organisation du systeme immunitaire n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE PowerPoint Presentation
Download Presentation
ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 33

ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE - PowerPoint PPT Presentation


  • 149 Views
  • Uploaded on

ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE. Trois parties : 1) Les organes - l’organe souche - les organes lymphoïdes primaires - les organes lymphoïdes secondaires 2) Les cellules - lymphocytes B

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE' - ronald


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
organisation du systeme immunitaire
ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

Trois parties :

1) Les organes - l’organe souche

- les organes lymphoïdes primaires

- les organes lymphoïdes secondaires

2) Les cellules - lymphocytes B

- lymphocytes T

- cellules présentatrices de l’antigène (=CPA)

3) Les molécules

- les anticorps ou immunoglobulines (= Ac ou Ig )

- les molécules du Complexe Majeur d’Histocompatibilité (=CMH)

- les cytokines

l organe souche la moelle osseuse
L’ORGANE SOUCHE : LA MOELLE OSSEUSE

A l’origine de toutes les cellules du sang :

- les globules rouges ou érythrocytes

- les plaquettes ou thrombocytes (à partir des mégacaryocytes)

- les différents globules blancs (=leucocytes) :

polynucléaires(=granulocytes) neutrophiles

éosinophiles

basophiles

lymphocytes

monocytes.

le thymus differenciation des lymphocytes t
LE THYMUS / DIFFERENCIATION DES LYMPHOCYTES T

Situé dans le médiastin.

Formé de deux lobes réunis par un isthme médian.

En coupe: divisé en lobules avec zone corticale et zone médullaire.

Se forme très tôt pendant la vie fœtale

- au début une ébauche épithéliale

- puis colonisation par des lymphocytes indifférenciés venant de la moelle.

Son poids augmente jusqu’à la puberté/puis involution graisseuse.

Dans le thymus s’effectue la transformation des lymphocytes indifférenciés en LYMPHOCYTES T IMMUNOCOMPETENTS.

Le rôle du thymus a été révélé par :

- des expériences de thymectomie chez l’animal (Miller-1962)

- en pathologie : le syndrome de Di George (embryopathie).

differenciation des lymphocytes b
DIFFERENCIATION DES LYMPHOCYTES B

Chez les oiseaux il existe un 2° organe lymphoïde central : la Bourse de Fabricius, située près du cloaque, où s’effectue la différenciation des lymphocytes B.

L’ablation de la B. de F. avant l’éclosion de l’œuf entraine de graves troubles immunitaires ( absence d’anticorps).

Chez les autres vertébrés et l’homme il n’y a de B. de F.

L’éducation des lympho B s’effectue dans la MOELLE OSSEUSE.

En pathologie humaine on décrit l’agammaglobulinémie liée à l’X ou Maladie de Bruton (=grand déficit de lymphocytes B matures ).

organes lympho des secondaires
ORGANES LYMPHOÏDES SECONDAIRES

Encore appelés : organes lymphoïdes périphériques

organes lymphoïdes effecteurs.

Ce sont les lieux où se développent les réactions immunitaires.

On y trouve associés: des lympho B, des lympho T et des CPA.

1°) LES GANGLIONS LYMPHATIQUES

environ 1000 ganglions chez l’homme

situés sur les vaisseaux lymphatiques

2°) LA RATE

dans l’hypochondre gauche

branchée sur la circulation sanguine

pulpe rouge+ pulpe blanche( lymphocytes ).

organes lympho des secondaires ii
ORGANES LYMPHOÏDES SECONDAIRES (II)

3°)LES FORMATIONS LYMPHOÏDES DES MUQUEUSES

Dans les muqueuses respiratoires, digestives, uro-génitales.

Non délimitées par une capsule.

Le MALT =« Mucosa associated lymphoid tissu ».

Quelques exemples:

- les amygdales et les végétations adénoïdes(anneau de Waldeyer)

- l’appendice et les plaques de Peyer.

les lymphocytes b
LES LYMPHOCYTES B

Caractérisés par leur récepteur pour l’antigène: le BCR.

Le BCR est une IMMUNOGLOBULINE DE MEMBRANE.

A la surface de chaque lympho B on trouve environ 100 000 molécules de BCR, toutes identiques. Un lympho B n’a qu’une seule spécificité. Il ne reconnaît qu’un seul épitope.

Schéma de fonctionnement:

- sélection

- prolifération clonale

- transformation en plasmocytes

- production d’anticorps= immunoglobulines.

Il existe des Lymphocytes B mémoires, à vie longue.

les lymphocytes t
LES LYMPHOCYTES T

Ils possèdent tous un récepteur de type TCR (T Cell Receptor).

Ils sont incapables de reconnaître un antigène natif (contrairement aux lymphocytes B).

L’antigène doit être « préparé » et présenté par une CPA:

- découpage en petits peptides

- association à des molécules du CMH

- présentation à la surface de la CPA.

Pour qu’un lympho T soit activé il faut :

- une combinaison du TCR avec le complexe CMH+déterminant antigènique, stabilisée par de nombreuses molécules d’ adhésion

- et un second signal= signal de co-stimulation(cytokines).

les lymphocytes t ii
LES LYMPHOCYTES T (II)

On distingue plusieurs types de lymphocytes T:

- les lympho T CD8+

cytotoxiques

capables de détruire les cellules cibles

reconnaissant l’Ag présenté par une molécule du CMH de classe I

-les lympho T CD4+

auxiliaires ( en anglais  « helper » ou LTH )

reconnaissant l’Ag présenté par une molécule du CMH de classe II

cibles principales du VIH.

les lymphocytes t iii
LES LYMPHOCYTES T ( III )

Selon l’environnement dans lequel ils se trouvent (cytokines) les lymphocytes T Helper se différencient

soit en LTH 1,qui favorisent l’immunité cellulaire

soit en LTH 2, qui favorisent la production d’anticorps.

Autres types de lymphocytes T:

- les lymphocytes T régulateurs

- les lymphocytes T mémoires.

les lymphocytes t iv
LES LYMPHOCYTES T (IV )

Education dans le thymus:

colonisé très tôt par des lympho venant de la moelle osseuse

on y observe une multiplication très active des lymphocytes, qu’on peut alors appeler thymocytes

environ 98% des thymocytes vont mourir dans le thymus par apoptose.

On y distingue plusieurs stades:

- thymocytes triplement négatifs CD3-, CD4 -, CD8 -

- thymocytes doublement négatifs CD3+, CD4 -, CD8 –

- puis thymocytes CD3+, CD4+,CD8+

- enfin thymocytes CD3+, CD4+ et thymocytes CD3+,CD8+.

les cellules presentatrices d antigenes
LES CELLULES PRESENTATRICES D’ANTIGENES

Propriété commune: toutes les CPA ont la faculté d’exprimer à leur surface des molécules du CMH de CLASSE II, et donc de présenter les antigènes aux lymphocytes T auxiliaires CD4+.

Rappel: Toutes les cellules nucléées de l’organisme expriment des molécules du CMH de classe I.

Sur les CPA on trouve des molécules du CMH de classe I et des molécules de classe II.

Les principales CPA sont:

- les monocytes/macrophages, dont le rôle principal est la phagocytose

- les lymphocytes B, dont le rôle principal est la production des anticorps

- LES CELLULES DENDRITIQUES.