les troubles sp cifiques des apprentissages n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES - PowerPoint PPT Presentation


  • 115 Views
  • Uploaded on

LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES. Iannuzzi Stéphanie Neuropsychologue INSERM U825-CHU Purpan. LES TROUBLES DÉVELOPPEMENTAUX DES APPRENTISSAGES: DÉFINITION. Difficultés d’apprentissage Développemental Pas de retard intellectuel Sans handicap physique ou sensoriel

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES' - quintessa-haley


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les troubles sp cifiques des apprentissages

LES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES

Iannuzzi Stéphanie

Neuropsychologue

INSERM U825-CHU Purpan

les troubles d veloppementaux des apprentissages d finition
LES TROUBLES DÉVELOPPEMENTAUX DES APPRENTISSAGES: DÉFINITION
  • Difficultés d’apprentissage
  • Développemental
  • Pas de retard intellectuel
  • Sans handicap physique ou sensoriel
  • Non attribuables à des conditions adverses de l’environnement
  • Origine neurobiologique
  • Résistants aux rééducations
d veloppemental
DÉVELOPPEMENTAL
  • Dès le début des apprentissages mais peut n’apparaître qu’à un certain niveau d’exigence
  • Pas d’apparition soudaine
  • Pas ou peu de régression
  • Pas lié à un accident (traumatisme crânien, AVC,…) ou une cause psychologique
efficience intellectuelle
EFFICIENCE INTELLECTUELLE
  • Evaluation intellectuelle indispensable
  • QI total > 70 sauf si hétérogène
  • Si grande hétérogénéité, épreuves verbales ou non verbales > 85
  • 10 épreuves obligatoires: 5 verbales et 5 non-verbales
  • 5 épreuves complémentaires
  • 4 indices: ICV, IRP, IMT, IVT
diff rents troubles d apprentissage
DIFFÉRENTS TROUBLES D’APPRENTISSAGE
  • Langage oral: Troubles spécifiques du langage oral =TSLO (Retard de langage, Dysphasie)
  • Langage écrit: Dyslexies - Dysorthographies
  • Calcul: Dyscalculies
  • Motricité: troubles d’acquisition des coordinations = TAC (dyspraxies) – dysgraphies
  • Attention: troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité = TDA/ TDAH
  • Mémoire: difficultés de mémoire
les m canismes de lecture
LES MÉCANISMES DE LECTURE
  • Lecture = processus automatique (effet « Stroop »)
  • Traitement rapide: 5 mots/secondes
  • Vitesse ne dépend pas de la longueur du mot
  • Fixation de presque tous les mots
  • Activation des codes orthographique, phonologique et sémantique

ex: paon = /pã/ =

2 voies de lecture plaut et coll 1996
2 VOIES DE LECTURE (PLAUT ET COLL., 1996)
  • Voie directe, lexicale ou par adressage: lecture globale du mot

Renvoi direct de la trace écrite à une représentation en mémoire

Lecture de mots irréguliers: « oignon » \oniõ\

  • Voie indirecte, sublexicale ou par assemblage: déchiffrage lettre à lettre

Conversion graphèmes-phonèmes. Utilisation de règles de correspondance

Lecture de pseudo-mots: « blufipin »

pr requis pour l apprentissage de la lecture
PRÉ-REQUIS POUR L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE
  • Le langage oral: rôle primordial de la parole sur le langage écrit!
  • Pas de trouble sensoriel: audition, vision, motricité
  • Avoir une bonne conscience phonologique et surtout phonémique

Capacité à percevoir la parole comme un ensemble de syllabes ou phonèmes

Exercices de manipulation de mots

Relation bidirectionnelle

  • Confrontation à la lecture et à un apprentissage explicite
apprentissage de la lecture mod le de uta frith 1985
APPRENTISSAGE DE LA LECTURE:MODÈLE DE UTA FRITH (1985)
  • 3 phases se succèdent
  • Stade logographique:
  • Stade alphabétique: Décomposition du mot en lettres ou groupes de lettres et appliquer la conversion en sons

Voie par assemblage

  • Stade orthographique: Traitement du mot global, renvoi direct en mémoire
apprentissage de la lecture mod le de uta frith 19851
APPRENTISSAGE DE LA LECTURE:MODÈLE DE UTA FRITH (1985)
  • Les étapes se chevauchent
  • Evolution différente en fonction de l’enfant, des mots, de la modalité, des méthodes d’apprentissage
  • Le stade logographique n’est pas indispensable
difficult s d apprentissage troubles sp cifiques des apprentissages
DIFFICULTÉS D’APPRENTISSAGE  TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES
  • Retard global
  • Troubles sensoriels non corrigés
  • Manque de stimulation
  • Problèmes attentionnels
  • (Trouble psychologique)
  • Dyslexie
  • TSLO
  • Dyspraxie
  • ….
les dyslexies de d veloppement d finition
LES DYSLEXIES DE DÉVELOPPEMENT: DÉFINITION
  • Il s’agit d’un trouble spécifique de l’apprentissage du langage écrit
  • Définition: « La dyslexie est un trouble de l’apprentissage de la lecture survenant en dépit d’une intelligence normale, d’une instruction adéquate, d’une bonne acuité auditive et visuelle ainsi que de stimulations culturelles suffisantes. En outre, elle dépendrait d’une perturbation, souvent d’origine constitutionnelle, des aptitudes cognitives fondamentales »
epid miologie
EPIDÉMIOLOGIE
  • 6 à 8 % de la population scolaire, au moins 1 enfant par classe
  • ≈ 15 000 enfants en Midi-Pyrénées ?
  • 1 million de personnes (enfants & adultes) en France
  • ≈ 4 garçons pour une fille
  • Taux d’accord chez jumeaux monozygotes: 70 %
la dyslexie crit res diagnostiques
LA DYSLEXIE: CRITÈRES DIAGNOSTIQUES
  • QI > 70
  • Retard de lecture de 18 mois minimum ou -2 déviation standard (écart-type)
  • Interférence des difficultés de lecture dans la vie quotidienne et dans la poursuite d’étude
  • Définition par exclusion: absence de causes neurologiques, sensorielles périphériques
  • Persistance des troubles en dépit d’une instruction scolaire normalement prodiguée
mais le tableau est incomplet
MAIS LE TABLEAU EST INCOMPLET…
  • Problème de conscience phonologique
  • Difficultés d’orthographe
  • Vocabulaire limité
  • Compréhension de la lecture
  • Mémoire à court terme déficitaire
  • Troubles associés
plusieurs types de dyslexies
PLUSIEURS TYPES DE DYSLEXIES
  • Dyslexie phonologique (67%): déficit phonologique/atteinte de la voie d’assemblage. Difficultés pour lire les mots nouveaux
  • Dyslexie orthographique ou de surface (10%) : atteinte de la voie d’adressage.

Problème pour lire les mots irréguliers

  • Dyslexie mixte (23%) :atteinte des 2 procédures
les troubles associ s
LES TROUBLES ASSOCIÉS
  • Troubles du langage oral: dyslexie consécutive à un retard de parole
  • Dysorthographie
  • Trouble de la motricité fine ou globale: dysgraphie, TAC (dyspraxie)
  • Problème de repères spatio-temporels
  • Trouble de l’attention/ concentration avec ou sans hyperactivité
  • Trouble de mémoire
  • Dyscalculie
evaluation
EVALUATION
  • Pluridisciplinaire
    • Neuropsychologique
    • Psychomotrice
    • Orthophonique
    • Psychologique
    • Orthoptique
bilan orthophonique
BILAN ORTHOPHONIQUE
  • Langage oral:
    • Compréhension : vocabulaire et syntaxe
    • Production: quantité et qualité du vocabulaire + syntaxe, praxies bucco-faciales, prononciation
  • Capacités mnésiques: court et long terme, avec et sans signification
  • Langage écrit:
    • Lecture : déchiffrage, vitesse, compréhension
    • Écriture: mots et phrases
causes th ories explicatives
CAUSES: THÉORIES EXPLICATIVES
  • Trouble de traitement du langage
    • Apprentissage difficile de la correspondance entre les lettres et les sons dû à une conscience phonologique « défectueuse »
    • Ces troubles concernent environ les ¾ des enfants dyslexiques (Ramus,2003)
  • Troubles de traitement visuel du langage écrit
    • L’enfant n’arriverait pas à cibler son attention sur les groupes de lettres
    • « Les lettres se mélangent »
causes th ories explicatives1
CAUSES: THÉORIES EXPLICATIVES
  • Troubles « périphériques »
    • Traitement temporel de l’information visuelle et/ou auditive.
    • Troubles de l’attention visuelle
    • Troubles moteurs
origine g n tique
ORIGINE GÉNÉTIQUE
  • 70% de taux d’accord chez les jumeaux monozygotes/ 45% entre frères
  •  "gènes de la dyslexie"
  •  "gènes de la lecture"
  •  "gènes du langage"
  • Ce sont des gènes qui, entre autres choses, participent à la construction du cerveau, et notamment de certaines zones cérébrales impliquées dans le langage oral, et recrutées ultérieurement pour l'acquisition du langage écrit.
structuration c r brale
STRUCTURATION CÉRÉBRALE
  • Etudes post-mortem: anomalies micro-structurales (Galaburda et al.)

ectopies microgyri

activations c r brales
ACTIVATIONS CÉRÉBRALES

Paulesu et al., 2001

mais ce n est pas que g n tique
MAIS CE N’EST PAS QUE GÉNÉTIQUE…
  • Autres facteurs biologiques: toutes causes de perturbation cérébrale (prématurité, souffrance à la naissance, traumatisme crânien…)
  • Les facteurs génétiques interagissent toujours avec des facteurs environnementaux:

– Environnement langagier.

– Orthographe de la langue.

– Méthodes d’enseignement de la lecture.

– Rééducations et traitements.

les signes d appel maternelles
LES SIGNES D’APPEL: MATERNELLES
  • Langage oral mal organisé
  • Mauvais repérage dans le temps et l’espace
  • Latéralisation mal établie
  • Difficultés de mémoire immédiate, de reproduction de rythmes
  • Lenteur excessive, fatigabilité
  • Graphisme difficile et maladroit
  • Instabilité psychomotrice (hyperactivité, attention fluctuante)
les signes d appel en primaire
LES SIGNES D’APPEL EN PRIMAIRE
  • Aucune acquisition des automatismes de lecture après 6 mois d’apprentissage
  • Absence de ponctuation en lecture
  • Difficultés orthographiques (confusions de sons, erreurs de type spatial, auditif et dans les sons complexes)
  • Erreurs de copie
  • Difficultés à finir
  • Pauvreté d’expressions orale et/ou écrite
  • Difficultés grammaticales
recommandations
RECOMMANDATIONS
  • Importance d’une prise en charge précoce
  • Prise en charge pluridisciplinaire: orthophonie, psychomotricité, neuropsychologie…
  • Rééducation orthophonique intensive
  • Aménagements scolaires
  • Renforcement des points forts
  • Prise en compte du vécu psychologique de l’enfant
am nagements scolaires
AMÉNAGEMENTS SCOLAIRES
  • Plus de temps (adapter la charge de travail)
  • Photocopies claires et complètes
  • Lecture et reformulation des consignes
  • Eviter la lecture à voix haute
  • Diminuer la quantité de leçons
  • Utiliser différents moyens de mémorisation (auditifs, visuels)
  • Adapter ses lectures
  • Elaborer un support visuel (tables de multiplication, règles de grammaire, etc)
am nagements scolaires1
AMÉNAGEMENTS SCOLAIRES
  • Utilisation d’un dictaphone
  • Permettre les devoirs tapés à l’ordinateur
  • Ne pas tenir compte des fautes d’orthographe
  • Dictées adaptées
  • Ne pas pénaliser le manque de soin
  • Privilégier les interrogations orales
  • Dispense en anglais
conclusion
CONCLUSION
  • Dyslexie= trouble du langage écrit (sans retard global, sans déficit sensoriel et avec un environnement socio-culturel adapté)
  • Origine génétique et neurobiologique
  • Prises en charge pluridisciplinaires et précoces