les crit res du rep rage et de l valuation n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les critères du repérage et de l’évaluation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les critères du repérage et de l’évaluation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 24

Les critères du repérage et de l’évaluation - PowerPoint PPT Presentation


  • 87 Views
  • Uploaded on

Atelier 2. Les critères du repérage et de l’évaluation. Université Claude Bernard Lyon I Troisième Cycle de Médecine Générale. Repérage systématique. Penser aux SPA pour tout patient Interroger sur la consommation de SPA

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les critères du repérage et de l’évaluation' - oren-knox


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les crit res du rep rage et de l valuation

Atelier 2

Les critères du repérage et de l’évaluation

Université Claude Bernard Lyon I

Troisième Cycle de Médecine Générale

rep rage syst matique
Repérage systématique
  • Penser aux SPA pour tout patient
  • Interroger sur la consommation de SPA
  • Les modalités de consommation de SPA sont des antécédents parmi d’autres
rep rage opportuniste
Repérage opportuniste
  • Penser au rôle éventuel de la consommation de SPA devant certains signes ou tableaux
    • Somatiques
    • Psychologiques
    • Socio-comportementaux
les crit res du rep rage et de l valuation1
Les critères du repérage et de l’évaluation
  • Les dommages
  • Les modalités de consommation
    • consommation à risque
    • consommation abusive
  • Les facteurs psycho-sociaux associés
les crit res du rep rage et de l valuation2
Les critères du repérage et de l’évaluation
  • Les dommages variables selon les produits concernés
    • Somatiques
      • Alcool: télangectasies, pb digestifs, HTA, cancers …
      • Tabac: cancers, pb cardio-vasc …
      • Conjonctives rouges, insomnies …
    • Psychologiques
      • Alcool: nervosité, violence, conduites à risque
      • Cannabis: ivresse, délire, démotivation
    • Sociaux
      • Alcool: instabilité sociale, pb judiciaires
      • Cannabis: désinsertion scolaire, pb judiciaires, pb financiers
    • Les marqueurs biologiques
les crit res du rep rage et de l valuation3
Les critères du repérage et de l’évaluation
  • Les dommages
  • Les modalités de consommation
    • Les critères
      • Trop c’est quand ?grossesse, conduite automobile, avec des médicaments psychotropes…
      • Trop c’est comment ?« défonces », précocité, avec d’autres SPA, autothérapeutique, festif …
      • Trop c’est combien ?
      • Les méthodes d’évaluation standardisées
    • La caractérisation
      • Consommation à risque ou consommation abusive
      • DépendanceJustifie une démarche spécifique
recommandations c f e s o m s
RECOMMANDATIONS C.F.E.S./O.M.S.
  • Pour les hommes : pas plus de 21 verres par semaine
  • Pour les femmes hors grossesse : pas plus de 14 verres par semaine
  • Pas plus de 4 verres par occasion
  • Pas d’alcool pendant l’enfance et la grossesse
  • Pas d’alcool si : maladie chronique, traitement, responsabilité nécessitant une parfaite vigilance ; conduite d’une machine
  • Au moins 1 jour par semaine sans boisson alcoolisée.
les crit res du rep rage et de l valuation4
Les critères du repérage et de l’évaluation
  • Les dommages
  • Les modalités de consommation
  • Les facteurs psycho-sociaux associés
    • facteurs individuels
      • Personnalité: instabilité, intolérance à la frustration…
      • Évènements de vie
      • Comorbidité psychiatrique
    • facteurs environnementaux
      • Familiaux: dysfonctionnement familial, consommations familiales…
      • Sociaux:rupture scolaire, difficultés professionnelles,
      • Les pairs: rôle du groupe,
les crit res du rep rage et de l valuation5
Les critères du repérage et de l’évaluation

C’est le cumul des critères qui permet d’évaluer la situation et d’ apprécier la globalité d’un tableau clinique, dans une histoire individuelle et environnementale singulière, pour pouvoir proposer des stratégies d’aide adaptées.

slide10

Quelques questionnaires standardisés d’évaluation de la consommation de SPAutiles en médecine générale

depistage de l abus avec le dsm iv validation internationale 1
DEPISTAGE DE L’ABUS avec le DSM IV(Validation internationale)– 1 -
  • Avez-vous été à plusieurs reprises IVRE ou INTOXIQUE ou DEFONCE(E) par de (nommer le produit), alors que vous aviez des choses à faire au travail (à l’école ou à la maison) ? Cela a-t-il posé des problèmes ?
  • Vous est-il arrivé d’être sous l’effet de (nommer le produit) dans une situation où cela était PHYSIQUEMENT RISQUE comme conduire, conduire une machine ou un instrument dangereux, ou faire du bateau ? Cela a-t-il posé des problèmes ?

Une réponse positive ou plus, est évocatrice d’une consommation nocive

depistage de l abus avec le dsm iv validation internationale 2
DEPISTAGE DE L’ABUS avec le DSM IV(Validation internationale) – 2 -
  • Avez-vous eu des PROBLEMES LEGAUX comme une interpellation ou une condamnation parce que vous aviez consommé de (nommer le produit) ?
  • Avez-vous continué à consommer de (nommer le produit) tout en sachant que cela entrainait des PROBLEMES AVEC VOTRE FAMILLE OU VOTRE ENTOURAGE ?

Une réponse positive ou plus, est évocatrice d’une consommation nocive

crafft test 1 validation internationale
« CRAFFT » test – 1 –Validation internationale
  • Etes-vous déjà monté dans un VEHICULE, conduit par quelqu’un (vous y compris) qui avait consommé trop de …
  • Utilisez vous du … pour vous DETENDRE, vous sentir mieux ou pour tenir le coup
  • Vous est-il déjà arrivé d’OUBLIER ce que vous aviez fait sous l’emprise de…

Deux réponses positives ou plus, évoquent une consommation nocive

crafft test 2 validation internationale
« CRAFFT » test – 2 –Validation internationale
  • Utilisez-vous de … quand vous êtes SEUL ?
  • Avez-vous déjà eu des PROBLEMES en consommant du… ?
  • Vos AMIS ou votre FAMILLE vous ont-ils dit que vous deviez réduire votre consommation de …?

Deux réponses positives ou plus, évoquent une consommation nocive

le questionnaire cage deta validation internationale
Le questionnaire CAGE/DETAValidation internationale
  • Avez-vous déjà ressenti le besoin de DIMINUER votre consommation de boissons alcoolisées?
  • Votre ENTOURAGE vous a-t-il déjà fait des remarques au sujet de votre consommation?
  • Avez-vous déjà eu l’impression que vous buviez TROP?
  • Avez-vous déjà eu besoin d’ALCOOL dès le matin pour vous sentir en forme?

Deux réponses positives ou plus, évoquent une consommation nocive

questionnaire face
Questionnaire FACE
  • A quelle fréquence consommez-vous des boissons contenant de l’alcool ?
  • Combien de verres standards buvez-vous, les jours où vous buvez de l’alcool ?
  • Votre entourage vous a-t-il fait des remarques concernant votre consommation d’alcool ?
  • Vous est-il arrivé de consommer de l’alcool le matin pour vous sentir en forme ?
  • Vous est-il arrivé de boire et de ne plus vous souvenir le matin de ce que vous avez pu dire aux autres ?

S. Arfoui, et coll - Revue du praticien – Médecine Générale; T 18; n° 461; 16 Février 2004

questionnaire face les scores
Questionnaire FACELes scores
  • Hommes
    • < à 5: risque faible ou nul
    • 5 à 8: consommation excessive d’alcool probable
    • > à 8: alcoolodépendance probable
  • Femmes
    • < à 4: risque faible ou nul
    • 4 à 8: consommation excessive d’alcool probable
    • > à 8: alcoolodépendance probable

S. Arfoui, et coll - Revue du praticien – Médecine Générale; T 18; n° 461; 16 Février 2004

questionnaire de d pendance de fagerstr m
Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette?

Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits?

Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable?

Combien de cigarettes fumez-vous par jour?

Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée?

Fumez-vous même si une maladie vous oblige à rester au lit?

Questionnaire de dépendance de FAGERSTRÖM
questionnaire de d pendance de fagerstr m valid internationalement scores
Questionnaire de dépendance de FAGERSTRÖMValidé internationalement - Scores
  • 0 – 2: pas de dépendance
  • 3 – 4: dépendance faible
  • 5 – 6: dépendance moyenne
  • 7 – 8: dépendance forte
  • 9 – 10: dépendance très forte
short tabac test d apr s fagerstr m valid en france
Short Tabac TestD’après Fagerström – validé en France
  • Combien de cigarettes fumez-vous chaque jour ?
    • moins de 10 ………………………………… 0
    • de 11 à 20 …………………………………. 1
    • de 21 à 30 …………………………………… 2
    • plus de 30 …………………………………… 3
  • Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette ?
    • Moins de 5 minutes………………………3
    • 6 à 30 minutes ……………………………2
    • 31 à 60 minutes ………………………….1
    • après plus d’une heure……………………0

0-1: pas de dépendance; 2-3: dépendance modérée; 4-5-6: dépendance forte

les marqueurs de la consommation d alcool
VGM

Marqueur du long terme

Faible sensibilité (24%)

Gamma GT

Sensibilité moyenne (42%)

Nombreuses interférences (faible spécificité)

Les marqueurs de la consommation d’alcool
les marqueurs de la consommation d alcool1
Les marqueurs de la consommation d’alcool

La Transferrine désialylée CDT

  • Bonne sensibilité dans la consommation à risque (81 à 84%) et l’usage nocif (67%)
  • Bonne spécificité (97%)
  • Remboursée en pratique de ville

Intérêt de l’association GGT/CDT: spécificité 86% dans l’abus

les marqueurs de la consommation de tabac
Les marqueurs de la consommation de tabac
  • CO expiré
    • Résultats corrélés à la consommation
  • Métabolites de la cotinine
    • Spécifique mais résultats tardifs
  • Thiocyanates
    • Peu spécifiques

Examens non cotés à la NGAP