Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ? - PowerPoint PPT Presentation

raiden
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ?

play fullscreen
1 / 59
Download Presentation
Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ?
119 Views
Download Presentation

Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. MR-NDLL /07/2012

  2. Gaz et Pétrole de schiste ? Est-ce acceptable ? MR-NDLL /07/2012

  3. PETROLE EN ILE DE FRANCE 0,5 % de la consommation française 43 gisements en production en IdF MR-NDLL /07/2012

  4. production pétrolière en France et importations ? MR-NDLL /07/2012

  5. 12 nouveaux permis sur 2600Km² PERPermis de « Recherche » en cours d’instruction D’autres demandes sont à l’étude ?? MR-NDLL /07/2012

  6. MR-NDLL /07/2012

  7. MR-NDLL /07/2012

  8. Pétrole conventionnel Pétrole de schiste schistes MR-NDLL /07/2012

  9. PETROLE CONVENTIONNEL MR-NDLL /07/2012

  10. PETROLE DE SCHISTE MR-NDLL /07/2012

  11. Méthode d’extraction 1- Forage parallèle à la couche pour optimiser la surface de contact avec les argiles 0m 300 m Tubage de surface + ciment Aquifère (0 à 300m) Tubage + ciment 2 à 4km Couche cible (50 à 100m) Forage horizontal > 1km MR-NDLL /07/2012 Bruxelles - 14 Avril 2011

  12. Fracturation hydraulique 2- fracturation de la couche pour favoriser la perméabilité et l’écoulement du gaz 0m Fluides sous pression 300 m surface Aquifère (0 à 300m) 50 à 100m Couche cible (50 à 100m) 100 à 500m Augmentation de la pression fluide => rupture de la roche => microséismes autour du forage MR-NDLL /07/2012 Bruxelles - 14 Avril 2011

  13. Fracturationhydraulique 0m Production de pétrlole +gaz (+ eau + effluents) 300 m 50 à 100m 100 à 500m Formation de fractures contenues dans la couche = fractures hydrauliques MR-NDLL /07/2012 Source: Zoback & al 2010 Bruxelles - 14 Avril 2011

  14. MR-NDLL /07/2012

  15. MR-NDLL /07/2012

  16. FAUX!!! Janvier 2012 – IFP – Réserves 16 milliards de barils Taux de récupération maxi 10 % ( taux de récupération Dakota = 4 % Soit 1.6 milliards de barils MR-NDLL /07/2012

  17. Population parsemée !!!! MR-NDLL /07/2012

  18. Ile de France « Sparslypopulated » • North Dakota (Bakken) 4 habitants au Km2 • Pensylvanie 102 habitants au Km2 • Ile de France 1000 habitants au Km2 MR-NDLL /07/2012

  19. Les compagnies • Intéressées par de petits gisements • Souvent ne sont que des sociétes financières • Font appel à la sous-traitance • Ne sont pas leader de la technologie • Ont parfois leur siège social dans des paradis fiscaux • Bridgoil (UK) • Toreador Hess ( USA ) • Vermillon ( Ca) • Sterling petroleum (USA ) • Concorde petroleum (Aus) • Poros SAS (Fr) • Petro petroleum (USA) • Lundinpetroleum (Suede) MR-NDLL /07/2012

  20. Indépendance énergétique (pétrole: hypothèse 500 puits en IdF) MR-NDLL /07/2012

  21. Chantage à l’emploi • Dans la plaine de Bakken 30 000 personnes sont employées par l’industrie pétrolière pour 6000 puits actifs • En Ile de France combien seraient crées avec 500 forages ? • Pour combien de temps ?? • Combien seraient détruits MR-NDLL /07/2012

  22. Des emplois indirects MR-NDLL /07/2012

  23. MR-NDLL /07/2012

  24. MR-NDLL /07/2012

  25. La plateforme • Emprise de 120m x 120m : • Convention signée avec le propriétaire terrien • PAS D EXPROPRIATION • Indemnisations au propriétaire • Le sous sol en dessous de 1 mètre en France appartient à l’état. • Aucun bénéfice reversé : • Au propriétaire • A la commune concernée • Faible indemnisation à la région et au département (5euros la tonne environ) MR-NDLL /07/2012

  26. Emprise sur le territoire MR-NDLL /07/2012

  27. 1000 forages en IdF MR-NDLL /07/2012

  28. Risque d’extension MR-NDLL /07/2012

  29. Risque de multiplication MR-NDLL /07/2012

  30. Sur un territoire plus vaste MR-NDLL /07/2012

  31. MR-NDLL /07/2012

  32. MR-NDLL /07/2012

  33. MR-NDLL /07/2012

  34. Une seule fracturation consomme 15000 à 20000 M3 d'eau douce = 6 ou 7 piscines olympiques MR-NDLL /07/2012

  35. MR-NDLL /07/2012

  36. Noria de camions MR-NDLL /07/2012

  37. Nature des produits injectés300 tonnes par fracturation Inhibiteur de dépôt Acide chlorhydrique Eau (~95%) Nature des produits injectés ? Additifs (~2%) Sable (~3%) Anti-microbien lubrifiant Source: IFP 2011 Nombreuses substances chimiques dont plusieurs cancérogènes > 500 produits recensés Hypochlorite de sodium Phosphate de tributyle Isopropanol Diethylbenzène Xylène Acide Nitriloacétique Polyacrylamide Formaldéhyde (formol) Gomme de guar etc… Méthanol Source: Institut National de Santé Publique du Québec N. Mousseau 2010 Devenir des produits injectés ? • 10 à 70% du fluide remonte en surface par le forage dans les jours/semaines qui suivent, et doivent être traités • 90 à 30% du fluide reste dans les formations géologiques, où il interagit sur le long terme MR-NDLL /07/2012

  38. RISQUES DE CONTAMINATION MR-NDLL /07/2012

  39. Devenir des fluides récupérés 10 à 70% des fluides injectés Bassins Risque de fuites Elimination ? • Rejet des effluents contaminés et très salés • Séchage = déchet toxique => décharge / stockage (AMD) • Traitement par STEP ? Non adaptées • Traitement par stations industrielles ? MR-NDLL /07/2012 Bruxelles - 14 Avril 2011

  40. Nature des éléments contenus dans les couches profondes Saumures dans les aquifères profonds - sels: sulfures, chlorures • Eléments adsorbés par les argiles qui seront libérés lors de l’exploitation • éléments radioactifs: Plomb-210, Radium-226, Thorium-234,… • des métaux: Plomb, Thallium,… • Arsenic, Sélénium,… • Source Institut National de santé Publique du Québec • Ces éléments peuvent remonter par le forage, par drains naturels ou induits • pendant la phase de mise en œuvre du forage (quelques semaines) • pendant l’exploitation ( < 10 ans ) • après l’exploitation > 10 ans ? > siècle ? MR-NDLL /07/2012 Bruxelles - 14 Avril 2011

  41. Pollution de l’air Emission de CO2 et d’oxydes d’azote Forages, Fracturation, compresseurs, transport Emission de composés organiques volatiles Ventilation des puits, déshydratation du gaz, fuites de méthane,… => Emission de gaz qui activent la formation d’ozone Pollution sonore Stations de pompage, torchères, trafic véhicules, compresseurs.. => 75 db à 2 km du site MR-NDLL /07/2012

  42. Dans le Nord Dakota Torchage du gaz produit avec le pétrole Pollution équivalente à 400 000 voitures Pourrait chauffer 500 000 maisons MR-NDLL /07/2012

  43. Fracturation et seismes Oklahoma maxi 5.6 Fréquence X 20 Blackpool (GB ) relation démontrée MR-NDLL /07/2012

  44. Déclin très rapide de la production MR-NDLL /07/2012

  45. Au bout de 15 ans 50% des puits fermés fuient MR-NDLL /07/2012

  46. Les réglements n’évitent pas les accidents ! MR-NDLL /07/2012

  47. 7/11//2011 Bismarck (North Dakota) Rupture du tubage pendant l’opération de fracturation hydraulique 400 000 litres de pétrole et de liquide de fracturation Répandus en surface et dans la nappe pendant 2 jours MR-NDLL /07/2012

  48. 3/11/2011 Bedford (Maryland) Explosion d’une station de pompage Flammes visibles à 50 Km Évacuation des habitants MR-NDLL /07/2012

  49. 9/2010 Pavillon (Wyoming) Les services de santé demandent aux habitants de ne plus boire l’eau 11/2011 EPA reconnait le lien avec les opérations de fracturation hydraulique MR-NDLL /07/2012

  50. 10/3/2011 ArneguardNorth Dakota Incendie pendant plus d’une semaine MR-NDLL /07/2012