slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Repères pour le lycée des métiers

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 17

Repères pour le lycée des métiers - PowerPoint PPT Presentation


  • 89 Views
  • Uploaded on

Réunion des C.E.T 6 mai 2010. Repères pour le lycée des métiers . Dominic BOUCHERON chargé de mission à la DAFPIC . Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours. Sur la base de 69 LP et LEGT publics et privés éligibles : . 43 Lycées labellisés au 20 /11/2009

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Repères pour le lycée des métiers' - nia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
Réunion des C.E.T
  • 6 mai 2010
  • Repères pour le lycée des métiers
  • Dominic BOUCHERON chargé de mission à la DAFPIC
slide2
Lycées des métiers de l’académie Orléans- Tours.

Sur la base de 69 LP et LEGT publics et privés éligibles :

  • 43 Lycées labellisés au 20 /11/2009
  • dont 4 Lycées privés sous contrat
  • et 14 L.E.G.T publics et privés
  • 67% des LP et LEGT publics éligibles
  • 23% des LP et LEGT privés éligibles
slide3
Positionnement national.

561 établissements sont labellisés lycées des métiers en décembre 2008.

3

slide4
Carte des lycées des métiers

Académie Orléans- Tours

LP Sully

LEGT/LP Rémy Belleau

LEGT Branly

*Lycées candidats 2010

LP Maurice Viollette

LP André Ampère

LP Courtois

LP de Couasnon

LEGT Ronsard

LP Elsa Triolet

LEGT Augustin Thierry

LEGT Hôtellerie et Tourisme

LP Philibert de l’Orme

LEGT Silvia Monfort

LP Sonia Delaunay

LEGT Jehan de Beauce

La Providence

LP Paulsen

LP Denis Papin

LP de la Taille

LP St Aignan

LEGT Durzy

LP Beauregard

LP du Giennois

LP François Clouet

LEGT S. C. S. E

L.P Albert Bayet

LEGT S. P. B. B

LEGT N. D. L. R

LP Lurçat

LEGT Grandmont

LP Maréchal Leclerc

LP Laloux

LP Gauguin

LP Becquerel

LP Gaudier Brzeska

LP Martin Nadaud

LP Françoise Dolto

LP D’Arsonval

LEGT Pierre- É. Martin

Saint Gatien

LP Jean de Berry

Fontiville

LP Vauvert

LP Delataille

LP Mermoz

LP Jean Guéhenno

LP Châteauneuf

LP René Cassin

LP Les Charmilles

LEGT Henri Brisson

LP d'Alembert

slide7
Définition du label LDM

Le label lycée des métiers qualifie une démarche qualité accessible à tout lycée professionnel

ou polyvalent associant les voies professionnelle et technologique, public ou privé sous contrat,

qui offre des formations et des services conformes à des critères obligatoires.

slide8
Objectifs du label
  • Assurer une meilleure cohérence de l’offre de formation dans un champ de métiers et un territoire donnés.
  • Intégrer globalement l’offre de formation, dans un même espace, et dans un contexte de formation tout au long de la vie.
  • Élever le niveau de qualification.
  • Constituer un centre de ressources pour le tissu économique local.
  • Rendre cohérente et lisible la carte des formations.
slide9
Structuration de l’offre de formation

Lycée des métiers de ………..

BAC+3

BTS

Cursus

BAC

CAP

Voie

technologique

Formation

Continue

des adultes

Dispositif

V.A.E

Voie

professionnelle

Voie de

l’apprentissage

Formation initiale

Formation tout au long de la vie

slide10
Indentification des pôles de compétences d’un LDM

Partenairesautres organismes

de formation

Partenaires

Enseignement supérieur

Pôle pour la

Certification

Pôle pour

la formation

professionnelle

initiale et continue

Pôle pour les

services techniques

aux entreprises

Centre de formation tout au long de la vie

Partenairesdu tissu socio- économique

Pôle

d’information

et d’orientation

Espace

LDM

Centre de ressources pour le tissu économique local

slide11
Points clés du label.
  • Un label inscrit dans la loi d’orientation et de programme de 2005.
  • 9 critères nationauxet une labellisation définis au niveau national.
  • Uncahier des charges académique.
  • 30 indicateurs académiquesassociés aux critères.
  • Un pilotage académique“lycée des métiers”.
  • Diagnostic de l’établissementà partir de son projet LDM.
  • Label délivré pour 5 ans.
  • Publicationde la liste nationale auBulletin Officiel.
  • Un suivi du Projet LDM des établissements labellisés.
  • Une démarche d’amélioration permanente.
slide12
9 Critères nationaux

5. Existence de partenariats avec les collectivités territoriales, les milieux professionnels ou des établissements d'enseignement supérieur.

6. Mise en place d'actions destinées aux enseignants et aux élèves de collège visant à améliorer l'orientation des collégiens et les conditions de leur accueil dans les formations professionnelles.

7. Ouverture européenne ou échanges avec des pays étrangers.

2. Préparation d'une gamme de diplômes et titres nationaux allant du CAP aux diplômes d'enseignement supérieur.

3. Enseignements dispensés en formation initiale sous statut scolaire, en apprentissage et en formation continue.

8. Offre de services d'hébergement

1. Offre de formation, comportant notamment des formations technologiques et professionnelles, construite autour d'un ensemble cohérent de métiers.

9. Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle ou de suivi des publics sortant de formation.

30

indicateurs académiques

associés aux

critères

4. Offre de services de validation des acquis de l'expérience.

slide13
Identification de l’ offre de services du LDM.

Un cursus complet de formation.

L'organisation de l'alternance et

de la formation tout au long de la vie.

L'existence de partenariats

économiques, sociaux et culturels.

Le lycée des métiers est identifie par des compétences et une offre de services dans plusieurs domaines.

Un travail d'orientation

auprès des collégiens.

La promotion de la mobilité

géographique et culturelle.

La présence d'un dispositif d’aide

et de suivi des publics

vers une insertion professionnelle.

slide14
Contribution des CET au dispositif « lycée des métiers »

6. Mise en place d'actions destinées aux enseignants et aux élèves de collège visant à améliorer l'orientation des collégiens et les conditions de leur accueil dans les formations professionnelles.

Contribution aux actions inscrites dans le « parcours de découverte des métiers et des formations »

20

Présence dans l’établissement d’actions d’information sur les métiers et les formations professionnelles en direction des enseignants et des élèves de collège.

slide15
Contribution des CET au dispositif « lycée des métiers »

Contribution aux actions visant à améliorer la qualité de l’information sur les métiers auprès des jeunes

9. Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle ou de suivi des publics sortant de formation.

28

Existence d’un dispositif formalisé de suivi, incluant les modalités d’aide à l’insertion professionnelle et la connaissance du monde du travail (dont les droits et modalités d’accès des adultes à la formation professionnelle tout au long de la vie).

slide16
Concept et enjeux

Quelle valeur ajoutée ?

Pour l’usager du LDM

  • Dispositif facilitant le recrutement, l’orientation et l’insertion des publics.
  • Lisibilité des parcours et de l’offre de formation.
  • Espace commun des 4 voies d’accès conduisant à la qualification professionnelle.
  • Fluidité des parcours de formation favorisant l’élévation des niveaux de qualification.
  • Aménagement de passerelles pour faciliter les parcours et diminuer les abandons.
  • Dispositif permettant de mieux fonder et développer son projet personnel.
  • Richesse des apports croisés de la mixité.
slide17
Concept et enjeux

Quelle valeur ajoutée ?

Pour le tissu économique local

  • Développement de partenariats favorisant le rapprochement de l’école et de l’entreprise.
  • Constitution d’ un centre de ressources pour le tissu économique local.
  • Meilleure lisibilité et compréhension de la carte des formations.
  • Amélioration de la relation emploi – formation.
  • Constitution de pôles de compétences plus faciles à adapter aux évolutions des métiers 
  • Langage commun autour de la démarche qualité.
ad