les imperfections de march
Download
Skip this Video
Download Presentation
Les imperfections de marché

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

Les imperfections de marché - PowerPoint PPT Presentation


  • 63 Views
  • Uploaded on

Les imperfections de marché. Plan du cours. Le surplus global Définition Effets de la taxation et des rigidités Biens publics et externalités Biens publics et externalités Théorème de Coase. Surplus Global. Surplus des consommateurs.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les imperfections de marché' - tal


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
plan du cours
Plan du cours
  • Le surplus global
    • Définition
    • Effets de la taxation et des rigidités
  • Biens publics et externalités
    • Biens publics et externalités
    • Théorème de Coase
surplus des consommateurs
Surplus des consommateurs

Effets de la baisse du prix sur le surplus des consommateurs originels

P2

Surplus pour les consommateurs nouveaux

Q2

Surplus des consommateurs

P

P1

Q1

Q

surplus des producteurs
Effets de la hausse du prix sur le surplus des producteurs originels

P2

Surplus pour les producteurs nouveaux

Surplus des producteurs

Q2

Surplus des producteurs

P

P1

Q1

Q

les conditions de r alisation de l optimum
Les conditions de réalisation de l’optimum
  • Les facteurs de productions doivent être utilisés de façon optimale (TMST1 = TMST2 = … = TMSTi)
  • Les biens doivent être répartis de façon optimale entre les ménages (TMS1 = TMS2 = … = TMSi)
  • La combinaison des produits des biens doit refléter les préférences des consommateurs
l efficacit de l quilibre
L’efficacité de l’équilibre
  • Selon Pareto, l’optimum est « le plus grand bien-être possible aux individus de la collectivité ».
  • Cette définition implique de faire la distinction entre des situations dites optimales et d’autres dites sous optimale.
  • Si on ne peut augmenter le bien-être d’un individu qu’en diminuant celui des autres, alors l’équilibre est optimal au sens de Pareto.
march sous optimal taxation
Marché sous-optimal: taxation

P

Perte seche

Offre

P conso

Taxe à l’unité

T

P prod

Demande

Q1

Q

march sous optimal rigidit de prix salaire minimum
Marché sous-optimal: rigidité de prix (salaire minimum)

W

Offre

Chômage

W min

Perte seche

Demande

Ld

Lo

L

biens publics et externalit s12
Biens publics et externalités

Deux propriétés fondamentales de TOUS les biens.

  • La rivalité : deux agents ne peuvent pas bénéficier simultanément d’un même bien (on parle de bien privé)
  • L’exclusionpar le prix : un agent ne peut disposer d’un bien qu’à partir du moment où il en paie le prix. Ce concept est étroitement lié à l’existence d’un droit de propriété.
biens publics et externalit s14
Biens publics et externalités

Bien public pur, non rival, satisfait trois conditions :

  • Impossibilité d’exclusion
    • Il est impossible de réserver l’usage à certains agents
    • Eclairage public ? Défense nationale ? Feu d’artifice ? Péage autoroutier ?
  • Obligation d’usage
    • absence de décision des agents
    • Eclairage public ? Défense nationale ? Feu d’artifice ? Péage autoroutier ?
  • Absence d’effet d’encombrement
    • La satisfaction retirée ne dépend pas du nombre d’usager
    • Eclairage public ? Défense nationale ? Feu d’artifice ? Péage autoroutier ?
biens publics et externalit s15
Biens publics et externalités

Pour un bien public, la coordination des agents ne passe pas par le marché. On parle de défaillance de marché.

Une défaillance de marché désigne une situation dans laquelle le marché seul ne parvient pas à allouer les ressources efficacement.

biens publics et externalit s16
Biens publics et externalités

Une externalité est une cause possible de défaillance de marché. C ’est l ’impact sur le bien-être d ’autrui des actions entreprises par un individu sans que cet impact soit pris en considération par le marché

Economie externe, effet externe, externalité

  • De production (apiculteur et verger)
  • De consommation (utilisateur d’internet, du téléphone)

L ’impact peut être négatif ou positif

  • Négatif : Sur investissement
  • Positif : Sous investissement
inefficacit des externalit s n gatives
Cm Social

Cm Privé

Coût externe marginal

q1

q*

Inefficacité des externalités négatives

p

Principe du pollueur payeur consiste à faire payer au pollueur l’effet externe négatif

p*

q

inefficacit des externalit s positives
Bénéfice externe marginal

Bm Social

Bm Privé

q1

q*

Inefficacité des externalités positives

b

Principe des brevets vise à réconcilier le bénéfice marginal privé avec le bénéfice marginal social

p*

q

th or me de coase
Théorème de Coase
  • Aucune intervention est nécessaire par l’état pour internaliser les externalités (rétablir le jeu du marché) si:
    • les droits de propriété sont définis
    • Il n’y a pas de coûts de transaction entre agents
  • Dans ce cas idéal, le seul rôle que l’état doit jouer est de définir les droits de propriété si ils n’existent pas.
  • Exemple de Coase: les stations radio
    • En l’absence de bandes de fréquences définies, il est possible que des radios interfèrent (externalité négative).
    • Le rôle de l’état est donc de créer des bandes (droits de propriété )
    • L’allocation entre stations et la compensation des externalités se fait alors de manière optimale par l’interaction entre les agents (pas de coûts de transaction)
th or me de coase20
Théorème de Coase
  • Cependant, en réalité il existe des coûts de transactions entre les agents, qui peuvent être importants:
    • Information imparfaite sur les coûts/externalités
    • Asymétrie dans les rapports de forces (exemple d’une usine polluante contre des pécheurs: coûts de coordination, passagers clandestins, etc.)
  • Dans ce cas, un deuxième rôle apparaît pour l’état: baisser les couts de transaction
    • Favoriser les associations de défense (coordination)
    • Créer des « instituts de veille » (information imparfaite)
    • Renforcer les mécanismes de médiation/recours (coûts de transaction)
  • Cette approche « décentralisée » du règlement des externalités est de plus en plus favorisée,
    • En théorie elle coute moins cher et est plus efficace
    • Exemple des permis de polluer
ad