le syndrome fibromyalgique fms 1 re partie d finitions conduite diagnostique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le syndrome fibromyalgique FMS 1ère Partie définitions - conduite diagnostique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le syndrome fibromyalgique FMS 1ère Partie définitions - conduite diagnostique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 8

Le syndrome fibromyalgique FMS 1ère Partie définitions - conduite diagnostique - PowerPoint PPT Presentation


  • 157 Views
  • Uploaded on

Le syndrome fibromyalgique FMS 1ère Partie définitions - conduite diagnostique. Définitions. Etymologique : latin fibra (tissus fibreux conjonctifs péri articulaires) grec: myos (muscles ) et grec : algos (douleurs).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le syndrome fibromyalgique FMS 1ère Partie définitions - conduite diagnostique' - rhoda


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
le syndrome fibromyalgique fms 1 re partie d finitions conduite diagnostique

Le syndrome fibromyalgique FMS1ère Partiedéfinitions - conduite diagnostique

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

d finitions
Définitions
  • Etymologique : latin fibra (tissus fibreux conjonctifs péri articulaires) grec: myos (muscles ) et grec : algos (douleurs).
  • Définition ACR ( American College of Rheumatology) 1990: Douleurs spontanées diffuses bilatérales à prédominance axiale (scapulocervicale et lombofessière) , évoluant depuis plus de 3 mois, associées à un minimum de 11 points douloureux provoqués sur 18 (tenders points de Yunus).
  • État douloureux chronique musculosquelettique associé à une asthénie (fatigue au sens médical du terme ) et à des troubles du sommeil (sommeil lent profond (SLP) régénérant ou récupérateur).

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

historique
1904 Sir W.Gowers:

description initiale fibrositis 

1975 Moldofsky : troubles du SLP(non-rem sleep) expériences volontaires de privation du sommeil

1976 Hench :terme de fibromyalgia

1981 Yunus:tenders points

1986 Felson:efficacité de l’amitriptyline (Laroxyl®)

1986 Kahn acronyme SPID

1990 définition ACR

1992 reconnaissance OMS CIM-10 M79-0

Déclaration de Copenhague

2004l’entité douloureuse fibromyalgique (Rmi f):

« la douleur devient visible »

2005 FIBROMYALGINE®

2006: recommandations EULAR Amsterdam (à paraître 06-2006)

Historique

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

epid miologie
Epidémiologie
  • Prévalence de 2 % de la population générale EUROPE et USA (maladie des pays riches industrialisés ou problème d’expression culturelle, ethnique, sociétale, du vécu douloureux ?).
  • 80 % femmes
  • 80 % entre 30 et 50 ans
  • 80% ont eus + de 4 consultants (« personne n’a voulu m’entendre ou me comprendre »)

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

conduite du diagnostic 1 les plaintes fonctionnelles
« Douleurs partout  »

à type de brûlures , chroniques, à prédominance axiale (proche du rachis).

Les facteurs aggravants: efforts, stress, travail, froid.

améliorées par repos, chaleur, vacances, détente.

Asthénie : de la simple lassitude à l’épuisement total confinant à l’alitement, fatigabilité d’effort.

Troubles du sommeil:non énoncés (car anciens) quasi constants (90%), coucher tardif, micro éveils, sommeil fragmenté, non réparateur.

Cortèges de plaintes associées (« syndrôme de l’irritabilité de tout ») colopathie,cystalgies gastralgies,céphalées…

Conduite du Diagnostic : (1) les plaintes fonctionnelles

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

conduite diagnostique 2 examen clinique les signes objectifs
Tenders points de Yunus

*11 sur 18 (ACR 90)

*4 kg/cm2 de pression (ongle blanc )

*algotensiométrie d’Eisinger

Points contrôles négatifs +++

*front

*cuisse

*avant-bras

Examen général notamment neurologique, thyroide, sacroiliaques …

Dissociation entre :

*l’état douloureux général et des points douloureux précis.

*le retentissement psychosocial et la pauvreté de l’examen clinique (en dehors de pathologies associées).

Conduite diagnostique ( 2 ) examen clinique:les signes objectifs

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com

conduite diagnostique 3 bilan minimal diagnostic d limination
Bilan biologique indispensable:

Nfps, Vs crp

calcémie,phosphorémie ,

tsh(us),ionogramme, cortisolemie

EPP ,

ACAN, AC antiDNA ,ac antiENA ,

Cpk

25ohd3,

Alat

Selon orientation étiologique:

hla b27 ,sérologie hépatites b et c, hiv

Bilan Radiographique

rarement utile mais souvent dossier radio volumineux .

Traquer étiologie iatrogénique:

.Fibrates et statines

.bétabloquants

(se méfier lupus induits )

.laxatifs,diurétiques,oméprazol,

cimetidine, barbituriques

.Chimiothérapie

30% diagnostics erronés

« la fibromyalgie n’est pas un syndrome fourre tout »

Conduite diagnostique (3 )Bilan minimal : Diagnostic d’élimination

Laboratoire de Rhumatologie Appliquée www.labrha.com