A tous les enfants
Download
1 / 9

- PowerPoint PPT Presentation


  • 45 Views
  • Uploaded on

« A tous les enfants ». Boris Vian. Boris VIAN. écrivain français , poète , parolier , chanteur , critique et musicien de jazz ( trompettiste ), né en  1920 , mort en   1959 à Paris .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - raanan


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Boris vian
Boris VIAN

  • écrivainfrançais, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste),

  • né en 1920, mort en  1959 à Paris.

  • Il fut aussi ingénieur de l'École centrale, inventeur, scénariste, traducteur (anglo-américain)


Introduction
introduction

  • Thème: critique de la guerre, point de vue pacifiste, hommage aux jeunes soldats

  • Forme: poème en majorité en octosyllabes

  • Structure: vers 1 à 20: hommage aux victimes

    Vers 21 à 34: critique violente

    des instigateurs de la guerre

    Problématique: en quoi le contraste entre le registre pathétique et le registre polémique contribue à la musicalité de l’ensemble?


A la compassion pr les soldats
A. La compassion pr les soldats

  • A: premier indice: il utilise JE, v4, v8, il utilise un EUPHEMISME (l’expression adoucie d’une notion) pr parler des soldats et de la guerre: « enfants », « sac au dos », semble évoquer une rentrée des classes. « étonnement », « larmes », renvoie aussi à leur naïveté.

  • B. 2ème indice: idéalisation du monde d’avant guerre: images positives, « plein de rires, plein d’oiseaux bleus », contrastant avec le monde de la guerre. « Griffé d’un coup de feu »: synecdoque (prendre une partie pour dire un tout)


A tous les enfants

  • «3ème indice: utilisation de synecdoques et d’euphémisme pour évoquer la mort. L’image de la tache de sang, un corps qui représente tous les autres, le vb tomber. CF: « le dormeur du val » de rimbaud.


B la col re
B. La colère

  • Premier indice: la conjonction de coordination « mais » qui marque une rupture

  • Le Deuxième indice : vocabulaire péjoratif : «  gras, cocus, ventripoter ( néologisme ) bajoues et faux-plis »

  • Troisième Indice : énumération de choses violentes ( v. 30 à 32 ) anaphore du mot «  avec » les victimes sont vengées


A les mots du po te sont des armes
A Les mots du poète sont des armes

  • Gradation(vers 30 à 32)des armes aux corps à corps

  • Allitération: répétition du même son consonne en (K) vers 27


B la m taphore du monument
B la métaphore du monument

  • Dans les années 50 on fabriquait de nombreux monuments aux morts : l’expression à nos enfants nous rappelle cela.+ vers 9 à 11

  • La poésie échappe au temps mieux que la pierre ou le béton

  • Vers 4 je voudrais=conditionnel

  • Vers 28 je dresserai=futur simple de l’indicatif:il est de + en + résolu