Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PRESENTE PAR  : Binta Demba SARR ATHIE Sage-femme d’Etat ONG ACDEV PowerPoint Presentation
Download Presentation
PRESENTE PAR  : Binta Demba SARR ATHIE Sage-femme d’Etat ONG ACDEV

PRESENTE PAR  : Binta Demba SARR ATHIE Sage-femme d’Etat ONG ACDEV

172 Views Download Presentation
Download Presentation

PRESENTE PAR  : Binta Demba SARR ATHIE Sage-femme d’Etat ONG ACDEV

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. MEMOIRE D’ETUDE SUR: L’ISSUE DES GROSSESSES DES ADOLESCENTES AU CENTRE DE SANTE ROI BAUDOIN A GUEDIAWAYE/SENEGAL PRESENTE PAR : Binta Demba SARR ATHIE Sage-femme d’EtatONG ACDEV

  2. PLAN • Introduction • Contexte • Cadre d’étude • Objectifs • Méthodologie • Résultats • Analyse des résultats • Conclusion

  3. INTRODUCTION • CIPD: santé sexuelle et reproductive des ado priorité des pouvoirs publics • Monde:1,2 milliards adolescentes( cohorte la + importante) • 12,8 millions sur 14 millions des ado mères vivent PED et pour la +part en Afrique • Sénégal: les adolescentes (10-19 ans): 25% pop problèmes de SSR

  4. INTRODUCTION(suite) • Sexualité et grossesses précoces avec comme conséquences: • Mortalité maternelle néonatale et infantile élevée, • AP, • infanticides • «la SR des jeunes constitue une préoccupation particulière des pouvoirs publics ».

  5. CONTEXTE • La ville de Guédiawaye est une collectivité locale de la région de Dakar longtemps considérée comme banlieue de la commune de Dakar et confinée au simple statut de cité- dortoir. • C’est une ville pauvre aggravée par les inondations survenues ces dernières années • Le dynamisme démographique de la ville est illustré par la jeunesse de sa population composée à 65% par des jeunes de moins de 25 ans.

  6. CONTEXTE • Enquête par Paef taux d’achèvement des filles est de 70.8 % pour le cycle primaire. • Taux brut de scolarisation 98.6%. • L’enquête révèle aussi que le pourcentage d’abandon dans le cycle élémentaire est de 8.9 %. Un chiffre qui reste toujours élevé. • Problématique c’est le maintien des fille à l’école • Coût de scolarisation, conditions de sécurité • Travaux domestiques, l’utilisation des filles comme source de revenus par leurs familles, • le niveau d’instruction des parents

  7. CADRE DE L’ETUDE • Lieu :district sanitaire de Guédiawaye • Population: 258.370 habitants • Taux de croissance naturel : 4% • Superficie : 12.900 hectares pour 20.029 habitants au Km2 • Infrastructures sanitaires: • 1 centre de santé avec une maternité (lieu de l’étude) • 13 postes de santé et des maternités

  8. OBJECTIFS • Objectif Général: Évaluer l’issue des grossesses des adolescentes dans le centre de santé Roi Baudouin à Guédiawaye • Objectifs Spécifiques: • Décrire les caractères sociodémographiques des adolescentes reçues à la maternité Roi Baudouin • Étudier le terme évolutif des grossesses des adolescentes • Évaluer la prise en charge des accouchements des adolescentes au niveau de la maternité

  9. METHODOLOGIE • Type d’étude : descriptive rétrospective. • Population d’étude: adolescentes de Guédiawaye • Étude exhaustive : adolescentes de 12-19ans ayant accouché au niveau de la maternité • Taille de l’échantillon : 2016 dossiers exploités dont 902 en 2005 et 1 114 en 2006 • Sources d’informations: registres d‘accouchements et les fiches de suivi des adolescentes • Durée de la collecte : 2 mois (juin - juillet).

  10. RESULTATS REPARTITION SELON L’AGE • 18-19 ans: 59,9%. • Le nombre d’ adolescentes évolue avec l’âge: • 12-13 ans : 0,6% • 14-15 ans : 7,0% • 16-17 ans : 32,5% GESTE • Primigestes: 78,8% • Deuxième grossesse :10,3%

  11. RESULTATS(suite) PARITE • Primipares: 78,6% • deuxième accouchement: 15,4% CONSULTATIONS PRENATALES (CPN) • Au moins 2 CPN: 85,9% • Au moins 3 CPN: 69,8% VACCINATION ANTITETANIQUE • deux doses de VAT : 61,3% • une dose de VAT : 10,5%

  12. RESULTATS(suite) LES REFERENCES VERS LE CENTRE • Évacuations : 560 adolescentes soit 27,7% • Elles-mêmes : 1 456 adolescentes soit 72,3% LES MOTIFS DES EVACUATIONS • Maladies hypertensives : 20,0% • Souffrances fœtales : 17,7% • Défaut de progression : 13,9% ISSUE DES EVACUATIONS • Accouchements par voie basse (82,4%) : • normaux : 62,5% • aidés : 19,9% • Césariennes : 17,6%

  13. RESULTATS(suite) TERME DES GROSSESSES • arrivées à termes: 93,3% ETAT DU PERINEE • épisiotomie : 46,1% • déchirures : 8,1% ETAT DES ENFANTS • Vivants : 92,9% • DCD : 1,5% • MNM : 2,3% • MNF : 2,6%

  14. ANALYSE • Le taux de 78 % Primigestes montre que: • les adolescentes ont une sexualité très précoce • une vie sexuelle active avec comme conséquences les IST/SIDA, l’infertilité, les avortements provoqués, les infanticides et autres affections génitales • Malgré ces besoins, elles sont victimes de stigmatisation: • personnel de santé • Adultes trouvés dans les rangs de consultation elles fuient les structures de santé Inaccessibilité des ado aux services de santé

  15. ANALYSE(suite) • 15% des adolescentes 2eme grossesse ce qui les expose aux risques de multiparité • Existence d’un besoin de PF • Mais elles sont confrontées également à: • Stigmatisation par le personnel soignant: elles ne bénéficient d’aucun conseil ni information • Des structures inappropriées aux adolescentes vulnérabilité • Des heures de consultation inadaptées Inaccessible des adolescentes aux services de PF

  16. ANALYSE(suite) • Les ¾ des accouchements voie basse • Plus 1/2 accouchements épisiotomie ou déchirure du périnée. • Ces ado ont besoins d’être assisté par un personnel de qualité lors de l’accouchement • La desserte de SFE/FAR est faible et est loin des normes de l’OMS(1 SFE/ 300 FAR) Selon le PNDS de 1998-2007: ration passe de 1 sfe pour 3623 à 1 sfe pour 3946 Déficit en personnel qualifié pour la SSRA

  17. ANALYSE(suite) 92,9% des enfants de ces mères ado étaient vivants • Besoins de ressources pour leur prise en charge et celui de leur enfants • Absence de programmes de bonnes gouvernances pour ado • Les programmes socio-économiques, • Entreprenariat féminin, technique de négociation destinés aux femmes des GIE Absence de programmes de développement rend vulnérable ces adolescentes

  18. CONCLUSION Plus la grossesse est précoce, plus les risques de morbidité et de mortalité fœto-maternelle sont majorés. D’où l’intérêt de: • Éviter la survenue de grossesse précoce • Assurer le suivi et la prise en charge par un personnel qualifié partout • Faire la promotion des services de PF  Mise en place ou la redynamisation des programmes SR en faveur des adolescentes avec un accent particulier sur la PF.

  19. MERCI DE VOTRE ATTENTION