Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie - PowerPoint PPT Presentation

oshin
slide1 l.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie

play fullscreen
1 / 52
Download Presentation
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie
603 Views
Download Presentation

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie Département Techniques de Commercialisation et de Communication Exposé sous thème La sociométrie Encadré par : Mr. Najib Zerrad Préparé par Laila Elfaris Mohamed Bouirig La sociométrie

  2. II- I- III- PLAN • Introduction Présentation de la sociométrie 1/ Définition 2/ Objectifs 3/ Niveaux d’analyse 4/ Outils de la sociométrie Démarche utilisée en sociométrie 1/ Convaincre les participants d’accepter la méthode sociométrique 2/ Questionnaire sociométrique 3/ Réalisation du sociogramme 4/ Analyse des résultats Étude de cas: étude des relations sociales entre les étudiants d’une même section • Conclusion La sociométrie

  3. Introduction La sociométrie a été fondé par Jacob Moreno(1892 - 1974), psychiatre aux États Unis, Moreno s’intéressa à la fois à la qualité des relations interpersonnelles, à leur "vécu" et à leur quantité, c’est-à-dire à leur densité au sein des groupes sociaux. La sociométrie nous a apporté un ensemble de techniques particulières d’analyse des relations au sein de groupes. La sociométrie

  4. I- III- II- Présentation de la sociométrie Démarche utilisée en sociométrie Étude de cas: étude des relations sociales entre les étudiants d’une même section La sociométrie

  5. 1- Définition Sociométrie : Mesurer (approche métrique) le social (la sociologie) : une étude mathématique et statistique des propriétés psychologiques et sociologique au sein d’un groupe. Il s'agit d'une approche métriqueet social. La sociométrie

  6. 2 – Objectifs La sociométrie permet aux personnes de diriger et d’être responsables de groupes (professorat, chef de l’entreprise, etc.…), d’obtenir avec précision et clarté, les information sur les relations inter-groupales et de pouvoir agir de façon à améliorer et à renforcer les relations positives entre les différents membres. La sociométrie

  7. 3- niveaux d’analyse La sociométrie permet d’élaborer des modèles d’une portée plus générale, effectuée à trois niveaux : * Au niveau de l’individu: En permettant la détermination du mode de sociabilité de tel sujet à tel moment, * Au niveau des relations entre individus: représentés par les dyades, * Au niveau de structures de groupe: et plus particulièrement au niveau de sa cohésion. La sociométrie

  8. 4- Outils de sociométrie • La mesure et la mathématisation. • Le vécu subjectif : idée de favoriser l'expression des sentiments profonds à l'égard d'autrui, idée que ce sont les sentiments, les représentations à chaud et les préférences intimes de chaque personne qui deviennent l'humus de la recherche sociométrique. La sociométrie

  9. I- III- II- Présentation de la sociométrie Démarche utilisée en sociométrie Étude de cas: étude des relations sociales entre les étudiants d’une même section La sociométrie

  10. 1- Convaincre les participants d’accepter la méthode sociométrique : Une étape préalable consiste donc à convaincre le sujet d’accepter la méthode sociométrique. Si des sujets font preuve au début de réticence, il n’est pas si difficile de les convaincre de participer au test. La sociométrie

  11. 2-Le questionnaire sociométrique : Les questions les plus basiques font référence aux préférences et aux rejets. Il est important également, de formuler les questions qui donnent une information sur les perceptions que l’on peut avoir des relations du groupe. Cette information, plus subtile, montre l’image que chaque personne a de sa position par rapport aux autres. La sociométrie

  12. Tous les membres d'un groupe primaire doivent répondre à la même série de questions. Le questionnaire et les réponses sont nominatifs. Le questionnaire s'articule, la plupart du temps, autour de deux grands types de questions : La sociométrie

  13. Les questions centrées sur la tâche à accomplir dans le cadre du travail quotidien : • Exemple de questions : • Avec qui souhaitez-vous travailler ? • Avec qui ne souhaitez-vous pas travailler ? La sociométrie

  14. Les réponses aux questions centrées sur la tâche à accomplir dans le cadre du travail quotidien permettent à celui qui va dépouiller le questionnaire de visualiser le degré de confiance et de qualification que chaque membre du groupe attribue à ses équipiers. La sociométrie

  15. les questions centrées sur les affinités à l'intérieur du groupe: Exemple de question : - Avec qui souhaitez-vous partir en vacances ? - Avec qui ne souhaitez-vous pas partir en vacances ? La sociométrie

  16. Les réponses aux questions centrées sur les affinités à l'intérieur du groupe permettent de visualiser le degré de sympathie ou d'antipathie qui règne entre les membres du groupe. La sociométrie

  17. 3-Réalisation du sociogramme : Le sociogramme est la transcription graphique des relations affectives entre les individus du groupe concerné. Au bout du compte, un sociogramme permet de visualiser les choix et les (non choix) des individus vis à vis des autres. La sociométrie

  18. Dans sa représentation la plus simple, un réseau est constitué d’unités, appelées noeuds ou sommets, et des relations d’un type particulier qui les unissent, appelées liens ou arcs. La sociométrie

  19. a - Types de sociogrammes le nuage de points Une élaboration progressive par coalescence de points. C’est le support le plus significatif. La sociométrie

  20. le cercle Une élaboration plus méthodique, mais d'une interprétation moins aisée La sociométrie

  21. Le tableau des scores individuels Complémentaire des deux autres, car les relations interpersonnelles n'apparaissent plus La sociométrie

  22. Le sociogramme est constitué de quatre types de réaction d’un sujet par rapport à un autre : choisir, rejeter, souligner son indifférence (il s’agit d’une indifférence exprimée), l’ignorer (individu n’a pas été remarqué). La sociométrie

  23. b- Procédure du test sociométrique: On introduit la liste des membres du groupe. A partir des réponses données, on introduit facilement et rapidement toutes les réponses, que chaque personne a donné aux questions formulées. La sociométrie

  24. c - Les règles du test sociométrique: • Les choix unilatéraux : A choisit B A B • Les choix réciproques : A choisit B qui choisit A • AB • Les dyades: choix réciproque de 2 individus selon le même Critère La sociométrie

  25. La chaîne: suite de choix unilatéraux • A B C D • La triade: groupe de 3 individus qui se choisissent réciproquement • A B • C La sociométrie

  26. La gang: groupe d'individus qui se choisissent réciproquement A F B E C D La sociométrie

  27. L’étoile : groupe d'individus qui choisissent tous une même personne mais qui ont peu de liens entre eux. • La personne choisie est le leader de ce groupe. A F B G E C D La sociométrie

  28. d- Principe de construction des sociogrammes : • l’attraction réciproque entre deux personnes est représentée par • une paire rouge • la liaison entre deux personnes se rejetant l’une et l’autre est • représentée par une paire noire • la sympathie, ligne rouge • l’antipathie, Ligne noire • Si une personne éprouve de sympathie et l’autre de l’antipathie • la paire est dite « incompatible » • - L’indifférence est représentée par une ligne pointillée La sociométrie

  29. L’isolement, au sein du sociogramme, peut prendre plusieurs formes : - L’isolement simple : isolement d’un individu à l’intérieur de son pavillon et à l’intérieur de la collectivité. Le sujet n’est pas rejeté et ne repousse pas les autres. service3 service2 service1 A D A B A B B C C D C C La sociométrie

  30. - Un individu en choisit d’autres, extérieurs à son pavillon, sans être choisi par eux, ni par ceux de son propre pavillon. service3 service2 service1 A D A B A B B C D C C C La sociométrie

  31. - Un individu est choisi par des individus extérieurs à son pavillon mais choisit des individus différents de ceux qui l’ont choisi. service3 service2 service1 A D A B A B B C C D C C La sociométrie

  32. Un individu choisit des individus qui ne montrent que de • l’indifférence à son égard. service3 service2 service1 A D A B A B B C C D C C La sociométrie

  33. - Triangle isolé : trois individus sont liés en triangle par des attractions réciproques mais chacun reçoit des lignes noires de la part d’autres membres de la collectivité. service3 service2 service1 A D A B A B C B D C C La sociométrie

  34. L’analyse du sociogramme permet alors de comparer l’« isolement volontaire » de l’« isolement involontaire » ainsi que de comparer le statut sociométrique (être isolé de telle manière, faire partie d’une triade…) aux comportements. La sociométrie

  35. 4-Analyse des résultats : Des informations relatives à la position centrale de certains (leaders) peuvent apparaître, de même que la position isolée voire marginalisée de certains individus, ainsi que les regroupements (alliances) sont mis en évidence. La sociométrie

  36. Les isolés: ils ne sont pas choisis, ni rejetés par aucun individu sur le critère donné. Le leader puissant: il est choisi par des personnes ayant un statut sociométrique élevé, c'est-à-dire, qui elles-mêmes été choisies par plusieurs personnes. La sociométrie

  37. Le leader populaire: Il est choisi par des gens qui se situent à la périphérie du groupe, c'est-à-dire par des personnes peu ou pas choisies. L'éminence grise: Elle est la personne choisie par le leader de groupe. La sociométrie

  38. I- III- II- Présentation de la sociométrie Démarche utilisée en sociométrie Étude de cas: étude des relations sociales entre les étudiants d’une même section La sociométrie

  39. 1- convaincre les membres de groupes • Expliquer aux étudiants que le questionnaire qui va suivre " va • aider à former les équipes de travail en petits groupes ". La sociométrie

  40. 2. Demander à chaque étudiants d'écrire son nom sur une feuille, puis de mentionner trois camarades avec lesquels il (elle) pourrait travailler en petit groupe, dans la matière concernée. Il (elle) doit penser aux compétences des camarades nommés, mais aussi aux relations qu'il (elle) a avec eux. Si un étudiants est absent, il peut bien évidemment être choisi. La sociométrie

  41. 3- S'il le désire, et seulement s'il le désire, l’étudiants peut mentionner trois camarades avec qui il ne pourrait pas travailler en petit groupe, toujours dans la matière concernée. 4- L'enseignant rappelle qu'il exposera les résultats de ce travail la séance suivante, en respectant bien sûr l'anonymat de chacun. 5- Ramassage des papiers. La sociométrie

  42. 2-Traitement des données 1. Une sociomatrice est créée en dépouillant tous les résultats, selon l'exemple fictif suivant, où les choix sont mentionné par un " 1 ", les rejets par un " -1 " et l’indifférence par un «  0 » ; le sexe est également mentionné : La sociométrie

  43. Tableau I: Un exemple fictif de sociomatrice. Ici, Adeline a choisi Béatrice et a rejeté Kevin, qui l'a choisie. L'indice de " sociabilité " de chaque personne est calculé en sommant tous ses scores. La sociométrie

  44. Ici, Adeline a choisi Béatrice et a rejeté Kevin, qui l'a choisie. L'indice de " sociabilité " de chaque personne est calculé en sommant tous ses scores. La sociométrie

  45. 2. On peut observer : • les étudiants beaucoup rejetés (Mickaël), • les étudiants mentionnés par personne (ici Johnny) ; • les groupes d’étudiants qui se choisissent mutuellement (Adeline et Béatrice) ; • les antagonismes, les étudiants rejeté par celui (celle) qu'il choisit, ( Kevin et Adeline) ; • les leaders, ayant des scores élevés (ici Adeline). La sociométrie

  46. 3. On peut réaliser un sociogramme en forme de cible, groupant, par sexe, les étudiants par score de sociabilité. On pourra regrouper les étudiants ayant des scores voisin dans la même tranche de cible (p. ex. les scores entre 2 et 4, etc.), en distinguant bien sûr les scores positifs et les négatifs. Sociogramme fictif tiré de l'exemple La sociométrie

  47. 4. On peut également représenter les différents réseaux au sein de la classe de la manière suivante. Il convient de placer les étudiants les plus choisis au centre du graphique, les autres, selon les choix, en périphérie et de mentionner par des flèches les différents choix. Voici une représentation sous cette forme de la sociomatrice. La sociométrie

  48. 5. Passons maintenant à la constitution de groupes de travail, but de ce sociogramme. On pourra les constituer en plaçant un leader par groupe ; en vérifiant que le nombre de rejets intragroupe est minimal ; en s'assurant de la mixité ; en veillant à ce que les élèves rejetés ne se retrouvent pas dans le même groupe ; les élèves non cités, eux peuvent être placés à volonté. On pourra réaliser une sociomatrice à chaque événement important de la vie de la classe (séjour, vacances). La sociométrie

  49. 6. Autres calculs : À titre de comparaison entre classes, on peut également calculer l’indice de cohésion d'une classe : où n est le nombre total des étudiants et C le nombre de choix réciproques. La sociométrie

  50. conclusion La sociométrie a été d’un grand apport pour l’étude des relations au sein des éléments d’un même groupe. Les tests sociométriques ont été utilisés dans divers organisations militaires, écoles, entreprises, etc. pour mesurer les résultats informels qui caractérisent le groupe et qui déterminent sa cohésion. La sociométrie