slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER) PowerPoint Presentation
Download Presentation
PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 25

PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER) - PowerPoint PPT Presentation


  • 107 Views
  • Uploaded on

PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER). Etude comparative: La filière Apiculture sur Haute-Matsiatra et Vatovavy-Fitovinany. - Novembre 2008 - Anne-Sixtine VIALLE-GUERIN Stagiaire FIDA – PROSPERER

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER)' - phylicia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

PROgramme de Soutien aux Pôles de micro-Entreprises Rurales et aux Economies Régionales

(PROSPERER)

Etude comparative:

La filière Apiculture sur Haute-Matsiatra

et Vatovavy-Fitovinany

- Novembre 2008 -

Anne-Sixtine VIALLE-GUERIN

Stagiaire FIDA – PROSPERER

as.vialle-guerin@istom.net

slide2

189 MER

73 cluster

105 MER

48 cluster

Soit 605 MER et 122 cluster

311 MER

1 cluster

Source: Rapport final sur l'étude de deux filières prioritaires, région Haute-Matsiatra. R.Redson. Septembre 2008.

slide3

39 MER

256 MER

Soir 654 MER

312 MER

47 MER

Source: Filière Apiculture sur la région Vatovavy-Fitovinany, F. MANITRA RAZAFINDRAZAKA. Octobre 2008.

haute matsiatra vatovavy fitovinany des bases de production significativement differentes
HAUTE-MATSIATRA / VATOVAVY-FITOVINANY

DES BASES DE PRODUCTION

SIGNIFICATIVEMENT DIFFERENTES

Ière PARTIE
slide5

PERENNISATION DES SYSTEMES DE

PRODUCTION

- Matériel adapté (ruches, protection)

- Environnement favorable (sensibilisation aux feux de brousse, protection essences mellifères...)

MISE AUX NORMES DES TECHNIQUES

D'EXTRACTION

- Qualité du miel (teneur en eau optimale:

17%, seuil max à 25%)

- Elimination des impuretés

- Respect des normes d'hygiène

MISE EN RELATION

CLIENTS/FOURNISSEURS

- Emballages aux normes de transport et de qualité de conservation

- Packaging attractif

- Traçabilité du produit

perennisation des systemes de production
Sur Vatovavy-Fitovinany:

3 à 6 cycles de récolte/an

selon cycles de floraison

(letchi, niaouli, mokarana)

Ruches Dadant (9 cadres)

Région historiquement cueilleuse (culture de rente: café, girofle, vanille, poivre)

PERENNISATION DES SYSTEMES DE PRODUCTION

Sur Haute-Matsiatra:

1 à 3 cycles de récolte/an

1 à 2 eucalyptus

1 polyfloral

Ruches Langstroth (12 cadres)

Région historiquement agricole (culture vivrière: riz, manioc, patate douce)

Une vision de l'agriculture (et donc de

l'entreprenariat dans le monde agricole)

très différente

slide8

Sur Vatovavy-Fitovinany, toutes les cultures de rente pérennes recensées sont présentes

Sur Haute-Matsiatra, pas de culture pérenne ou importance mineure (quantité infime de letchis)

Source: Atlas des données structurelles concernant la sécurité alimentaire, Provinces de Fianarantsoa et Tuléar. EPP/PADR. Mars 2006

slide9

La contribution du riz tanety au potentiel rizicole de la région est presque 3 fois plus importante que pour Haute-Matsiatra

Potentiel de 7-9 mois en moyenne

Adaptation de Vatovavy-Fitovinany à la

riziculture (chute cours mondiaux des

cultures de rente pérennes)

La première saison de riz permet d'assurer env. 62% du potentiel rizicole (env. 55% pour Vatovavy-Fitovinany)

Potentiel de 10-12 mois en moyenne

Source: Atlas des données structurelles concernant la sécurité alimentaire, Provinces de Fianarantsoa et Tuléar. EPP/PADR. Mars 2006

perennisation des systemes de production1
Sur Vatovavy-Fitovinany:

Activité COMPLEMENTAIRE à l'agriculture

> Possibilité de la considérer comme double-activité agricole

PERENNISATION DES SYSTEMES DE PRODUCTION

Sur Haute-Matsiatra:

Activité SUPPLEMENTAIRE à l'agriculture

> Possibilité de la considérer comme activité agricole secondaire

Des cartes précédentes:

L'apiculture ne tient pas la même place

Très rarement activité principale

(excepté pour grosses exploitations -

ex: Ruches Australes, Manakara)

slide11

Remarque: ne tient pas compte de la production issue de la cueillette ni de la production de cire

Source: Comptes-rendus des Journées de l'Apiculture. CITE. Mai 2007.

En 2 ans, augmentation significative du nombre d'apiculteurs pour la Haute-Matsiatra

Une productivité des ruches traditionnelles en déclin pour Vatovavy-Fitovinany

Nombre de ruches à cadres (technique améliorée) x 12,66 pour la Haute-Matsiatra

> Meilleure adoption de la vulgarisation des techniques de production?

perennisation des systemes de production2
Sur Vatovavy-Fitovinany:

Sensibilisation professionnelle

> S'appuyer sur les associations professionnelles mais compétition FIMPIZOTA/UGAM

> Partenaires privés réticents

PERENNISATION DES SYSTEMES DE PRODUCTION

Sur Haute-Matsiatra:

Renforcement de capacités

> Auprès des individuels porteurs d'initiatives dans un 1er temps

> Auprès des associations éventuellement ensuite

Activités à entreprendre:

Désignation d'une plateforme-faîtière?

mise aux normes des techniques d extraction
Sur Vatovavy-Fitovinany:

Prix de vente au L:

2000 à 5000 Ar

Aucune rencontre d'individuels possédant un extracteur, d'où faible valorisation du produit fini

MISE AUX NORMES DESTECHNIQUES D'EXTRACTION

Sur Haute-Matsiatra:

Prix de vente au L:

4000 à 6000 Ar

On constate déjà la présence d'extracteurs à l'échelle individuelle (importation ou fabrication artisanale)

Rôle de la miellerie?

mise aux normes des techniques d extraction1
Sur Vatovavy-Fitovinany:

Implantation miellerie sur Marofarihy (association FIMPIZOTA):

> Affaiblissement de l'UGAM?

> Rôle du DRDR?

MISE AUX NORMES DESTECHNIQUES D'EXTRACTION

Sur Haute-Matsiatra:

FILANTSOA = anciens techniciens d'élevage (ex-CTPA)

> Quel intérêt à retravailler avec des anciens agents d'Etat?

Interactions miellerie/pouvoirs politiques

mise aux normes des techniques d extraction2
Sur Vatovavy-Fitovinany:

Table ronde FIMPIZOTA/UGAM

> Gestion conflits inter-personnels

> UGAM: apiculteurs

FIMPIZOTA: plateforme

Rôles à appuyer + renforcements partenariats

MISE AUX NORMES DESTECHNIQUES D'EXTRACTION

Sur Haute-Matsiatra:

Table ronde FILANTSOA/ ISA 4 SOATANTELY

> Pour assurer un approvisionnement en miel

> Si FILANTSOA gestionnaire de la miellerie, inclure partenariat avec ISA 4 SOATANTELY (évolution vers structure de plateforme)

Activités à entreprendre:

Accompagnement des associations

Cf. IIème partie: Mise en place d'une miellerie: cas de Marofarihy (Vatovavy-Fitovinany)

mise en relation clients fournisseurs
MISE EN RELATIONCLIENTS/FOURNISSEURS

Rôle de la plateforme

FOURNISSEURS:

Apiculteurs

Fournisseurs de contenants (SFOI, Antananarivo – Pépinière de la Mania, Antsirabe)

Laboratoires d'analyse (université d'Antananarivo, Institut Pasteur) > collaboration avec BNM

CLIENTS:

Echelles locale, extra-régionale et internationale (ex: Mosaïk – Antananarivo)

Partenariats IAA/coopératives (ex: Jura Mont-Blanc – France; JB – Madagascar)

cas concret mise en place d une miellerie exemple de marofarihy vatovavy fitovinany
CAS CONCRET:

MISE EN PLACE D'UNE MIELLERIE

EXEMPLE DE MAROFARIHY

(VATOVAVY-FITOVINANY)

IInde PARTIE
fonctionnement et p rennisation d une miellerie
Fonctionnement et pérennisation d'une miellerie

3 conditions:

Approvisionnement régulier en miel

Qualité sanitaire dans les techniques d'extraction

Assurance de débouchés commerciaux

comment assurer l approvisionnement effectif en miel
Comment assurer l'approvisionnement effectif en miel?

Combien d'apiculteurs vont venir transformer leur miel?

> Pour quels minima de production la miellerie est rentable? (gestion interne de la structure)

Retenue de 5% (cotisants FIMPIZOTA) et 10% (non cotisants)

> Risques de « détournement »?

Division apiculteurs FIMPIZOTA / UGAM

> Doit nécessairement passer par la gestion de conflits

slide20

Production théoriquement assurée par les membres de l'association: 50 tonnes

> à 4000 Ar/kg,

10 000 000 Ar/an

50 tonnes = 35 000 L

Soit 1750 L pour l'assoc.

40 L > pots

600 L > vente en gros

Restent 370 L (pots) et 740 L (gros), soit coût d'achat de 1 737 500 Ar

Si l'on compte 3 MOS,

à 500 000 Ar/mois

reste à financer:

13 680 300 Ar/an

soit 34 200 kg (non-cotisants)

soit 950 ruches

soit 135 apiculteurs

(myne: 7 ruches/apiculteur

12 kg/ruche/récolte et

3 récoltes/an)

Remarque: tableau issu du plan de financement prévisionnel

D'après une estimation du CITE, l'ammortissement annuel d'une miellerie de capacité similaire reviendrait à 675 380 Ar.

quels sont les efforts fournir pour une compl te mise aux normes de la miellerie
Quels sont les efforts à fournir pour une complète mise aux normes de la miellerie?

Décret n°2006-835:

Art. 10: La traçabilité du produit doit être assurée de façon à pouvoir remonter aux ruches (exploitation d'élevage d'abeilles) et à permettre un rappel éventuel du lot, dans le cas où les analyses feraient apparaître une contamination.

Art. 16: Pour pouvoir être enregistrée sanitairement, une miellerie doit satisfaire aux normes générales fixées par les textes réglementaires sur l'implantation, les installations d'équipement, le mode de fonctionnement, les règles d'hygiène et l'organisation du service d'inspection vétérinaire.

Art. 27: Pour l'exploitation de la miellerie, le propriétaire ou son représentant doit mettre en place un programme de formation du personnel lui permettant de se conformer aux conditions hygiéniques adaptées à la structure de production. L'inspecteur sanitaire responsable est associé à la conception et au suivi de ce programme.

quels sont les efforts fournir pour une compl te mise aux normes de la miellerie1
Quels sont les efforts à fournir pour une complète mise aux normes de la miellerie?

Du décret, 3 aspects qui se dégagent:

Traçabilité du produit: plusieurs programmes de sensibilisation déjà réalisés, à vérifier aujourd'hui dans la pratique et à renforcer si besoin

Enregistrement sanitaire: cf. slide suivante

Programme de formation du personnel:phase ultérieure, à réfléchir dès à présent (mise en place d'une signalisation visible des normes sanitaires à appliquer: ne pas fumer, ne pas cracher, etc...)

l enregistrement sanitaire d une miellerie
L'enregistrement sanitaire d'une miellerie

Implantation: environnement extérieur

Parc à boeufs, extension bananeraie, occupations illicites (délogement au nom du bien collectif?)

Proximité du CNS (Centre National de Semences) et d'une pépinière (BAMEX) > interprofessions?

Contexte rural, bon emplacement par rapport à la RN12 et la FCE

Installations d'équipement: points à améliorer

Clôture de l'emplacement

Système d'évacuation des eaux usées

Carrelage sur le sol et les murs dans les salles de travail

Fixation de l'échelle du réservoir

Mode de fonctionnement:

Evolution vers un système de coopérative (but lucratif)

Définir TdR de la MO: attributions, responsabilités, rémunération

comment contacter les clients potentiels et leur assurer une qualit continue
Comment contacter les clients potentiels et leur assurer une qualité continue?

Plateforme:

Contrôle de l'organisation interne de la filière

Sensibilisation auprès des apiculteurs

Respect du Plan de Surveillance

Recherche de contacts (industriels, centres touristiques, etc...)

Appui du gouvernement (export)

Avancée sur les décisions concernant l'embargo européen

Appui des programmes implantés: AFDI sur Vatovavy-Fitovinany, PROSPERER ?

conclusion
CONCLUSION

L'apiculture, des techniques de production déjà vulgarisées

Concentration des efforts sur:

la qualité d'extraction

la structuration des groupements

Garder à l'esprit: filière génératrice de revenus mais politisée