slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
EUROTRANSPLANT PowerPoint Presentation
Download Presentation
EUROTRANSPLANT

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 25

EUROTRANSPLANT - PowerPoint PPT Presentation


  • 126 Views
  • Uploaded on

Autriche. Luxembourg. Allemagne. Pays-Bas. Slovenie. Belgique. EUROTRANSPLANT. Centre de Transplantation. 36 Hépatiques. 64 Rénaux. 42 Cardiaques. + 49 laboratoires de typage HLA. Facteurs intervenants dans le calcul de points pour l’attribution des reins au sein de l’Eurotransplant.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'EUROTRANSPLANT' - pascal


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Autriche

Luxembourg

Allemagne

Pays-Bas

Slovenie

Belgique

EUROTRANSPLANT

Centre de Transplantation

36 Hépatiques

64 Rénaux

42 Cardiaques

+ 49 laboratoires de typage HLA

slide2
Facteurs intervenants dans le calcul de points pour l’attribution des reins au sein de l’Eurotransplant
disproportion entre l offre et la demande en transplantation r nale au sein de l eurotransplant
Disproportion entre l’offre et la demande en transplantation rénale au sein de l’Eurotransplant

Source: Rapports annuels de l’Eurotransplant

proc dures l gales i
Procédures légales (I)

Ministère de la Santé Publique

Registre National

Centre de

Transplantation

consentement au don d organes
Consentement au don d ’organes
  • Article 10

« Des organes et des tissus (…) peuvent être prélevés (…)excepté s ’il est établi qu ’une opposition a été exprimée contre un prélèvement(…)

Le médecin ne peut procéder au prélèvement:

- Lorsqu’une opposition a été exprimée selon le mode organisé par le Roi

- Lorsqu’une opposition a été exprimée par le donneur selon un autre mode(…)

- Lorsqu’un proche lui a communiqué son opposition (…)»

loi sur le prélèvement et la transplantation d ’organes, M.B. 14/02/87

slide6

114 hôpitaux donneurs

8 Centres de Transplantations

EUROTRANSPLANT

Coordinateurs de

Transplantation

evolution du don d organes en belgique
Evolution du don d ’organes en Belgique

Application de la loi sur le prélèvement et la transplantation d ’organes

taux de pr l vement de reins dans l eurotransplant
Taux de prélèvement de reinsdans l ’Eurotransplant

Source: Rapports annuels de l’Eurotransplant

evolution des transplantations d organes en belgique
Evolution des Transplantations d’Organes en Belgique

1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000

REIN

Liste d’attente 821 901 1056 1093 1187 996 912 867 754 718

Transplantations 378 330 362 374 331 402 411 367 434 486

FOIE

Liste d’attente 61 79 96 101 81 55 44 64 76 80

Transplantations 164 157 147 145 138 120 139 139 168 186

CŒUR(+/- poumons)

Liste d’attente 68 96 88 91 89 48 57 39 24 36

Transplantations 164 133 140 122 120 111 115 104 96 90

POUMONS

Liste d’attente 5 8 14 17 12 21 18 14 23 30

Transplantations 9 20 14 19 16 19 26 27 15 49

PANCREAS(+/- rein)

Liste d’attente 10 21 22 22 14 20 20 46 42 16

Transplantations 8 8 15 12 19 11 15 18 37 29

la transplantation d organes dans le troisi me mill naire
La transplantation d’organes dans le troisième millénaire
  • Xénogreffes
  • Xénogreffes
  • Cellules souches embryonnaires
  • Clonage de cellules
  • Cellules souches embryonnaires
  • Clonage de cellules
slide12
Entre ce que je pense

Ce que je veux dire

Ce que je crois dire

Ce que je dis

Ce que vous voulez entendre

Ce que vous entendez

Ce que vous croyez comprendre

Ce que vous voulez comprendre

Ce que vous comprenez

Il y a au moins 9 possibilités de ne pas s’entendre…

Don d’organes…

Et si vous en parliez avant?

attitude du public belge vis vis du don d organes enqu te parmi trois g n rations diff rentes

Attitude du public belge vis-à-vis du don d’organes: Enquête parmi trois générations différentes

P. VANORMELINGEN pour la Section Belge des Coordinateurs de Transplantation

A.G. Société Belge de Transplantation -

Avril 2000

mat riel et m thodes
Matériel et Méthodes
  • Durant l’année scolaire 1998-99, 899 enveloppes contenant cinq questionnaires ont été distribuées parmi des étudiants de rétho. et de première année d’enseignement supérieur.
  • Un questionnaire était destiné à l’étudiant, deux aux parents, deux aux grands-parents.
  • 26 questions relatives aux connaissances et attitudes face au don d’organes et à la législation Belge.
r sultats i
Résultats (I)
  • 4495 questionnaires ont été distribués, et 1093 ont pu être analysés (taux de réponse: 24,3%)
  • Les participants à l’enquête étaient des étudiants (327), des travailleurs (402), des pensionnés (236) ou autres (99).
  • Les résultats ont été analysés en fonction de la catégorie d’âge.
r sum
Résumé
  • Seul un tiers de la population se déclare suffisamment informé sur les dons d’organes. Cette proportion diminue dans la catégorie d’âge inférieure.
  • Néanmoins la majorité des citoyens est favorable au DO, et serait d’accord de faire don de ses organes. Cette tendance diminue légèrement avec l’âge ou lorsqu’il s’agit de faire don des organes d’un proche.
r sum ii
Résumé (II)
  • Près de quatre personnes sur dix questionnées, ignorent l’existence d’une loi sur les prélèvements et la transplantation d’organes.
  • Pour les personnes qui affirment qu’il existe une loi sur les prélèvements, seule la moitié l’identifie correctement comme consentement présumé.
conclusion
Conclusion
  • Ces données sont en corrélation avec l’étude précédente, associant un effet de génération au manque d’information sur les DO.
  • Cette enquête nous conforte dans notre attitude d’approcher les familles dans chaque cas de DO potentiel, puisqu’une minorité des citoyens connaissent les termes exacts de la loi.
  • Les campagnes d’information futures devraient être orientées en priorité vers les jeunes (écoles) et les pensionnés.
remerciements
Remerciements à:
  • L’équipe du Centre de Santé Libre de Namur pour la distribution et la collecte des questionnaires.
  • Mme E. Dewez et Mr P. Julemont pour l’encodage des données.
  • La Société Belge de Transplantation pour le soutien financier.