Conférence annuelle et ateliers de formation de la CARIMA. Édition 2013
Download
1 / 28

- PowerPoint PPT Presentation


  • 72 Views
  • Uploaded on

Conférence annuelle et ateliers de formation de la CARIMA. Édition 2013 Renforcer les capacités en matière de rédaction des demandes de subvention et de gestion de projets/de la recherche. NOUVELLES TENDANCES ET ATTENTES DES ACTEURS DES INSTITUTIONS D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR:

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - nay


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013

Conférence annuelle et ateliers de formation de la CARIMA. Édition 2013

Renforcer les capacités en matière de rédaction des demandes de subvention et de

gestion de projets/de la recherche

NOUVELLES TENDANCES ET ATTENTES DES ACTEURS DES INSTITUTIONS D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR:

IMPLICATIONS POUR UNE GESTION EFFICACE DE LA RECHERCHE

Josepha FobaTendo

Douala, 10 décembre 2013


Plan de l expos
PLAN DE L'EXPOSÉ Édition 2013

Première partie Nouvelles attentes et diversité des acteurs des institutions de l'enseignement supérieur

Deuxième partie Émergence des fonctions de gestion de la recherche au sein des institutions d'enseignement supérieur

Troisième partie Réflexions

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Premi re partie
PREMIÈRE PARTIE Édition 2013

NOUVELLES ATTENTES DES PARTENAIRES DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DIVERSITÉ DES ACTEURS: IMPORTANCE POUR UNE GESTION EFFICACE


L conomie du savoir une force motrice quelques d finitions
L'ÉCONOMIE DU SAVOIR: UNE FORCE MOTRICE-(quelques définitions)

«Domaine dans lequel la production et l'exploitation des savoirs joue un rôle prédominant dans la création des richesses» (DTI Competitiveness White Paper, 1998)

«..de plus en plus la réussite économique est basée sur l'utilisation efficace des immobilisations incorporelles telles les connaissances, les aptitudes, le potentiel novateur, en tant que ressources principales de la concurrence (ESRC, 2005)

«L'économie du savoir va au-delà de l'engagement renforcé en faveur de la R&D.» Elle couvre tous les aspects de l'économie contemporaine où la connaissance se situe au centre de la valeur ajoutée...» (Rapport Kok , 2004)

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Implications pour les institutions d enseignement sup rieur lieux de production du savoir
Implications pour les institutions d'enseignement supérieur, lieux de production du savoir

  • Intérêt croissant du secteur de la production pour les produits –diplômés et la recherche

  • Reconnaissance grandissante, par les États, des institutions de l'enseignement supérieur en tant que partenaires au développement

  • Augmentation de la demande d'accès

  • Opportunités améliorées de collaboration entre les institutions de l'enseignement supérieur et le secteur industriel

    • CHANGEMENT DE PARADIGME DANS LES ATTENTES ET LES RELATIONS INSTIUTIONS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR-SOCIÉTÉ, AINSI QUE DANS L'ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT DES INSTIUTIONS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Le changement de paradigme avant
LE CHANGEMENT DE PARADIGME: AVANT supérieur, lieux de production du savoir

Accent sur la contribution de la recherche à l'évolution du savoir

Les exigences internes des disciplines régissaient l'évolution de l'enseignement et de la recherche. Les départements universitaires organisés par discipline fonctionnaient comme des gildes

la viabilisation et le développement de la discipline constituait une fin en soi

La société considérait les universités comme des tours d'ivoire

N.B.: En dépit de cet isolement, les universités ont toujours contribué au développement social et culturel

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Le changement de paradigme apr s
LE CHANGEMENT DE PARADIGME: APRÈS supérieur, lieux de production du savoir

ACCENT SUR LE RÔLE SOCIAL DE LA RECHERCHE

L'émergence de cettetendanceestlargementattribuée à l'avènement des économies du savoir

On attend, de la part des universités, plus d'ouverture, de réactivité, de responsabilité, de transparence et de pertinence

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Les deux modes de recherche
LES DEUX MODES DE RECHERCHE supérieur, lieux de production du savoir

Gibbons propose un cadre conceptuel d'illustration de ce changement. Il a énoncé le «Mode 1» et le «mode 2» de recherche

Caractéristiques du Mode 1: Insulaire, homogène, autonome, hiérarchique et adapté aux disciplines académiques ( les départements universitaires fonctionnent comme des gildes)

Caractéristiques du Mode 2: Socialement responsable, hétérogène, entrepris dans un contexte d'application et de collaboration

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Plus particuli rement
Plus particulièrement supérieur, lieux de production du savoir

Caractéristiques du Mode 1:

Caractéristiques du Mode 2:

  • Régi par l'intérêt académique

  • Existe comme prolongement de la discipline académique

  • Se rapporte à une seule discipline académique

  • La recherche permet de produire des savoirs nouveaux

  • Accent sur la production de nouveaux savoirs

  • Concerne l'homogénéité des compétences et la structure hiérarchique

  • Évolue dans une autarcie relative

  • Repose uniquement sur la révision par les pairs comme instrument de mesure du succès

  • Sous-tendu par une logique de mise en pratique

  • Procède de la recherche appliquée pertinente et aboutit à la facilitation

  • Couvre un certain nombre de disciplines, transdisciplinaire

  • Destiné à rendre la recherche utile aux domaines d'application

  • Accent sur la configuration des savoirs existants

  • Repose sur l'hétérogénéité et la diversité des organisations

  • Fonctionne en collaboration avec le secteur industriel et d'autres partenaires

  • Repose également sur l'application utile comme instrument de mesure du succès


Cons quences majeures de ce changement
Conséquences majeures de ce changement supérieur, lieux de production du savoir

Besoin de mettre en place des structures de gestion plus appropriées - encore appelées structures hybrides de gestion, qui allient l'organisation traditionnelle/spécifique aux disciplines des activités académiques et recherche spécialisée ou unités de recherche et de formation.

Multitude d’acteurs et de partenaires potentiels (instituts/centres publics ou privés de recherche, ONG, gouvernements locaux, communautés locales)

Multitude d'acteurs chargés de valoriser la recherche (chercheurs, agents financiers, agents de prospection, experts juridiques et en communication)

Tendance croissante à appliquer, à la recherche, les modèles et les approches de gestion inspirés du monde des affaires (observer l'usage fréquent de l'expression «entreprise de recherche»)

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013
Dans le cadre de l'organisation de la recherche, les conséquences sont l'avènement et l'importance croissante;

de la recherche multidisciplinaire

des unités spécialisées de recherche (laboratoires et centres)

des groupes de recherche

des réseaux de recherche

de la recherche axée sur les projets

des programmes de recherche

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


D autres tendances importantes sont
D'autres tendances importantes sont; conséquences sont l'avènement et l'importance croissante;

l'internationalisation et la mondialisation de la recherche

la commercialisation croissante des résultats de recherche

l'augmentation rapide des effectifs d’apprenants des institutions de l'enseignement supérieur

la diversification des sources de financement, suivie de la concurrence grandissante et des exigences de responsabilité et de conformité

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Les d fis qui en r sultent
Les défis qui en résultent conséquences sont l'avènement et l'importance croissante;

Collaborer efficacement avec un grand nombre d'acteurs/de parties prenantes

Trouver le juste milieu entre les missions traditionnelles/valeurs des universités et le rôle de l'université en tant que partenaire du développement des économies du savoir

Assurer la planification stratégique et la soutenabilité

Répondre efficacement aux exigences contractuelles et de conformité

Gérer les risques financiers, les défis liés à la réputation

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


D fis connexes
Défis connexes conséquences sont l'avènement et l'importance croissante;

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne

Rédiger une demande de subvention réussie dans un contexte de concurrence accrue

Communiquer efficacement les résultats de la recherche à des intervenants de plus en plus diversifiés

Gérer les questions de PI

Se conformer aux exigences de plus en plus rigoureuses de production de rapports

Gérer et exploiter des informations de plus en plus denses et complexes, relatives à la recherche, aux chercheurs, aux intervenants et aux bailleurs de fonds.

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afriquecentrale


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013

OUTRE LES BESOINS EN CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS, LES COMPÉTENCES ET LES CAPACITÉS NÉCESSAIRES À LA GESTION DES ENTREPRISES DE RECHERCHE ONT CONNU DES CHANGEMENTS MAJEURS ET CONTINUENT D’ÉVOLUER AFIN DE RELEVER LES DÉFIS

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Importance pour les fonctions de gestion de la recherche
Importance pour les fonctions de gestion de la recherche COMPÉTENCES ET LES CAPACITÉS NÉCESSAIRES À LA GESTION DES ENTREPRISES DE RECHERCHE ONT CONNU DES CHANGEMENTS MAJEURS ET CONTINUENT D’ÉVOLUER AFIN DE RELEVER LES DÉFIS

  • La résolution des problèmes liés au Mode 2 de recherche nécessite des compétences et du temps; dans la plupart des cas, le chercheur n'en dispose pas.

  • Cette situation justifie l’importance grandissante des fonctions de gestion de la recherche, des bureaux, des directeurs et des administrateurs de recherche.

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013

L’idéal serait que cet ensemble d’acteurs soutiennent le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Mergence de la gestion de la recherche
ÉMERGENCE DE LA GESTION DE LA RECHERCHE le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


D finition et fonctions
Définition et fonctions le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

  • Définition: Toute action que (l'université) peut entreprendre aux fins d'amélioration de l'efficacité de la recherche... (AUC, 2013)

    • Concerne toutes les initiatives que les institutions peuvent prendre, afin de prioriser la recherche et de maximiser l'impact de la R&I.

  • Implique la création de postes dans les agrégats suivants;

    • développement de la recherche

    • Suivi et évaluation

    • Réglementation

    • Facilitation de la gestion des projet

    • Soutien à la vulgarisation/commercialisation/l'application


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013

Gestion de la le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement ditR&I

TROUVER LE JUSTE MILIEU

RÉGULER ou FACILITATER?


Exemples d actions activit s
Exemples d'actions/activités le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

Mesures de renforcement de la sensibilisation aux opportunités de financement et de partenariat

Mesures de promotion de la collaboration

Aide à la rédaction et à la soumission des demandes de subvention

Négociation des contrats

Mesures de mise en place d'un cadre institutionnel favorable et d'amélioration de la culture de la recherche au sein des institutions (N.B.: Le rôle du cadre institutionnel favorable et épanouissant n'est plus à démontrer; un tel cadre présente des avantages certains pour la soutenabilité).

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Exemples de mesures permettant de cr er des cadres propices
Exemples de mesures permettant de créer des cadres propices le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

Élaboration et application effective des politiques et du plan stratégique

Recrutement systématique de nouveaux personnels (administratif et de recherche) au sein des institutions/centres nationaux de recherche

Institution des programmes de formation continue et définition de profils/schémas de carrière clairs aussi bien pour le personnel d'appui que pour les chercheurs

Institution d'un programme cohérent et permanent d'information et de sensibilisation destiné aux intervenants internes et externes

Institution de mesures incitatives destinées à reconnaître et à promouvoir l'excellence

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Troisi me partie
TROISIÈME PARTIE le chercheur en prenant en charge la plupart des activités qui ne sont pas liées au travail de recherche proprement dit

RÉFLEXIONS

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


R flexions sur le contexte local r gional cameroun et cemac
Réflexions sur le contexte local/régional (Cameroun et CEMAC)

La recherche au niveau local est confrontée à un grand nombre de défis et de problèmes cruciaux, tels

Absence d'une masse critique d'individus chargés à la fois de mener la recherche et d'en assurer la gestion.

Accès fortement limité aux opportunités internationales de financement de la recherche et aux opportunités de formation

Besoin d'améliorer la structuration de la recherche

Faible promotion des fonctions de sensibilisation et d'appui à la recherche/de facilitation

Absence de politiques et de programmes institutionnels de formation des chercheurs et des directeurs de recherche

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


R flexions suite
Réflexions (suite) CEMAC)

Personnel en nombre extrêmement réduit par rapport aux effectifs des étudiants

Inclusion de l'enseignant/du chercheur dans les tâches administratives

Besoin d'amélioration de la collaboration aux plans national et régional

Besoin de mobilisation plus efficace des financements internes destinés à la recherche

Tissu industriel relativement faible

Communication des résultats de la recherche à des intervenants qui ne connaissent pas grand chose à la science

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Suite des r flexions sur le contexte
Suite des réflexions sur le contexte CEMAC)

Isolement et faible visibilité des acteurs

Faible collaboration aux niveaux national et régional

Présence limitée des acteurs locaux dans le secteur local de production

Faible contribution de l'Afrique (l'Afrique centrale en particulier) à la production scientifique mondiale et faiblesse des indicateurs d'innovation

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013

POUVONS-NOUS CONTINUER COMME PAR LE PASSÉ? CEMAC)

Quellesstratégies adopter afin de stimuler et d'impulsernossystèmes de recherche et d'innovation?

QUELLE PERSPECTIVE POUR UNE GESTION EFFICACE DE LA RECHERCHE?

CARIMA – Association pour la gestion de la recherche et de l'innovation en Afrique centrale


Conf rence annuelle et ateliers de formation de la carima dition 2013
La CEMAC)recherche de solutions constitue un déficommun, qui devrait mobiliser l'ensemble des principauxacteurs

Merci de votre bienveillante attention

Projet RIMI4AC - Un programme du Groupe ACP des États, avec l'appui financier de l'Union européenne