pr sentation de l orap n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Présentation de l’ORAP PowerPoint Presentation
Download Presentation
Présentation de l’ORAP

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 18

Présentation de l’ORAP - PowerPoint PPT Presentation


  • 126 Views
  • Uploaded on

Présentation de l’ORAP. Marie-Alice Foujols foujols@ipsl.jussieu.fr Jacques David. Qu’est-ce que l’ORAP ?. OR ganisation A ssociative du P arallélisme Association, créée en 1994 3 organismes fondateurs : CEA CNRS INRIA Issue des travaux du rapport Jacques-Louis Lions

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Présentation de l’ORAP' - minor


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pr sentation de l orap

Présentation de l’ORAP

Marie-Alice Foujols

foujols@ipsl.jussieu.fr

Jacques David

Conseil Scientifique CIRA

qu est ce que l orap
Qu’est-ce que l’ORAP ?
  • ORganisation Associative du Parallélisme
  • Association, créée en 1994
    • 3 organismes fondateurs :
      • CEA
      • CNRS
      • INRIA
  • Issue des travaux du rapport Jacques-Louis Lions
    • « Le Calcul Parallèle en France» rapport de 150 pages aux dirigeants des organismes fondateurs :
      • Haut Commissaires du CEA : R.Dautray,
      • Directeur Scientifique du département SPI du CNRS : J.J. Gagnepain,
      • PDG INRIA : A.Bensoussan
  • MOU tripartite renouvelé le 10 octobre 2003
      • (Memorandum Of Undserstanding)

Conseil Scientifique CIRA

d finition des missions de l orap 1994
Définition des missions de l’ORAP (1994)

Le Calcul Haute Performance est essentiel pour les activités scientifiques et industrielles => il est donc créé une

  • Structure de collaboration pour le développement et la diffusion du calcul parallèle, avec 3 grandes missions
    • La formation : pour compléter les programmes de formation en parallélisme déja existants, ORAP encouragera l'enseignement de l'algorithmique et de la programmation parallèle ,
    • L'ouverture : pour renforcer la communication et la collaboration entre les différentes communautés scientifiques et pour favoriser les travaux en liaison avec l'industrie française, ORAP organise un FORUM dans le but de :
      • rassembler les "acteurs" (recherche, industrie, ...) lors de réunions de travail et d'information,
      • susciter le développement d'actions pluridisciplinaires en prenant appui sur les groupements de recherche existants,
    • L'Europe : pour renforcer la présence française sur le plan européen, ORAP a pour objectif d'être une structure de coordination française pour les actions européennes et d'aider les centres de recherche à répondre dans de bonnes conditions aux appels d'offres.
  • Structure légère (Conseil Scientifique + bureau exécutif)

Conseil Scientifique CIRA

structure et fonctionnement de l orap
Structure et fonctionnementde l’ORAP
  • Bureau exécutif (fondateurs)
    • 1994 : Claudine Schmidt-Lainé (CNRS, lead.), Michel Cosnard(CNRS), Laurent Kott(INRIA), Gerard Meurant (CEA)
    • 2008 : Serge Petiton (CNRS, dir.), Stéphane Cordier (CNRS), Jacques David (CEA), S.Lanteri (INRIA), J-L Delhaye (INRIA)
  • Conseil Scientifique : (bur.ex. + ) personnalités scientifiques représentatives des domaines concernés par le parallélisme :
    • universités (recherche fondamentale, informatique, maths appliquées, recherche climat, sciences du nucléaire, chimie, …)
    • industries (aéronautique/espace, pétrole, électricité, météo, …)

Conseil Scientifique CIRA

conseil scientifique
Conseil Scientifique
  • 1994

Jacques-Louis Lions (Collège de France - Pdt)

Jean-Claude André (Météo France)

Paul Caseau (EDF)

Pierre Chavy (CEA)

Jean-Michel Clavery

Paul-Yves de St Germain (DRET)

Pierre Lallemand (CNRS)

  • 2008

Jean-Claude André (CERFACS - Pdt)

Guillaume Alléon (EADS)

Dominique Birman (Météo France)

Jean-Yves Berthou (EDF)

Brenard Brun (CEA)

Pascal Daubouin ( TOTAL)

Marie-Alice Foujols (CNRS/IPSL)

Pierre Leca (CEA/DAM)

Patrick Le Quéré (CNRS/LIMSI)

Olivier Pene (CNRS/LPT)

Thierry Priol (INRIA)

Gérard Roucairol (BULL)

Marie-Madeleine Rhomer (CRNS/ChemLab)

Christian Saguez (Ecole Centrale Paris)

Claudine Schmidt-Lainé (CEMAGREF)

Conseil Scientifique CIRA

activit s orap
Activités ORAP
  • Information de la communauté
    • Bulletin trimestriel Bi-Orap (n° 55 en avril 2008 - papier et pdf sur www)
    • Forums (bi-)annuels, nationaux & internationaux :
      • Journées spécialisées « un sujet  » - la dernière : journée Formation, le 16
      • 22 forums depuis 1994, soit env. 2 par an;
      • Deux se sont tenus en coopération avec l’organisation sœur suisse « Speed-up », à Genève et Lyon). Un forum franco-allemand à Strasbourg
    • Site Web: annonces, programmes des forums, pointeurs vers les infos /sites de la communauté calcul : http://www.irisa.fr/orap
  • Actions spécifiques
    • Comptes-rendus de Forums, expositions « vendeurs »,
    • Rapport anniversaire « Dix ans » (livre de 125p.) , «  1994-2004 : Le Calcul Haute Performance en France  » (téléchargeable sur le Web)
    • ORAP est consulté par les instances nationales
      • Rapport « Héon Sartorius » du MESR et du MinIndus, sur l’organisation du calcul HPC en France

=> « Société civile du calcul » GENCI (créée 2008, appel d’offres 2008)

Conseil Scientifique CIRA

actions orap r centes
Actions ORAP récentes
  • Dernier forum (22) : 29 novembre 2007, à Strasbourg (franco-allemand)
    • Welcome and Introduction : Jean-Claude André, (Cerfacs) Chairman ORAP Scientific Council
    • New Paradigms of Programming forPetaflopic Applications
      • Large-Scale Applications in Projects @ HLRS : Lessons to be learned for the future

Rainer Keller, High Performance Computing Center Stuttgart (HLRS). Slides

      • Overcoming the Barriers to Sustained Petaflop Performance

William D. Gropp, Computer Science, University of Illinois Urbana-Champaign Slides

      • Status of Japanese Petaflops Projects and its Preparation

Taisuke Boku, Deputy Director, Center for Computational Sciences, University of Tsukuba. Slides

    • Scientific Visualization and Results Analysis
      • Parallel visualization applications delivered to remote users

Jean Favre, Head of the Data Management Analysis and Visualization Group. Swiss National Supercomputing Centre (CSCS). Slides

      • Presentation of the Carriocas Project "Collaborative High Performance Scientific Visualization" (Project in the French "System@tic" Cluster) "

Christophe Mouton, EDF R&D, Jean-Philippe Nominé, CEA/DIF/DSSI

      • High Performance Computing at the Louis Pasteur University (Strasbourg)

Eric Sonnendrücker, IRMA/University Louis Pasteur

      • Advanced Methods for Scientific Visualization (The slides of this presentation are not available)

Daniel Weiskopf, University of Stuttgart.

Conseil Scientifique CIRA

top 10 pays
Top 10 « pays »

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

top 10 tflops
Top 10 « Tflops »

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

top 10 tflops france
Top 10 « Tflops » France

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

countries share over time
Countries share over time

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

vendors share over time
Vendors share over time

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

slide14

Loi de Moore : x2/18 mois

Loi de Moore : x2/18 mois

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

number of processors share over time
Number of processors share over time

Source : Top500 Juin 2008

Conseil Scientifique CIRA

orap et les m socentres
ORAP et les mésocentres
  • Tendances : Arrêt dans l’augmentation des fréquences mais poursuite de l’augmentation du nombre de transistors suivant loi de Moore
    • Encore plus de parallélisme : multicore mania
    • Encore plus d’hétérogénéité dans les microarchitectures : GPU, FPA, vecteurs, … et dans leur programmation
    • Les compilateurs mettront qq années à inclure les optimisations nécessaires
  • Besoins de diffuser aux étudiants et aux scientifiques les nouveautés, de les essayer
  • Mésocentre : proximité idéale entre différents acteurs (info, math, applicatifs, étudiants, enseignants, utilisateurs)

Conseil Scientifique CIRA

slide18
Merci pour votre attention!

Conseil Scientifique CIRA