les élèves à exprimer leur compréhension de différents aspects d’une seigneurie en Nouvelle-France, à partir du thème sur lequel ils ont travaillé. Compétences visées • Univers social, compétence 1: Lire l’organisation d’une société sur son territoire. • Par la production d’une bande dessinée, les élèves auront à établir des liens entre des caractéristiques de la société et l’aménagement de son territoire. Ils auront à faire un lien entre les atouts puis les contraintes du territoire et l’organisation de la société. De plus, ils seront en mesure d’identifier des éléments d’adaptation de la société au territoire. *** Il y a possibilité ici d’évaluer l’écriture de la bande dessinée (français) et le côté artistique de la réalisation (arts plastiques) Approche pédagogique proposée • Travail coopératif: les équipes de 4 se subdivisent en sous-groupes de deux élèves et chacun des sous-groupes exploite un aspect différent du thème principal. Déroulement (3h) Page 14 (10 min.) - Les élèves réalisent leur plan de travail en sous-groupes (deux élèves). Page 15 (30 min.) - Les élèves, toujours en sous-groupes, réalisent leur brouillon. - La division en trois scènes n’est qu’une suggestion. Les élèves peuvent faire une bande dessinée un peu plus longue. L’approbation de l’enseignant est bien sûr nécessaire avant de passer à l’étape suivante. Carton (plan) (20 min.) - Distribuer un carton par sous-groupe. - Demander aux élèves de subdiviser leur carton selon le plan du brouillon de la p.15 de leur cahier. On doit donc y trouver: un espace pour le titre et les noms, une division du nombre de scènes et, au bas, une bande d’au moins 24 cm afin de pouvoir coller les pages du cahier identifiées sur le plan. Carton (2 heures) - Les élèves réalisent leur œuvre. Tâche 3: La bande dessinée Si des élèves semblent manquer d’informations, une recherche sur Internet peut venir compléter le tout.

  12. Cahier de l’élève p.16 Intentions didactiques • Amener l’élève à reconnaître, à partir de réalités actuelles, les traces laissées par une réalité du passé sur notre territoire. Compétence visée • Univers social, compétence 1: Lire l’organisation d’une société sur son territoire • L’élève, en repérant les traces laissées par le régime seigneurial, établit des liens de continuité avec le présent. Approche pédagogique suggérée • Activité informatique: recherche sur Internet. Déroulement (1h) • - Les élèves repèrent des mots-clés en lien avec leur thème. Ils les utilisent dans un moteur de recherche pour trouver des traces de du mode de vie sur le territoire seigneurial. - Les élèves impriment une image du paysage régional actuel présentant une trace de l’existence du régime seigneurial à Trois- Rivières ou dans ses environs. Adresses utiles: www.laseigneuriedesaulnaies.qc.ca www.lecheminduroy.com/fr www.cieq.ca/corporationdumanoir/index.html www.histoire-mauricie.ca/soc_capmad.php www.mediat-muse.qc.ca/web_lac.html Tâche 4 : Les traces laissées… Pour en faire plus!!! Un rallye photo pourrait être effectué dans la ville ou dans ses environs, afin de garnir les murs de la classe d’un album photo exposant les traces du régime seigneurial sur le territoire actuel.

  13. Univers social compétence 1: Lire l’organisation d’une société sur son territoire Grille d’évaluation de l’œuvre complète (carton)

  14. Thème 1: Le seigneur devait construire un manoir et un moulin et devait aussi attribuer une terre au colon qui en faisait la demande. Le seigneur percevait des redevances en nature ou sous forme monétaire de la part des censitaires. Le censitaire devait mettre sa terre en valeur et payer ses redevances au seigneur. Thème 2: Les habitants se nourrissaient des produits de la terre, de la production animale, et des ressources de la pêche. L’habillement était semblable pour tous; les femmes confectionnaient la plupart des vêtements. Les maisons avaient la même architecture et le foyer occupait la place centrale de la maison. Thème 3 : Le printemps, l’été et l’automne étaient consacrés au travail des champs: la préparation des champs, l’ensemencement de terres labourées, la récolte. L’hiver laissait du temps libre pour les loisirs et les rencontres. Thème 4: Les bâtiments les plus importants de la seigneurie étaient l’église, le manoir seigneurial, le moulin banal et les maisons des habitants. Thème 5: Toutes les seigneuries appartenaient au roi de France. Le Chemin du Roy permettait de traverser par la voie terrestre toutes les seigneuries de la vallée du Saint-Laurent à partir de 1737. La forme rectangulaire des terres facilitait l’accès à l’eau et à la route aux habitants. Points importants de chacun des thèmes

  15. Bédard, Raymond, Paysages d’ici et d’ailleurs 2e cycle du primaire, Laval, Éditions Grand duc-HRW, 2003. 2vol. Bernier, Brigitte, Sur la piste: géographie, histoire et éducation à la citoyenneté, Saint-Laurent, Éditions ERPI, 2003. 2vol. Coderre, Chantal, En temps et lieux ,géographie, histoire et éducation à la citoyenneté, Montreal, Éditions de la Chenelière, 2002. 2vol. Courville, Serge (1984), « Esquisse du développement villageois au Québec: le cas de l’aire seigneuriale, entre 1760-1854 », Cahiers de géographie du Québec, 28(73-74), p. 9-46. Grenier, Benoît (2006), « Gentilshommes campagnards, la présence seigneuriale dans la vallée du Saint-Laurent (XVII-XIXe siècle) », Revue d’histoire de l’Amérique française, 59 (4), p.409-449. Jarnoux, Philippe (1986),  « La colonisation de la seigneurie de Batiscan aux 17e et 18e siècles: l’espace et les hommes ».Revue d’histoire de l’Amérique française, 40 (2), p.163-192. Jaumin, Serge et Matteo Sanfilippo (1987), « Le régime seigneurial en Nouvelle-France vu par les manuels scolaires du Canada. Culture du Canada français, 4, p.14-26 Lessard, Rénald et Christian Drolet, (2006). Le régime seigneurial: seigneurs et censitaires, Centres d’archives de Québec, www.banq.qc.ca Ouellet, Fernand (1977). « Propriété seigneuriale et groupes sociaux dans la Vallée du Saint-Laurent (1662-1840) », Revue de l’Université d’Ottawa, 47 (1-2), p.183-213. Roy, J.-Edmond, Histoire de la seigneurie de Lauzon, Lévis, Mercier & cie, 1897-1904.5 vol. Trudel, Marcel (1971), Initiation à la Nouvelle-France, histoire et institutions, Montréal, Holt, Rinehart et Winston, 323p. Bibliographie