Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’Observatoire Social Territorial : Auxiliaires de puériculture, un groupe professionnel sous tension Congrès UNCCAS- Ma PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’Observatoire Social Territorial : Auxiliaires de puériculture, un groupe professionnel sous tension Congrès UNCCAS- Ma

L’Observatoire Social Territorial : Auxiliaires de puériculture, un groupe professionnel sous tension Congrès UNCCAS- Ma

80 Views Download Presentation
Download Presentation

L’Observatoire Social Territorial : Auxiliaires de puériculture, un groupe professionnel sous tension Congrès UNCCAS- Ma

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. L’Observatoire Social Territorial : Auxiliaires de puériculture, un groupe professionnel sous tension Congrès UNCCAS- Marseille 10 octobre 2012

  2. Objectifs de l’étude • Comprendre les déterminants d’une altération de la santé et les risques sanitaires à partir du témoignage des acteurs territoriaux de la petite enfance dans les structures collectives • Approfondir les données de prestation d’indemnités journalières versées aux adhérents MNT à partir de la base de données de la MNT. Les auxiliaires de puériculture présentent comparativement une plus grande fréquence de pathologies regroupées dans les TPS (troubles psycho-sociaux) • Faire émerger des pistes d’action et d’amélioration à partir des bonnes pratiques

  3. Méthodologie L’étude a pris en compte : • Les observations du service médical de la MNT • Les résultats de l’enquête qualitative Axe Image auprès des professionnels (auxiliaires de puériculture, directrices de crèches, etc…) • Des entretiens individuels menés sur les lieux de travail des professionnels • Des témoignages de professionnels hors de toute contingence hiérarchique ou administrative et sans lien contractuel avec la MNT

  4. Les auxiliaires de puériculture, en chiffres et statut • 6 % de l’effectif total des agents territoriaux sont des agents de la petite enfance (112 000 agents) • 31 500 auxiliaires de puériculture, soit près de 30 % des effectifs des cadres d’emploi de la petite enfance • 97,6 % des assistants d’accueil de la petite enfance sont des femmes • 43 ans et 5 mois d’âge moyen, contre 43 ans et 11 mois pour l’ensemble des agents • 15,2 % de plus de 55 ans contre 16 % pour l’ensemble des agents territoriaux • 60,5 % employés par les communes de plus de 10.000 habitants, 18,2 % par les communes de moins de 10.000 habitants, et 10,4 % par les départements • Cadre d'emplois : catégorie C, filière médico-sociale, 3 grades

  5. Pathologies à l’origine des arrêts de travail (Observations adhérents de la MNT) • 28 000 prestations servies aux adhérents du régime prévoyance de la MNT ayant fait l’objet d’un classement par pathologie à l’origine de l’incapacité de travail : • TMS, troubles musculo-squelettiques : 40 % des cas • TPS, troubles psycho-sociaux : 25 % des cas • Parmi les auxiliaires de puériculture recevant des prestations de la MNT au titre du régime de prévoyance : • TMS, troubles musculo-squelettiques : 42 % des cas • TPS, troubles psycho-sociaux : 30 % des cas TMS : pathologies touchant les membres inférieurs et supérieurs et le dos TPS : conséquences des risques psycho-sociaux pouvant se manifester par des burn-out, violences internes et externes, souffrance au travail

  6. Facteurs de risque de TMS • Mauvaises habitudes • Absence de considération de son propre corps • Fatalisme • Usure des dispositifs de formation en ergonomie • Mauvaise aptitude physique Surtout une mauvaise appréciation de l’aptitude physique du candidat préalablement à la formation initiale • Mauvaise adaptation du matériel et des locaux Architecture des locaux et mobilier mal adaptés aux exigences ergonomiques des missions du personnel d’accueil de la petite enfance

  7. Facteurs de risque de TPS • TPS liés à la conjonction de difficultés psychologiques Un métier souvent idéalisé, décalage entre l’imaginaire lié aux métiers de la petite enfance et les contraintes professionnelles • La crèche, monde clos d’adultes pouvant engendrer des relations rugueuses avec les parents mais aussi entre collègues, conflits relationnels fréquents • Risque de lassitude précoce pour les surdiplômées lié à un manque de perspective d’évolution • Relations avec les familles moins partenariales, attitudes consuméristes • Pression sociale forte, manque de reconnaissance et de confiance des parents • Logique de prestation et non plus du bénéfice d’un service public • Sentiment d’être au service des parents et parfois d’un manque de soutien de l’élu.

  8. Facteurs d’aggravation générale • Stress sonore, facteur de surcharge neuro-sensorielle Mauvaise insonorisation des locaux régulièrement constatée, enfants très bruyants. • Syndromes infectieux fréquents Population d’enfants porteuse de multiples pathologies infectieuses bénignes telle que rhino-pharyngite, trachéite, angine, otite, grippe, gastro-entérite. Problème général : les professionnels de santé s’immunisent moins bien qu’autrefois et la charge des syndromes infectieux ne baisse pas. • Capacités d’accueil poussées à leur limite : Forte demande des familles et réponse des collectivités jusqu’à la limite des capacités d’accueil, en particulier dues aux contraintes de financement (CAF) • Relations avec la médecine du travail très hétérogènes • Grande stabilité, voire stagnation des parcours (souvent 1er et seul emploi) • Qualité déterminante du management Nécessité de maintenir une culture managériale prenant en compte la santé.

  9. Synthèse des différentes causes de pathologies • Station debout fréquente, torsions, mouvements répétitifs • Port des enfants de 6 à 20 kg • Intensification du travail avec l’accueil d’enfants en trop grand nombre, parfois malades, et l’absence de remplaçants d’agents absents • Surcharge neuro-sensorielle due au stress sonore •  Absence de pratique des bons gestes, de participation régulière aux formations, et de culture sanitaire à maintenir pour veiller à la santé des agents • Inadaptation ergonomique des équipements et des mobiliers conçus à la taille des enfants ou sans rapport avec les locaux, aménagements inadaptés aux agents • Exigences accrues de la part des parents, les usagers, davantage consommateurs de service public que partenaires de l’éveil des enfants • Absence de perspective de mobilité professionnelle et d’évolution de carrière • Manque de sens donné au travail

  10. Pistes d’actions et recommandations • Prévention des TMS • Ergonomie des équipements • Organisation du travail, sécurité et reclassements • Prévention des TPS et management

  11. Prévention des TMS • En amont, prendre en compte l’aptitude physique des candidats entrant en formation initiale. • Privilégier les formations aux gestes et postures, de préférence in situ. • Faire suivre ces formations d’une séquence d’évaluation avec les agents. Élaborer des fiches pour une auto-évaluation en équipe. • Proposer de nouveaux outils pédagogiques : démarches d'ergonomie participative initiées au Canada à partir de groupes de travail intégrant la dimension psychosociale dans le changement ; site web www.123-TMS.frde la MNT, avec des informations simples et des exercices d’étirement et d’échauffement pour quelque 80 positions au travail. • Diffuser dans les collectivités territoriales les outils développés et soutenus par le Fonds national prévention de la CNRACL, comme MuskaTMS.

  12. Ergonomie des équipements • Associer systématiquement les agents à l’aménagement des locaux, aux choix des équipements, en recherchant un meilleur équilibre entre le confort de l’adulte et le bien-être de l’enfant. • Veiller au quotidien à une bonne utilisation du matériel : au moins une chaise adulte dans chaque pièce. • S’assurer du bon dimensionnement des installations : trop souvent une fois dans les locaux, des installations bien dimensionnées lors de leur conception ne sont plus adaptées, car on y accueille plus d’enfants que prévu initialement. • Systématiser la mesure des caractéristiques acoustiques des locaux.

  13. Organisation du travail, sécurité et reclassements • Créer des postes d’ACMO (agent chargé de la mise en œuvre des règles d'hygiène et de sécurité) et de préventeur à l’intérieur des services, ou au moins intégrer prioritairement le service petite enfance dans ses missions. • Se doter de tableaux de bord sur la typologie de l’absentéisme et ses déterminants. • Associer et mobiliser les médecins du travail sur les risques professionnels des agents de la petite enfance. • Organiser les remplacements en cas d’absences, même de courte durée pour éviter les surcharges de travail pour les agents présents, génératrices elles-mêmes d’absences ultérieures. • Anticiper les reclassements par des mobilités internes et des formations continues avant la survenue d’arrêts de longue durée. • Envisager des postes nouveaux dans les structures d’accueil pour les agents en deuxième période de vie professionnelle : déconcentration de tâches administratives, fonctions d’animation nouvelle.

  14. Prévention des TPS et management • Faire progresser la connaissance des RPS à l’intérieur des services de la collectivité avant l’apparition de troubles : groupes de réflexion, soutien psychologique des agents, structures d’écoute. • Retisser le lien avec les familles  par des actions concrètes : • Lieux d’accueil pour former les jeunes parents à la parentalité, organisation de conseils de crèche réunissant toutes les parties prenantes (élus locaux, professionnels et parents), formation des agents à la relation avec ces « nouveaux parents ». • Doter chaque structure d’accueil collectif de la petite enfance d’un projet d’établissement prenant en compte le bien-être des agents au travail en plus de l’éveil des enfants et de la pédagogie. • Former les équipes de direction à l’écoute du personnel, aux pratiques de management participatif, bien adaptées au travail collectif en établissement.

  15. Merci de votre attention ! Retrouvez l’intégralité de l’étude, la synthèse de la MNT et une courte présentation sur le site www.observatoire-social-territorial.fr