Les Aliments Fonctionnels Enrichis: un bienfait pour la santé?
Download
1 / 34

Les Aliments Fonctionnels Enrichis: un bienfait pour la santé? Manger selon ses gènes ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 93 Views
  • Uploaded on

Les Aliments Fonctionnels Enrichis: un bienfait pour la santé? Manger selon ses gènes ? Entre fantasmes et ….réalités Pr Claudine Junien Inserm 781 H ôpital Necker-Enfants Malades. Workshop, master SPAE Montpellier 29 Janvier 2008.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les Aliments Fonctionnels Enrichis: un bienfait pour la santé? Manger selon ses gènes ?' - razi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Les Aliments Fonctionnels Enrichis: un bienfait pour la santé?

Manger selon ses gènes ?

Entre fantasmes et ….réalités

Pr Claudine Junien

Inserm 781Hôpital Necker-Enfants Malades.

Workshop, master SPAE Montpellier

29 Janvier 2008


Alors qu’il existe une santé?Information Considérable à propos du régime et de la prévention du cancer une grande confusion persiste pour le consommateur

What to Do and Not Do?

John MilnerNCI


Manger selon ses gènes : santé?

Anticipation médiatique et commerciale = paradoxe ?

Acceptabilité ?

Utilité ?

Risque ?

Aspects moraux ?

(Ulf Görman,

Genes and Nutrition 2006)

  • Rationalité ?

  • 4 menaces :

  • Ignorance

  • Dogme

  • Magie

  • Lucre


La fin du dogme inné/acquis santé?

Vulnérabilité, réponse contenues dans génétique + épigénétique

Environnement

Gènes

Génétique Epigénétique

Environnement


L’inné santé?: Fond génétique

  • Millions de polymorphismes génétiques

  • Irréversible mais « flexible »

  • au gré de l’environnement

  • L’acquis : Marques épigénétiques

  • Une multitude de paysages épigénétiques transitoires/permanents dépendants du tissu, stade, genre, age

  • Réversible sauf si « non retour »

  • ou « verrouillé»

Susceptibilité/résistance :

Aux origines de la variabilité interindividuelle


Selon la période de la vie et le type d’activité du génome

L’environnement

Peut se comporter à la fois comme

Un agent

ou

Le révélateur

d’une vulnérabilité / résistance

vulnérable mais pas inévitable !


Style de vie imprudent : génome

Déséquilibre énergétique,

SES, Stress oxydant,

Alcool, tabac,

Flore bactérienne,

Travail/Connaissance,

Physiopathologie,

Dimorphisme sexuel

Age …

Epigénétique

CH3

Experiences des générations

précédentes:comportement, nutrition, toxiques, société…

CH3

CH3

Style de vie imprudent : désynchronisation des rythmes circadiens, oscillatoires, saisonniers

= grignotage, horaires décalés, manque de sommeil, lumière, température constante..

Syndrome Métabolique : Origines

génétiques, développementales, stochastiques, environnementales

Phénotype

Génotype


Viellissement: génomechangements épigénétiques = contribution à la physiopathologie des maladies liées à l’age

Jumeaux MZ :

3 ans/50 ans

≠ expresssion des gènes

altérations

5 mC global

H4 Acetyl.

H3 Acetyl.

(Fraga et al. PNAS 2005)


Manger selon ses gènes ? génome

Environnement

Gènes

Génétique Epigénétique

Environnement


Pas génome« un » gène

mais

une multitude de variants de gènes

de faible impact

chacun


environnement génome

environnement

Affections polygéniques communes Assortiments de gènes

avec mutations et/ou épimutations

Affections

monogéniques rares

à chacun sa mutation

Thérapie génique ?

Thérapie génique ?????


NON : génome

une prédisposition génétique

n’est

pas nécessairement une fatalité !

« Désanctuariser » la génétique !


Non : une prédisposition génétique n’est pas nécessairement une fatalité !

PPARG Pro12 Ala

27

26

IMC

25

24

≤0.39

≤0.51

≤0.66

>0.66

acides gras polyinsaturés

acides gras saturés

Rapport:

(Luan et al 2001)


GNB3 nécessairement une fatalité !C825T

T

12 mois + 4,2 kg

OR = 6,6 !!!

C

IMC

Non : une prédisposition génétique n’est pas nécessairement une fatalité !

(Gutersohn et al . The lancet 2000)

« The human gene map for performance and health related fitness phenotype : the 2002 update (Pérusse et al 2003)


Folates : l’arme à double tranchant : NTD / CRC nécessairement une fatalité !

The excess incidence of CRC in the United States and Canada compared with prefortification trends. Mason, JB et al. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2007 ; 16 : 1325-1329


Du global à l’individuel : nécessairement une fatalité !

Le mieux serait-il l’ennemi du bien ?

TS 2R

X 1,5

Thymidylate synthase (TS)

3R>2R

Risque d’adénome?

Apport folate

> 440 g/jour

(premier tertile)

TS 3R

:

2,0

Il y a peut-être des risques beaucoup plus grands qui ne sont même pas abordés!


Manger selon ses gènes ? nécessairement une fatalité !

Environnement

Gènes

Génétique Epigénétique

Environnement


Comment les nécessairement une fatalité !

nourritures

affectives et terrestres

façonnent

notre génome

Tout au long


Perturbateurs endocriniens

pour les arrière grands-pères, et , fertilité

Transmission sur 4 générations par lignée mâle

Epidémiologie :

Comment attester les effets de facteurs environnementaux?

Contemporanéité?

  • Apoptose

  • Spermatozoïdes

    • - nombre

    • - mobilité

  • (Anway et al Science 2005)

Quand intervenir ?


Nourritures affectives nécessairement une fatalité !

et programmation épigénétique

Adversité

et réponses défensives

(Weaver et al, Nature Neuroscience 2004)


Nouveau né nécessairement une fatalité !

GR & ER

Marques épigénétiques

Expression génique

Adulte

Phénotype

Hippocampe:

GR : récepteur aux glucocorticoides

Réversion du phénotype +/-

Médicaments et nutriments épigénétiques

+/-

Réponses

au stress

Aire médiane préoptique :

ER : récepteur aux estrogènes

Cercle

vicieux

de la transmission

mère-fille

Comportement maternel

Programmation postnatale et réversibilité

Mère

Comportement maternel +/-

Léchage, soins L LG/HLG

Dos arqué ABN

(Weaver et al, Nature Neuroscience 2004; J neuroscience 2005; Sapolsky, Nature Neuroscience 2004; Champagne et al Endocrinology 2006)


Changements nutritionnels circadiens nécessairement une fatalité !

Inhibiteurs d’HDAC

68 g broccoli : Leucocytes

Sulforaphane = isothicyanate inducteur des

XME phase 2

(Dashwood R & Ho E SCB 2007)


Nutrigénétique et adénome/cancer du colon nécessairement une fatalité !

CYP1A2,

NAT, NAT2, Métaboliseurs

rapides

MTHFR

C677T

Protecteurs

GSTM1,

GSTT,

Nuls

Aggravants


Une carte génétique pour chacun? nécessairement une fatalité !

1) - Asymptomatique sans facteur de risque :

Prédiction = science fiction !

2) - Facteurs de risques +++

Prévention adaptée

3) - Symptomatique

Nutrition, médicaments : adaptés

Former les acteurs !


La carte génétique en Pharmacogénétique : nécessairement une fatalité !

Nécessaire ++, Suffisante ?

Anticoagulant Warfarin


« The human Obesity Gene Map : the 2005 update nécessairement une fatalité !

11 genes (mono); 127 candidate genes (assoc) 253 - 408 (QTL)

(Rankinen et al Obesity 2006)

  • Magie

  • Lucre

+ paysages épigénétiques

Tissu(s) accessible? /

Inaccessible?

  • Prematuré

    • Incomplet

    • Simpliste

    • Ambigu

  • Dangereux ?

NuGO, www.foresight.gov.uk/obesity/obesity report


Beaucoup de questions demeurent sans réponse nécessairement une fatalité !

Elles ne pourront être résolues que par des études précliniques et cliniques bien contrôlées

20 ans

John MilnerNCI


SLC24A5, nécessairement une fatalité !

MATP,

TYR

ASIP OCA2

On ne peut pas ignorer les différences ethniques !

différences de couleur de la peau et …de bien d’autres traits

Recrutements éthiquement et culturellement sensibles de populations spécifiquement touchées par une affection


Ö nécessairement une fatalité !verkalix

Longévité, risque CVD, Diabète type 2

Transmission paternelle

Suède 1890 - 1920

Nourriture disponible pour les grands parents??

XX

XY

Selon la fenètre de développement …

Quand intervenir ?

(Pembrey et al, 2005;Kaati et al 2002; Bygren et al 2001)


Why sex matters nécessairement une fatalité !

Common diseases

prevalence and symptomatology

Tolerance/ Response to

drugs/nutrients


La part des gènes et celle de l’environnement : nécessairement une fatalité !

Concordance jumeaux MZ / DZ


ad