slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE PowerPoint Presentation
Download Presentation
Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE - PowerPoint PPT Presentation


  • 444 Views
  • Uploaded on

LA NOTION D’ANTIGENE ET D’ANTICORPS. Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer. LA NOTION D’ANTIGENE ET D’ANTICORPS. SOMMAIRE. NOTION D’ANTIGENE. 1- Les différents types d’antigène.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE' - omer


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

LA NOTION D’ANTIGENE ET D’ANTICORPS

Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE.

Cliquez ici pour démarrer

slide2

LA NOTION D’ANTIGENE ET D’ANTICORPS

SOMMAIRE

NOTION D’ANTIGENE

1- Les différents types d’antigène

a- Les antigènes particulaires

b- Les antigènes solubles

2- Les déterminants antigéniques

Cliquez sur le lien désiré

NOTION D’ANTICORPS

1- La cellule productrice : le plasmocyte

2- Structure schématique d’un anticorps

3- Complémentarité « paratope – épitope »

4- Fonctions biologiques des anticorps

a- Neutralisation de l’antigène

b- Opsonisation

C- Activation du complément par la voie classique

slide3

LA NOTION D’ANTIGENE

Il existe deux grands types d’antigène (Ag)

Retour sommaire

Les antigènes particulaires

Les antigènes solubles

Présents dans l’organisme, ils induisent la production d’anticorps (Ac)

slide4

LA NOTION D’ANTIGENE

Coque

Bacille

Les différents types d’antigènes

Certains antigènes correspondent à des éléments cellulaires étrangers ou non à l’organisme : on parle d’antigènes particulaires

Bactéries

Virus

Cellules cancéreuses

Les antigènes particulaires sont bien souvent des particules infectieuses pathogènes responsables de maladies bactériennes, virales, parasitaires…

Retour sommaire

slide5

LA NOTION D’ANTIGENE

Les différents types d’antigènes

Effets pathogènes

Bacille

Certains antigènes correspondent à des éléments moléculaires étrangers à l’organisme : on parle d’antigènes solubles

Toxine microbienne

Retour sommaire

Un antigène soluble peut être une simple molécule toxique, appelée TOXINE, fabriquée par une bactérie pathogène

Quelques toxines connues : toxine tétanique, toxine botulique, toxine cholérique, toxine diphtérique…

slide6

LA NOTION D’ANTIGENE

Déterminant antigénique 1

Ag particulaire

Déterminant antigénique 2

Déterminant antigénique 2

Déterminant antigénique 1

La capacité d’un Ag à induire la fabrication d’Ac par les plasmocytes est due à l’existence de petites zones précises, localisées sur l’antigène, appelées DETERMINANTS ANTIGENIQUES ou EPITOPES

Retour sommaire

Un antigène, qu’il soit particulaire ou soluble, peut comporter un ou plusieurs déterminants antigéniques ou épitopes

slide7

LA NOTION D’ANTIGENE

Anticorps 1

Anticorps 2

Anticorps 2

Anticorps 1

Retour sommaire

Un antigène, qu’il soit particulaire ou soluble, induira la formation d’autant d’anticorps différents qu’il possède d’épitopes différents

Le complexe « antigène – anticorps » constitue le complexe immun

slide8

LA NOTION D’ANTICORPS

Réticulum endoplasmique granuleux

Ribosome

Noyau

Les anticorps (Ac) sont des glycoprotéines fabriquées par des lymphocytes B activés appelés plasmocytes

Retour sommaire

Un plasmocyte est une cellule se caractérisant par un abondant R.E.G

Le R.E.G est la machinerie de synthèse des protéines et notamment, pour le plasmocyte, des immunoglobulines solubles (ou Ig) encore appelées anticorps (Ac)

Un plasmocyte peut fabriquer jusqu’à 5000 molécules identiques d’immunoglobulines par seconde !

slide9

STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Site de fixation à l’antigène ou PARATOPE

Chaînes lourdes (H)

Chaîne légère (L)

Chaîne légère (L)

Ponts disulfures

Groupement glucidique

Retour sommaire

Partie variable

Partie constante

Structure (H2L2) d’un Ac 1 dirigé contre un Ag 1

Suite 

slide10

STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Epitope 1 de l’antigène 1

Ag 1

Ag 1

Cliquez ici pour agrandir

Le paratope a une structure tridimensionnelle complémentaire à celle de l’épitope

Le complexe « Ac – Ag » forme le complexe immun

Retour sommaire

slide11

STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Site de fixation à l’antigène ou PARATOPE

Retour sommaire

Partie variable

Suite 

Partie constante

Structure d’un Ac 2 dirigé contre un Ag 2

Une molécule d’Ac peut donc lier deux molécules d’antigène !

slide12

STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Epitope 2 de l’antigène 2

Ag 2

Ag 2

Retour sommaire

La structure du paratope est variable. Elle dépend de la structure tridimensionnelle de l’épitope

Le paratope se fixe sur l’épitope à l’image du clef dans une serrure

slide13

STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Suite 

Partie variable de la chaîne lourde (a)

Epitope

Partie variable de la chaîne légère (b)

Retour sommaire

Le paratope (a + b) possède effectivement une structure tridimensionnelle complémentaire à celle de l’épitope

slide14

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

Les anticorps possèdent trois grandes fonctions biologiques

1- Neutralisation de l’antigène

3- Activation du complément

2- Opsonisation

Elimination de l’antigène

Suite 

Retour sommaire

slide15

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

I- Neutralisation de l’Ag

La liaison entre l’anticorps et l’antigène conduit à la formation d’un complexe immun. L’Ag est ainsi neutralisé

Suite 

Retour sommaire

slide16

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

Récepteur membranaire aux Ig

Macrophage

II- L’opsonisation

Suite 

slide17

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

II- L’opsonisation

Le macrophage ayant reconnu le complexe immun phagocyte ce dernier

Suite 

slide18

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

II- L’opsonisation

Retour sommaire

L’opsonisation est le mécanisme par lequel un antigène recouvert d’anticorps est rendu plus « appétissant » pour certains phagocytes comme les macrophages

slide19

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

III- L’activation du complément par la voie classique

Le complément est un ensemble d’une vingtaine de protéines plasmatiques notées de C1 à C9

Ces protéines sont présentes à l’état inactif. Leur activation en cascade permet, entre autres, la formation d’un complexed’attaquemembranaire (C.A.M) composé d’un polymère de C9

Suite 

La synthèse des molécules du complément est assurée par le foie mais aussi par certaines cellules du système immunitaire

slide20

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

Epitopes

III- L’activation du complément par la voie classique

Antigène particulaire

Suite 

slide21

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

Diverses activations en cascade

III- L’activation du complément par la voie classique

Le complexe immun permet d’initier l’activation du complément qui s’achève par la formation de C9

C1q

C 9

Suite 

slide22

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

III- L’activation du complément par la voie classique

C.A.M

C 9

Suite 

slide23

FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

III- L’activation du complément par la voie classique

Entrée massive d’eau par osmose

Le complément exerce une action cytolytique sur toutes les cellules « repérées » par des anticorps

Retour sommaire

Bactérie détruite