slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
HYGIENE ISOLEMENT quelques remarques PowerPoint Presentation
Download Presentation
HYGIENE ISOLEMENT quelques remarques

play fullscreen
1 / 17
Download Presentation

HYGIENE ISOLEMENT quelques remarques - PowerPoint PPT Presentation

tamber
458 Views
Download Presentation

HYGIENE ISOLEMENT quelques remarques

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

    1. 1 HYGIENE ISOLEMENT quelques remarques Centre de Soins Les Tilleroyes DE TOMMASO Florence psychologue

    2. 2 Dans un 1er temps : protger la socit Dans un 2me temps : notion disolement pour protger lindividu (isolement protecteur) Hygine : cohabitation des deux positions

    3. 3 DEFINITIONS CENTRE DE RESSOURCES TEXTUELLES ET LEXICALES (Internet) Isolement : situation physique de retranchement vis--vis du monde Terme darchitecture : pice qui doit tre dtache des autres tat dune personne sans appui , sans soutien ou rduite la solitude Sparation des corps par un espace ou une matire empchant la propagation de llectricit Action disoler un malade

    4. 4 GEORGE A. et coll : Isolement septique : amlioration du vcu psychologique du patient (CH J. CUR BOURGES) AYOUB E et coll impact psychologique de lisolement sur les patients (Dpt anesthsie ra HOTEL DIEU) BELORGEY S impact de lisolement des patient haut risque infectieux sur lactivit de soin (CH BICHAT C. BERNARD janvier 2007) AYOUB N. facteurs influenant la satisfaction dun patient en isolement septique dans un CHU BEYROUT (HK-CLIN 2008) EPSM Lilloise : hygine en psychiatrie (internet) www.inf.com isolement des patients porteurs de BMR en ranimation

    5. 5 REPERCUSSIONS DE LISOLEMENT tudes de 1999 2008 cf bibliographie PATIENT : Anxit, dpression, colre Diminution de lestime de soi Image ngative de soi Sentiment de dpendance accrue Sentiment de frustration et dinjustice Sentiment dtre lobjet dune faute professionnelle

    6. 6 Rpercussions psychologiques Mise lcart, exclusion , rejet Dsaffrentation sensorielle et sociale par privation des contacts et visites Mise en vidence de la diffrence vcue comme un signalement discriminatoire Maladie honteuse. Atteinte la libert de dplacement

    7. 7 rpercussions A prendre en compte : Mesures souvent mal comprises et mal interprtes (dangerosit de la maladie..) Mesures mal vcues : augmentation des signes dpressifs (angoisse, plainte) et des troubles neurovgtatifs (insomnie, perte dapptit) Relation patient /soignant : instauration dun climat de confiance et scurit Information donne au patient : diminue lanxit et la colre

    8. 8 Vcu du patient. Patients se sentent moins bien pris en charge perception ngative et vcu angoissant corrls : la dure de lisolement et aux informations reues et comprises Maintien ou pas de la dimension relationnelle

    9. 9 Pour le Soignant : Intrt collectif suprieur lintrt du patient Respect impratif de lisolement Sentiment dimpuissance, de culpabilit, dagressivit (plus de temps, plus de travail..) Attitude phobique si information insuffisante Risque de se concentrer sur les symptmes

    10. 10 Enqute Centre De Soins les Tilleroyes 75 questionnaires 202 rponses concernant les reprsentations : 101 rponses : solitude, enfermement, mise lcart, gravit peur 78 rponses : reprsentation centre sur les mesures dhygine, la protection du patient et des autres , la prvention. 14 : prcautions faire attention 3 : contraintes 2 : tranquillit, paix 1 : bon sens

    11. 11 Mesures reconnues comme indispensables mais un sentiment ngatif reste attach cette notion chez le soignant Ressenti identique chez les patients

    12. 12 Plaintes et remarques patients-familles : dure , cause ? Impression de gravit plus importante Majoration du sentiment de solitude et denfermement Sentiment de risque de danger, contagiosit pour la famille Augmentation de la distance relationnelle frein relationnel, diminution du contact peau peau Exp : on ne voit pas votre visage, cest grave? , je suis pas pestifr頻, je peux le toucher? lembrasser?, je ne vois plus personne

    13. 13 CONCLUSION Les impratifs de lisolement ne sont pas remettre en cause et ne sont pas remis en question. La dimension relationnelle fait partie du soin lautre , elle doit tre prserve.

    14. 14 Comment concilier les 2 ? Comment concilier la libert daller et venir dans les tablissements mdico sociaux et lobligation de soin et de scurit? -confrence de consensus novembre 2004 libert daller et venir (HAS) Loi du 4 mars relative au droit du malade et la qualit du systme de sant (www.legifrance.gouv.fr)

    15. 15 En psychiatrie : problmatique du respect des rgles dhygine lie aux pathologies des patients (adaptation la ralit, incurie)

    16. 16 Limiter limpact ngatif ? Information donne aux patients et aux familles Information et formation des soignants tant sur les mesures disolement que sur les rpercussions psychologiques de ces dernires Prise de conscience de nos propres reprsentations.

    17. 17 Ajustement au cas par cas Ajustement au lieu de soins et/ou de vie Ajustement la problmatique du patient .