l enseignement de la langue n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’enseignement de la langue PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’enseignement de la langue

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 24

L’enseignement de la langue - PowerPoint PPT Presentation


  • 113 Views
  • Uploaded on

L’enseignement de la langue . Cycle 1 et cycle 2 À partir des programmes de 2008. Changements . dans les programmes dans l’organisation scolaire des changements à analyser pour éviter une interprétation rapide qui pourrait renforcer certains aspects pourtant controversés

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’enseignement de la langue' - peggy


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
l enseignement de la langue

L’enseignement de la langue

Cycle 1 et cycle 2

À partir des programmes de 2008

changements
Changements
  • dans les programmes
  • dans l’organisation scolaire
  • des changements à analyser pour éviter
  • une interprétation rapide qui pourrait renforcer certains aspects pourtant controversés
  • de ne pas tenir compte de conséquences observées des programmes 2002
approche comparative
Approche comparative
  • Pour soutenir un enseignement riche, structuré et pertinent.
  • Pour faire le lien avec les programmes 2002 et en particulier les documents d’accompagnement.
  • Pour améliorer nos pratiques en direction de tous les élèves en éclaircissant quelques points.
l cole maternelle
L’école maternelle
  • Sa vocation devient:

«  aider chaque enfant à devenir autonome et à réussir au cours préparatoire les apprentissages fondamentaux »

au lieu de « permettre à l’enfant une première expérience scolaire réussie ».

  • L’école maternelle ne doit pas proposer des apprentissages prématurés qui mettraient davantage d’élèves en situation d’échec.
grandes orientations
Grandes orientations
  • Les « repères pour organiser la progressivité des apprentissages » donnés par section : aide ou carcan?
  • Tous les domaines sont définis par des verbes d’action: le sujet est l’enfant, pas l’enseignant.
  • Encouragement de la mémorisation et de l’entraînement sans délaisser recherche et manipulation . Pourquoi?
  • La liberté pédagogique est laissée à chaque enseignant dans la mesure où , grâce à l’évaluation, il en analyse la pertinence. Rôle donné à l’évaluation?
les programmes
les programmes

Programmes 2002/2007

Programmes 2008

le langage au cœur des apprentissages:

  • Compétences de communication
  • Compétences concernant le langage en situation
  • Compétences concernant le langage d’évocation
  • Compétences concernant le langage écrit

S’approprier le langage:

  • Échanger
  • S’exprimer
  • Comprendre
  • Progresser vers la maîtrise de la langue française

Découvrir l’écrit:

  • se familiariser avec l’écrit
  • Se préparer à apprendre à lire et à écrire
slide7

Accent mis sur:

  • l’apprentissage du français
  • comme langue de l’école , proche de la langue écrite.
  • Français littéraire ou langue commune?
  • Nécessité d’un apprentissage spécifique et construit.
  • L’écoute et l’imprégnation ne suffisent pas.
  • Les échanges et l’expression libre non plus.
  • Sa transversalité et l’importance de sa sollicitation dans les autres domaines sont réaffirmées.
le domaine de l oral
Le domaine de l’oral
  • Comprendre :
  • Les textes lus par l’enseignant (importance des contes)
  • Le vocabulaire scolaire, les mots des consignes pour faciliter l’entrée dans la tâche des élèves
slide9

Importance du vocabulaire

* séquences spécifiques

* activités régulières de classification , mémorisation, réutilisation,

interprétation selon le contexte

avec introduction hebdomadaire de mots nouveaux.

slide10

Acquisition de la syntaxe

  • L’élève comprend et sait progressivement dire dans un énoncé: qui? Fait quoi? Où? Quand? Pourquoi? Comment
le domaine de l crit
le domaine de l’écrit :

se familiariser avec l’écrit:

  • découvrir les supports de l’écrit (étude précise du livre)
  • découvrir la langue écrite (importance du choix des textes)
  • contribuer à l’écriture de textes par la dictée à l’adulte.

Pourquoi le mot « contribuer »?

d couvrir l crit
Découvrir l’écrit
  • se préparer à apprendre à lire et à écrire:
  • distinguer les sons de la parole

Les syllabes

Les sons à distinguer sont énumérés

La discrimination de sons proches est précisée

Pourquoi une liste de sons?

Doit-on s’abstenir d’approcher d’autres sons?

Doit-on travailler ces sons de manière systématique?

se pr parer apprendre lire et crire
Se préparer à apprendre à lire et à écrire
  • Aborder le principe alphabétique

* oral/écrit

* distinguer mot, syllabe, son

* nom des lettres (pas l’ordre alphabétique)

* les reconnaître en caractères d’imprimerie et en cursive (minuscules)

* correspondance lettre et son pour les éléments repérés au niveau sonore, distinguer le son produit et le nom de la lettre

Toutes les correspondances ne sont pas à travailler

En termes de compétences, y-a-t-il un réel changement?

Attention aux apprentissages prématurés

se pr parer apprendre lire et crire1
Se préparer à apprendre à lire et à écrire
    • les gestes de l’écriture

Exercices graphiques conduisant aux tracés de base de l’écriture

Tracer une lettre en cursive après avoir appris le son qu’elle transcrit

Copier en cursive sous la conduite de l’enseignant de petits mots simples dont la correspondance lettres/sons a été étudiée

S’entraîner ensuite pour améliorer la qualité des tracés

Ecrire de mémoire son prénom en cursive à éclaircir

  • L’apprentissage de l’écriture cursive vise la qualité et non la quantité, elle aide à l’entrée dans le principe alphabétique
  • Qu’en est-il de l’écriture tâtonnée avec encodage libre?
une maternelle diff rente gs pr cp pr cp
Une maternelle différente? GS=pré CP?Pré CP=?...

Pas de perte de qualité, un enseignement structuré, qui s’appuie sur les repères des programmes mais avec des mises en situation actives et motivants comme celles pratiquées auparavant.

cycle 2 volution
Cycle 2: évolution

Programmes 2002/2007

Programmes 2008

  • Maîtrise du langage et de la langue française: maîtrise du langage oral (communiquer ,maîtrise du langage d’évocation compréhension) lecture et écriture (reconnaissance des mots, production de textes, écriture et orthographe)
  • Français : langage oral , lecture-écriture, vocabulaire, grammaire, orthographe
grandes orientations1
Grandes orientations
  • Les élèves arrivant au CP présentent des décalages , non des difficultés.
  • Les activités en étude de la langue n’ont pas de finalité propre. Elles sont au service de la langue et en tant que ressources sûres permettent d’accéder à des procédures de plus en plus maîtrisées, voire expertes dans des activités de plus en plus complexes (pour le cycle 3 aussi). (cf Viviane Bouysse)
  • Importance de l’entraînement et de l’automatisation
changements1
Changements?
  • Précision dans chaque domaine des composantes et objectifs
  • Précision de l’ordre et du niveau des acquis: « approcher » diffère de « identifier » ou « reconnaître ».
  • Progressivité GS/CP/CE1
  • En langage oral : logique de la maternelle (lexique, syntaxe) et pratique de la récitation (importance du « modèle » tant linguistique que culturel et de la mémorisation)
changements2
Changements?
  • Pas de changement en lecture avec rappel de l’importance du manuel « de qualité ».
  • le CP est l’année de l’apprentissage systématique du code dès le début de l’année.
  • Lecture= décodage/identification de mots/compréhension
  • Lecture de textes du patrimoine (contes) et de littérature de jeunesse
  • Articulation lecture/écriture
changements3
Changements?
  • En écriture : toujours maîtrise du geste et de la copie (aspect visuel et prise en compte orthographique du mot) avec travail en mémorisation. Le CP est l’année de l’apprentissage de l’écriture cursive.
  • En écriture-production: l’accent est mis sur le travail de planification, puis de  « mise en mots » ainsi qu’à la « révision orthographique » pour aller vers la rédaction autonome d’un texte court
  • Aborder l’écriture au clavier
changements4
Changements?
  • Nomenclature précise des domaines
  • Vocabulaire: extension, mobilisation et structuration des acquis. Activité transversale et spécifique+ mémorisation de mots
  • Grammaire: première initiation. +conjugaison. La grammaire est utile pour écrire correctement.
  • Orthographe: phonétique (code) avec précision des lettres à étudier, lexicale et grammaticale. Activités de copie, dictées et correction.
retour en arri re le on puis exercices
Retour en arrière?Leçon puis exercices?

Non, liberté pédagogique donc mise en situation active permettant d’associer l’élève à la construction de son savoir, puis de structurer la connaissance et d’en vérifier la compréhension avant de passer à la phase d’entraînement sous diverses formes puis d’évaluation.

la diff renciation
La différenciation
  • Différencier
  • Comment : en amont dans la préparation de séance ( lancement, recherche et exercices)
  • Remédier: en aval
  • Place de l’évaluation pour remédier et différencier
l aide personnalis e
L’aide personnalisée
  • Dans quels domaines de la maîtrise de la langue: oral? Dès la PS?
  • Pourquoi?
  • Des outils possibles?