slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Un projet coopératif clés en main dédié à la mémoire des Amérindiens autochtones PowerPoint Presentation
Download Presentation
Un projet coopératif clés en main dédié à la mémoire des Amérindiens autochtones

play fullscreen
1 / 36
Download Presentation

Un projet coopératif clés en main dédié à la mémoire des Amérindiens autochtones - PowerPoint PPT Presentation

presta
76 Views
Download Presentation

Un projet coopératif clés en main dédié à la mémoire des Amérindiens autochtones

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Un projet coopératif clés en main dédié à la mémoire des Amérindiens autochtones • Qui couvre tous les contenus relatifs aux Iroquoiens et aux Algonquiens • Dans le respect de l’esprit et des orientations du programme

  2. Savoirs et culture – et notamment les légendes – transmis pendant des millénaires uniquement par la tradition orale Survivre dans de rudes conditions reposait sur esprit communautaire, partage des ressources et coopération Nature du projet S’inspire de la culture ancestrale des Amérindiens Propositions faites aux élèves • Découvrir qui furent les premiers peuples d’un pays que nous considérons de nos jours comme le nôtre • Le faire en recréant leur tradition orale et en endossant les valeurs qui ont imprégné leur vie communautaire Modalités • Projet en coopération : en profiter pour développer les compétences • Huit équipes réparties en deux groupes • Un groupe suivra les traces des Iroquoiens et l’autre celles des Algonquiens • Chaque équipe devra transmettre ORALEMENT aux autres ses découvertes

  3. Grille d’analyse d’une société

  4. Répartie en quatre ateliers, un pour chaque grand thème  Les quatre équipes d’un même groupe se partagent les sujets Chaque équipe présente ensuite ses découvertes à l’ensemble de la classe = quatre présentations orales par équipe Collecte des données... …soutenue par trois dossiers documentaires • Sur la piste des Iroquoiens 62 pages • Sur la piste des Algonquiens62 pages • Des techniques... 24 pages Information de base sur chaque sujet de la grille d’analyse avec suggestions de pistes de recherche pour approfondir.

  5. À remplir au fur et à mesure des présentations Tableaux de bord muraux • Banque d’images fournies sur des planches cartonnées à découper

  6. Banque d’images

  7. Banque d’images

  8. Tableaux de bord muraux • Résultat : synthèse en images de l’information • Facilite la comparaison des deux sociétés sur chaque sujet

  9. À remplir individuellement au fur et à mesure des présentations Journal de bord individuel • Prise en note des principaux éléments d’information sur chaque société • Grilles d’auto-évaluation du travail en équipe • Dernière page : glossaire des termes de géographie • Un corrigé est fourni à titre indicatif

  10. Une carte murale Parcourir le relief du Québec (MRN)  Le cédérom Le monde des Amérindiens vers 1500: à utiliser de préférence en complément du projet une fois celui-ci terminé, sauf la section «Ressources Internet» Autres composantes pour soutenir l’étude des deux sociétés • Un ensemble de cartes sur transparents : pour permettre l’observation collective des territoires amérindiens et s’initier à la géographie du Québec

  11. Un récit à découvrir et à transmettre La ronde des saisons • Réparti en huit albums apparemment indépendants, mais qui forment un tout • Chaque album dépeint la vie quotidienne d’une jeune Iroquoienne, Tarema, ou celle d’un jeune Algonquien, Kekwajou, à chacune des quatre saisons d’une année • Un album par équipe = une saison de Tarema ou une saison de Kekwajou, selon le groupe

  12. Proposition faite aux élèves • Chaque équipe lira son album et en gardera le contenu secret jusqu’au moment, une fois terminée la collecte de données, de reconstituer collectivement l’ensemble du récit, chaque équipe racontant alors ORALEMENT aux autres la partie qu’elle connaît • La ronde des saisons sera donc racontée de vive voix, tout comme les légendes amérindiennes qui se sont transmises d’une génération à l’autre, pendant des siècles, uniquement par la PAROLE

  13. Ce que les élèves ignorent jusqu’au récit collectif • Les faits racontés se déroulent au cours des quatre saisons qui ont précédé l’arrivée des navires de Jacques Cartier lors de son premier voyage à l’été 1534 • Tarema et Kekwajou en seront témoins alors qu’ils étaient en expédition de pêche sur les côtes de la Gaspésie • Chacun comprend alors le sens d’un rêve étrange qu’ils avaient fait l’automne précédent…

  14. Le clou du récit vous est réservé ! Chaque album se termine par une allusion à un événement qui changera à jamais la vie de Tarema ou de Kekwajou. La nature de cet événement n’est révélée qu’à la fin du récit des élèves. CECI EST VRAIMENT ARRIVÉ… Tarema et Kekwajou sont des personnages inventés, mais ces navires, des Iroquoiens et des Algonquiens bien réels les ont vraiment vus arriver un matin de l’été 1534…

  15. La lecture de chaque épisode permet d’amorcer le questionnement sur le thème qu’il introduit… se fait en préparation de la collecte de données L’illustration et le texte fournissent plusieurs éléments d’information sur le thème en question, à partir desquels les élèves ont à formuler des inférences ou des hypothèses qui seront à valider ultérieurement à l’aide de l’information recueillie. Découverte progressive du récit • Chaque album se compose de quatre épisodes reliés, dans l’ordre, aux quatre grands thèmes successivement à l’étude : territoire, mode de vie, société, culture

  16. Un exemple…

  17. Le récit évoque des faits, mais ne les explique pas. Il soulève davantage de questions qu’il ne fournit de réponses. Ainsi il est nécessaire d’entreprendre une recherche pour en savoir davantage Quand viendra le moment de raconter collectivement le récit, les élèves auront acquis entre-temps les connaissances nécessaires pour saisir toute la portée des faits racontés et pour interpréter le contenu de chaque scène. En plus de raconter l’histoire, les élèves auront donc à démontrer en quoi les personnages et les faits du récit sont fidèles à ce qu’ils ont appris sur les Iroquoiens et sur les Algonquiens. La page 11 de chaque album propose un plan pour aider chaque équipe à préparer son récit et à le commenter. Le récit

  18. Un résumé Sommaire des tâches Matériel requis Préparation de l’enseignante Guide d’animation • Présente de façon détaillée le déroulement proposé • Au total le projet se répartit en douze situations d’apprentissage • Pour chacune : • Référence donnée à un tableau de planification qui indique les compétences disciplinaires et transversales que la situation contribue à développer • À noter : Le projet recourt constamment à des compétences du programme de français et comporte une situation d’apprentissage en arts plastiques

  19. • Préparation • Réalisation • Intégration et évaluation Guide d’animation Chaque situation d’apprentissage est décrite en trois phases

  20. Un plan de travail pour la collecte de données Des stratégies liées aux compétences en français Un plan pour guider la préparation du récit La ronde des saisons (reproduction de la page 11 de chaque album) Guide d’animation Contient également : • des fiches à reproduire pour le déroulement de certaines situations d’apprentissage • des fiches-outils, notamment :

  21. Table des matières 1.Fragments d’histoire 2. Amers Amérindiens 3. Paroles et mémoire 4. Retour aux sources 5. Des saisons à raconter 6. Sur la piste des Amérindiens 7. À leur manière 8. La ronde des saisons 9. Nouvelles alliances 10. Héritage des premières nations 11. Un 5e épisode 12. Ailleurs, à la même époque

  22. Observer des photos d’artéfacts, faire des hypothèses sur leur origine, fonction, mode de fabrication, etc. Survol du déroulement 1. Fragments d’histoire • Connaissances préalables sur les Amérindiens • Présentation du sujet de ce projet

  23. Pourquoi réaliser un projet sur les Amérindiens ? Sensibilisation aux revendications contemporaines des autochtones Survol du déroulement 2. Amers Amérindiens

  24. Écoute de la narration d’une légende iroquoienne : sur disque Survol du déroulement 3. Paroles et mémoire • Découverte de la tradition orale des Amérindiens • Proposition de recréer cette tradition • À noter : Le disque comprend huit autres légendes à exploiter dans le thème «Culture». Également reproduites sur fiches.

  25. Sur quelles questions devrait-on s’informer pour bien connaître les Amérindiens ? Présentation de la grille d’analyse des tableaux de bord Initiation à la cartographie Survol du déroulement 4. Retour aux sources • À quoi ressemblait le territoire québécois, il y a 500 ans ?

  26. Survol du déroulement 5. Des saisons à raconter • Présentation du projet de récit • Formation de huit clans et choix d’un nom pour chacun • Répartition des albums en jouant à «l’adennaha» • Rôles et stratégies en travail coopératif

  27. Survol du déroulement 6. Sur la piste des Amérindiens • Réalisation des quatre ateliers de recherche • Démarche en trois étapes pour chaque atelier • Préparation du tableau de bord et présentation orale par chaque équipe après chaque collecte • Comparaison des Iroquoiens et des Algonquiens • Journal de bord • Réunion du conseil : Évaluation et objectifs

  28. Survol du déroulement Activités complémentaires aux ateliers : • Atelier Territoire • Approfondissement des notions de géographie • Atelier Mode de vie • 2e collecte de données sur les techniques et les objets Atelier Société • Jeux de société • Atelier Culture • Légendes amérindiennes

  29. Survol du déroulement 7. À leur manière Création en arts plastiques Techniques illustrées sur des planches cartonnées • Un contenant en argile à la manière iroquoienne  • Un contenant en «écorce» (papier mâché) à la manière algonquienne

  30. Survol du déroulement 8. La ronde des saisons • Préparation du récit • Reconstitution collective des quatre saisons de Tarema et des quatre saisons de Kekwajou, de l’automne jusqu’à l’été • Illustrations reproduites sur planches cartonnées comme soutien Possibilité d’en faire un événement spécial…

  31. Survol du déroulement 9. Nouvelles alliances Exploitation de la 1re partie d’un film de l’ONF : premiers contacts des Amérindiens avec des Blancs • Reconnaître des faits représentatifs de chaque société • Faire des hypothèses sur les changements entraînés par l’arrivée des Blancs

  32. Survol du déroulement 10. Héritage des premières nations Visite d ’une exposition : Nous les premières nations • Voir en vrai les objets de l’imagier et en découvrir d’autres • Choisir un nouvel objet pour situation d’écriture …ou visite d’un autre musée pertinent

  33. Survol du déroulement 11. Un 5e épisode • Situation d’écriture : imaginer un nouvel épisode dans la vie de Tarema ou de Kekwajou en y intégrant un objet choisi au musée ou parmi des photos prévues à cet effet

  34. Survol du déroulement 11. Ailleurs à la même époque… • Exploration des connaissances préalables et recherche personnelle sur les Incas • Étude plus formelle de la société inca à l’aide du dossier documentaire Sur la piste des Incas et selon la même grille d’analyse que pour les sociétés amérindiennes • Comparaison avec la société iroquoienne • Atelier en équipe : influence sur les deux sociétés des caractéristiques différentes de leur territoire

  35. Guide d’animation du projet incluant un ensemble de fiches reproductibles 4 dossiers documentaires 8 albums en couleurs constituant le récit La ronde des saisons Composantes de la trousse • La trousse complète La ronde des saisons • inclut les articles suivants : • 1 ensemble de 70 planches cartonnées en couleurs • 9 panneaux laminés pour affichage mural dont 8 serviront de tableaux de bord • 28 exemplaires du Journal de bord • 2 jeux de parcours — La société iroquoienne et La société algonquienne • 1 disque compact — Musique et légendes amérindiennes • 1 ensemble de 6 cartes en couleurs imprimées sur transparents • 1 vidéocassette — Une production de l’ONF intitulée Nouvelles alliances • 1 affiche géante Parcourir le relief du Québec — Une production du MRN • 1 cédérom Le monde des Amérindiens vers 1500