Contexte Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Contexte Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis PowerPoint Presentation
Download Presentation
Contexte Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis

play fullscreen
1 / 4
Contexte Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis
136 Views
Download Presentation
nalani
Download Presentation

Contexte Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Épidémie d’oreillons dans les communautés juives orthodoxes aux États-Unis Barskey AE et al. N Engl J Med 2012;367:1704-13. • Contexte • Très bonne couverture vaccinale aux États-Unis • 87-91 % des adolescents ont reçu les 2 doses de vaccin vivant • Épidémie d’oreillons dans une communauté également très bien vaccinée • Bon suivi médical, couverture vaccinale comparable à la moyenne nationale • Investigations • Définition “cas clinique” • Tuméfaction parotidienne aiguë sensible, uni- ou bilatérale, > 48 h • Documentation microbiologique : PCR, IgM ou culture • Classification • Cas clinique + lien épidémiologique avec autre cas clinique = cas probable • Cas clinique documenté ou cas clinique + lien avec cas documenté = cas confirmé

  2. Total Comté d’orange Comté de Rockland Comté d’Ocean New York city Camp d’été de Sullivan County (New York) Barskey AE et al. N Engl J Med 2012;367:1704-13. • Cas d’oreillons en rapport avec l’épidémie, 2009-2010 • 3 502 cas (3 381 confirmés, 121 probables) • dont 3 397 membres de la communauté juive orthodoxe (97 %) La Lettre de l’Infectiologue

  3. Nombre de doses Inconnu 2 1 0 Barskey AE et al. N Engl J Med 2012;367:1704-13. • Couverture vaccinale et pyramide des âges des patients • 71 % d’hommes, 33 % de la classe d’âge 13-17 ans • dont 89 % avaient reçu les 2 doses vaccinales La Lettre de l’Infectiologue

  4. Barskey AE et al. N Engl J Med 2012;367:1704-13. • Complications • Orchites (n = 120, soit 7 % des garçons > 12 ans) • Méningite (n = 6), ovarite (n = 5), pancréatite (n = 4), surdité (n = 3) • Pas d’encéphalite ni de décès • Le vaccin protège du risque d’orchite (4 % versus 11 % ; p = 0,04) • Conclusion • Dans cette épidémie, l’intensité des contacts a provoqué le “débordement” de la protection vaccinale, pourtant excellente dans cette population • Le mode de transmission des oreillons (“gouttelettes”) peut expliquer l’importance particulière de l’intensité des contacts dans cette épidémie • Le vaccin protège des formes graves La Lettre de l’Infectiologue