slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’évaluation au service de la réussite en lecture Pratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’évaluation au service de la réussite en lecture Pratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 37

L’évaluation au service de la réussite en lecture Pratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage - PowerPoint PPT Presentation


  • 120 Views
  • Uploaded on

L’évaluation au service de la réussite en lecture Pratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage . André C. Moreau, Martine Leclerc, chercheurs de l’UQO et Roger Prud’homme, consultant en gestion des apprentissages Ottawa , 13 mai 2009. Objectifs et plan de présentation. Objectifs

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’évaluation au service de la réussite en lecture Pratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage' - orli


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’évaluation au service de la réussite en lecturePratiques centrées sur les besoins de l’apprentissage

André C. Moreau, Martine Leclerc, chercheurs de l’UQO et Roger Prud’homme, consultant en gestion des apprentissages

Ottawa , 13 mai 2009

objectifs et plan de pr sentation
Objectifs et plan de présentation

Objectifs

  • Faire un retour sur quelques considérations théoriques et méthodologiques liées à l’implantation d’un programme efficace en lecture
  • Présenter les résultats préliminaires d’une recherche sur les changements de pratiques en enseignement de la lecture dans huit écoles francophones de la région de Toronto : volet données des apprentissages en lecture

Plan

Section 1 – pourquoi, quoi et comment observer les progrès dans l’apprentissage de la lecture ?

Section 2 – quelques résultats sur l’apprentissage de la lecture de huit écoles francophones en milieu minoritaire

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observer nos jeunes lecteurs
Observer nos jeunes lecteurs

Pourquoi ?

  • Lecture : enjeu majeur à la réussite de l’apprentissage pour toute une vie (Conseil canadien de l’apprentissage, 2007)
  • Complexité de l’enseignement de la lecture à des groupes hétérogènes : planifié et non intuitif(Brodeur, Deaudelin et Bru, 2005; Demont et Gombert, 2004).
  • Nécessité de répondre aux besoins des élèves ayant des profils diversifiés en contexte de classe inclusive (Rousseau et Bélanger, 2004)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observer nos jeunes lecteurs1
Observer nos jeunes lecteurs
  • Trop de jeunes vivent de la frustration lors de la lecture de textes inappropriés en raison de leur niveau de lisibilité et du sujet traité (Clay, 2003; Lyssand et Terwagne, 2003)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observer nos jeunes lecteurs2
Observer nos jeunes lecteurs
  • Pour l’enseignant, besoin d’avoir des indices tangibles des apprentissages en lecture (données d’observation) pour intervenir de façon efficace et ainsi assurer une réussite de l’élève (Moreau, Leclerc et Landry, soumis; Leclerc et Moreau, 2008; Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2003)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

quelques concepts th oriques
Quelques concepts théoriques

Implantation d’un programme efficace en lecture (Leclerc et Moreau, 2008; Leclerc et Moreau, 2009)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

quelques concepts th oriques1
Quelques concepts théoriques

Programme équilibré en lecture

  • Permettant le développement des compétences en littératiedès le bas âge(Giasson, 2005; Saint-Laurent, 2008; Bara, Gentaz et Colé, 2004)
  • Visant à informer et à répondre aux besoins de l’élève : fluidité, compréhension et motivation (Giasson, 2005; Saint-Laurent, 2008; MEO, 2003; MELS, 2001)
  • Intégrant des stratégies d'enseignement efficaces : situations de lecture, matériel (littérature jeunesse), temps de classe accordé à l’apprentissage de la lecture, lien entre oral-lecture-écriture, et individualisation des apprentissages (Clay, Leclerc et Moreau, 2008)
  • Associant une évaluation authentique qui informe l'élève de ses progrès/apprentissages et l'enseignant sur l'efficacité de ses interventions (MEO, 2003; Association internationale pour la Lecture et l’Association nationale pour l’éducation des jeunes enfants, 1998; Tafa, 2003)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

fonctions de l valuation des apprentissages en lecture
Fonctions de l’évaluation des apprentissages en lecture

Pourquoi ?

  • Observer les progrès/apprentissages (pistage)
    • évaluation sommative pour documenter le cheminement scolaire et pour reconnaître les apprentissages (bulletin ) (MÉLS, 2005)
    • évaluation formative, continue centrée sur les processus d’apprentissage pour informer et réguler les progrès des apprentissages (MÉLS, 2005)
  • Diagnostiquer les difficultés persistantes pour expliquer et répondre aux besoins particuliers
  • Apprécier les effets des programmes d’intervention d’une école ou d’un service éducatif (OQRE 2009; Desjardins, 2008)
  • Connaître le niveau de littératie d’une population, dont celui d’une région ou d’un pays, et ainsi préciser les facteurs associés (PISA 2000 : voir Soussi, Broi, Moreau et Wirthner, 2004)

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

fonctions de l valuation des acquis en lecture
Fonctions de l’évaluation des acquis en lecture

Pourquoi? (MEQ, 1999; MEO, 2005; Desrochers, 2008)

  • Dépister les élèves à risque (screening) pour prévenir et atténuer les difficultés d’apprentissage et ainsi favoriser la réussite pour toute la vie:
    • impact sur la réussite dans différentes matières
    • impact sur l’estime de soi de l’élève
    • impact sur la réussite scolaire, l’inclusion…
    • impact sur la vie professionnelle - employabilité
    • impact sur l’adaptation sociale pour toute une vie

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observer quoi
Observer quoi ?

Compréhension…

Acquisition de stratégies de compréhension de lecture…

de mots, de phrases, de textes de formes riches et variées pour analyser, synthétiser, comparer, critiquer(MÉO, 2003; Prud’homme, 2008)

Lecture de mots et de courts textes : trois systèmes d’indices en lecture (graphique, sémantique et syntaxique)

Discrimination des noms et des sons des lettres – principe alphabétique

Concepts reliés à l’écrit (Clay, 2002)

Conscience phonologique (Stanké, 2000)

Développement de la fluidité (structures de surface)

Communication orale

3ans …………………………………………………………………………………………………………… 9+ ans

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observer comment
Observer comment ?
  • Diversité des outils d’évaluation
  • Outils d’observation pour documenter la progression des apprentissages
  • Outils normalisés pour alimenter les discussions pédagogiques
  • Technologie comme soutien au jugement professionnel

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

outils d observation ayant des assises scientifiques validit
Outils d’observation ayant des assises scientifiques (validité)
  • Données des bulletins scolaires
  • Données au test provincial en lecture (Office de la qualité et de la responsabilité en éducation - OQRE)
  • Données d’observation : outils issus de la recherche

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

observation des acquis en lecture
Observation des acquis en lecture

OUTILS

Sondage d’observation

  • Connaissances des lettres (Clay, 2003)
  • Conscience phonologique (Stanké, 2000)
  • Concepts reliés à l’écrit (Clay, 2003)
  • Fiches d’observation individualisées en lecture (Clay, 2003) (Trousse d’évaluation en lecture GB+, 2003 informatisé = Littératie plus : Prud’homme, 2008)

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

Trousse d’une enseignante

donn es d observation fiches informatis es
Données d’observation –fiches informatisées

Fonctions et impacts

  • Informer l’élève : choix de livres

Exemple de bacs de livres classés selon les niveaux de lecteurs

Lecture autonome

Exemples de sacs où l’élève garde ses livres de son niveau de lecture (lecture autonome en classe ou lecture à la maison)

Lecture en dyade

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

donn es d observation fiches informatis es1
Données d’observation –fiches informatisées

Fonctions pédagogiques

- Réguler et différencier l’enseignement - gestion des sous-groupes

Modèles de tableaux de regroupements d’élèves (sous-groupe pour lecture guidée ou en dyade)

Lecture guidée d’un sous-groupe et bacs de livres pour la lecture guidée

Atelier de lecture ou lecture en dyade

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

donn es d observation fiches informatis es2
Données d’observation –fiches informatisées

Fonctions pédagogiques

- Pister : analyse des données

profil individuel

profil de groupe

Analyse d’une fiche d’observation individualisée en équipe collaborative

Modèle d’une fiche d’observation individualisée

Cartable d’une école des tableaux informatisés

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

slide17

Modèle de tableau informatisé d’un profil de classe de 3e année

Modèle de profil non informatisé

Modèle de tableau informatisé des résultats d’une année d’études d’une école

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

slide18

Modèle de fiche synthèse informatisée du niveau d’enseignement deuxième année 3e trimestre,

Année scolaire 2007-2008 : compilation des données volet compréhension pour les huit écoles

35

26

68

40

83

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

donn es d observation fiches informatis es3
Données d’observation –fiches informatisées

Fonctions pédagogiques

- Gérer les services aux élèves à risque

Étude des données d’observation en équipe collaborative

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

donn es d observation profil des classes au pr scolaire d une cole
Données d’observation : profil des classes au préscolaire d’une école

Tiré de Littératie Plus- RPConsultant

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

Martine Leclerc 2009

donn es d observation fiches informatis es4
Données d’observation –fiches informatisées

Profil d’une école

Moreau, Leclerc et Prud'homme, 2009

quelques questions r pondre en quipe collaborative
Quelques questions à répondre en équipe collaborative

• Quels sont les élèves à risque après un trimestre?

• Pourquoi accusent-ils un retard?

• À quel niveau de lecture se trouvent-ils?

• Avons-nous étudié les fiches d’observation individualisées de ces élèves afin de découvrir un patron d’erreurs?

• Quelles stratégies de lecture leur manquent-ils?

• Quels enseignements spécifiques et ciblés sont nécessaires pour les faire avancer?

• Quels problèmes ont été identifiés comme prioritaires?

• Quels objectifs ont été établis pour chacune de ces problématiques?

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

quelques questions r pondre en quipe collaborative1
Quelques questions à répondre en équipe collaborative
  • Comment allons-nous vérifier l’atteinte de notre objectif?

• Quelles données en lecture (Littératie Plus) devrons-nous analyser/porter attention?

• Quelles stratégies d’enseignement confirmées par la recherche allons-nous expérimenter?

• Qu’est-ce qui a le mieux fonctionné?

  • Quelles données avons-nous pour le démontrer?

• Quel est le plan d’action pour chacune des problématiques?

• Qu’est-ce qui va constituer un niveau de réussite pour chaque année d’études?

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

recherche en milieux minoritaires francophones
Recherche en milieux minoritaires francophones

Rappel de l’objectif et question de recherche

Comprendre les changements vécus chez les enseignants et les directions d’école à la suite des séances de formation et d’accompagnement et observer la progression des élèves en lecture.

Quelle est la progression du rendement en littératie observée dans le contexte d’implantation ou d’amélioration de stratégies d’enseignement en littératie?

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

recherche en milieux minoritaires francophones1
Recherche en milieux minoritaires francophones

Milieux et participants

Huit écoles francophones de la région de Toronto

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

l ves de huit coles de la 3 e ann e de scolarit 2007 2008
Élèves de huit écoles de la 3e année de scolarité : 2007-2008

Pourcentage des élèves selon la langue

Pourcentage des élèves selon le sexe

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

l ves de huit coles ann e 2007 2008
Élèves de huit écoles : année 2007-2008

Pourcentage des élèves, 3e année de scolarité, ayant ou non un PEI (plan d’enseignement individualisé)

84 %

16 %

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

r sultats descriptifs pr liminaires
Résultats descriptifs préliminaires

Moyenne, écart-type et nombre selon les sources de rendement en lecture des élèves de la 3e année de scolarité

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

r sultats pr liminaires
Résultats préliminaires

Corrélation entre les résultats des rendements scolaires (bulletins), du Test provincial (OQRE) 3e année et du sondage d’observation (niveau de lecture approprié)

** La corrélation est significative au niveau 0,01

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

slide30

Score moyen de chacune des écoles, moyennes des huit écoles, du conseil et de la province au test provincial (OQRE) des années scolaires 2006-2007 et 2007-2008

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

pourcentage des huit coles par niveau au test provincial oqre ann e 2007 2008
Pourcentage des huit écoles par niveau au test provincial (OQRE) année 2007-2008

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

slide32

Pourcentage du nombre d’élèves par niveau au test provincial (OQRE) des huit écoles, du conseil et de la province, année scolaire 2007-2008

Pourcentage

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

slide33

Pourcentage du nombre d’élèves selon le niveau de lecture approprié fin 3e année 2007-2008

(pourcentage au test provincial)

Moyenne 22,7

(65.7 % - OQRE niveaux 3 et 4)

(34.3 % OQRE niveaux 1 et 2 dont 16 % PEI)

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

discussion
Discussion
  • Différence de 5 % entre les garçons et les filles en faveur de ces dernières
  • 31 % des élèves ont le français comme langue première : défi majeur pour la majorité des élèves de parler français
  • 16 % des élèves ont un PEI
  • Corrélation élevée entre les trois types de données: rendement en lecture, test provincial en lecture et sondage d’observation

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

discussion1
Discussion
  • Différence des scores moyens à plus de 10 points au test provincial (OQRE) des huit écoles entre 2006-2007 et 2007-2008 : croissance importante
  • Élèves ayant un niveau approprié de lecture de plus de 21 ont également un niveau 3 au test provincial (OQRE), ce qui permet de préciser une norme du niveau de lecture approprié de cet échantillon
  • Ce sont les élèves à risque qui semblent bénéficier le plus du programme équilibré en lecture

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

limites de la recherche
Limites de la recherche
  • Résultats préliminaires du groupe d’élèves en 3e année 2007-2008
  • Variables non contrôlées : niveau socio-économique, milieux urbain et rural…
  • Besoin d’étayer l’analyse des données pour décrire la trajectoire des apprentissages des élèves à risque et ceux ayant un PEI

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009

slide37

Conclusion …

Questions ?

Merci!

Pour nous rejoindre ou avoir la présentation

Courriel : andre.moreau@uqo.ca

Site : http://w3.uqo.ca/moreau/publications.htm

Moreau, Leclerc et Prud'homme 2009