D mocratie et thique dans le dialogue philosophique
Download
1 / 59

Démocratie et éthique dans le dialogue philosophique - PowerPoint PPT Presentation


  • 126 Views
  • Uploaded on

Démocratie et éthique dans le dialogue philosophique. L’évolution du questionnement chez des élèves de 5 ans Emmanuèle AURIAC & Martine MAUFRAIS Laboratoire P.A.E.D.I., J.E 2432. Arrière-Plan théorique. Les caractéristiques de l’oral enfantin (Hudelot, François)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Démocratie et éthique dans le dialogue philosophique' - stewart


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
D mocratie et thique dans le dialogue philosophique l.jpg

Démocratie et éthique dans le dialogue philosophique

L’évolution du questionnement chez des élèves de 5 ans

Emmanuèle AURIAC & Martine MAUFRAIS

Laboratoire P.A.E.D.I., J.E 2432


Arri re plan th orique l.jpg
Arrière-Plan théorique

  • Les caractéristiques de l’oral enfantin (Hudelot, François)

  • Le lien pensée-langage (Lipman, Vygotski, Bruner)

  • Le rôle des supports suggestifs (Lipman, Daniel)

  • Le processus de génération d’idées dans la production verbale (Auriac & Daniel, Auriac & Favart)

G.D.R.: Etude de la Production Verbale

Projet C.R.S.H.: Violence et Dialogue Philosophique


Objectifs l.jpg
Objectifs

1. Décrire l’évolution du cheminement différentiel(entre classes expérimentales et classes contrôles) vers le questionnement de type philosophique.

2. Vérifier s’il existe des marqueurs traduisant l’accession (réelle ou potentielle) vers le positionnement éthique(modalisation, thématique éthique, complexité du raisonnement…).


Le dispositif de recherche l.jpg
Le dispositif de recherche

  • Une classe « tentative »

    • Questionnement suivi d’une discussion ponctuelle

  • Deux classes expérimentales

    • Discussions régulières entre les 4 tests

  • Deux classes contrôles

    • Aucune activité particulière

Étude de cas


Mat riel les contes choisis l.jpg
Matériel: les contes choisis

Conte n°2:

A la Recherche d’Audrey-Anne(Janvier)

Conte n°1: La poupée(Novembre)

?

Conte n°3: Le petit chien(Mars)


Hypoth ses exploratoires l.jpg

Les prises de paroles évoluent

Le style de discours évolue

On peut caractériser l’évolution à l’aide des marques de discours

Ces caractéristiques du discours évoluent en regard d’une dimension « éthique »

Hypothèses exploratoires

VOLET 1

VOLET 2

Étude du cheminement différentiel

Tentative de liaison du positionnement éthique à des marqueurs


Volet 1 l.jpg

VOLET 1

Étude du cheminement différentiel

Prises de paroles

Style de discours



Graphes comparatifs l.jpg
Graphes comparatifs d’interventions



Est ce que le style de discours volue l.jpg
Est-ce que le style de discours évolue? d’interventions

HYP: Les cueillettes de questions se transforment au fil de l’exercice de discussion vers un style argumentatif.

Méthodologie:

Etude des discours obtenus avec un logiciel d’analyse automatique TROPPES



Exemple style argumentatif pascale l.jpg
Exemple: style argumentatif d’interventionsPascale

Johanne: si on se marie avec sa soeur, et ben moi je ne suis pas d'accord

Lucas: je prêterais quand même mes jouets

Servan: Quand il y a un garçon et un garçon qui se font un bisous d'amour et ben je ne suis pas d'accord quand c'est un garçon et une fille et ben je suis d'accord et une fille et une fille je ne suis pas d'accord.

Johanne: Moi un jour j'avais une amie et je lui ai prêté tous mes jouets.


Exemple de style nonciatif marie christine martine florence l.jpg
Exemple de style énonciatif d’interventionsMarie Christine, Martine, Florence

Bryan : Pourquoi AA ne veut pas sortir de sous la table?

Laly: Pourquoi le garçon voulait lui toucher les fesses?

Maxime : Pourquoi Philippe n'a pas dit à la maîtresse que AA n'était pas là?

Aïcha : Pourquoi la maîtresse n'a trouvé pas AA?

Maxime: Pourquoi elle veut pas se faire montrer?


Exemple style descriptif marie christine georgette l.jpg
Exemple: style descriptif d’interventionsMarie Christine, Georgette

Simon : eh ben moi j’ai faire été faire un p’tit tour avec mon papa et ma maman et mon chien et moi et puis on a été on a été au jeu et puis après on a été jouer au ballon

Enzo : eh ben chez moi eh ben on a joué au ballon avec papa et maman et Gilou et après c’est tout

Elise : avec papa et maman on est allé faire une promenade

Claire : eh ben chez moi ch ben avec ma sœur on a joué au ballon et on et on et aussi après on est allé au jeu

Théo : Jeanne pourrait demander

Manon: Pourquoi tu peux pas me la prêter?

Théo V: Est-ce qu'il faut venir frapper à la porte pour venir jouer?

Thomas: Est-ce qu'AA veut prêter des jeux?


Exemple style narratif martine pascale georgette l.jpg
Exemple: style narratif d’interventionsMartine, Pascale, Georgette

Servan : Pourquoi Vincent voulait lui toucher les fesses?

Théo: Pourquoi elle est cachée sous la table?

Lucas : Pourquoi Sophie a tapé du pied?

Laura : Pourquoi Sophie l'arrête?

Élise: ça parle de chiens et de garçons.

Manon: la maman chien elle sautait dans l'eau

Léo: ils jouaient dans le sable

Simon: il a sauté dans une flaque le chien

Élise: sa maman elle l'abandonne et il reste tout seul

Clément: il se tortille comme un ver de terre


Nombres d interventions et de r f rents sont li s l.jpg
Nombres d’interventions et de référents sont liés d’interventions

F= 8,5, à p=.014


Conclusion volet 1 l.jpg

CONCLUSION VOLET 1 d’interventions

Étude du cheminement différentiel

Prises de paroles

Style de discours


Est ce que les prises de paroles et le style du discours voluent l.jpg

Est-ce que les prises de paroles et le style du discours évoluent?

Chaque classe adopte un profil différencié, avec une égalisation de la parole peut-être plus prononcée dans les classes expérimentales.

La prise de parole semble liée au style de discours adopté de manière conjoncturelle et non de manière développementale ou en lien avec la pratique de dialogue philosophique.

La quantité d’interventions est liée au nombre de référents traités.


Volet 2 l.jpg

VOLET 2 évoluent?

Tentative de liaison du positionnement éthique à des marqueurs

Caractérisation & Evolution


Caract ristiques discursives et cheminement thique l.jpg
Caractéristiques discursives et cheminement éthique évoluent?

METHODOLOGIE:

  • Analyse des principales marques langagières remarquables (logiciel TROPPES)

  • Edification d’une GRILLE d’analyse (double juge) cognitivo-langagière

  • Mise en liaison des deux analyses


Troppes l.jpg

TROPPES évoluent?

Analyse des discours produits

VERBES

CONNECTEURS

MODALITES

PRONOMS

ADJECTIFS


Y a t il des marques remarquables l.jpg
Y a t-il des marques « remarquables »? évoluent?

3 types d’HYPOTHESES:

  • Différentielle: il existe une différence entre les classes expérimentales et contrôles.

  • Développementale: on note une évolution entre les trois tests.

  • Langagière: on note des éléments concernant la cohésion discursive (style) spécifique au discours enfantin ou éthique.


Resultat h diff rentielle l.jpg

VERBES évoluent?

CONNECTEURS

MODALITES

PRONOMS

ADJECTIFS

Aucune de ces marques ne permet de différencier les cueillettes des classes expérimentales et des classes contrôles

RESULTAT (h. différentielle)


Resultat h d veloppementale l.jpg

VERBES évoluent?

CONNECTEURS

MODALITES

PRONOMS

Aucune de ces marques ne permet de caractériser une évolution langagière dans les cueillettes

RESULTAT (h. développementale)

  • ADJECTIFS

    • Objectifs

    • subjectifs

r.=.65, p à .02



Adjectifs l.jpg

OBJECTIFS évoluent?

« identique »

Eau « froide »

Les poupées « électriques »

Souliers « rouges »

Il est « seul »

SUBJECTIFS

« petit » chien

Chien « drôle »

Il est « poli »

Ils sont « amoureux »

Elle est « méchante », « gentille », « grande »

ADJECTIFS


Resultats h langagi re l.jpg
RESULTATS évoluent?(h.langagière)

VERBES-TEMPS-LIEU-PRONOMS

ADJECTIFS OBJECTIFS

  • Le nombre de tours de parole est positivement corrélé au nombre de verbes (O.67, p. 006) notamment les factifs (.77 à p.001)et au nombre de connecteurs et modalités de temps et de lieu (.068, p.005).

  • L’emploi des adjectif objectifs est corrélé positivement aux verbes déclaratifs (.79, p.02) et aux modalités de manière (.62, p.034).


Emploi des verbes l.jpg
Emploi des verbes évoluent?

F=20,10 p.001


Les types de verbes l.jpg

Factifs évoluent?

«  a mis », « prend », « se tortille », « plonge », « nage », surveille », « trempe », « arrête », « court », « tire »

Statifs

« est » « a », « suivait », « tremble » « pleure »

Les types de verbes

Déclaratif

« veut dire » « je sais » « il peut », « il dit »

Performatifs

« il s’appelle » « je veux savoir »



Emploi des verbes32 l.jpg

Les verbes factifs évoluent?

Les verbes statifs & performatifs (r.64, p.023)

Connecteurs: cause, but, opposition, comparaison, temps

Adjectifs

Modalités : doute, affirmation

Pronoms : je, il

Emploi des verbes…

non corrélés



Emploi des adjectifs objectifs l.jpg
Emploi des adjectifs objectifs évoluent?

Modalités MANIERE-Verbes DECLARATIFS

Rappel: OBJ: r .65, p.022, n° du test



Conclusion analyse troppes l.jpg

CONCLUSION: analyse TROPPES évoluent?

Pas de marques caractéristiques pour les classes expérimentales.

Le discours contient des éléments de « cohésion » linguistique qu’il convient d’étudier plus finement (analyses en cours).


Grille double juge l.jpg

GRILLE DOUBLE JUGE évoluent?

Analyse des discours produits

ANCRAGE

RAISONNEMENT

COMPREHENSION

POSITIONNEMENT ETHIQUE


Grille initiale l.jpg
Grille initiale évoluent?

Contenu du discours produit

Positionnement vécu Pv

Positionnement éthique Pe

Positionnement conditionnel Pc

Concept suggérés dans l’histoire Cpt

Source du discours produit

Vécu : V

Histoire : H

Discours autrui : A

Contenu du discours produit

Doute Dte

Recherche raisons Rch

Perspectives solutions Sol

Perspectives conséquences Cqs

Contenu du discours produit

Compréhension CP

Imaginaire IM

Scène vide SC


Grille remodel e l.jpg
Grille remodelée évoluent?

Échelle qualitative

Contenudu discours produit

Positionnement à visée éthique :Pe

Concept suggérés dans l’histoire Cpt

Source du discours produit

Vécu : V

Histoire : H

Discours autrui : A

Contenu du discours produit

Doute Dte

Recherche raisons Rch

Perspectives solutions Sol

Liaison causes-cons Cqs

Échelle quantitative

Contenu du discours produit

Problème de compréhension


Exemple de codage l.jpg

Peut-être évoluent? qu’elle est méchante parce que la corde à sauter est son jouet préféré?

Je veux savoir si elle a envie de se cacher

H, Rch, Dte, Cpt

H, Rch, Pe, Cpt

Exemple de codage


L ancrage du discours l.jpg
L’ANCRAGE du discours évoluent?

VECU -HISTOIRE - AUTRUI

L’ordre du test est positivement corrélé à l’ancrage des propos sur l’histoire (O.551, p. 033).

Le type de classe est négativement corrélé à l’ancrage au discours d’autrui (-.575, p.025).

L’ancrage sur le vécu est négativement corrélé à l’ancrage sur l’histoire (-.60, 75, p. 018).


L ancrage l histoire devient manifeste l.jpg
L’ancrage à l’histoire devient manifeste évoluent?

Scores brutes

F=17,2 p.001

Scores/int

F= 5,66 p.03


La parole d autrui est prise comme appui l.jpg
La parole d’autrui est prise comme appui évoluent?

Scores/int

F=6,42, p.025


V cu et histoire s opposent l.jpg
Vécu et histoire s’opposent évoluent?

r=-.601, p.018


Le contenu du discours l.jpg
LE CONTENU du discours évoluent?

RAISONS-CAUSE-POSITIONNEMENT

Le numéro du test est positivement corrélé à la recherche de raisons (O.626, p. 013).

Reprise de concepts, recherche de raisons et ancrage dans l’histoire sont inter-corrélés.

L’émission de doute est positivement corrélé à la possibilité d’imaginer des liaisons de type causes-conséquences (.709, p.003) sans lien avec le seuil de pratique.


Reprendre les concepts de l histoire incite chercher des raisons l.jpg
Reprendre les concepts de l’histoire incite à chercher des raisons

Le numéro du test est positivement corrélé à la recherche de raisons (O.626, p. 013).

Scores/int

F= 8,36 p.013


Le mat riel des contes fonctionne l.jpg
Le matériel des contes fonctionne… des raisons

Reprise de concepts, recherche de raisons et ancrage dans l’histoire sont inter-corrélés.


Le doute est li la recherche de causes ou de cons quences l.jpg
Le doute est lié à la recherche de causes ou de conséquences

L’émission de doute est positivement corrélé à la possibilité d’imaginer des liaisons de type causes-conséquences (.709, p.003) sans lien avec le seuil de pratique.

Scores/int

F=13,13 p.003


Mise en lien des deux analyses l.jpg
MISE en LIEN des deux analyses conséquences

ANCRAGE et MARQUES LANGAGIERES

  • L’usage des pronoms est liés à ces ancrages:

    • Reprendre l’histoire conduit à peu utiliser les pronoms (-.59, p.01)

    • S’appuyer sur le vécu à les utiliser (.67, p.007).

  • L’ancrage au vécu est relié à l’emploi des connecteurs et des modalités de temps (.54, p.037).

  • Le nombre de référents traités (richesse) est relié à la reprise de la parole d’autrui.

  • L’ancrage à l’histoire est relié à l’emploi des verbes déclaratifs (.73,p.007) et des adjectifs objectifs (.70,p.011).


La pronominalisation l.jpg
La pronominalisation… conséquences

VECU

HISTOIRE



Ancrage sur l histoire sert d clarer objectivement l.jpg
Ancrage sur l’histoire sert à déclarer objectivement référentiel

r=.73, p.007

r=.70, p.011


Qu est ce qu une cueillette de questions l.jpg
Qu’est-ce qu’une cueillette de questions? référentiel

Calcul d’un indice de complexité de raisonnement

(Pe + Cpt +Dte +Rch +Sol + Cqs – Cmp)

Cet indice se révèle inversement proportionnel au nombre de tours de parole (-.59 p.02). Il est corrélé à la reprise des concepts (.72, p.002) , à l’émission de doutes (.57 p.03) et à la levée d’incompréhensions de l’histoire (.72, p.002).


Emettre des questions l.jpg
Emettre des questions… référentiel

Il ne convient pas nécessairement de « parler beaucoup »…pour émettre des questionnements


Conclusion generale l.jpg

CONCLUSION GENERALE référentiel

Evolution différentielle

Positionnement éthique&Marques langagières


Conclusion volution diff rentielle l.jpg
Conclusion: référentielévolution différentielle

  • Les classes expérimentales semblent présenter une meilleure stabilité dans la distribution d’une parole équivalente entre élèves dès le deuxième conte, visible au troisième conte.

  • Les classes expérimentales et contrôle se différencient quant à l’appui sur les propos d’autrui (imitation). Cette reprise de parole (classes contrôle) conduit à augmenter le nombre de référents introduits.

  • Le matériel des contes fonctionne en soi en dehors de la pratique de philosophie (classe expérimentale).


Conclusion la caract ristique thique l.jpg
Conclusion: référentiella caractéristique éthique

  • A cet âge les indices d’un positionnement éthique n’apparaissent pas. C’est la structure du raisonnement qui peut être étudiée. Or, ce raisonnement émerge grâce aux supports suggestifs.

  • La reprise de l’histoire et de ses concepts invite à

    • des tentatives de recherches de raisons

    • des émissions de doute

    • des levées d’incompréhension concernant l’histoire.

  • Ce type de raisonnement réduit la prise de parole.


Conclusion les marques du discours l.jpg
Conclusion: référentielles marques du discours

  • On ne peut dégager un style de discours particulier aux cueillettes parmi les genres habituels.

  • On note une évolution développementale dans l’emploi des adjectifs « objectifs » lié aux verbes déclaratifs et aux modalités de manière (HISTOIRE).

  • On note que le taux d’émission de parole entraîne un discours plus riche en référents, marqué par l’emploi des verbes factifs et des connecteurs.

  • On note que le type d’ancrage des propos a des effets sur les marques mobilisées: forte pronominalisation, emploi des connecteurs et modalités de temps –VECU-, emballement référentiel –AUTRUI- (activation des connaissances déjà là), réduction parole et des pronominaux, emploi des déclaratifs et des adjectifs objectifs –HISTOIRE- (ré-activation concepts).


Qu est ce qu une communaut thique en questionnement l.jpg
Qu’est-ce qu’une communauté éthique en questionnement? référentiel

  • Un ancrage commun partagé (Histoire)

  • Une prise de parole régulée et limitée en interventions

  • Un appui sur des concepts écoutés et une émission de recherche de raisons

  • Construire un rapport plus objectif au monde

  • Une circulation et une mise en mot particuliers : c’est apprendre à utiliser une parole pensée pour déclarer.


ad