Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’ingénierie pédagogique et le Conseil de l’Education et de la Formation : objectifs et enjeux PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’ingénierie pédagogique et le Conseil de l’Education et de la Formation : objectifs et enjeux

L’ingénierie pédagogique et le Conseil de l’Education et de la Formation : objectifs et enjeux

223 Views Download Presentation
Download Presentation

L’ingénierie pédagogique et le Conseil de l’Education et de la Formation : objectifs et enjeux

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. L’ingénierie pédagogique et le Conseil de l’Education et de la Formation : objectifs et enjeux Cycle d’adaptation à l’emploi des personnels de direction AgrosupDijon 12 décembre 2013

  2. Sommaire 1 – La mise en place du CEF 11 – Une instance obligatoire 12 – Une évaluation de la mise en place du CEF demandée par la DGER 13 – Une plate-forme générale prévue par la réglementation 14 – Des conditions de mise en place du CEF qui n’ont pas posé de difficultés particulières après quelques réglages 15 – Un positionnement du CEF parmi les instances encore en rodage

  3. Sommaire 2 – Les dossiers abordés en CEF 21 – Les grands dossiers que doit examiner le CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation 3 – Le CEF et l’ingénierie pédagogique 31 – Définition de l’ingénierie pédagogique 32 – Intérêt du CEF en matière d’ingénierie pédagogique 32 – Les principaux écueils rencontrés 4 – Une analyse à poursuivre

  4. 1 – La mise en place du CEF 11 – Une instance obligatoire • Le conseil de l’éducation et de la formation a été institué par le décret n°2011-191 du 17 février 2011. • Codifié par le code rural et de la pêche maritime (art. D 811-24), il a fait l’objet de la note de service DGER/SDPFE/N°2011-2090 du 20 juillet 2011. • Deux ans après sa mise en place, le CEF existe dans près de 9 EPLEFPA sur 10.

  5. 1 – La mise en place du CEF 12 – Une évaluation de la mise en place du CEF demandée par la DGER • La directrice générale de l’enseignement et de la recherche a demandé à l’inspection de l’enseignement agricole de procéder à une évaluation de la mise en place du CEF. Outre les conditions de cette mise en place, cette évaluation a permis de mesurer les premiers impacts de cette nouvelle instance en matière d’ingénierie pédagogique.

  6. 1 – La mise en place du CEF 13 – Une plate-forme générale prévue par la réglementation • Le CEF formule des propositions soumises au conseil d’administration par le directeur de l’établissement sur les orientations générales de la politique de l’EPLEFPA en matière d’enseignement, de formation, d’éducation et de pédagogie.

  7. 1 – La mise en place du CEF 14 – Des conditions de mise en place du CEF qui n’ont pas posé de difficultés particulières après quelques réglages. • La nomination des membres du CEF n’a pas entraîné de problèmes particuliers. C’est la seule instance dans laquelle le directeur a un « pouvoir de nomination » de certains de ses membres (enseignants, formateurs et CPE). Voir zoom ci-après.

  8. Zoom Composition du CEF • Le directeur de l’établissement, qui le préside. • Le directeur de chacun des centres ou son représentant. • Un représentant élu des personnels enseignants, d’éducation et de surveillance , membre du conseil intérieur, ou son suppléant. • Un représentant élu des formateurs du CFPPA, membre du conseil de centre, ou son suppléant. • Un représentant élu des enseignants du CFA, membre du conseil de perfectionnement, ou son suppléant. • Un représentant élu des personnels enseignants, d’éducation et de surveillance, membre de chaque conseil d’exploitation ou d’atelier technologique, ou son suppléant. • Des représentants des professeurs principaux, enseignants, formateurs, coordonnateurs de filières, dans un nombre égal à la moitié du nombre de représentants précédents.

  9. Zoom Composition du CEF • Un conseiller principal d’éducation, ou son suppléant. • Chacun des conseils (intérieur, centre, perfectionnement, exploitation, atelier technologique) désigne son représentant titulaire et suppléant. • Le directeur de l’EPL désigne les professeurs principaux, formateurs, coordonnateurs de filières, CPE , et leurs suppléants, parmi les personnes volontaires au sein des équipes concernées, et après consultation de ces dernières. • En cas d’absence ou d’empêchement du directeur, c’est le directeur-adjoint de l’EPL qui préside le CEF. • Le président du CEF peut inviter toute personne à assister, sans voix délibérative, aux travaux du conseil, notamment sur proposition des membres de ce conseil. • Le CEF se réunit au moins deux fois par an et autant de fois que de besoin à la demande du président ou de la majorité de ses membres.

  10. 1 – La mise en place du CEF 15 – Un positionnement du CEF parmi les instances encore en rodage. • Même si le CEF doit faire des propositions au conseil d’administration, son positionnement dans le calendrier des instances n’est pas précisé dans le décret ni la note de service. • Près de 90% des chefs d’établissement ont positionné le CEF avant les conseils d’administration d’automne et de printemps, souvent avant le conseil intérieur. 20% des directeurs ont totalement déconnecté le CEF des autres conseils.

  11. 1 – La mise en place du CEF 15 – Un positionnement du CEF parmi les instances encore en rodage. • Certains chefs d’établissement, notamment parmi ceux qui ont placé le CEF parmi les autres instances, estiment que ce dernier se « surajoute » aux instances déjà mises en place. Le fait que le quorum soit obligatoire pour le CEF est une difficulté.

  12. 2– Les dossiers abordés en CEF 21 – Les grands dossiers que doit examiner le CEF 1° Le conseil de l’éducation et de la formation est obligatoirement consulté sur : • Les questions qui relèvent de l’autonomie pédagogique. • La coordination des enseignements et leur organisation, notamment en groupes de compétences, au sein de l’établissement. • La coordination de l’évaluation des activités des élèves, étudiants, apprentis et stagiaires.

  13. 2– Les dossiers abordés en CEF 21 – Les grands dossiers que doit aborder le CEF 1° Le conseil de l’éducation et de la formation est obligatoirement consulté sur : • Les modalités d’échanges, notamment linguistiques et culturels, avec les établissements d’enseignement européens et étrangers.

  14. 2– Les dossiers abordés en CEF 21 – Les grands dossiers que doit aborder le CEF 2° En liaison avec les équipes pédagogiques, il formule des propositions qui sont soumises au Conseil d’administration par le directeur de l’établissement : • Sur les orientations générales de la politique de l’établissement en matière d’enseignement, de formation, d’éducation et de pédagogie. • Sur la partie pédagogique du projet d’établissement. • Sur les modalités d’organisation de l’accompagnement personnalisé et des enseignements à l’initiative de l’établissement.

  15. 2– Les dossiers abordés en CEF 21 – Les grands dossiers que doit aborder le CEF 3° Il prépare les propositions d’expérimentations pédagogiques. 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation • Les chefs d’établissement ayant répondu dans le cadre de l’évaluation précisent que les thèmes proposés dans le décret et la note de service ont été, pour la plupart, à l’ordre du jour des premières réunions organisées.

  16. 2– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Projets de modification des offres de formation dans le cadre du projet d’établissement. - Innovations pédagogiques à l’échelle de l’EPL (formation à distance par exemple). - Echanges pédagogiques entre formateurs et enseignants.

  17. 2– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Validation des Modules d’Initiative Locale, des Enseignements à l’Initiative de l’Etablissement… - Préparation de la prochaine rentrée scolaire. - Liens de l’établissement avec les professionnels (Lycée et CFA). - Mise en commun entre les centres d’équipements pédagogiques.

  18. 2– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Interventions extérieures sur des thématiques communes entre les centres. - Valorisation pédagogique de l’exploitation agricole. - Actions de coopération internationale à envisager sur l’ensemble des centres.

  19. 2– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Mise en place d’un projet d’établissement éco-responsable. - Comment répondre à la mission d’animation et de développement des territoires et quels événements peuvent organiser l’ensemble des centres constitutifs ? - Projet de mise en place d’un centre de ressources.

  20. 2– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Projet de vie scolaire à imaginer entre plusieurs centres constitutifs de l’EPL. - Lutte contre le décrochage scolaire. - Accompagnement des cohortes de jeunes à leur sortie de l’EPL. - Besoins en formation continue des personnels.

  21. 3– Les dossiers abordés en CEF 22 – Les thématiques traitées en CEF d’après l’évaluation Les autres thèmes traités peuvent être résumés ainsi : - Projet de vie scolaire à imaginer entre plusieurs centres constitutifs de l’EPL. - Lutte contre le décrochage scolaire. - Accompagnement des cohortes de jeunes à leur sortie de l’EPL. - Besoins en formation continue des personnels.

  22. 3– Le CEF et l’ingénierie pédagogique 31 – Définition de l’ingénierie pédagogique « Activité d’étudier, de concevoir, de réaliser et d’adapter des dispositifs d’enseignement sur l’ensemble d’un établissement » (Source : Wikipedia). 32 – Intérêt du CEF en matière d’ingénierie pédagogique D’après l’évaluation commandée par la DGER : • L’intérêt du CEF est considéré par les chefs d’établissement comme « important » dans les « gros » EPL (plusieurs centres constitutifs dont plusieurs centres de formation initiale et d’apprentissage).

  23. 3– Le CEF et l’ingénierie pédagogique 32 – Intérêt du CEF en matière d’ingénierie pédagogique • Le CEF a un intérêt « moyen » dans les EPLEFPA disposant de quelques centres, notamment sur un même site (Lycée, CFA, CFPPA, Exploitation agricole ou atelier technologique). • Les équipes ne perçoivent pas d’intérêt lorsqu’il n’y a que deux centres (Lycée et exploitation) et estiment, dans ce cas-là, que « c’est une instance de plus » et que « sa tenue devrait être facultative ».

  24. 3– Le CEF et l’ingénierie pédagogique 33 – Les principaux écueils rencontrés • La mobilisation des personnels n’est pas évidente, sachant que l’on retrouve souvent les mêmes représentants dans les différentes instances. • Dans les établissements qui ont peu de centres constitutifs (2), on fait mal la distinction entre le CEF et le conseil intérieur. • Dans les mêmes établissements, les membres du conseil intérieur qui ne sont pas des personnels de l’établissement voient leur échapper l’examen de dossiers pédagogiques seulement examinés en CEF. • Bien que le CPE soit membre du CEF, la place de la vie scolaire et de la vie de l’établissement n’est pas encore très bien définie.

  25. 4– Une analyse à poursuivre • L’étude sur le fonctionnement du conseil de l’éducation et de la formation se poursuit. • Les établissements ayant déjà répondu à l’enquête seront à nouveau sollicités pour examiner l’évolution du fonctionnement du CEF. • Les établissements qui veulent entrer dans la démarche d’évaluation peuvent se porter candidats. Merci de votre attention !

  26. Inspection de l’enseignement agricole (IEA). Document de travail pour le cycle d’adaptation à l’emploi des personnels de direction.