slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les GRENATS DES PEGMATITES PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les GRENATS DES PEGMATITES

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 45
Download Presentation

Les GRENATS DES PEGMATITES - PowerPoint PPT Presentation

tana
187 Views
Download Presentation

Les GRENATS DES PEGMATITES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les GRENATSDES PEGMATITES Dr Alain ABREAL Mai 2009

  2. Les GRENATS DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Métamorphisme Cristallisationmagmatique MT à HT - BP - > cornéennes (Flamanville) MP -> granulites (le Conquet) HP -> éclogites ( pays nantais) GRENATS

  3. Les GRENATS DES PEGMATITES Grenat magmatique Tétragonotrioctaèdre • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  4. Les GRENATS DES PEGMATITES WRIGHT, 1938 • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS • Grenat des granites : • Almandin 60-64 % en % moléculaire • Spessartine 36,0 % • Grossulaire qqs % • Grenat des pegmatites : • Spessartine 47,1 % en % moléculaire • Almandin 45-52 % • Grossulaire qqs %

  5. Les PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  6. Les PEGMATITES compositions chimiques (en éléments majeurs) des granitoïdes relativement restreintes • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS • Si02 60-75 % • Al2O3 16,5-12,5% • MgO < 2,5 % • Fe2O3 < 5,0 % • MnO < 0,1 % • TiO2 < 1,0 % • P205 < 0,4 % • CaO < 4,5 % • Na2O 3-4% • K20 3-6% • quartz • plagioclases (< An40), feldspath potassique • minéraux ferro-magnésiens : biotite, hornblende • parfois pyroxène et olivine, muscovite, grenat, cordiérite...

  7. Les PEGMATITES Appauvrissement de la phase liquide en Si, Al, K, Na Al • Enrichissement relatif de la phase liquide • - En composés volatils • En éléments rares Mn, B, U, ta, Ce, • Nb, Ta,… Si K B Si Fe Magma liquide + H2O, CO2, F, Cl U, Ta, Nb, Ce Si Na Al Al K Fe Mn Mg Phase 1 Cristallisation du granite • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Quartz - Plagioclases - K feldspath

  8. Les PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Pegmatite homogène : sans poche et sans intérêt • Pegmatite litée : dykes lenticulaires ou de remplissage de fractures • souvent entre gros cristaux d’amazoniteK[AlSi3O8] et grains fins • possédent un plan riche en poches Pegmatite zonée : cœur unique à poches géantes

  9. Les PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Coupes des trois types principaux de dépôts en phase liquide, d’après Jahns et Burnham (1969) A Poche miarolitique dans du granite quelques cm de diamètre B Filon de pegmatite zonée asymétrique avec un plancher d’aplite quelques dizaines de cm de long C Pegmatite zonée asymétrique avec un mur constitué de granitoïde plusieurs mètres de diamètre

  10. RAPPELS DE CRISTALLISATION • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS • La théorie de la cristallisation est basée sur : • la création de surface • la minimisation de l’enthalpie libre de formation de • cette surface.

  11. RAPPELS DE CRISTALLISATION • Nucléation ou Germination • De nouveaux cristaux appelés germes ou nuclei se forment par • association de quelques molécules. • On distingue germination primaire homogène (pure) et hétérogène • (sur des poussières ou impuretés), et secondaire (sur des cristaux • existants) • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS • Croissance • A partir des nucléi, il y a croissance des cristaux, les molécules du • soluté viennent préférentiellement se fixer, là où la dépense • d’enthalpie libre pour créer une nouvelle surface est la plus faible, • c’est-à-dire au contact de cristaux existants. • Mûrissement d’Oswald • Phase au cours de laquelle il y a redissolution des petits cristaux au • profit des plus gros

  12. CRISTALLISATION DES PEGMATITES • Cinétique de cristallisation (Dyke himalaya): • Tourmaline : 10-5 cm/s • Grenats des aplites stratifiées : 10-6 cm/s Cinétique :Etude de dykes du comté de San Diego US - Phase liquide mise en place à 650°C - refroidie jusqu’à 550°C - dans roche gabbroïque fracturée, à 150°C - à une profondeur de 5 km - teneur en H2O de 3 %pds • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS (8,6 mm/j)

  13. CRISTALLISATION DES PEGMATITES Refroidissement bien plus rapide que la théorie ancienne Cristallisation particulière Non controllée par les phénomènes de diffusion Cristallisation fractionnée avec phénomène de surfusion/sursaturation • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  14. CRISTALLISATION DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS La nucléation intervient lorsque la concentration en soluté est égale au seuil de solubilité, c'est-à-dire physiquement, lorsqu’il y a plus de molécules dans la phase liquide que celle-ci ne peut en accepter. Deux manières pour que la concentration du soluté atteigne ce seuil • soit par augmentation de la concentration en soluté • ( par élimination du solvant ( ex : évaporation du solvant)) • soit par refroidissement • puisque la solubilité d’un composé décroît avec la température.

  15. CRISTALLISATION DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  16. CRISTALLISATION DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  17. CRISTALLISATION DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  18. CRISTALLISATION DES PEGMATITES Appauvrissement de la phase liquide en Si, Al, K, Na Al B • Enrichissement relatif de la phase liquide • - En composés volatils • En éléments rares Mn, B, U, ta, Ce, • Nb, Ta,… Si K B Si Fe Magma liquide + H2O, CO2, F, Cl U, Ta, Nb, Ce Si Na Al Al K Fe Mn Mg Phase 1 Cristallisation du granite • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Quartz - Plagioclases - K feldspath

  19. CRISTALLISATION DES PEGMATITES Enrichissement relatif de la phase liquide en Mn, Fe, B,… Al B Si K B Fe Si Al Mg Mn U, Ta, Nb, Ce Na Mn Fe Al K Phase 2 Cristallisation du plancher d’aplite • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Phase 3 Cristallisation du plafond plagioclases évasés dans matrice de quartz (+ tourmalines) Quartz - Plagioclases - K feldspath

  20. CRISTALLISATION DES PEGMATITES Phase 4 Cristallisation de l’aplite stratifiée • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Phase 5 Cristallisation des gemmes dans la poche centrale de la pegmatite Quartz - Plagioclases - K feldspath

  21. Pegmatite Little Three, Ramona, CA TG : granite à troumaline GAb : Quartz-Albite graphique + tourmaline + un peu de muscovite GMc : Quartz-Microcline Mc : Microcline perthitique Qtz : quartz GMc : Quartz-microcline GAb : Quartz-Albite graphique LA : Aplite stratifiée MA : Aplite massive GMc : Quartz-microcline

  22. Les GRENATS DES PEGMATITES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Liquide Spessartine Aplite stratifiée

  23. Les GRENATS DES PEGMATITES A-> B : refroidissement et cristallisation de l’aplite massive (augmentation relative de la concentration du soluté) • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS B->C : Sursaturation mais pas de cristallisation des grenats C E B C->D : Germination rapide des grenats Baisse très rapide de la concentration en soluté A D F D->E : Pas de cristallisation de grenats Enrichissement de la concentration en soluté et sursaturation E->F : Idem C-> D

  24. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS QUESTION : Y A-T-IL ASSOCIATION MUSCOVITE / SPESSARTINE OU AU CONTRAIRE SEGREGATION ?

  25. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE OUI, SYN-CRISTALLISATION MUSCOVITE/SPESSARTINE • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Gindy (1956) a proposé à partir de ses études sur les occurrences en Donegal (Ulster) et en Egypte, que les grenats, ainsi que la muscovite, cristallisaient comme une alternative à la biotite pour des magmas enrichis en composés volatils.

  26. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE NON ASSOCIATION MUSCOVITE/SPESSARTINE 1. Rappel de métamorphisme • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  27. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE NON ASSOCIATION MUSCOVITE/SPESSARTINE 2. Pegmatites de Madagascar • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Mur (K-f + Qtz graphique) Zone similaire à du grès métamorphique (Msc+Qtz) Paroi (Qtz + Msc +- Alb) Zone intermédiaire (K-f massif) Fracture (Qtz) Albite Cœur (Qtz) Paroi (granitique) Cœur (Qtz) Mur (Alb + K-f + Qtz +- Msc) Bordure du cœur (tourmaline, béryl, spodumène) Zone intermédiaire (K-f massif +- Qtz) Na Albite K- Feldspath K muscovite Structures des pegmatites malgaches La présence de muscovite conduit à la formation de poches semblables à des septarias pleines avec des fractures remplies de quartz alors que les poches exemptes de muscovite sont sources de cristaux de tourmaline et de béryl

  28. Principales classifications des pegmatites et occurrences des grenats ( pour information, les pegmatites à terres rares de type NYF et abyssales selon P. Cerny n’ont pas été incluses)

  29. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE Théorie 1 : similitude avec rodingitisation des ophiolites • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Cas 1 : métasomatose Na K Li, U, Mn, Be, Ce, Ta… Pegmatite Granitoïde Phase 1 : le granitoïde perd son sodium Na Phase 2 : Remplacement du Na par le potassium K de la pegmatite K muscovite Na Albite KAl2 [(OH,F)2|AlSi3O10] NaAlSi3O8 Phase 3 : Echanges d’ions secondaires du granitoïde vers la pegmatite

  30. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE Cas 2 : Non- métasomatose Pegmatite Granitoïde Phase 1 : Cristallisation de muscovite Absence d’échanges entre la pegmatite et le granitoïde Théorie 1 : similitude avec rodingitisation des ophiolites • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS

  31. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE Théorie 1 : similitude avec rodingitisation des ophiolites • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Causes de la cristallisation de muscovite ou de l’albite ???? Influence du pH : les OH- (donc pH basique) sont nécessaires à la formation de muscovite Influence de P et T Température moins élevée favorable à la formation de muscovite

  32. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE Théorie 2 : muscovitisation des feldspath Ex :massif de St Sylvestre et Hyverneresse dans celui du Millevaches (mines d’uranium) • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Na Albite K muscovite + Na NaAlSi3O8 KAl2 [(OH,F)2|AlSi3O10] en présence d’eau chaude T>350°C

  33. MUSCOVITE ET/OU SPESSARTINE Théorie 3 : Cristallisation de poches en série Exemple pegmatites de cap Creus, Catalogne • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS 4 3 Teneur en albite croissante 2 Teneurs croissantes en P, Rb, Cs, Y, Sr, Ga, Ce et W 1 1 stérile riche en K-feldspath 2 sous type à béryl columbite 3 sous type à béryl columbite phosphate 4 à albite granitoïde

  34. PEGMATITES ABYSSALES Dans les pegmatites des grandes profondeurs Plagioclase spinelle grenat CaAl2Si2O8 MgAl2O4 Ca3Al2(SiO4)3 ou Mg3Al2(SiO4)3 Densité : 2,8 3,6 3,6 3,6-3,9 3 CaAl2Si2O8 Ca3Al2(SiO4)3 + 2 Al2SiO5 + SiO2 anorthite 1000°C/2,2 GPa grossulaire disthène quartz 4 MgSiO3 + MgAl2O4 Mg2SiO4 + Mg3Al2(SiO4)3 enstatite spinelle 1200°C/2,5 GPa forstérite pyrope • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Essentiellement Grossulaire ou Pyrope Confirmation en laboratopire

  35. ETCHED SPESSARTINES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS QUESTION : FIGURE DE CROISSANCE OU DE CORROSION ?

  36. ETCHED SPESSARTINES • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS LITTLE THREE, Californie, USA NAVEGADOR mine, minas gearis, Brésil > 100 kg de spessartines dégagées

  37. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Homogénéité des grenats : pas de zonation Pas de variation des conditions P-T-[ ] lors de la cristallisation

  38. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Image en électrons secondaires Grenat spessartine dit «mat » dimensions du champ de l’image a) : 317 x 317 µm , b) 158 x 158 µm c) : 395 x 395 µm Intense piqûration et présence d’empreintes « de cristaux »négatives

  39. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Image en électrons secondaires Grenat spessartine dit « brillant » dimensions du champ de l’image a) : 250 x 250 µm, b) : 130 x130 µm

  40. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS Les différents « cristaux », bien que séparés, ont néanmoins les mêmes orientations cristallographiques : ce sont les fragments d’un seul et même cristal originel

  41. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS cavité de forme dodécaédrique parfaite, de 1,3 cm de diamètre présentant quelques reliquats de spessartine

  42. ETCHED SPESSARTINES David LONDON • LITTLE THREE, Californie, USA • NAVEGADOR mine,Minas Gerais, Brésil • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS cavité dodécaédrique de 7-8 cm de diamètre dans l’albite avec des résidus de spessartine ce sont les fragments d’un seul et même cristal originel

  43. ETCHED SPESSARTINES David LONDON DISCUSSION • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS FIGURES DE CORROSION Si équilibre chimique dans la poche CICATRISATION DES FACES SPESSARTINES AU FACIES EN ESCALIER ET AUX FACES BRILLANTES

  44. conclusion • LES GRENATS NE SONT PAS ISSUS QUE DU • SEUL METAMORPHISME • INTRODUCTION • GRENATS • PEGMATITES • Composition des • granitoïdes • Origine des • pegmatites • Cristallisation des • Pegmatites • SYN- • CRISTALLISATION • MSC-GRENAT • PEGMATITES • ABYSSALES • « ETCHED» • SPESSARTINE • DIAPORAMA • CONCLUSION • PRESENTATION • D’ECHANTILLONS • LES GRENATS DES PEGMATITES • SONT RICHES EN SPESSARTINE • SE TROUVENT EN LITS DANS LES APLITES • ou DANS LES POCHES MIAROLITIQUES • LES SPESSARTINES PEUVENT DONNER DE • JOLIES FIGURES DE CORROSION Et oui grenats toujours grenats!!!! MAISILSSONTSIBEAUXETSIDIVERSIFIES

  45. F I N