slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015 PowerPoint Presentation
Download Presentation
BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 46

BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015 - PowerPoint PPT Presentation


  • 458 Views
  • Uploaded on

EXPOSE DRAT POUR ORSEM. BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015. 22 septembre 2014. Organigramme DRAT (rentrée 2014). Active : 5/4/1/1 // 11 ESR : 8/2/1 /0 // 11 Stagiaire : 0/0/0/1 // 1. APPRECIATION DE SITUATION.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. EXPOSE DRAT POUR ORSEM BILAN 2013-2014 ORIENTATIONS 2014-2015 22 septembre 2014

    2. Organigramme DRAT (rentrée 2014) Active : 5/4/1/1 // 11 ESR : 8/2/1 /0 // 11 Stagiaire : 0/0/0/1 // 1

    3. APPRECIATION DE SITUATION • De nombreuses avancées positives dans les travaux, confortées par l’image d’une réserve d’emploi • Mais des fragilités et vulnérabilités persistantes dans le domaine RH et financier, sur fond de réorganisations non maîtrisées • Qui exigent un effort accru en matière de cohésion et de cohérence du discours

    4. MES AXES D’EFFORT 2013-2014 5 axes d’effort • Affirmer la gouvernance DRAT • Redéfinir le contrat opérationnel • Proposer un modèle RH • Développer le volet réserve citoyenne • Etablir un plan de communication / rayonnement

    5. DIRECTIVE 2014 A L’AdT (RESERVES) Référence: Lettre n° 500623/DEF/EMAT/PS/BGPS/NP du 10 janvier 2014

    6. … suite

    7. INVENTAIRE DES GT Objectif : rénover la réserve militaire Initiés par SG CSRM (LBDSN) GT recrutement DIAR GT réserve spécialisée DIAR GT fidélisation DIAR JNR 2014 (5 GT) SG CSRM Mandat RO 2 DIAR Mandat mobilité et souplesse d’emploi SG CSRM Initiés par EMA GT EMS 2 DIAR GT SIREM DIAR GT TN DIAR Recommandations RH DIAR / CPCS Suivi des activités des réservistes ops Tableau de bord Suivi des rémunérations Simplification RH Avancement Notations Décorations

    8. Bilan des actions cycle 2013-2014 • Gouvernance : • Renforcement de la gouvernance DRAT (4 GPR, 2 séminaires OAR/FT, 1 séminaire conseillers réserves, 2 CODIR SIREM) • CCRAT 2013 + prix ANRAT • Lien avec associations + CLD MEDEF • Création insigne DRAT • Participation à 11 GT réserve (force de proposition) • Rapport sur le moral des réservistes • Réalisation fiche réserve dans le classeur GRAT 2014 • Emploi OPS : • EMT réserves (visites BTAC et 9° BIMa) • Transformation 6 USR/FDP en UIR • Rattachement BATIDF à la 1° BL (1° juillet) + directive du COMBL • Fort engagement Réserves pour cérémonies débarquement et 14 juillet + Vigipirate • Rayonnement / communication : • 1° numéro de ROC + dossier réserves TIM juillet / août • Défilé 24 RI + 4 UE BL le 14 juillet • Renforcement bureau COM / DRAT • JNR 2014 (276 activités contre 40 en 2013). Investissement souligné par CSRM • Participation aux universités d’été du MEDEF (27 et 28/8)

    9. Bilan des actions cycle 2013-2014 Actions de formation : • CAF réserves honoré à 93 %. 1044 réservistes formés depuis le début de l’année. • Franc succès pour les premières FIOR directes (60 places), pour les stages CEM et DORSEM, mais échec pour la FISOR (11 places sur 60 honorées) • Premier stagiaire réserviste EDG (CES SCHMERBER), actuellement projeté au LIBAN pour une durée de 3 mois. Il est cadre supérieur à la BDF. Stagiaire désigné pour cycle 2015 • Création du stage BT Réserves (parcours EMS2) Recrutement : • Etablissement de liens avec la SDR + refonte de leur page recrutement réservistes • Un bon niveau de recrutement avec un solde positif après 5 années de baisse et une augmentation du ratio ab initio. J’y vois les prémices de la politique de fidélisation mise en place avec DRHAT (à confirmer). Ce recrutement profite essentiellement au CFT • Point PMID : une politique maîtrisée pour éviter toute inflation et en permettant au mieux la continuité du service • Cadets de la Défense (visite au 40 ° RT)

    10. Bilan des actions cycle 2013-2014 • Pilotage budgétaire : • Pilotage budgétaire fin 2013 exemplaire (+ 6,6 % d’efficience) • 9 COCIB • Mention du détail des activités sur le BS réserviste depuis juillet 2014 • International : • Appui et accompagnement ANOLIR en GB + séminaire au CFIAR • La France a transmis le flambeau de la présidence du NRFC à la Bulgarie lors du congrès de FULDA du 4 au 8 août. • GBR (2S) MAREC sera le futur HOD français au NRFC et le LCL LENOIR sera le SO (désignation EMA faite) • Un stagiaire a participé au stage équivalent DEM active + réserve à TORONTO au CANADA et s’y est distingué. Demande à venir des canadiens pour un instructeur réserviste français en 2015 • Exposé au DRHAT UK le 10 juillet à Tours à sa demande. • Invitation des britanniques à un séminaire du 21 au 23 novembre. • RCIT : • Publication de l’instruction sous timbre DRHAT le 2 juillet.

    11. Points de vigilance fin 2014 • 2 points de vigilance : • Budget : risque évoqué par BPEMS d’un dépassement de CP à hauteur de 1,2 M€ et nécessitant un éventuel refroidissement des activités réserves en octobre. • Donc nécessité pilotage très fin sur COCIB septembre avec BPEMS • Politique PMID PAGS : 2015 risque d’être impactée encore plus que 2014 par les départs aidés et les demandes de contrat ESR qui en découlent. • 2014 : 655 PMID et 52 PAGS • 2015 : 517 PMID et 662 PAGS • Il y a donc un risque de voir doubler les demandes d’ESR pour des catégories de grades supérieurs (impact négatif sur le budget) • Donc, nécessité de poursuivre les mesures d’encadrement

    12. Ecarts budget / effectifs

    13. Grandes orientations cycle 2014-2015 • Rédiger les documents de base (politique générale des réserves Terre, politique COM, directive RCIT) • Participer à l’élaboration de la partie réserve de la directive unique CEMAT 2015 • Affiner modèle RH réserves (avec DRHAT et EMAT/ORG) • Confirmer contrat OPS réserves avec EMAT/EMPL et CFT • Améliorer la fidélisation • Recrutement (ratios, sous-officiers directs) en liaison avec SDR et DRHAT/BRES • Défense budget 2015 et reprise en main des niveaux de délégations • Politique communication sans confondre : • Marketing (étudier le marché, la cible, le client, l’employeur) • Communication (expliquer l’offre) • Publicité (faire savoir) • Partage gouvernance RCIT avec CESAT • CCRAT 2014 : première participation RCIT • Atteindre les objectifs fixés pour 2014 (directive CEMAT) non réalisés à ce jour • Affiner fonctionnement interne DRAT (fiches de tâches)

    14. La gestion de la réserve COL CICHOWSKIBureau réserve de la DRHATRentrée ORSEM, le 22 septembre 2014

    15. Les avancées : - rénovation cursus formation initiale de la réserve (instruction n° 708) : toutes les nouvelles AF ont bien eu lieu malgré les contraintes calendaires ; action conjointe SDR/SDF/ODF - augmentation du nombre de réservistes mis en formation (RH de CDT) - montée en puissance du BR IDF-24ème RI nominale (employabilité à optimiser  rattachement à la 1ère BL) - évolution maquette réserve : transformation 6 USR FDP en UIR ; 1er REC : PROTERRE 4 ; 2ème REP : PROTERRE 3 - définition et mise en place d’un niveau EMS2 pour les officiers de réserve - amélioration des travaux de chancellerie : directives mieux comprises et mieux appliquées ; sans doute effet bénéfique du renforcement des formations majeures en chanceliers APPRECIATION DE SITUATION GESTION RESERVE 2014 Quelques avancées mais toujours des points à surveiller.

    16. Les points à surveiller : - les effectifs : stabilisés mais pas d’augmentation significative à cause d’un turn-over trop élevé chez les jeunes réservistes (durée moyenne ESR issus JDC : 2 ans 8 mois) - mise en œuvre nouveaux cursus formation initiale de la réserve : satisfaction pour les FIOR directes (EM et CDT) mais recrutement pour FIE-D décevant ; sensibilisation des CIRFA - la nouvelle manœuvre RH : 3 régiments concernés en 2014 (taux de conservation de 79 %) mais attente mesures 2015 - lepyramidage, le taux d’activités (PPA multiples), recrutement des ex-CCT (dont bénéficiaires du PMID)dans un contexte budgétaire figé APPRECIATION DE SITUATION GESTION RESERVE 2014 Quelques avancées mais toujours des points à surveiller.

    17. LES INTERLOCUTEURS EXTERIEURS DU BUREAU RESERVE B.RESERVE ASSOCIATIONS CSRM LIEN ARMEE NATION DIAR/ BRM SDBC CAB CEMAT DRAT CPCS B.ORG NECESSITE PARTAGE INFORMATIONS IAT/DRHAT CFT IAT INTERVENTIONS-RECOURS AVANCEMENT- SPECIALISTES DECOS MAQUETTE RESERVE REO – HORS CF EMSD POLITIQUE- PILOTAGE DIRECTIVES – EMPLOI- RETEX CAPM DUG DG CONS RES OAR DIRECTIVES INFORMATIONS (CCRAT) AIS/TDC GSBdD/SAP FE/RRH RESERVISTES GESTION- MANŒUVRE RH CHANCELLERIE

    18. MISSIONS DU BUREAU RÉSERVE Gestion de la réserve opérationnelle OFF SOF Mise en formation OFF SOF Chancellerie Avancement OFF SOF SOF SOF ≥ARGT Chancellerie Décorations OFF MDR MDR OFF Gestion et Administration R. Citoyenne • Participation aux instances de pilotage de la réserve militaire pour définir • politique d’emploi • organisation de la RO de l’armée de terre Pilotage de la manœuvre RH/Réserve des restructurations Pilotage de la fonction RH réserve pour la partie effectif - 8600 cadres de réserve en gestion centralisée - niveau local : 6900 MDR gérés + administration + recrutement tous réservistes

    19. LA GESTION DE LA RÉSERVE • La réserve militaire : quoi ? • Les enjeux de la réserve : pourquoi ? • La gestion de la réserve : avec qui, comment, quand ? •  Les acteurs de la réserve dans la FE •  Les actes de gestion, le contrôle interne et la solde •  Les effectifs et la manœuvre RH •  La mise en formation •  La chancellerie

    20. LA RÉSERVE MILITAIRE RÉSERVE MILITAIRE RÉSERVE CITOYENNE (p.m.) RÉSERVE OPÉRATIONNELLE 15 700 13 % des "terriens" RO 2 RO 1 43 000 950 Disponibilité (5 ans) ESR (1 à 5 ans) Agrément AMR (3 ans) Limite d’âge = celle de l’active + 5 ans (sauf MDR : 50 ans) Pas de limite d’âge

    21. CI : 7200 MAQUETTE RESERVE TERRE 2014 ET EMPLOI OPERATIONNEL DIVERS : 450 BRIDF, PROTERRE 2 et 3 59 UIR : 8200 PROTERRE 4 MISSINT : 13 % réalisées par 2600 RSV/an GUEPARD RESERVE : 500 RSV (≈11 Proterre 2) mobilisables sous 48 h pendant 8 j OPEX : 150 RSV/an (individuels) 21 USR : 2550 MAI, GEN, LOG, D NBC, RENS,…

    22. LA GESTION DE LA RÉSERVE • La réserve militaire : quoi ? • Les enjeux de la réserve : pourquoi ? • La gestion de la réserve : avec qui, comment, quand ? •  Les acteurs de la réserve dans la FE •  Les actes de gestion, le contrôle interne et la solde •  Les effectifs et la manœuvre RH •  La mise en formation •  La chancellerie

    23. 3360 RECRUTEMENT 3360 3517 3032 LES ENJEUX : CONSTITUER UNE RÉSERVE OPÉRATIONNELLE D’EMPLOI PAR LE RECRUTEMENT ET LA FIDELISATION Cumul 2013 Cumul 2012 Δ négatif +752 /2012 : pertinence sanctuarisation de l’enveloppe budgétaire dédiée FMIR PERTES Cumul 2013 Cumul 2012 Maîtrise du turn-over (temps moyen sous ESR : 2 ans 8 mois) objectif : 3 ans fin 2014 Renforcer la fidélisation par l’emploi et les possibilités d’évolution dans la réserve

    24. LA GESTION DE LA RÉSERVE • La réserve militaire : quoi ? • Les enjeux de la réserve : pourquoi ? • La gestion de la réserve : avec qui, comment, quand ? •  Les acteurs de la réserve dans la FE •  Les actes de gestion, le contrôle interne et la solde •  Les effectifs et la manœuvre RH •  La mise en formation •  La chancellerie

    25. L’officier adjoint réserve (OAR) Le référent réserve régimentaire (RRR) Le commandant d’unité de réserve LES LEVIERS DU CORPS : LES ACTEURS RESERVE DU REGIMENT Plan d'action du chef de corps Réalisation des responsables Connaissance directives et procédures

    26. CPCS CFT B.REC/CIRFA B.RES Plan d’action recrutement réserve RRR au BOI DUG 2014 GSBDD FE LES CLES DU SUCCES : UNE GESTION BIEN COMPRISE ET L’EMPLOI DES PROCEDURES ET OUTILS concerto RRH Mémento RH formations embasées V6 SAP

    27. LES CLES DU SUCCES : SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA GESTION Principe : s’appuyer au maximum sur le SIRH CONCERTO (pas de demandes de fichiers annexes (XL) comme dans d’autres armées…) pour alléger les tâches et avoir un référentiel commun entre les différents niveaux fonctionnels et hiérarchiques ainsi qu’avec l’active. A cet effet : - définir et faire appliquerdes procédures : mémento RH V6, directive contrôle interne, circulaires chancellerie, … - mettre à disposition et faire utiliser des outils : requêtes préformatées (BI4), modes opératoires (MOP), viviers avancement et décoration pour CONCERTO, mémentos CDC-décorations-RH…

    28. Gagner la bataille de la montée en puissance de la réserve opérationnelle d’emploi par le biais du recrutement et de la fidélisation face aux défis d’une nouvelle réorganisation A cet effet, simultanément : - atteindre les effectifs-cibles en maintenant l’effort de recrutement sur les jeunes, - fidéliser en faisant effort sur les renouvellements de contrat, - mettre en œuvre les nouveaux parcours de formation initiale, - conduire la manœuvre RH en limitant l’impact de la réorganisation. DIRECTIVE DE GESTION RESERVE

    29. OBJECTIFS DE RECRUTEMENT 2014 Taux minimum de réalisation des effectifs/REO au 31 décembre 2014 pour les formations placées sous commandement du CFT : ETATS-MAJORS 80 % UER NON RESTRUCTUREES 80 % UNITES RESTRUCTUREES 75 % Effort sur les volontaires issus de la société civile, OSC, jeunes sous-officiers et EVAT quittant le service actif FORMATIONS HORS CF TERRE CHAINE OTIAD : 100% Objectif global 2014 : 21 500réservistes sous ESR

    30. Objectif ministériel hors d’atteinte (et non budgété !) EFFECTIF RÉALISÉ PAR RAPPORT À LA CIBLE - 5777!

    31. CFT et chaîne OTIAD proches objectif DUG Ratio ex-CCT trop important EFFECTIF RÉALISÉ PAR CF

    32. Ralentissement pertes en juillet 2014 FLUX ENTRÉES / SORTIES RECRUTEMENT Cumul 2014 2130 Cumul 2013 2439 PERTES Cumul 2014 1832 2303 Cumul 2013 * Changement de périmètre au profit du SCA et du SEA.

    33. SUIVI DES BENEFICIAIRES DU PMID AUTORISES A SOUSCRIRE UN ESR EN 2014 Impact sur recrutements 1er semestre

    34. Rééquilibrage recrutements au profit ab initio ORIGINES DE RECRUTEMENT

    35. Augmentation recrutements : sanctuarisation des budgets FMIR Durée moyenne sous ESR ab initio : 2 ans 3 mois 20 jours prévision fin 2014 : 2 ans 8 mois DUREE DE SERVICE DANS LA RESERVE RESERVISTES AB INITIO Changements d’armée IN/OUT : +4 Engagements dans l’active : 382 dont 297 AdT Pertes en partie dues aux restructurations (total RSV toutes origines : 1300) Mesures prises: - questionnaire fidélisation - expé. primo-contrat à 3 ans - 10 JA min/an

    36. Montée en puissance du BIDF/24ème RI - EMT + 1ère compagnie à Vincennes en 2013 - 2e compagnie en 2014 à Vincennes - Dissolution UIR 4ème RD et transfert 2 sections 1er REC érigé en Proterre 4 - Transformation USR FDP en UIR et Proterre 2 en Proterre 3 au 2ème REP Dissolution du 110ème RI MANŒUVRE RH RÉSERVE 2014 Ile de France Guyane Martinique Dialogue de gestion : officier référent au BRES Visites dans les FE Mutation : accord CDT + DRHAT La Réunion Guadeloupe Mayotte Polynésie Française Nouvelle Calédonie

    37. FORMATIONS D’EMPLOI DISSOUTES OU TRANSFÉRÉES EN 2014 Taux de conservation des effectifs : 79 % 144 74 -59

    38. Montée en puissance du BIDF/24ème RI - 3 e compagnie en 2015 à Versailles Dissolution 1 RGT INF ? Garnison de Chalons en Champagne ? MANŒUVRE RH RÉSERVE 2015 Ile de France Guyane Martinique ANNONCES APRES L’ÉTÉ La Réunion Guadeloupe Mayotte Polynésie Française Nouvelle Calédonie

    39. 80 % 80 % PYRAMIDE DES GRADES 2014 DESEQUILIBREE (ORG et REA) Niveaux fonctionnels Absence de pyramidage : besoin d’un modèle RH réserve Maîtrise des nominations ou recrutements aux grades terminaux Premiers grades déficitaires :  sensibilisation CDT processus formation rénové Postes réalisés/postes décrits

    40. BTEMG-R LES LEVIERS DE LA FE : LA FORMATION A 2014 : recrutements directs SOR et OR par CIRFA mis en œuvre après PMS ≤30 ans A + 1 (SGT) A ≤35 ans ≤45 ans A + 1 (SLT) ≤30 ans Voie SD : mise en cohérence niveaux académiques et conditions d’âge MISE EN FORMATION - voie semi-directe : dans la main du CFA - voie directe : par la SDR au profit des FE (possible pour jeunes RSV)  sollicitation FE pour affectation - sans impact budgétaire pour la FE - MEO BTEMG-R A/C 2014

    41. LES LEVIERS DE LA FE : UNE POLITIQUE DE MISE EN FORMATION VOLONTARISTE 2013 : sensibilisation profitable des FE pour formations de cursus jeunes officiers 2014 : objectif minimal à 80 % du CAF honoré  effort DORSEM et FIE (ENSOA)

    42. Tx de remplissage du CAF 2014 : 80,5 % en août COMPARAISON AF 2013 ET 2014

    43. BILAN AVANCEMENT ET RECRUTEMENT 2012 ET 2013 Prépondérance des critères suivants : - pré-requis : notation , diplômes et qualifications, activités suffisantes et régulières - mentions d’appui et classement Sélection très sévère pour les grades terminaux Possibilité d’avancement ultime (dernier TA avant RDC) Perspectives 2014 : OR ≈ niveau 2012 (PB ISTC pour LTN + impact non inscription en T1 active) SOR ≈ niveau 2013 -Détection/volontariat/avis hiérarchiques - Vérification des pré- requis(PB ISTC pour OR) - Proposition des dossiers - Formation d’adaptation

    44. LES LEVIERS DE LA FE : LES DECORATIONS DECORATIONS - attention à la conformité des mémoires pour les ON - pour les formations majeures renforcées, l’ensemble des actes de chancellerie (ACT et RSV) est assuré par la FE (cf. mémento RH V6) - MDN et MSMV bronze : à la diligence du CDC

    45. Porter la durée moyenne sous ESR à 3 ans (3,5 ans fin 2015)  au minimum 10 JA par réserviste sous ESR (directive DRAT) Mettre en œuvre les nouveaux parcours de formation initiale de la réserve ● taux de remplissage du CAF : ≥ 80 % (90 % pour les formations directes OR et SOR) (85/95 % en 2015) ● Effort sur SGT (360 places au CAF) : inscription des MDR de réserve jugés aptes et remplissant les conditions (DNB) ● Effort sur le DORSEM : inscription des CNE TCT ou CEM ● Sanctuariser le BTEMG-R Manœuvre RH : atteindre un tx de conservation des réservistes concernés≥ 75 %  ménager une capacité d’accueil Atteindre lestaux de réalisation suivants : ● 80 % pour les UER du CFT (85 % fin 2015) ● 100 % pour la chaîne OTIAD  Action conjointe des OA, FE (OAR, RRR) et des CIRFA SYNTHESE DES OBJECTIFS RH RESERVE 2014 -2015

    46. QUESTIONS ?