tympanoplastie n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
TYMPANOPLASTIE PowerPoint Presentation
Download Presentation
TYMPANOPLASTIE

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 58
Download Presentation

TYMPANOPLASTIE - PowerPoint PPT Presentation

miller
1239 Views
Download Presentation

TYMPANOPLASTIE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. TYMPANOPLASTIE Cours ORL M.ESCHBACH

  2. DEFINITION • Intervention visant à corriger les lésions cicatricielles du tympan et des osselets dues à une otite moyenne chronique ou à un traumatisme 

  3. DEFINITION • MYRINGOPLASTIE : réparation tympanique (greffe) • TYMPANOPLASTIE : réparation tympanique + réparation chaîne ossiculaire et exploration des cavités postérieures de l’oreille

  4. OBJECTIF • RESTAURER L’AUDITION

  5. MODE OPERATOIRE • Voie du conduit • Voie retro-auriculaire

  6. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION • Accueil du malade en chambre individuelle et préparation psychologique : - Informer rassurer - Informer/précautions prises en post op afin de : . protéger l’audition . conserver bénéfice greffe

  7. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION Informer/précautions prises en post-op : • Pas d’exposition au bruit

  8. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION Informer/précautions prises en post-op : • Pas d’exposition au bruit • Ne pas claquer les portes : porte à fermeture douce

  9. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION Informer/précautions prises en post-op : • Pas d’exposition au bruit • Ne pas claquer les portes : porte à fermeture douce • Proposer téléphone flash

  10. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION Informer/précautions prises en post-op : • Pas d’exposition au bruit • Ne pas claquer les portes : porte à fermeture douce • Proposer téléphone flash • Baisser son télé et radio

  11. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION Informer/précautions prises en post-op : • Pas d’exposition au bruit • Ne pas claquer les portes : porte à fermeture douce • Proposer téléphone flash • Baisser son télé et radio • Limiter le nombre des visites

  12. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION • Préparation cutanée pré-op : - Douche shampooing selon protocole CLIN - Parfois (selon mode opératoire) rasage des cheveux autour de l’oreille sur 2cm : fait en salle d’op

  13. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION • Établir feuille température : - Prise T°, pouls, TA, poids, taille Le patient doit être afébrile

  14. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION • Vérifier dossier soins : • Bilan sanguin • Radios et examens : audiogramme scanner du rocher si cholestéatome • Feuille d’anesthésie • Anciens dossiers

  15. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LA VEILLE DE L’INTERVENTION • Consigne à jeun : - Repas léger le soir - Ni boire, ni manger, ni fumer à partir de minuit - Pancarte à jeun au lit du patient • Prémédication : - Selon prescription - Rester allongé après prémédication

  16. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LE MATIN DE L’INTERVENTION • Vérifier respect consigne à jeun • Vérifier T°, pouls,TA • Douche shampooing selon CLIN

  17. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LE MATIN DE L’INTERVENTION • Vérifier propreté intégrité peau en particulier l’oreille • Faire uriner • Chemise propre • Retrait bijoux, prothèses…, vernis à ongles

  18. SOINS INFIRMIERSPRE - OPÉRATOIRES LE MATIN DE L’INTERVENTION • Réfection complète du lit, potence perf, identifier le lit • Administrer la prémédication, repos au lit • Accompagner la personne au bloc OP avec dossier complet • Préparer la chambre pour le retour de l’opéré

  19. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Chercher le malade en salle de réveil et prendre connaissance de la feuille de liaison bloc op – service • Installation du malade : - Ne doit pas être couché sur l’oreille opérée - Si réveil difficile : installation PLS - Si vertiges : position ½ assise

  20. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux risques liés à l’anesthésie générale : - Perturbation état conscience - Décompensation cardio respiratoire - Rétention urinaire - Hypothermie - Nausées vomissements

  21. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux risques liés à l’anesthésie générale : - Évaluer l’état de conscience (questions simples) - Surveiller le rythme et fréquence respiratoire - Observer le faciès : coloration des téguments - Prendre TA, Pouls selon rythme préconisé établir un diagramme de surveillance

  22. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux risques liés à l’anesthésie générale : - Surveiller la reprise mictionnelle - Surveiller la température - Surveiller l’apparition de nausées vomissements (majorés dans ce type d’intervention)

  23. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux problèmes et risques dus à l’intervention : - Risque de nausées vomissements - Risque de vertiges : surveiller l’apparition qui peut déclencher vomissements

  24. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux problèmes et risques dus à l’intervention : - Douleur : la persistance de la douleur ou l’apparition d’une douleur brutale en dépit du TTT antalgique (attention hématome ?)

  25. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux problèmes et risques dus à l’intervention : - Risque acouphènes, cophose : l’apparition d’acouphènes (bourdonnements ,sifflements) ou d’une cophose (surdité) est à signaler immédiatement au médecin.

  26. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux problèmes et risques dus à l’intervention : - Risque hémorragique (risque d’hématome) - Risque infectieux (majoré en cas de cholestéatome)

  27. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Mettre en œuvre la surveillance relative aux problèmes et risques dus à l’intervention : Vérifier l’état du pansement : En principe on n’y touche pas à J0 - Il ne doit pas être hémorragique (risque hémorragique ) - Il ne doit pas être souillé (risque infectieux ) - Il ne doit pas être serré (céphalées)

  28. SOINS POST - OP IMMÉDIATS Vérifier l’état du pansement : - Si problème le signaler au chirurgien : la réfection du pansement se limitera alors à un changement des compresses recouvrant l’oreille Objectifs : . vérifier l’apparition d’un hématome . visualiser l’aspect de l’écoulement

  29. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Réalisation des prescriptions : -Planifier, administrer, évaluer l’efficacité, surveiller l’apparition des effets secondaires des TTT prescrits : . Anti-émétique . Anti-vertigineux

  30. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Réalisation des prescriptions : . Antalgique : EVA et tenir compte des plaintes du malade, attention aux douleurs rebelles ou d’apparition brutale (hématome) . Anti-inflammatoire . Antibiotique (si cholestéatome)

  31. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Surveillance perfusions : - Surveillance débit ,tubulures - Surveillance cathéter court (rougeur, chaleur, œdème)

  32. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Surveiller la reprise alimentaire - Reprise des boissons en fonction de la PM et en fonction de la tolérance du malade (attention vomissements ) - Alimentation à base d’aliments non « bruyants » à la mastication non « durs » (commande cuisine diététique).

  33. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Surveiller le 1er lever (le soir même ou à 24h si vertiges) - La présence d’une infirmière est obligatoire face au risque de vertiges qu’entraîne ce type d’intervention Vertiges =Altération mobilité =Risque de chute - Si vertiges : repos strict au lit ( donner sonnette … )

  34. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Favoriser un environnement non bruyant - La lutte contre le bruit est primordiale : Elle associe le malade (informé ), la famille (visites à limiter), le personnel (respect ,pas de conversations bruyantes ) - cf items cités en début de cours

  35. SOINS POST - OP IMMÉDIATS • Réaliser les transmissions écrites et orales - Équipes de relève de jour et de nuit - Toutes les observations doivent figurer dans le dossier soins

  36. SUIVI INFIRMIER LES JOURS SUIVANTS • Continuer à surveiller l’apparition de complications ,à administrer les TTT et à favoriser un environnement non bruyant. • En général ,les malades sortent vers le 2ème jour post-op sur PM et en l’absence de complications (vertiges , nausées )

  37. SUIVI INFIRMIER LES JOURS SUIVANTS : Suivi du pansement J1PAS DE RÉFECTION SAUF SI : • Pansement souillé par des exsudats importants et sur avis du chirurgien • l’IDE procède à l’ouverture du pst , elle nettoie la suture et le pourtour de la plaie opératoire de la plaie vers le lobe , siège des écoulements

  38. SUIVI INFIRMIER LES JOURS SUIVANTS : Suivi du pansement J1 : L’IDE vérifie le pansement : • Elle ne touche pas au méchage • Sur prescription médicale instillation de gouttes auriculaires sur le méchage. • Ces gouttes ont un rôle antiseptique et humidificateur du POP • Le tout est recouvert de compresses stériles

  39. SUIVI INFIRMIER LES JOURS SUIVANTS : Suivi du pansement J2 à J3 : • Réfection totale du pansement par le chirurgien (ablation mèche) • Le chirurgien procédera a un examen du tympan par otoscopie pour vérifier l’état de la greffe • Audiogramme de contrôle par voie osseuse après pst

  40. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : DEFINITION • Processus inflammatoire évolutif aboutissant à un blocage de l’étrier dans la fenêtre ovale entraînant une surdité de transmission • L’otospongiose atteint plus fréquemment la femme. C’est une maladie à caractère familial. Les épisodes génitaux ,notamment les grossesses , entraînent des poussées de la maladie 

  41. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : DEFINITION • Le diagnostic est posé sur l’audiométrie et sur l’interrogatoire qui révèle un surdité + / - importante avec quelquefois des acouphènes • Le TTT est chirurgical : - Ablation del’étrier et mise en place d’un piston en téflon ou titane accroché sur la branche descendante de l’enclume et posé sur la fenêtre ovale - Il permet de rétablir une audition normale dans presque tout les cas

  42. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : PERIODE PRE – OP (idem tympano) • Dans le dossier : Audiogramme et scanner

  43. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : PERIODE POST - OP Majoration des risques relatifs à la tympanoplastie + risque de déplacement de la prothèse • Risque important de vertiges : Le 1er lever sur PM à 24 ou 48h se fera en présence d’une IDE • Risque important de nausées : Ces nausées peuvent avoir des répercussions importantes sur l’alimentation TTT anti émétique et alimentation adaptée facile à mâcher pour éviter la mobilisation de la prothèse par la mastication - alimentation mixée jusqu'à J3 - alimentation hachée jusqu'à J5

  44. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : PERIODE POST - OP • Risque important d’infection Cette intervention implique une ouverture de l’oreille interne

  45. CAS PARTICULIER DE L’OTOSPONGIOSE : PERIODE POST - OP • Risque de déplacement de la prothèse - Mobilisation douce . Éviter des mouvements brusques de la tête qui risqueraient de déplacer le piston . Éviter tout effort provoquant une hyperpression au niveau de l’oreille - Respect d’un repos au lit de 48h (mini 24H) soins d’hygiène + intégrité de peau

  46. LES CONSEILS DE SORTIE : OBJECTIFS • Protéger l’audition Le bruit est toxique pour l’oreille • Garder le bénéfice de la greffe Respect de certaines règles

  47. LES CONSEILS DE SORTIE • Éviter tout sport dangereux pouvant exposer à : - Un traumatisme crânien - Une variation rapide d’altitude : pression au niveau de l’oreille, barométrisme (avion, plongée sous marine)

  48. LES CONSEILS DE SORTIE • Éviter les bruits violents : Feux d’artifice, tir, tondeuse…(casque de protection)

  49. LES CONSEILS DE SORTIE • Éviter les bruits violents : Feux d’artifice, tir, tondeuse…(casque de protection) • Éviter les ambiances sonores : Boites de nuit, concert