slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 ! PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 !

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 51

Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 ! - PowerPoint PPT Presentation


  • 60 Views
  • Uploaded on

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les opportunités des bacheliers ES sans avoir jamais osé le demander !. Présentation réalisée par marjorie.galy@wanadoo.fr pour ses élèves et leurs parents, décembre 2008. Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 !.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 !' - tadeo


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les opportunités des bacheliers ES sans avoir jamais osé le demander !

Présentation réalisée par marjorie.galy@wanadoo.fr pour ses élèves et leurs parents, décembre 2008.

le deuxi me baccalaur at par ses effectifs en 2006
Le deuxième baccalauréat par ses effectifs en 2006 !

Bac S : 31% (et 51% des bacheliers généraux)

Bac ES : 20% (et 31% des bacheliers généraux)

Bac STG : 17%

Bac L : 11% (et 18% des bacheliers généraux)

Bac SMS : 10%

Bac STI : 8%

Bac STL : 2%

Autres : < 1%

Source : Rapport d’information n°370 du sénateur Legendre, 3 juin 2008.

quelques principes
Quelques principes

Ne pas craindre de douter…

Ne pas craindre de ne pas savoir…

Ne pas craindre de se tromper…

Mais s’investir dans son projet en construction pour réduire les doutes, les inconnues et les erreurs possibles !

Introduction

s orienter apr s le bac c est comme marcher dans le noir avec une bougie la main
S’orienter après le bac c’est comme marcher dans le noir avec une bougie à la main…

Introduction

il faut s aventurer pour voir plus loin
… il faut s’aventurer pour voir plus loin !

50% des métiers de demain n’existent pas encore aujourd’hui !

A 17-18 ans, la personnalité est en construction

S’orienter passe souvent bien plus par l’élimination de ce qu’on ne veut pas faire…

Plutôt que par le choix d’un « chemin tout tracé »

Plus le niveau de formation initiale est élevé et général, plus on pourra se réorienter ou se recycler.

>>> L’orientation dure toute la vie, les « erreurs » ne sont jamais irréversibles, surtout quand on est jeune.

Introduction

slide6
En matière d’orientation, quand un lycéen dit :« j’sais pas »c’est que la question à laquelle il essaye de répondre n’est pas la bonne !

Introduction

slide7
Quels domaines m’attirent ?

Négociation, logistique

Spectacle et événementiel

Comptabilité, banque-assurance

Immobilier, tourisme

Métiers du social

Métiers paramédicaux

Métiers de l’enfance

Métiers créatifs, artistiques

Communiquer et informer

Les métiers de l’enseignement

La Politique et la haute fonction publique

Les statistiques, l’informatique

L’Armée, la Police…

Introduction

apprendre se conna tre
Apprendre à se connaître…

Suis-je travailleur ? Puis-je l’être ?

Ai-je atteint mes limites ? Puis-je les atteindre (motivation) ?

Ai-je hâte de rentrer sur le marché du travail ?

Suis-je pressé de me spécialiser ?

Puis-je me passionner pour de longues études ?

Ai-je encore besoin d’un encadrement fort ou ai-je envie d’autonomie ?

Introduction

slide9
Suis-je prêt à m’éloigner du domicile parental ?

De quel budget puis-je disposer pour me loger voire payer ma scolarité (si payante) ?

Aurais-je droit à une bourse et donc à des frais de scolarité réduits ?

A quelles conditions les banques et collectivités participent-elles au financement des études supérieures ?

Quel niveau hiérarchique et de responsabilité veux-je atteindre ?

Combien voudrais-je gagner plus tard ?

Introduction

La question de l’argent

des poursuites d tude vari es courtes ou longues
Des poursuites d’étude variées(courtes ou longues)

I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

Introduction

slide11

Introduction

Destination des bacheliers ES

slide12

Introduction

Où les bacheliers ES sont-ils nombreux ?

slide13
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

I- L’université

i l universit des tudes longues
I) L’Université : des études longues

Avec l’harmonisation européenne du LMD, la durée des études à l’université est de 3, 5 ou 8 ans.

Une année = 2 semestres

Un semestre validé = 30 crédits

L’obtention de la Licence = 180 crédits

I- L’université

slide15
LMD

L : Licence en 3 ans (L1, L2, L3)

M : Master en 2 ans (M1, M2)

Indispensable pour présenter les concours de l’enseignement

D : Doctorat en 3 ans (D1, D2, D3)

I- L’université

profil des bacheliers es qui r ussissent l universit
Profil des bacheliers ES qui réussissent à l’université

Vouloir continuer des études généralistes avec spécialisation progressive longue

Avoir choisi et non subi l’Université

Etre autonome et organisé dans son travail (seulement 15 à 20h de cours par semaine)

I- L’université

de bons taux de r ussite
De bons taux de réussite

Les bacheliers généraux ont des taux de réussite moyens de 60 à 70% en Licence, mais cela est assez variable d’une Université à l’autre…

>>> Il faut donc bien choisir la ville de son Université

Ce sont les bacheliers des voies technologiques et professionnelles qui connaissent de forts taux d’échec à l’Université.

I- L’université

de nombreux d bouch s bac 3 5 ou 8
De nombreux débouchésà bac +3, 5 ou 8

Vie active (banque, management, ressources humaines, psychologue…)

Concours d’avocat

Ecole de la magistrature

Concours de la fonction publique nationale (catégorie A)

Concours de la fonction publique territoriale

Concours d’enseignant

Recherche

I- L’université

slide19

I- L’université

Cohorte 1989

slide20
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

II- DUT et BTS

ii des tudes courtes avec un fort encadrement 30 heures de cours par semaine bac 2
II) Des études courtes avec un fort encadrement(30 heures de cours par semaine)Bac+2

DUT : diplômes universitaires technologiques (en IUT)

BTS : brevets de technicien supérieur (STS en lycée)

II- DUT et BTS

11 des es poursuivent en iut des domaines tertiaires
11% des ES poursuivent en IUT des domaines tertiaires

Techniques de commercialisation

Gestion des entreprises et administrations

Carrières juridiques

Gestion logistique et transport

Carrières sociales

Statistiques et traitement informatique des données

Services et réseaux de communication

II- DUT et BTS

apr s un dut 60 des tudiants poursuivent en licence pro l3 ou en ecole
Après un DUT, 60% des étudiants poursuivent en Licence pro (L3) ou en Ecole

Seuls les meilleurs étudiants peuvent poursuivre avec des équivalences.

Pour les autres, c’est la vie active dans des fonctions intermédiaires entre l’exécution et l’encadrement.

II- DUT et BTS

10 des es vont en sts
10% des ES vont en STS

Management des unités commerciales

Commerce international

Comptabilité et gestion des organisations

Economie sociale et familiale

Communication des entreprises

Assistant de gestion de PME-PMI

Tourisme

Négociation et relations client

Assistant de direction (trilingue)

Informatique et gestion

Assurance

Professions immobilières

II- DUT et BTS

40 des dipl m s poursuivent en licence professionnelle l3
40% des diplômés poursuivent en Licence professionnelle (L3)

Les STS sont des études supérieures d’abord calibrées pour les bacheliers technologiques et professionnels.

Elles sont relativement pointues et professionnalisantes.

II- DUT et BTS

slide26

II- DUT et BTS

Cohorte 1989

les dut et bts en alternance ou en apprentissage
Les DUT et BTS en alternance(ou en apprentissage)

Si le principe de l’alternance permet d’acquérir une expérience concrète du travail et du monde de l’entreprise…

… elle impose un rythme de travail intense

>>> D’où des taux de réussite inférieurs en alternance.

II- DUT et BTS

etudier et travailler en m me temps
Etudier et travailler en même temps

Pour toute formation en alternance, il faut que l’étudiant trouve un employeur.

Tous les BTS et DUT ne proposent pas cette possibilité.

La rémunération horaire est d’environ 80% du SMIC pour un temps partiel (env. 400 euros/mois)

II- DUT et BTS

slide29
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

III- Classes prépa

iii les c p g e 6 des es
III) Les C.P.G.E.6% des ES

Classes préparatoires aux Grandes Ecoles (en lycée, 2 ans) :

Prépas économiques et commerciales (HEC)

Prépas Lettres et Sciences sociales B/L (Khâgnes)

Prépas ENS Cachan

Prépas Lettres A/L (Khâgnes)

III- Classes prépa

des formations g n ralistes de haut niveau
Des formations généralistes de haut niveau

>>> Pour se préparer aux concours des Ecoles de Management (Ecoles de commerce), Ecoles Normales Supérieures et poursuites d’études universitaires de haut niveau.

>>> Pour acquérir une formation solide (connaissances et méthodes de travail)

III- Classes prépa

profil
Profil

Bons voire très bons résultats au lycée (13/20 et plus)

Résultats solides et équilibrés

L’habitude du travail scolaire

Pouvoir travailler beaucoup (motivation)

Une personnalité stable et mature

De la ténacité et de l’endurance

>>>Osez la prépa !

III- Classes prépa

l organisation des tudes
L’organisation des études

30 heures de cours

2-3 oraux par semaine (colles ou khôlles)

Beaucoup de travail personnel (lectures, dissertations, exercices de math…)

III- Classes prépa

les mati res
Les matières

Mathématiques

Français

Philosophie

2 langues vivantes

Histoire

Sciences sociales (économie et sociologie)

III- Classes prépa

quelle cole niveau bac 5
Quelle école ? (Niveau bac + 5)

Tous les étudiants en CPGE auront une place dans les 40 Grandes ou moins grandes Ecoles.

Leur classement déterminera l'Ecole qu'ils rejoindront via plusieurs "banques d’épreuves" : BCE, Ecricome, autres concours.

Les plus prestigieuses : HEC, ESSEC, ESCP, EDHEC… dont certaines sont gratuites ENSAE, ENS (Ulm, LSH-Lyon, Cachan)

Les bons étudiants peuvent aussi poursuivre en L3 voire M1 dans leur spécialité.

III- Classes prépa

slide36
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

IV- Ecoles sans prépa

et les ecoles sans pr pa post bac
… et les Ecoles sans prépa post-bac

Dans la nébuleuse des Ecoles de commerce / management / gestion… toutes payantes, privilégier celles qui délivrent un diplôme visé par le Ministère de l’Education nationale.

Surveillez la composition du corps enseignant : % professeurs et % professionnels

IV- Ecoles sans prépa

banques d preuves communes
Banques d’épreuves communes

Accès

Sésame

Pass

Test Team

>>> Attention aux dates des épreuves d’admission qui se déroulent souvent bien avant le bac.

>>> Inscription payante (de 100 à 1000 € !)

IV- Ecoles sans prépa

slide39
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

V- Science Po

v les instituts d tudes politiques bac 5
V) Les Instituts d’Études Politiques(bac + 5)

Science Po Paris…

…et 8 autres IEP provinciaux :

Bordeaux

Grenoble

Aix en Provence

Lille

Lyon

Reims

Rennes

Strasbourg

Toulouse

V- Science Po

}

Concours unique (Hexaconcours)

Environ 180 € (60 € boursiers).

concours d entr e pendant l t apr s l obtention du bac
Concours d’entrée pendant l’été après l’obtention du bac

>>> Les bacheliers ES sont sur-représentés dans les admis…(en moyenne 50% des admis)

>>> … mais seulement les meilleurs d’entre eux réussiront ce concours sélectif.

V- Science Po

d bouch s haut de gamme tr s vari s
Débouchés haut de gamme très variés…

ENA

Journalisme

Poursuite d’études en Doctorat

Ressources humaines, Management, Finance…

Concours de la Haute fonction publique

Institutions européennes

V- Science Po

slide43
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

VI- Ecoles spécialisées

vi les ecoles sp cialis es
VI) Les Ecoles spécialisées

Paramédical

Social

Arts et création

Journalisme, architecture…

VI- Ecoles spécialisées

concours param dicaux
Concours paramédicaux

Audioprothésiste

Ergothérapeute

Infirmier (IFSI, 3 ans)

Kinésithérapeute

Pédicure-Podologue

Orthophoniste

Orthoptiste

Psychomotricien

Manipulateur d’électroradiologie médicale

VI- Ecoles spécialisées

les m tiers du social
Les métiers du social

Assistant de service social (3 ans)

Conseiller en économie sociale et familiale (3 ans)

Educateur de jeunes enfants (3 ans)

Educateur spécialisé (4 ans)

VI- Ecoles spécialisées

arts design architecture notariat
Arts, design, architecture, notariat, …

Nébuleuse d’Ecoles payantes (décoration, textile, habitat, graphisme, design…)

Architecture : 20 Ecoles publiques (environ 200 bacheliers ES par an)

Ecoles de notariat, de journalisme, d'hôtellerie…

VI- Ecoles spécialisées

slide48
I) Université

II) IUT-STS tertiaires

III) CPGE

IV) Les Ecoles sans prépa

V) Instituts d’Études Politiques

VI) Ecoles spécialisées

VII) Les métiers de la fonction publique

VII- Fonction publique

vii les m tiers de la fonction publique
VII) Les métiers de la fonction publique

Niveau bac : sous-officier, Bac + 2 : officier

Armée : sous-officier de l’armée de terre, Armée de l’air : renseignement, fusiller, commando, gestionnaire administratif, pompier, secrétaire, traducteur

6 écoles de sous-officier de gendarmerie (ENSOA)

Ecoles nationales de la Police (ENP)

VII- Fonction publique

mais aussi les douanes le cadastre l administration p nitentiaire les greffes
Mais aussi les douanes, le cadastre, l’administration pénitentiaire, les greffes…

34 Centres nationaux de la fonction publique territoriale : concours administratifs territoriaux (mairie, département, région, catégorie B niveau bac, catégorie A à bac +3 ou 4)

Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (ENAP à Agen)

Ecole nationale des brigades de douane (ENBD à La Rochelle et Rouen)

Ecole nationale du cadastre (ENC à Toulouse)

Ecole nationale des greffes (ENG à Dijon)

VII- Ecoles spécialisées

retrouvez ce diaporama en ligne
Retrouvez ce diaporama en ligne

http://www.apses.org

http://www.ToileSES.org

Sources :

  • « Réussir ses études avec un bac ES », B. Magliulo, L’Etudiant, 2010.
  • « Que faire avec un bac ES ? », P. Fitzner et M.-L. Giniès, Studyrama, 2010.
  • Le site de l’ONISEP : http://www.onisep.fr
  • Les statistiques du MEN : http://www.education.gouv.fr