technicit n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Technicité PowerPoint Presentation
Download Presentation
Technicité

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 12

Technicité - PowerPoint PPT Presentation


  • 108 Views
  • Uploaded on

Technicité. La visée. Par Jacques BRULET BEES 1e degré de Tir Sportif 02/02/2012. Sommaire : La Visée. Définitions générale et spécifique Préalable : La position de la tête Systèmes de visée et éléments complémentaires Systèmes : guidons, hausses, dioptre, lunette de visée

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Technicité' - nibal


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
technicit
Technicité

La visée

Par Jacques BRULET

BEES 1e degré de Tir Sportif

02/02/2012

sommaire la vis e
Sommaire : La Visée
  • Définitions générale et spécifique
  • Préalable : La position de la tête
  • Systèmes de visée et éléments complémentaires
    • Systèmes : guidons, hausses, dioptre, lunette de visée
    • Compléments : filtres, caches, niveaux, prismes, casquette, verres correcteurs
  • Le réglage des éléments de visée
    • Centrage du groupement
    • Netteté de la vision
    • Affinage de la stabilité
  • Place de la visée dans la séquence de tir
    • Contrôle
    • Coordination avec le lâcher
    • 1er élément du feed-back
  • Méthodes de visée
    • Centrale
    • Périphérique
    • Sectorielle focalisée
  • Les limites de la capacité à viser
  • Comment entraîner la visée
    • Plan physiologique (décontraction, régénération)
    • Plan technique
    • Plan mental
  • Quand entraîner la visée
la vis e
La Visée

Les 2 aspects de la définition

Action de regarder de loin une chose grâce à un instrument afin de réaliser une mesure (mesure estimée du décalage / au centre de la cible).

Regarder une chose que l’on prend pour cible de manière à pouvoir l’atteindre par un projectile

La définition recouvre donc la notion de moyen et d’objectif

Techniquement, c’est l’alignement de la ligne de mire avec la ligne de visée. La ligne de mire étant la ligne droite qui passe par les éléments de visée. La ligne de visée c’est la ligne droite qui va de l’œil à la cible.

la position de la t te
La position de la tête

La répétitivité et le maintien de la position de la tête par rapport aux éléments de visée est un préalable à une visée efficace.

Sur une arme d'épaule, l’appui joue doit donc être parfaitement réglé.

syst mes de vis e
Systèmes de visée

Visée ouverte constituée, à l’avant, d’un guidon protégé ou non dans un tunnel et, à l’arrière d’un système mécanique réglable (hauteur, direction et largeur) appelé hausse (pistolets)

Visée fermée constituée, à l’avant, d’un guidon généralement protégé dans un tunnel et, à l’arrière d’un œilleton fixé dans un système mécanique réglable (hauteur, direction) appelé dioptre (carabines précision)

Lunette de visée constituée d’un système optique fait de lentilles assemblées dans un tube permettant le grossissement de l’image visée (carabine cible mobile)

compl ments
Compléments

Les filtres (permettent d'améliorer la netteté de la vision)

- de couleur

- polarisant

Les caches (servent à éviter de fermer l’œil qui ne sert pas à la visée afin de réduire la fatigue oculaire de l’œil qui vise)

- dimensions réglementaires (carabine = 100mm x 30mm)

- leur couleur et leur transparence influencent la stabilisation

Les niveaux (permettent de vérifier la qualité de la construction de la position. Ils ne doivent pas servir à « redresser » la position de l'arme)

Les prismes (pour les éléments de visée décalée)

Les casquettes protègent des éclairages parasites.

Les verres correcteurs (généralement montés sur des montures spécialisées en fonction des disciplines)

r glages des l ments de vis e
Réglages des éléments de visée

But :

  • Obtenir le centrage du groupement
    • Déplacer le guidon vers l’impact (idem lunette de visée)
    • Déplacer l'œilleton à l’opposé de l’impact
  • Obtenir la netteté de vision du guidon
    • Diamètre de l’œilleton (iris réglable)
    • Filtrage (changement de couleur)
    • Noircissement (éviter les reflets parasites)
  • Maîtriser la stabilité
    • Dimension et forme du guidon
la vis e dans la s quence de tir
La visée dans la séquence de tir

Contrôle (influence la stabilité)

- Contrôle visuel de chaque élément de la construction de la position

- Contrôle visuel du pré tassement (visée tête haute)

- Contrôle visuel de l’entrée en cible et du tassement final

- La focalisation sur la visée entraîne le ralentissement des « bougés » dans la phase de stabilisation qui précède le départ du coup.

Coordination visée lâcher (influence sur le résultat)

- Les écarts techniques : écarts angulaires et écarts parallèles.

- Le maintien de la visée dans la zone des « bougés » acceptables déclenche le lâcher

- Le maintien de la visée pendant le départ du coup aide à tenir l’arme alignée avec le but pendant que le projectile quitte l’arme.

1er élément du feed-back (influence sur la tactique)

- La qualité des informations visuelles sur le saut de bouche, le retour en cible et l’alignement des éléments de visée permet l’analyse qui conditionne le coup suivant.

m thodes de vis e
Méthodes de visée

Visée centrale : l’œil se contracte pour accommoder avec précision sur la zone située au centre du guidon (le mental donne l’ordre d’accroître la perception au centre et de diminuer la sensibilité en dehors de la zone observée = focalisation). Le risque, avec un guidon circulaire c'est de voir l’œil accommoder sur la cible.

Visée périphérique : l’œil est décontracté afin de surveiller les mouvements relatifs du guidon par rapport à la cible (plus de sensibilité et moins de perception volontaire)

Visée sectorielle focalisée : l’œil recherche une zone périphérique sur laquelle il accommode avec précision. Principe : si cette zone est correcte alors le reste est correct. Le risque, avec un guidon circulaire, c’est de voir l’œil tourner autour du visuel pour estimer la zone de blanc.

les limites
Les limites

Les mirages qui déplacent l’image à l’insu du tireur

Les éblouissements.

La fatigue visuelle due à la crispation des muscles oculaires pour focaliser.

Notre gêne commence lorsque nous estimons les images reçues comme incomplètes ou imprécises.

Un sujet ému peut être incapable de « voir » ce qui est devant lui : les images reçues par la rétine sont floues et le cerveau ne les interprète plus. Dès qu’il s’apaise, il retrouve une vue normale en quelques secondes.

comment l entra ner
Comment l’entraîner

Plan physiologique

La relaxation apparaît comme le principal moyen de maintenir le plus longtemps possible une vision normale (Le yoga des yeux – M.D. CORBETT – 1962)

- Une décontraction générale dépouille de tout effort volontaire tendu vers une observation précise.

- Une décontraction particulière, liée à la répétition d’une situation d’observation habituelle se limite aux besoins spécifiques (elle limite l’observation aux seules images utiles et chasse les autres)

La régénération

- regard dans le vide entre les coups

- respiration expulsée

Plan technique

- La position de la tête (tir les yeux fermés) = alignement de la ligne de mire avec l’œil

- L’entrée en cible = direction, précision et vitesse

- Changement de diamètre du guidon en fonction de la zone de visée maîtrisable.

- Surveillance du saut de bouche (direction, amplitude et vitesse)

Plan mental

A chaque séance, une grande qualité doit être demandée.

quand l entra ner
Quand l’entraîner

A chaque séance :

En dehors des exercices spécifiques dédiés exclusivement à la visée, il est très important d’entraîner la visée en même temps que le lâcher afin de maintenir et ou d’améliorer la coordination des deux, et ou des trois avec la stabilisation.