surveillance medicale des travailleurs exposes aux radiations ionisantes n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
SURVEILLANCE MEDICALE DES TRAVAILLEURS EXPOSES AUX RADIATIONS IONISANTES PowerPoint Presentation
Download Presentation
SURVEILLANCE MEDICALE DES TRAVAILLEURS EXPOSES AUX RADIATIONS IONISANTES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 30

SURVEILLANCE MEDICALE DES TRAVAILLEURS EXPOSES AUX RADIATIONS IONISANTES - PowerPoint PPT Presentation


  • 93 Views
  • Uploaded on

SURVEILLANCE MEDICALE DES TRAVAILLEURS EXPOSES AUX RADIATIONS IONISANTES. Rappel sur l’exposition professionnelle. Elle peut se produire en raison :. De la localisation des lieux de travail De l’utilisation de matières contenant des radioéléments mais utilisés pour d’autres propriétés

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'SURVEILLANCE MEDICALE DES TRAVAILLEURS EXPOSES AUX RADIATIONS IONISANTES' - tad


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
elle peut se produire en raison
Elle peut se produire en raison :
  • De la localisation des lieux de travail
  • De l’utilisation de matières contenant des radioéléments mais utilisés pour d’autres propriétés
  • De l’utilisation de sources de RI
  • De travail à proximité de sources de RI
  • D’accident ou d’incident
slide5
Cette surveillance médicale s’exerce sous certaines conditions :
  • Le médecin du travail doit avoir reçu une formation spécifique
  • Le service de Santé au Travail doit avoir reçu une habilitation
  • Une évaluation des risques doit être effectuée au préalable
l valuation des risques 1
L’évaluation des risques (1)
  • Le document unique : l’employeur doit réaliser une évaluation préalable des risques des unités de travail et des études périodiques des postes de travail exposés aux RI
  • La personne compétente en radioprotection
l valuation des risques 2
L’évaluation des risques (2)
  • La délimitation de zones est établie en fonction des doses susceptibles d’être reçues par les travailleurs : - zone surveillée si dose efficace supérieure à 1 mSv par an - zone contrôlée si dose efficace supérieure à 6 mSv par an
l valuation des risques 3
L’évaluation des risques (3)
  • La formation à la sécurité des travailleurs exposés
  • Les catégories A et B :

- la catégorie A

- la catégorie B

l valuation des risques 4
L’évaluation des risques (4)
  • L’étude évaluation des doses reçues par analyse des postes de travail
  • La fiche individuelle d’exposition - le contenu - l’utilisation :- traçabilité des expositions

- base à la surveillance médicale

la surveillance m dicale proprement dite 1
La surveillance médicale proprement dite (1)
  • Moments et périodicité : - le premier examen médical doit être PREALABLE A L’AFFECTATION à un poste de travail exposé aux RI - puis un examen médical au moins par an - une visite médicale aura lieu avant toute exposition soumise à autorisation (pour apprécier l’aptitude) et après toute surexposition)
la surveillance m dicale proprement dite 2
La surveillance médicale proprement dite(2)
  • Cas particuliers (1)

- Les salariés femmes : - en cas de grossesse, l’exposition doit être aussi faible que possible et en tout état de cause < 1mSv, de la déclaration dela grossesse à l’accouchement. Il est donc important de signaler leur grossesse le plus tôt possible - en cas d’allaitement, pas de poste comportant un risque d’exposition interne

la surveillance m dicale proprement dite 3
La surveillance médicale proprement dite (3)
  • Cas particuliers (2)
  • Les travailleurs âgés de 16 à 18 ans autorisés de par leur formation à être occupés à des travaux les exposant aux RIne peuvent recevoir au cours de douze mois consécutifs : - une dose efficace supérieure à 6 mSv ou - des doses équivalentes supérieures aux valeurs suivantes : 150 mSv pour mains, avant-bras,pieds, chevilles 150 mSv par cm² de peau 50 mSv pour le cristallin
la surveillance m dicale proprement dite 4
La surveillance médicale proprement dite (4)
  • Fiche d’aptitude doit :
  • attester de l’absence de CI médicale aux travaux exposant aux RI
  • préciser la date de l’étude de poste
  • préciser la date de la dernière mise à jour de la fiche d’entreprise
la surveillance m dicale proprement dite 5
La surveillance médicale proprement dite (5)
  • Contenu de l’examen médical (1)

- Recherche d’antécédents médicaux et d’irradiation d’atteinte hématologique d’atteinte ophtalmologique

  • Bilan sanguin, NFS plaquettes
  • Au niveau respiratoire : - recherche de syndrome obstructif, d’anomalies mucociliaires - radio pulmonaire, EFR éventuelle
la surveillance m dicale proprement dite 6
La surveillance médicale proprement dite(6)
  • Contenu de l’examen médical (2)
  • Au niveau ORL, recherche : - d’otorrhées - de perforation tympanique

- de sinusite chronique

  • Au niveau ophtalmologique, recherche de cataracte à l’embauche et tous les cinq ans
  • Au niveau dermatologique, recherche :

- de dermatoses inflammatoires

- de radiodermites

la surveillance m dicale proprement dite 7
La surveillance médicale proprement dite (7)
  • Contenu de l’examen médical (3)
  • Au niveau thyroïdien, recherche d’affections si manipulation d’iode ou de technétium
  • Au niveau digestif, recherche : - de pathologies inflammatoires

- d’insuffisance hépatique

- Au niveau rénal, recherche d’insuffisance rénale

la surveillance m dicale proprement dite 8
La surveillance médicale proprement dite (8)
  • Carte individuelle de suivi médical

A chaque visite médicale, le médecin du travail remplit cette carte

le contr le de la contamination
Le contrôle de la contamination

A la fin d’un travail en zone exposant à une contamination, une recherche de contamination doit être effectuée à l’aide de détecteurs corps entier, mains, pieds.

la surveillance dosim trique 1
La surveillance dosimétrique (1)
  • La dosimétrie externe passive
  • Dosimètres photographiques ou

thermoluminescents

- Dose cumulée reçue sur une période de un à trois mois

la surveillance dosim trique 2
La surveillance dosimétrique (2)
  • La dosimétrie externe active ou opérationnelle
  • Dosimétrie en temps réel
  • Devenue obligatoire depuis le 1.1 2000 pour tout travailleur intervenant en zone contrôlée
la surveillance dosim trique 3
La surveillance dosimétrique (3)
  • La dosimétrie interne
  • lorsqu’il y a risque d’incorporation de radionucléides
  • par des analyses radiotoxicologiques et des examens anthropogammamétriques
la surveillance dosim trique 4
La surveillance dosimétrique (4)
  • La dose efficace est la somme des doses équivalentes pondérées délivrées par exposition interne et externe aux différents organes et tissus du corps
le dossier m dical 1
Le dossier médical (1)
  • Contenu du dossier médical
  • Le double de la fiche individuelle d’exposition
  • Les résultats et les dates du suivi dosimétrique de l’exposition individuelle, les doses efficaces reçues ainsi que les dates des expositions anormales et les doses reçues au cours de ces expositions
  • Les résultats et les dates des examens médicaux et complémentaires pratiqués
le dossier m dical 2
Le dossier médical (2)
  • Conservation du dossier médical

Cinquante ans après la fin de l’exposition

le dossier m dical 3
Le dossier médical (3)
  • Communication du dossier médical
  • À sa demande au MIRTMO
  • Avec l’accord du travailleur, au médecin choisi par celui-ci
le suivi post professionnel 1
Le suivi post-professionnel (1)
  • Attestation de fin d’exposition délivrée par le chef d’entreprise
  • Le suivi sera assuré par le médecin traitant après accord avec la caisse d’assurance maladie
  • Le médecin du travail établit une évaluation des expositions d’origine professionnelle à la cessation des activités par le cumul des équivalents de doses reçues
le suivi post professionnel 2
Le suivi post-professionnel (2)
  • Le médecin du travail indique les constatations médicales ainsi que l’existence ou l’absence d’anomalies en relation avec l’activité professionnelle
le suivi post exposition
Le suivi post-exposition
  • Le salarié est toujours en activité professionnelle mais il n’est plus exposé aux radiations ionisantes
  • Qu’il quitte ou qu’il reste dans l’entreprise, c’est le médecin du travail de l’entreprise qui assure cette surveillance post-exposition
les objectifs de la surveillance sont
Les objectifs de la surveillance sont

de déceler toute contre-indication médicale à l’affectation ou au maintien à un poste occupé et de prévenir et dépister toute affection susceptible d’être en relation avec les radiations ionisantes.

Pour ce faire, le médecin du travail est en étroite collaboration avec la personne compétente en radioprotection