Assembl e des professionnels mardi 06 octobre 2009 resclin champagne ardenne resclin@chu reims fr
Download
1 / 31

- PowerPoint PPT Presentation


  • 84 Views
  • Uploaded on

Assemblée des professionnels Mardi 06 octobre 2009 Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr. Guide d’investigation et d’aide à la gestion d’une épidémie de gale communautaire. guide Invs 2008. Définition et agent causal. Parasitose cutanée/colonisation

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - philana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Assembl e des professionnels mardi 06 octobre 2009 resclin champagne ardenne resclin@chu reims fr l.jpg

Assemblée des professionnels

Mardi 06 octobre 2009

Resclin-Champagne-Ardenne

resclin@chu-reims.fr

Guide d’investigation et d’aide à la gestiond’une épidémie de gale communautaire



D finition et agent causal l.jpg
Définition et agent causal

  • Parasitose cutanée/colonisation

    couche cornée de l’épiderme :

    Sarcoptes scabiei var. hominis

  • Épidémiologie :

    maladie ubiquitaire

  • Inscription au tableau

     maladies professionnelles


Mode de transmission l.jpg
Mode de transmission

  • Par femelle adulte fécondée le plus svt

  • Interhumaine essentiellement

  • Contact direct

    • étroits prolongés

    • physiques rapprochés (enfant, vie en collectivité, précarité sociale)

  • Contact indirect

    • linge, literie le plus svt

    • mobiliers absorbants (canapés en cuir, ou tissu…) gale profuse ou hyperkératosique

    • Vecteurs ponctuels d’infestation : chien et chat


Mode de transmission5 l.jpg
Mode de transmission

  • Survie

    • Sarcopte

      • Survie brève : 2 à 4 jours

      • Facteurs favorisants:

        température basse, humidité élevée

    • Larves ou œufs

      • jusqu’à 10 jours


Physiopathologie l.jpg
Physiopathologie

  • Accouplement sur l’hôte

    • mort du mâle

    • Femelle

      • creuse sillon  1 à 2 mm par jour

      • pond 3 à 5 œufs/jr  1 à 2 moismeurt

  • Gale commune  5 à 15 sarcoptes

  • Gale profuse ou kératosique  /centaines, voire/milliers

    • Prurit  lié aux réactions immunologiques


Clinique l.jpg

plus contagieuses

Clinique

  • Incubation silencieuse: 1 mois/6 semaines

  • Différentes formes de gale:

    • commune

    • profuse

    • hyperkératosique


Gale commune de l adulte l.jpg
Gale commune de l’adulte

Manifestation clinique

  • Prurit :quasi constant  la nuit+++

  • Lésions spécifiques inconstantes:

    • Sillon : lésion rouge sinueuse, filiforme qq mms

    • Vésicule perlée : base érythémateuse, vésicule translucide

    • Nodule scabieux : rouge/brun cuivré et infiltré

      Principales localisations

      des lésions spécifiques


Gale commune du nourrisson et jeune enfant l.jpg
Gale commune du nourrisson et jeune enfant

Manifestation clinique

  • Lésions peu spécifiques

  • Prurit inconstant

  • Signes évocateurs, caractéristiques

    • Vésicules ou pustules palmo-plantaires

    • Lésions papulo pustuleuses ou nodulairesrégion axillaire

  • Lésions secondaires

    • Prurigo, impétigo, eczéma ou éruption érythémato-squameuseatteinte visage

  • Enfant irritable, agité, alimentation moindre

  • Caractère familialdiagnostic important


Gale profuse l.jpg
Gale profuse

Spécificité : contagiosité++++

  • Gale profuse Conséquence de :

    - diagnostic tardif, TTT itératif /corticoïde

    • Signes atypiques:

      • Éruption rouge vif sans sillon, papuleuse et vésiculeuse

      • Très prurigineuse

      • Fréquente atteintedos

      • Personnes âgées svt grabataires et vie en collectivité


Gale hyperk ratosique l.jpg
Gale hyperkératosique

Spécificité : contagiosité++++

  • Gale hyperkératosique

    • Signes :

      • Érythrodermie généralisée, hyperkératosecorps (visage et cuir chevelu) ou parfois localisée

      • Prurit discret, voire absent

      • Surtout personnes âgées, immunodéprimées (corticothérapie, VIH)


Gale des gens propres l.jpg
Gale des « gens propres »

Manifestation clinique

  • Signes :

    • Prurit sans lésion cutanée

  • Forme :

    - fréquente, difficile à diagnostiquer (hygiène propreté)


Diagnostic l.jpg
Diagnostic

  • Clinique

    lésions évocatrices, notion de contage

  • Biologie

     exm parasitologique direct (biologiste)/confirmation

  • Diagnostic différentiel avec autres prurits

    • prurit sénile, eczéma, psoriasis, lymphome cutané

    • prurit de cholestase et insuffisance hépatique ou rénale

    • prurit médicamenteux ou psychologique

    • pemphigoïde bulleuse, pédiculose


Traitement de l individu l.jpg
Traitement de l’individu

Absence de guérison spontanée

Objectif

Eradiquer le parasite le plus rpdt possible

Réaliser simultanément

TTT médical individuel + TTT du linge

Éduquerpersonnel et patient au respect

des protocoles


Traitement de l individu15 l.jpg

Action atteinte

~8h ap. prise

Tps contact local 12h Action immédiate

Traitement de l’individu

Thérapeutiques

  • TTT de la symptomatologie associée (prurit, douleur)

  • 2 types de TTT cutané antiparasitaire :

    local:

    -Ascabiol® lotion:

    (benzoate de benzyle)

    2 couches en 10-15mn

    -Sprégal® aérosol:

    (pyrétrinoïde de synthèse)

    général:

    - Stromectol® cp:,

    ivermectine, actif/sarcopte adulte


Traitement de l environnement l.jpg
Traitement de l’environnement

Linge et

Environnement

général

Environnement

TTT des textiles : ‡ situations

  • gale commune: tout le linge utilisé depuis 2-3 jrs

  • gale profuse: tout le linge utilisé depuis 8-10 jrs


Traitement du linge et des mobiliers l.jpg
Traitement du linge et des mobiliers

Commencer par cas contacts

  • Linge

    (vêtements, draps, rideaux, chaussons…, [casques,brosses à cheveux, peignes?]…)

    • 60°C(parasite détruit à 55°C)

    • Acaricide A-PAR® Néo Pynamine forte-Sumithrine+ gaz aérosol

      contact min 3 heures sac hermétiquelavage possible à plus basse t° ou réutilisable aération 2heures

    • Acaricide non envisageable

      sac hermétique pièce dédiée, identifiée

      • si gale commune : 4 jours

      • si gale profuse : 8 jours


Traitement du linge et des mobiliers18 l.jpg
Traitement du linge et des mobiliers

Commencer par cas contacts

  • literie, mobiliers, dispositifs médicaux,

    (matériaux absorbants, fauteuils, brassard PA, sangles lève personne… )

    • Acaricide A-PAR® aérosol contact 12 heures avt réutilisation, puis nettoyage complet si possible

  • Locaux

    (vestiaires, meubles de stockage linge…)

    idem


Les professionnels tenue et formation l.jpg
Les professionnels: tenue et formation

Préambule à la désinfection :

  • Formation :

    • importance du respect des mesures d’hygiène avant tout TTT

    • risques en cas de non respect des mesures préconisées


Les professionnels tenue et formation20 l.jpg
Les professionnels: tenue et formation

Préambule à la désinfection :

  • Tenue :

    • Surblouses à manches longues

    • Gants jetables

    • Masque approprié à l’exposition chimique

      Type de masque:

      • A2P3 réutilisable

      • PPA2P3 à UU à

      • ABP2 conforme norme CE EN 140

        Masque portéselon importance des surfaces à traiter


Conclusion l.jpg
conclusion

Conditions de succès

Respect des Mesures préconisées

  • formation des personnels

  • précautions standard pour tous intervenants

  • associer précautions complémentairescontact si besoin

  • restriction des visites…..

  • Mmesures de ttt collectif des cas et sujets contacts

    associées aux mesures prophylactiques et environnementales

  • surveillance à distance de l’épidémie

    Clôture de l’épisode : absence de cas dans une période de 6 semaines suivant le ttt effectif


Pid mie de gale l.jpg
Épidémie de gale

Pourquoi instaurer une gestion de crise


Prise en charge pid mie ou cas group s l.jpg
Prise en charge épidémie ou cas groupés

Sept étapes

  • Signaler dès l’apparition du premier cas

  • Constituer cellule d’appui

  • Effectuer bilan rapide

  • Instaurer des mesures d’hygiène générales

  • Réaliser une information ciblée

  • Mettre en œuvre une stratégie thérapeutique

  • Mettre en place des mesures environnementales


1 signaler d s le 1er cas l.jpg
1 - Signaler dès le 1er cas

Épidémie= 2 cas diagnostiqués délai 6 semaines

Signalement interne et à l’autorité sanitaire permet :

  • Réactivité

  • Empêcher l’extension

  • Eradication précoce


2 cellule d appui r le l.jpg
2 - Cellule d’appui : rôle

Rassemble :

  • Compétences en terme :

    • de décisions

    • de soins

    • de logistiques

      Missions:

  • Définit les missions et responsabilités de chaque membre

  • Réalise bilan épidémique

  • Communique vers administrations compétentes

  • Informe tous les partenaires (cas, entourage, personnels, intervenants divers)

  • Organise et coordonne les différentes mesures thérapeutiques

  • Évalue la stratégie thérapeutique


3 bilan pid mique de gale l.jpg
3 - Bilan épidémique de gale

Identifier et comptabiliser :

  • en terme de cas certain

  • en terme de cas probable

  • en terme de sujet contact


D finitions l.jpg
définitions

Cas certain

  • prurit cutané

  • lésions caractéristiques (vésicules, sillons)

  • diagnostic clinique établi par médecin ou par prélvts cutanés (sarcoptes)

    Cas probable

  • prurit cutané

  • ou lésions hyperkératosique

  • notion de contage avec un cas certain

    Sujet contact : 3 cercles

  • 1er cercle : contact cutané prolongé

  • 2ème cercle : personne vivant ou travaillant dans la collectivité

  • 3ème cercle : personne visitant peu la collectivité, entourage familial régulier de la collectivité


4 mesures d hygi ne g n rales l.jpg
4 - Mesures d’hygiène générales

objectifs :

  • Rompre la chaîne de transmission

  • Atténuer le risque de flambée épidémique extérieur

    Mesures de précautions :

  • Précautions standard

  • Limitation des contacts à risque

  • Si possible isolement des cas, ou restriction de la socialisation

  • Arrêt de travail des personnels touchés

  • TTT y compris familial

     Mesures à conserver 48 heures après ttt collectif


5 information cibl e l.jpg
5 – information ciblée

Informer pour :

  • Dédramatiser la situation

  • Sur risques de transmission, modalités de propagation

  • Sur plan de mesures adoptées et à appliquer impérativement

Obtenir confiance et adhésion de tous


Slide30 l.jpg

Tableau récapitulatif

CAT

Guide INVS,2008, p15


R f rences l.jpg
Références

  • Castor C, Bernadou I. Epidémie de gale communautaire, guide d’investigation et d’aide à la gestion. Saint-Maurice (Fra) : institut de veille sanitaire, novembre 2008,48 pages, www.invs.sante.fr

  • Avis du CSHPF relatif à la conduite à tenir devant un cas de gale, 27 juin 2003

    www. sante.gouv.fr

  • Recommandations pour laprévention de la galeen milieu hospitalier. CCLIN Est, 2000

    http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/Gale/gale.htm