greenpeace au canada n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Greenpeace au Canada PowerPoint Presentation
Download Presentation
Greenpeace au Canada

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21
shoushan-mccoy

Greenpeace au Canada - PowerPoint PPT Presentation

52 Views
Download Presentation
Greenpeace au Canada
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Climat et énergie Sortir des énergies sales Miser sur les énergies renouvelables, les économied’énergie et l’efficacité énergétique Greenpeace au Canada • Océans • Mettre fin à la surpêche • Appuyer la création de réserves marines (40% de la superficie des océans) • Forêts anciennes • Forêt boréale (Québec et Ontario) • Forêt du Grand Ours (Colombie-Britannique) • Agriculture durable et OGM • Étiquetage obligatoire des OGM • Promouvoir les pratiques agricoles durables

  2. Énergies sales : Nucléaire • Les centrales nucléaires produisent des déchets qui demeurent radioactifs pendant des milliers d'années. • Les réserves s’épuisent et ne sauront fournir du combustible pour plus de 100 ans. • Les rejets de polluants radioactifs contaminent l’air et l’eau sur une grande superficie. • Ces polluants sont identifiés comme étant la cause de nombreux cancers et d’anomalies congénitales. • Excessivement dispendieux (réfection et stockage).

  3. Énergies sales : Sables bitumineux

  4. La Révolution Énergétique L'objectif de cette révolution est de régler le problème à la racine : réduire, puis supprimer les émissions de GES. Pour y arriver : • Diminuer notre consommation : • c'est la « sobriété énergétique » • Améliorer notre consommation : • c'est l'« efficacité énergétique » • Développer les énergies renouvelables et abandonner les énergies fossiles. • (charbon, pétrole, gaz, etc.).

  5. Énergiespropres L’éolienne Le potentiel éolien québécois représente près de 100 fois la puissance de l'ensemble des centrales hydrauliques. Les solaires La source d’énergie renouvelable la plus abondante : pourrait fournir jusqu’à 2850 foisla consommation mondiale actuelle en énergie. La géothermie Elle tire son énergie par la chaleur du sol. Parce que sa capacité de production est importante, elle devient une énergie de base plus qu’une énergie d’appoint.

  6. DéfendonsnosOcéans • Nous en connaissons moins sur le monde océanique que concernant la lune • 71% de la surface du globe • Rôle essentiel au maintient de l’équilibre climatique • Grande source de protéines pour une partie de l’humanité • Plus important puit de carbone • Moins de 1% de la surface océanique mondiale est protégé par le statut de réserves marines

  7. La pêche moderne épuise les ressources de nos océans À l’échelle mondiale, 90% desbancs des grandsprédateurs comme le saumon de l’Atlantique, le thon et l’espadon ont disparu Selon l’ONU, 80%des stocks de poisson sont pleinement exploités ou surexploités Au Canada, il n’y a pratiquement plus de morues État actuel des océans…

  8. La pêche moderne agressive Surpêche Aquaculture Pêches pirates Pollution marine Chalutage de fond Prises accessoires

  9. Agir pour préserver 63% des espèces de poissons et fruits de mers sont achetés dans les supermarchés • Défier le marché en demandant aux huit plus grandes chaînes canadiennes de cesser de vendre les 21 espèces de la Liste rouge • Collaborer à l’élaboration d’une politique d’approvisionnement de poissons et de fruits de mer durables • Permettre l’information au consommateur en améliorer les normes d’étiquetage • Faire pression sur le gouvernement afin de favoriser une gestion responsable des pêcheries et la création de réseaux de réserves marines équivalent à 40% des océans du monde.

  10. Protégeons la forêt boréale À tous les deux secondes, l’équivalent d’un terrain de soccer de forêt est rasé dans le monde La forêt boréale est la dernière plus grande forêt intacte au monde Elle constitue le plus vaste écosystème au Canada : 20 % de sa superficie 10 % de son eau douce Seulement 10% de la forêt boréale est protégée

  11. Un refuge menacé • 88 % des forêts publiques productives du Québec ont été allouées à des fins d’exploitation industrielle • Depuis les années 70, près de 19 millions d’hectares de forêts publiques ont été exploités, une superficie équivalente à plus de la moitié de l’Allemagne • Les paysages intacts en zone boréale contiennent parmi les plus grands stocks de carbone terrestre au monde • Le caribou forestier, emblème menacé de la forêt boréale, nécessite jusqu’à 900 000 hectares d’habitat forestier, dont plus • de 60% intact, pour survivre

  12. L’industriede la forêt boréale • Dépendance économique • Industrie vieillissante • Hausse du prix du pétrole • Concurrence internationale • Coupes de plus en plus au Nord

  13. Forêt boréale à la perte… Voici ce qui reste des grands paysages forestiers intacts au Québec Empreintes humaines depuis 1990

  14. Zones prioritaires à la conservation • Couvrent2% du Québec • 7% du territoire au sud de la limite nordique • Englobent des valeurs écologiques et culturelles exceptionnelles

  15. pression : Greenpeace fait • auprès de tous les acteurs de la chaîne de destruction • pour une modification des méthodes de coupe • pour une certification verte avec le Forest Stewardship Council • pour un perfectionnement des travailleurs • pour le respect des Premières-Nations

  16. Les priorités d’action • Moratoire et planification de la conservation dans les deux zones prioritaires d’ici 2013 • Réseau de grandes aires protégées au sud de la limite nordique avec les communautés autochtones d’ici 2015 • Mise en réserve du 50% du Plan Nord AVANT l’accélération du développement industriel • Mandat de conservation au Forestier en chef • Fonds pour la conservation

  17. Les OGM Menace la biodiversité en contaminant des organismes naturels – brevets sur la vie Incontrôlable une fois dans l’environnement Met en danger la qualité des provisions alimentaires mondiales Non testé pour les risques sur la santé Inutile pour l’augmentation de la production alimentaire Dépendance des agriculteurs Son utilisation développe des super mauvaises herbes et des super insectes résistants

  18. La crisealimentairemondiale • Utilisation massive du maïs transgéniques, canne à sucre et huile de palmier • La hausse du coût de ces aliments de base affame les populations les plus pauvres • Nécessite une déforestation pour son exploitation Dans un contexte où la moitié de la population souffrira de faim d’ici 2100, une part trop importante de l’agriculture est destinée à la fabrication d’agrocarburants plutôt que pour l’alimentation

  19. Les solutions • Principe de précaution Principe fondamental en environnement • Étiquetage obligatoire • Le Canada est un des rares pays à ne pas avoir un • système d’étiquetage • Agriculture durable • Haut rendement • Moins de pollution (eau, sol, air) • Algues bleues • Respect de la biodiversité • Respect des agriculteurs

  20. Passons à l’action ! • Commencez par vous-même en changeant vos habitudes • Informez-vous et questionnez • Essayer de convaincre d’autres personnes de faire de même • Protester ! • Soutientbénévole dans des organismes dont vous estimez le travail • Éducation, conférences dans des établissements scolaires ou autre • Activisme : Militants formés pour des actions directes non-violentes

  21. Faites-vous partie de la solution ?